Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Ccommentaire vient d'être posté par paulin sur l'article Le Football de Léo des années 1960 (Le Mot de la fin)

Extrait du commentaire:


je me demande si le club de Vaticano cedait ses joueurs d'evoluer dans Daring? je voudrais aussi connaitre qui est devenu mon vieux Mateksons ? le secretaire KHAROMONE ? Quand je grandisais, il
y'avait un gardien de courte de taille qui s'appellait Moke . il etait de doubloure de RAPH MONTONGA, IL ETAIT PARTI EN MUTATION ET DEPUIS LA PLUS DE SES NOUVELLES C'ETAIT VERS LES ANNEES 70, JE
ME RAPPELLE AUSSI NOUS AVIONS EU UN ATTAQUANT REDOUTABLE QUIN SE NOMMAIT MUDIMBU ALIAS OCEAN IL MARQUAIT DES BUTS MAIS IL DISPARU DANS LA NATURE, NOUS AVIONS CONNU AUSSI UN DEFENSEUR ATHLETIQUE
AU NOM DE KUBA, AVAIT IL DES LIENS DE FAMILLES AVEC LE DEFUNT KUBA DE RUWENZORI ? QUEL EST LE CLUB QUI A DONNE PLUS DES JOUEURS DANS DARING ? QUI ETAIT KIBUNDA AU CLUB DE DARING? EN QUELLE ANNEE
FUT JOUE LA PREMIERE RENCONTRE ENTRE V.CLUB CONTRE DARING ? QUI SE RAPPELLE DE MATCH V.CLUD - DARING  DE 2 BUTS A 1 ARBITRE PAR LOTOMA EN 1966 OU 67 ? QUI CONNAIT CETTE TRADITION QUE
L'EQUIPE QUI ELIMINE DARING EN COUPE D'AFRIQUE REMPORTE TITRE EN 1963 C'ETAIT LE CAS DE ORYX DE DOULA , EN 1976,EN 1979 L'UNION DE DOUALA EN 1990 L'AFRICA SPORT D'ABIDJAN ,EN 2000 DTHE HEART
OF OAK QUI SE RAPPELLE ENCORE DE CE JOUEUR MBINGA QUI A FAIT SENSATION AU CS IMANA VERS LES ANNEES 79 UN GRAND BUTEUR

  REPONSES  REPONSES REPONSES

 

Je vais essayer de répondre aux questions de Paulin, enAnita-Sous-raoul espérant que je serai complété par d’autres sportifs.

1. Le secrétaire Kharomone avait fait partie de plusieurs comités. Sa position actuelle n'est pas connue.

2. Le gardien Moke a bel et bien existé dans l’effectif des joueurs d’Imana des années ’70. mais je ne saurais préciser ni son état, ni son emplacement actuellement. Son nom sera ajouté sur la liste des joueurs d'Imana, avec ceux de Mudindu Océan, Kapessa, et du défenseur Mata.


3. L’attaquant Océan Mudindu s’était effectivement montré très percutant durant le peu de temps qu’il avait évolué dans Imana. Il était transfurge de l’équipe Imana de la ville de Bandundu. Il avait la corpulence d’un bel athlète.


3. Le défenseur central Kuba était connu par tout le monde comme étant le petit frère du président Alphonse Kuba. Nous étions surpris de le voir évoluer dans Imana étant donné que son « frère » Kuba fut de tendance Bilimienne.


4. Kibunda fut un homme d’affaires habitant la commune de Matete où il détenait un célèbre bar dancing : « Mexico ». Il avait d’abord dirigé le Racing Matete, avant de devenir un conseiller très influent dans Imana. Kibunda amusait beaucoup les journalistes au stade.


5.Le club qui a donné plus de joueurs à Daring selon moi, c’est entre Espoir et Mikado, sans oublier le club des jeunes de Matete fondée par Tambwe Leya dénommée : Daring Matete,qui avait fourni Kakoko, Makelele, Miolo Rigoudi...

 

6. S’agissant de la tradition selon laquelle l’équipe qui éliminait Daring en coupe d’afrique remportait en même temps la coupe d'Afrique, elle a effectivement existé, avec quelques exceptions : Je ne pense pas que Cara,  avait été sacré champion après avoir éliminé Daring.


7. L’attaquant Mbinga avait évolué durant une brêve période dans Imana avant d’être transféré dans une équipe Gabonaise .

 

Messager

 

LE COMPLEMENT DE JEAN KEKO MIEZI AUX QUESTIONS DE PAULIN

 

En complément d’informations aux questions de notre ami Paulin, je confirme que le secrétaire Kharomon n’est plus de ce monde. Sa disparition remonte à plusieurs années. Il en est de même pour le Vieux Kibunda que plusieurs habitués de la tribune d’honneur n’oublieront jamais. Ses frasques et bourdes avaient égayé plus d’un. Parmi les autres célébrités imaniennes qui nous ont quitté, nous pouvons citer le Vieux Gérakwa dit Kwakala di Mankindu, Bonganya, Lomboto, Lotutala Ndombele, etc..

