Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

  Landu

ALBERTO  TETA LANDO


Le musicien et compositeur angolais, Alberto Teta Lando,était  originaire de Mbanza Kongo, dans la province septentrionale de Zaire, où il est né en 1948, décédé à Paris en 2008.

 

Sa carrière musical débute en 1964,après la publication du premier LP, l'artiste a intégré le groupe restreint des meilleurs musiciens angolais et rabotement devient populaire grâce a ses compositions.

 

Il a participé activement dans la lutte contre l’occupant lusitain,il était activiste du FNLA.En 1975, il part en exile a Kinshasa,où sa riche famille avait des propriétés à Kitambo.

 

Exilé à Paris en 1978, Teta Lando rentre au pays en 1989 et réside définitivement en Angola après avoir participé au festival national de la Culture (Fenacult) réalisé au stade de la Citadela à Luanda.

 

Le feu musicien a eu un succès inoubliable, le long de sa carrière de 44 ans, notamment à travers les chansons comme "Negra de carapinha dura", "Eu vou voltar", "Um assobio meu", "Funge de domingo", "Angolano segue em frente", "Tatankento", "Ntoyo", “Menina de Angola”, Quimbemba” et tant d'autres que nous allons publier dans notre blog dans les prochain jours.

 

Avant de mourir,il occupait le poste de Directeur National de l’ UNAC (União Nacional de Artistas e Compositores),organisme qu’il a fondé avec comme objectif de  plaider auprès du gouvernement, pour l'attribution d'une pension de retraite en faveur des artistes ayant plus de 35 ans de carrière ou 65 ans d'âge.

 

Aujourd´hui nous  allons écouter la chanson "N’TOYO",qui veut dire en Kikongo  "un oiseau porte malheur".

 

 

                                                                                   Ndombasi Kupessa Ngombo.

 

 


N'TOYO, par TETA LANDO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article