 

Avant l’accession de notre pays à sa souveraineté nationale, le FC Union fut la pépinière naturelle ou le grand pourvoyeur des joueurs du FC Daring. Des joueurs comme Paul Bonga Bonga, Androkwa, Damena Damar, pour ne citer que ceux-là ont appris le football dans cette équipe satellite. Après notre indépendance, sous la direction de Papa Longby, le FC Union a essayé de s’émanciper et voler de ses propres ailes. Cela ne l’a pas empêché de fournir d’autres joueurs aux verts blancs (Mampuya Lepère, Nganga Santos, Djo Pala, etc...). Mais à la grande surprise de tout le monde, c’est l’AS V-Club qui tira énormément profit des joueurs du team rouge et noir. Raph Mayiwanga, Jacques Bokoko, Diasonama Moreau, Mbuya, Ngoyi Bavon Essence, Jean Bisi, ont évolué dans le club cher aux Moscovites. 

Mikado et Espoir de Léo furent deux équipes de tendance imanienne. C’est tout à fait normal que leurs joueurs les mieux côtés soient envoyés dans Daring. C’est le cas de Makiadi Castello et Kalondji Amalphi.

 

Le FC Himalaya a aussi été un grand pourvoyeur des joueurs. Vicky Bosete, Pélé Lembe, Kabanda, Fifi Nzuzi, Paul Bukaka, Banana, Ndinga Mbote, Basawula Payne ont joué dans Daring. Le gardien des buts Matumona a terminé sa carrière dans Dragons. Kisweswe, Garry Ngasebe ( ?) et autres Lupeta ont été des V-Clubiens.

 

Concernant le titre de la Renaissance Aiglons Cara, elle remonte à l’année 1974. Est-ce que c’est au cours de cette année qu’elle avait éliminé Daring ou Dragons ?


  A SUIVRE    

 

Jean Koke Miezi

Commenter cet article

PAULIN 25/11/2011 18:09


Mon frere tu as raison car je me rappelle comme si c;etait hier de ce match zaire -guinee de 3 buts a 2 contre les guineens  conduit par les seydouba bangoura, les bengally sylla, les
morcille sylla et nous etions battus par 1 - O au match retour dispute au stade du 28 Septembre de Conacky c'etait les eliminatoires de CAN 1980.

kim 25/11/2011 17:00


à Paulin,


Le but de Mayele qu'on voyait à la publicité était celui qu'il avait marqué contre la Guinée-Conakry. Victoire 1-0 en faveur des Léopards qui seront éliminés au match retourà Conakry.

Denis Tambwe 30/09/2016 08:52

Non...le match Leopard vs Silly National etait 3 a 2 a Kin et 1 contre 3 au stade du 28 Septembre

paulin 18/11/2011 15:14


le match dont vous parler n,est il pas ce match la ou le but de mayele ayel passait a la chaine de notre television nationale sous la publicite de cette sardine qu'on raffolait a l'epoque sous le
nom de " LUSADIAS "

Jean KOKE MIEZI 17/11/2011 19:34



Grand merci à Sony MOKONZI pour avoir apporté un rectificatif au score de ce match qui avait mis aux prises les imaniens aux Monstres. Sans chercher à anticiper, nous nous préparons pour
vous raconter dans les prochains jours, l'autre face cachée du football congolais à travers les rencontres souterraines livrées par certains grands de ce monde du football que sont nos
Préparateurs psychologiques. A suivre !!!


 



Denis Tambwe 30/09/2016 08:57

Le but de la publicite etait au cours du match IMana VS Bilima 3 contre 4...Un match qui avait debute sur une totale domination de Imana mais qui finira de drole de facon avec une equipe d'Imana depasse et Bilima qui avait comme par magie obtenue une energie extraordinaire (1 a 0, 2 a 0, 2 a 1, 3 a 1, 3 a 2, 3 a 3 et 3 a 4). Les heros etaient Mobati et Mayele...Le premier avec ses longues rentrees de touche et le second avec une detente venue d'un autre monde...C'etait une soiree cauchemardesque pour nous

sonny mokonzi 17/11/2011 17:19



NDEKO JEAN KOKE MIEZI,match ya IMANA-BILIMA ozali koloba,ezali yango oyo esukaki na 4-3 en faveur ya BILIMA???? pas match nul ndenge okomi(a moins que ezali match mosusu ozali kolobela)...IMANA
abandaki ko mener 3-1 avec un football a la bresilienne, mais na deuxieme mi-temps BILIMA ezongisi 3-2,pe quelque minutes ekomi 3-3..vers la fin du match,rentree de touche ya mobati nakanisi
ememaki match wana na 4-3...BA FANS YA CS IMANA BALOBAKI EZALAKI VIEUX BONNY NGANGA YA BILIMA MOTO A TOURNAKI MATCH WANA(bon oyo ezali cote moko ya football zairo-congolais bato mingi ba ndimaka
te que e existaka.....LES FETICHES).



kim 17/11/2011 08:25



Bonjour à tous,


Merci au Messager et à Sonny Mokonzi pour le complémznt d'informations en ce qui concerne l'AS Mabuilu.


Merci également à Paulin pour ses précisions en ce qui concerne ce match Cs Imana - As Vita joué devant Mobutu et Neto.


Que ce travail de mémoire puisse continuer et même déboucher à la publication d'ouvrages sur le glorieux passé de notre football.


Bonne journée à tous les Mbokatiers.


Kim (Bruxelles)



Jean KOKE MIEZI 16/11/2011 20:56



Les matches à rebondissement de Daring


Le match Daring –V-Club sus évoqué dans ce blog peut être cité, à juste titre, parmi les matches à
grand rebondissement ayant opposé les deux frères ennemis tout au long de leur histoire. Comment justifier qu’une équipe aussi aguerrie comme V-Club se fasse malmener par son voisin jusqu’à
encaisser 4 buts d’affilée. Comment expliquer ce revirement spectaculaire de la situation qui a vu V-Club marquer coup sur coup, les quatre buts qui lui ont permis de rétablir l’égalité au
marquoir. D'ailleurs, Daring l'échappa belle, car il suffisait d’une minute supplémentaire pour qu'elle perde cette rencontre, car lorsque retentissait le dernier coup de siffle de l’arbitre,
Kembo alias Pinto était sur le point de marquer le cinquième but de son équipe.


Ce n’est pas la première fois que Daring fut victime de ce genre de déconfitures. De nos aînés, nous avions
appris que quelques années auparavant, à l’époque de l’avant centre Assaka, et dans des conditions presque analogues, V-Club avait rabattu le caquet aux imaniens qui, après avoir mené au score
sur le même score de 4 buts à 0, furent finalement battus sur le score de 5 buts à 4.


Toujours, la même équipe de Daring avec l’entraineur Ali Makombo (Télé Santana) eut le bonheur de livrer au
stade du 20 Mai une rencontre d’une rare beauté contre l’AS Bilima. La kinoiserie raconte que le Maréchal Mobutu, qui suivait la rencontre depuis sa ville de Gbadolite apostropha Ekwile Feros qui
était le président de Bilima. A cette allure, nous allons faire de cette équipe de Daring, notre équipe nationale, lui dit-il,… Après avoir taquiné son collaborateur, Mbutu éteignit son poste
téléviseur, car il était agacé par cette insolence des verts noirs. Quelle ne fut la surprise de tout le monde à la fin de la rencontre. Dragons, comme par enhantement avait eu le temps de
se ressaisir. Il se réorganisa jusqu’à réussir  à revenir au score avec beaucoup de panache. 3 buts partout fut le résultat de ce match…



sonny mokonzi 16/11/2011 20:12



VERS 1975-76  tango ba compagnies mingi ekomaki na b'equipe na bango ya football na AFKIN MALEBO PE KILIMANI,imprimerie de kinshasa pe ezalaki na equipe na kombo F.C. I.K.(football club
imprimerie de kinshasa),sima vers 1978 ekomaki F.C. IMPRIKIN...Umba Di Lutete ayaki kosomba equipe wana vers 79-80 pe apesi yango kombo F.C. MABUILU...vareuses na bango depuis I.K. pe IMPRIKIN
ezalaki toujours VERT-JAUNE...nayebi te soki imprimerie de kinshasa ezalaki ya umba di lutete.



Messager 16/11/2011 18:37



@ Kim,


J'aimerais confirmer que Mabuilu est le nom de la maman de l'ancien ComEtat Umba di Lutete. D'ailleurs il avait un trés bel Hôtel dénommé
"Mabuilu" à Boma , où j'avais passé la nuit en 1989 lors d'une mission.


 


Messager



paulin 16/11/2011 17:28



mon frere Jean, combien de buts que l'intraitable capitaine Kidumu avait marque contre vita dans toute sa carriere etant footballeur ?



paulin 16/11/2011 17:25



cher frere jean, je me rappelle encore en 1974 0u 1975 les deux geants de football vita et imana se sont rencontres a Lubumbashi hors de la ville de kinshasa, quelles etaient pour priver les
vitaclubiens et les imaniens un tel plat ? 



paulin 16/11/2011 17:14



Mon cher jean, je suis vraiment tres content sur le fait que tu es entrain de nous eclairer certaines choses qu'ont ignoraient, quand j'etais encore un gamin de 8 ans je m'interessait deja au
football malgre cet age la je suivais l'evolution du football des jeunes qui avait beaucoup d'ambiances dans notre commune de Barunbu et meme pour les equipes corporatives( equipes des societes )
durant cette periode la, on vivait une autre ambiance au stade du 24 novembre et dans l'apres midi on ne devait pas manquer le grand rendez vous au stade tata Raphael, je tiens a souligner
que durant ce moment la on acceptait tout comme le bruit qui faisait rage a l'epoque que le bombardier Leon mokuna, son tir fumant avait fait tomber la grande croix qui etait au sommet de
l'eglise saint- Pierre, me vvoici aujourd'dhui a l'age de discerner le bien et le mal, le vrai et l'ivrai, on disait encore au cours d'un match de football, il tira un boulet canon et le gardien
capta la balle sur sa poitrine et comme le choc etait dur le gardien mourra et on ne pouvait pas enlever la balle aux mains du defunt et on avait enterre le pauvre gardien avec son ballon parle
nous un peu de ce joueur se de ses prouesses sur le terrain de
football                                     
paulin supporter de dcmp meme en angleterre



paulin 16/11/2011 14:41



mon cher frere, je te rassure que mes souvenirs sont bon car le match etait joue a la date de 25 aout 1978, on etait au stage de sous groupe de kinshasa, il fallait un representant car v.club
etait champion en titre et nous imana nous etions le champion de la lifkin, c'etait les regles, le president neto etait a kinshasa dans le cadre des relations d'amitie entre les deux pays suite
aux guerres de 1977 revenons au match lofombo marqua un but matinal sur retrait de maitre ngoma  et le deuxieme but fut l'oeuvre de lupeta a la mi - temps nous etions memer par 2 buts a
1  a la reprise babayila marqua le segond but et mana marqua le troisieme but il y'a eu meme Lobila qui tenta de boxer la balle dans ses mains et on chantait tous..... toisieme but mana
hein..... troisieme but Mana hein et ne parle pas l'histoire de la foire car la foire se tient lieu au mois de juillet et non au mois d'Aout mon
frere                                
Paulin supporter de daring londres (Angleterre)



kim 16/11/2011 11:07



à Paulin


Etes-vous sûr que ce fameux match Imana-Vita devant Neto et Mobutu fût un match de coupe du Zaïre ? Car je sais qu'un trophée fût remis ce soir-là ; or, un trophée n'est remis que pour une
finale. Etait-ce une finale ?


J'avais 17 ans à l'époque et j'étais présent au stade cet après-midi là, assis au pourtour de Bilima. Je me rappelle que le Fc Caravelle (qui deviendra Air-Zaïre plus tard) jouait en lever de
rideau contre une équipe dont j'ai oublié le nom. Leur match avait commencé à 14heures et l'arbitre siffla la fin du match aux alentours de 16 heures.


Les deux équipes sortaient déjà du terrain lorsque l'ordre leur fût donné, par je ne sais qui, de poursuivre le match ! On était à l'époque du Parti-Etat. Les deux équipes sont retournées sur le
terrain pour poursuivre la partie parce que les présidents Mobutu et Neto n'étaient pas encore arrivés et le match Imana-Vita ne pouvait pas commence sans eux ! Ils étaient à l'inauguration de la
foire nationale de Kinshasa.


L'arbitre ne siffla la fin du match que lorsque nous entendîmes les bruits et sifflets des motards de l'escorte présidentielle qui rentrait par la porte située entre la tribune latérale  et
le pourtour des Imaniens.


Le score fût bel et bien de 3-2 à l'avantage du Cs Imana mais je pense que c'est plutôt Babayila qui marqua le but de la victoire pour le Cs Imana. Lofombo fût le premier à ouvrir la marque d'un
superbe coup de tête qui ricocha sous la barre transversale de Matuta "Shadrac" à la 6è minute ! Oyo tobengaka "guidza" !


Quelques instants après, le malchanceux Lobilo fît une passe en retrait au gardien Mbuya Mpaka alias "Gladia". Le renard Kidumu était à l'affût dans les parages (entre Lobili et
Mbuya, dans le rectangle ) mais Lobilo ne le vît pas ! Kidumu s'empara du ballon et avec un calme olympien dribbla proprement Mbuya avant de loger le cuir au fond des filets. C'était le
délire........


A SUIVRE......


Kim (Bruxelles)



Denis Tambwe 30/09/2016 09:07

Le match devant Neto etait bel et bien la coupe du Zaire...Au match aller Imana avait battu Vita sur la marque etriquee de un but a zero but de Katanga...Au match retour comme il y avait un visiteur de marque le president offri la coupe au gagnant du match...ce qui fait que Imana gagna le match et poursuivi la competition contre Bande rouge de Bukavu 2 a 0 a Bukavu et 5 a 1 a Kinshasa, ensuite contre SangaBalende en 1/2 2 a 1 a Kin, puis 0 a 1 pour sanga Balende a Mbuji mayi le penalty s'arreterent a 4 a 4 ...Faute de lumiere au stade de mbujimayi, l'arbitre arreta la rencontre...un match d'appuis fut organiser a Kisangani Imana battu Sanga Balende 2 a 0. En Final contre Mazembe c'etait 1 a 1 a Lubumbashi et 2 a 1 a Kinshasa...

kim 16/11/2011 10:44



Bonjour à tous les Mbokatiers.


D'abord j'aimerais apporter quelques éléments de réponse à Paulin au sujet de M. Kibunda Augustin alias Papa Auguy.


Cet homme fût l'amant de ma propre tante (la petite-soeur) de ma maman et venait souvent nous rendre visite sur la rue Mfidi à Lemba-Terminus. Il était chauve et roulait en Vespa. Il
habitait Matete.


Il était un des principaux membres du "comité de recherches" du Cs Imana, autrement dit ceux qui préparaient les fétiches pour le club. Il avait un penchant très pronocé pour le "labo" et
n'hésitait pas à traverser le fleuve Zaïre pour consulter les "nganga" de Brazzaville.


Il nous donnait parfois les résultats des matchs 2 à 3 jours avant qu'ils ne se jouent ! Grâce à ses "recherches occultes", le Cs Imana et le Fc Matete firent souffrir pas mal des clubs de la
Lifkin.


Ensuite, je demanderais à Claude Kangudie de bien vérifier sa source d'information au sujet de la création de l'As Mabuilu car à ma connaissance - à moins que je ne me trompe - cette équipe de
l'As Mabuilu appartenait à M. Umba-di-Lutete. Il paraît même que le nom de Mabuilu était celui de sa propre maman ! Je demanderais aux Mbokatiers de me corriger si je suis dans l'erreur.


Pour terminer, je dirais merci à tous pour ce travail de mémoire qui est abattu sur ce site.


Kim (Bruxelles)



paulin 15/11/2011 17:33



en fait comme vous le dites Raoul kidumu etait vraiment la bete noire de v.club et je me rappelle de ce grand match de la coupe du zaire en 1978 que nous avions battus v.vlub par 3 buts a deux
buts de KIDUMU BABAYILA ET MANA, parmi l'assistance figurait le feu president Neto d'Angola vetu en blanc et qui se levait a chaue fois que le c.s marquait un but et a la fin du match on chantait
tous NETO TEMOIN EH HEIN ...............EIH HEIN NETO TEMOIN       EH HEIN NETO
TEMOIN,                                                  
CE SONT LA DES SOUVENIRS IMPERISSABLES DE NOTRE FOOTBALL CONGOLAIS



paulin 15/11/2011 16:57



je me rappelle encore une fois de cette anneee 1979 comme nos deux equipes v.club et cs imana etaient engages en coupe d'afrique, v.club en vainqueur des coupes et cs imana aux clubs champions ,
avant cela dans des competitions anterieures v.club prenait chaque fois le dessus s'il s'agissait de departager les deux equipes par les epreuves dramatiques des tirs aux buts, mais cette annee
la dans les cadre d'amities entre le zaire et le cameroun furent organises un tournoi de football a yaounde du cote cameroun etaient present l'union de douala et le canon de yaounde, la premiere
journee de ce tournoi s'opposait v.club- contre le c.s imana et le match se termina par 0 buts partout , il fallait departager les deux equipes par les tirs aux buts, cette annee la fut une annee
pas comme les autres car nous avions marques les 5 penalty et v.club marqua 4 et ce fut une grande fete a kinshasa de briser cette tradition et je me rappelle ce soir la nous etions rassembles
chez vieux Lomboto a kauka pour savourer un peu de la bierre, le deuieme match l'union de douala battit le canon de yaounde et en finale nous avions perdu face a l'union de douala.  je me
rappelle aussi de mes anciens idoles d'enfance ce talentueux defenseur repondant au nom de Bessy alias HEBRUX A T'IL JOUE DANS NOTRE EQUIPE NATIONALE ? LE VIEUX ITELE QUI DEVIENDRA PLUS TARD UN
AGENT DE CADRE A L'ONATRA, LE GABARIT DEFENSEUR IMANIEN QUI S'APPELLAIT BOKOTE ALIAS GABON  ET LES GARDIENS LEULA ET LE GARDIEN JUNGLE



Jean KOKE MIEZI 15/11/2011 16:29



Cher Paulin,


A propos de Sambi, il faudra noter que l'un de ses plus mauvais souvenirs en tant que gardien de buts est ce but fantatstique marqué sur un corner magistralement botté par Mavuba juste en face de
tribune de Daring. Sans que personne ne touche ce ballon, celui-ci est allé se loger au premier poteau du but des vert blancs. Cela valut à Ricky son surnom de Ndoki a Ndombe.


Dans ma liste des anciens présidents de Daring, j'ajoute le nom de Likita Bembo, mais dont la durée à la tête de Daring fut éphemère, c'est à dire de courte duréée.


Par contre, le joueur de Bilima en question s'appelait Bolaluete alias Muller. Il fut l'un des espoirs du football kinois qui jeta ses bottines au profit de ses études. Avant lui, V-Club avait
perdu dans les mêmes conditions un attaquant de grande qualité du nom de Makunsa Pélé. L'un et l'autre sont devenus des Messieurs. Muller est Professeur d'Université à l'UNIKIN à la faculté
d'économie. Plusieurs fois Conseiller ou Dircab dans les Cabinets ministériels, il a échappé au naufrage qui caractérise la vie de nos footballeurs après leur carrière. Quant à Pélé, il est
Conseiller à la Cour Suprême de Justice.



PAULIN 15/11/2011 13:34



je me rappelle encore de cela plusieurs annees quand j'etais encore adolescent que durant la campagne d'ethiopie 1967, l'equipe de Himalaya de papa Kuba avait fournis a notre selection deux 
ou trois de ses joueurs qui etaient le gardien Pierre Matumona, le defenseur PAUL MBULI ET BOLALUETE ( A VERIFIER ) POUR CE DERNIER, MAIS A L'EPOQUE UN BRRUIT CIRCULAIT DISANT QUE PAUL MBULI
ETAIT UN SURETE ET EN PLUS UN MUKALA DU PRESIDENT MOBUTU, MEME LA MORT DE DEFUNT MBULI A L'EPOQUE PLUSIEURS CHOSES ONT ETE DITES. LE GARDIEN RAPH MONTONGA AVANT D'INTEGRER IMANA IL ETAIT DANS
QUELLE EQUIPE ?DUANT LE CHAMPIONNAT DE 1979 EVOLUAIT DANS BILIMA UN JOUEUR QUI FAISAIT SES ETUDES UNIVERSITAIRES ET IL PARTIT POUR L'EUROPE POUR ALLER CONTINUER SES ETUDES UNIVERSITAIRES, QUI
SERAIT T'IL DEVENU POUR LE MOMENT  CAR AU DEBUT DE CHAMPIONNAT 1979 IL ETAIT TRES ACTIF SUR LE SENS DE BUTS, IL ETAIT COURTE DE TAILLE COMME SAIO MOKILI



paulin 15/11/2011 13:19



nasepeli mingi parce que hier nakomaki sur la presence ya futur roi des belges na match ya v.club- daringen tout cas ba ninga oyo batielaka ngyi tembe bamoni que nalobaka ya verite misusu
bakanisaka que avion ekweyaka en plein match non, bon lelo nakanisi lisusu joueur moko awutaka na Foudre  na kombo ya PUNINU AZALAKA NUMERO 9 ALOBAKA QUE YE NDE AYE KOBUNGISA KIDUMU NA
CLASSEMENT MAIS QUELQUE TEMPS APRES AYAKA KOBUNGA SUR LES TERRAINS DE FOOTBALL DE KINSHASA, NALINGAKA PE LISUSU KOYEBA SUITE YA CENTRE EN AVANT OYO YA BILIMA NA KOMBO YA MPOYI AZALAKA UN PEU
MBINGA YA MOBALI ABETAKA NA CHAMPIONNAT 1979 ET PUIS ABUNGANASEPELAKA LISUSU NA F.C KALAMU YA ANNEE 1979 AVEC DES JOUEURS QUI SE COMMUNIQUAIENT SUR LE TERRAIN EN FRANCAIS JE PENSE A MON KULUTU LE
VIEUX KIMBOLO( KIMBLE) JE PENSE A WEMBO LE BRUN DE QUARTIER DU 20 MAI, MON VIEUX MBONI, MON VIEUX KINSIONA ETC...



Jean KOKE MIEZI 15/11/2011 13:12



Cher Paulin,


 Sans l’avouer implicitement, à travers toutes les questions que vous avez soulevées, vous
venez de nous confirmer que vous êtes une mine d’informations qui s’ignore. La plupart des sujets évoqués dans votre questionnaire font partie des faits effectivement vécues dans nos stades. Tous
les anciens peuvent apporter leur éclairage, chacun de sa manière, dans la mesure qu’on est imanien ou v-clubien. Mais, est-il que si nous voulons nous réapproprier l’histoire de notre football,
nous devons dès à présent amorcer une étude assez fouillée sur cette histoire et qui serait parrainer par les autorités sportives  compétentes du
pays. Tenez ! Certaines personnes qui ont été témoins de la création de nos équipes sont encore en vie. C’est le cas de Papa Ngombe Maître Taureau qui faisait partie du premier contingent
des joueurs de Daring. L’AS V-Club a aussi ces anciens. On doit les faire parler avant qu’il ne soit trop tard.


Daring et V-Club n’ont pas été les premières équipes créées à Léopoldville. Selon
les informations en notre possession, les premières équipes de football qui avaient vues le jour à Léopoldville étaient essentiellement composés des joueurs expatriés qui participaient
au championnat du Pool qui regroupait quelques équipes de Léo et certaines formations de Brazzaville. Parmi les premières formations qu’on a connu
à Kinshasa, citons entr’autres Etoile sportive, Léo I, Léo II, Cercle Olympique Belge, Union Sportive, Nomades, Standard, Club Athlétique Brazzavillois, l’Amicale Sportive Portugaise, etc… De
temps à autre, ces équipes se déplaçaient à Boma et à Thysville pour y livrer des rencontres sur des terrains de fortune qui étaient sablonneux à Sainte Anne et Saint Pierre. Il a fallu attendre
l’arrivée du Révérend Père de la Kéthule de Ryove pour intéresser les indigènes à la pratique du football. Cela se faisait dans le dans le cadre des activités parascolaires On disait que le
football était considéré comme un instrument missionnaire en milieu indigène, car les premières équipes de football furent constituées dans les missions et au sein des grandes entreprises. Père
Raphaël rendit d’abord obligatoire sa pratique pendant les récréations à l’école Sainte Anne en fournissant aux élèves d’abord des ballons éponges et plus tard des ballons en cuir. La plaine de
Saint Pierre fut le premier terrain de jeu construit à son initiative. Le stade Reine Astrid fut inauguré en 1937. Or, le FC Daring fut créée en 1936, tandis que l’AS V-Club l’a été l’année
suivante. Le plus naturellement du monde, nous estimons que c’est au stade Reine Astrid que leurs premières rencontres avaient lieu. Je ne peux
pas vous confirmer en quelle année le port des bottines fut rendu obligatoire, mais le Vélodrome de Kintambo était aussi utilisé pour certaines rencontres de championnat.


Lorsque les premières équipes des indigènes ont été créées, nos compatriotes
jouaient pieds nus, car les blancs avaient peur de la virilité et du jeu dur des congolais qui risquaient de les blesser à tout moment. En quelle année, les équipes furent autorisées à porter les
bottines. Nous ne pouvons pas y répondre avec exactitude. Mais lorsque le stade Roi Baudouin fut ouvert au public le 1er juillet 1952, nos équipes étaient déjà bien organisées.


  Concernant Kidumu, nous ne sommes pas en mesure de vous communiquer le prix exact de son
transfert de Raoul Kidumu qui était conclu par le président Bila Bilaf. Mais des gars comme Papa Weregemere avaient joué un rôle très important, car les Diables Rouges de Thysville étaient
sponsorisés par l’OTRACO. Les grands joueurs ont toujours eu cette particularité de se distinguer au cours des grandes rencontres. Raoul fut la bête noire de V-club. Cet attaquant a créé beaucoup
des soucis à la défense vclubienne. A plusieurs reprises, avec la complicité de certains de ses coéquipiers, il a porté le malheur et la désolation dans les rangs des moscovites. Essamba, Muana
Kassongo alias Mustang et Kakoko Dieu de Ballon furent ses partenaires qui lui ont permis de marquer des buts qui resteront inoubliables dans les annales de notre histoire. Ces buts furent
parfois marqués dans des rencontres exceptionnelles, comme celle qui avait eu comme témoin, le Prince Albert de la Belgique et Justin Marie Bomboko, Ministre congolais des Affaires Etrangères.
Leur présence au stade faisait partie du programme de la visite officielle du futur Roi des belges au Congo. Le président Mobutu qui avait auparavant connu des fortunes diverses au cours des
matches opposant Daring à V-club, préféra se faire représenter par le Ministre Bomboko.


 Avant l’arrivée de Ebengo Souplesse, les perches de Daring étaient gardées par Makiadi
Castello, ancien goal keeper de Mikado et Feu Dondo, décédé accidentellement sur le terrain de jeu. Raph est arrivé dans Daring pour combler le vide créé par la disparition de ce jeune gardien
sur lequel tous les imaniens fondaient leurs espoirs.


 Il est difficile de citer avec exactitude les noms de tous les anciens présidents de Daring de
la décennie 60. Nous demandons aux imaniens de nous corriger ou nous compléter si nous avons omis un nom sur notre liste qui se présente comme suit : Kinkela, Kabangu, Bila Bilaf, Tokwaulu,
Nitumfuidi, Tamba Zapo, Dula Mangembese, Mukonkole, Siluvangi, Jonas Mukamba, Matondo Aïbua, Poto Galo, Mitwana, Mayifuila,


Nicodème Kabamba le Serpent de Rail fut un joueur exceptionnel. Tout ce que tu as
dit est vraie. Daring n’avait pas besoin de ce coup de main de l’arbitre pour gagner contre Union Bilombe. Faisant preuve d’une élégance sans pareille, Kabamba qui ne ratait jamais ses penalties
mit volontairement le ballon de côté. Mais quelques minutes après, il réalisa l’exploit d’inscrire un joli but qui mit fin à l’incompréhension des tupamaros.


 Sambi, c’est l’un des meilleurs gardiens de buts que Daring a connu. Comme tout sportif de
haut niveau, il avait une corpulence normale. Mais, le pauvre se souviend



adei toko 15/11/2011 00:53



Naseki tango natangi kombo ya Océan MUDINDU parmi ba joueurs ya Daring, azalaki attaquant moko éclair alekaki na Daring na début ya ba années 70, fait particulier il avait marqué plus d'une
douzaine des buts en seulement trois rencontres avant a se fracturer lokolo puis toyebi te ndenge asalaki makasi te po azonga po azalaki na vraie allure athlétique. 



adei toko 15/11/2011 00:10



@Paulin


Ba Buteurs oyo ngai nayebi ba approcha to ba dépassa chiffre 30 ezali KAKOKO,ASSAKA, NDAYE, MAWUSA(olympic), LUPETA(Himalaya) et peut être KABONGO.


Po na match Daring -Vclub oyo Lotoma abebisaka résultat ezalaki na 1966 juste quelques temps après prise de pouvoir par le haut commandement et d'ailleurs ba supporters ya Daring babambaki MOBUTU
mabanga parce que d'après bango LOTOMA asalaki bango canaille po asepelisa ye


Vclub na Daring ewuta na équipe moko kombo Renaissance(d'après mon père) ekabuanaki na 1936; forcément babanda kokutana depuis l'heure wana; bien sûr que babeta na Reine Astrid po stade Roi
Baudouin ba inauguraki yango na début ya ba année 50(1951-1952). 



paulin 14/11/2011 16:37



salut mon frere Jean, je me ralle aussi de ce joueur si talentueux des annees 60 au nom de Domingo akenda wapi ? raconte nous un peu de cette coupe Amsteel beer  de 2 metres que daring
remporta en 1970, il paraitrait que imana dans les annees 60 avait un entraineur blanc et celui ci se distingua sur le fait qu'il avait fait sorti imana champion de la lifkin sans
defaites.n'aurriez vous pas l'amabilite de nous faire le palmares complet des meilleurs joueurs et buteurs congolais a partir de 1960, si mes souvenirs sint good, kakoko etait sorti meilleur
buteur de la lifkin en 1972 ou 74, IL EGALA LE RECORD D' ASSAKA DE V.CLUB, KABONGO NGOYI LUI ETAIT SORTI MEILLEUR BUTEUR EN 198? QUAND IL FAISAIT LA GLOIRE AU F.C MATONGE MOI JE RECONSTITUE
TOUT A PARTIR DE CE SITE NOUS VIVONS EN OCCIDENT NOUS VOYONS DES PALMARES QUI DATE DE PLUS DE 100 ANS ET POURQUOI PAS NOUS DE FAIRE AUTANT



paulin 14/11/2011 12:52



salut mon frere jean, je te remercie au fonds de mon coeur pour la lumiere que tu as apporte  aux questions qui me tracassaient mais sache que j'ai encore d'autres questions tres
interessantes a te poser once again, est ce que ozali encore na idee ya match moko v,club - daring :0-1 but de kidumu a la 89 mitute coup de tete sur retrait de Essamba joue en 1969, A UN CERTAIN
MATCH EZALAKA INTERROMPU PARCE QUE HELICOPTERE EKITAKA NA KATI YA STADE ET NA KATI YA HELICOPTRERE SE TROUVAIT LE FUTUR ROI DES BELGES, ACCOMPAGNE AVEC PAPA BOMBOKO ALORS MONISTRE DES AFFAIRES
ETRANGERES, LE PRINCE ALBERT AYAKA NA KIN PONA PREMIERE FOIRE INTERNATIONALE DE KINSHASA, NABETELAKA BATU MASOLO WANA BATU BANDIMAKA NGAYI TE ILS CROIENT QUE HELICOPTERE EKWEYAKA COMME
ACCIDENT.                                 
ET PUIS MOTUNA MOSUSU EZALI SUR LA PREMIERE FOIS OYO V.CLUB  NA DARING BAKUTANA MBALA YA LIBOSO EZALAKA NA MBULA NINI  ? EST CE QUE V.CLUB BASI BABETA CONTRE DARING NA STADE REINE
ASTRID ? NA STADE VELODROME ? EST CE QUE GARDIEN DES BUTS OYO AZALAKA KOYAMBA NA VATICANO NA KOMBO YA BEDA AWUTAKA NA EQUIPE NINI ? NA 1972 TOZUAKA UN JOUEUR TALENTUEUX NA KOMBO YA PUPA AKOMA
WAPI ? TOZUAKA PE NA IMANA JOUEUR MOKO AZALAKA NA BA TIR MOKO TRES PERCUTANT NA KOMBO YA BODI AKOMA WAPI SIKOYO? TRANSFERT YA KIDUMU DE MBANZA NGUNGU NA DARING EZALAKA EVALUE NA COMBIEN DE F,C A
L'EPOQUE ? AVANT EBENGO AKOTA IMANA NANI MOTO AZALAKA GARDIEN TITULAIRE NA DARING ? RAPPELLE NOUS UN PEU GESTE OYO KABAMBA SERPENT DE RAIL ASALAKA CONTRE UNION SUR PENALTY OYO ARBITRE APESAKA
IMANA PAR FAVEUR, MAIS YE MALGRE BA QUALITES EXTRAORDINAIRES YA KOBETA BA PENALTY ABETAKA YANGO A COTE CONSCIENT QUE ARBITRE A FAVORIZAKA IMANA ET PUIS AYAKA KOTIA BUT NA BA PROPRES EFFORTS NA YE
, LA SUITE ETAIT COMMENT'IL PARAIT QUE FIFA BAYOKAKA LIKAMBO WANA VRAI OU FAUX? LE GARDIEN SAMBI DE IMANA PESAIT COMBIEN DE KILOS QUAND IL ETAIT JOUEUR ACTIF ? QUI SONT CEUX QUI ETAIENT LES
PRESIDENTS DE IMANA DANS LES ANNEES 1960 ? LA SEMAINE DERNIERE , JE SUIS PARTI EN ECOSSE ET J'AVAIS VISITE LEUR LIBRAIRIE CENTRALE, EN ME DIRIGEANT TOUT DROIT A LA SECTION SPORT, JE ME SUIS
INTERESSE SUR UN ARTICLE SUR L'EQUIPE DE L'ECOSSE AU MONDIAL 1974 ET J'AI VU LA PHOTO DU CAPITAINE  KIDUMU ET DU CAPITAINE ECOSSAIS  KENNY DAGGLISH L'ACTUEL, LE MANAGER DE LIVERPOOL
DISPUTANT UNE BALLE



Jean KOKE MIEZI 13/11/2011 17:07



Je crois aussi que l'ailier gauche Banana est un ancien de Himalaya.



Jean KOKE MIEZI 13/11/2011 16:52



En complément d’informations aux questions de notre ami Paulin, je confirme que le secrétaire Kharomon n’est plus de ce monde.
Sa disparition remonte à plusieurs années. Il en est de même pour le Vieux Kibunda que plusieurs habitués de la tribune d’honneur n’oublieront jamais les bourdes.parme les autres célébrités
imaniennes qui nous ont quitté, nous pouvons citer le Vieux Gérakwa dit Kwakala di Mankindu, Lomboto, Lotutala, etc..


Avant l’accession de notre pays à sa souveraineté nationale, le FC Union fut la pépinière naturelle ou le grand pourvoyeur des
joueurs du FC Daring. Des joueurs comme Paul Bonga Bonga, Androkwa, Damena Damar, pour ne citer que ceux-là ont appris le football dans cette équipe satellite. Après notre indépendance, sous la
direction de Papa Longby, le FC Union a essayé de s’émanciper et voler de ses propres ailes. Cela ne l’a pas empêché de fournir d’autres joueurs aux verts blancs (Mampuya Lepère, Nganga Santos,
Djo Pala, etc...). Mais à la grande surprise de tout le monde, c’est l’AS V-Club qui tira énormément profit des joueurs du team rouge et noir. Raph Mayiwanga, Jacques Bokoko, Diasonama Moreau,
Ngoyi Bavon Essence, Jean Bisi, ont évolué dans le club cher aux Moscovites.


Mikado et Espoir de Léo furent deux équipes de tendance imanienne. C’est tout à fait normal que leurs joueurs les mieux côtés
soient envoyés dans Daring. C’est le cas de Makiadi Castello et Kalondji Amalphi.


Le FC Himalaya a aussi été un grand pourvoyeur des joueurs. Vicky Bosete, Pélé Lembe, Kabanda, Fifi Nzuzi, Paul Bukaka, Ndinga
Mbote, Basawula Payne ont joué dans Daring. Le gardien des buts Matumona a terminé sa carrière dans Dragons. Kisweswe, Garry Ngasebe ( ?) et autres Lupeta ont été des V-Clubiens.


Concernant le titre de la Renaissance Aiglons Cara, elle remonte à l’année 1974. Est-ce que c’est au cours de cette année
qu’elle avait éliminé Daring ou Dragons ?   A SUIVRE