Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Chers amis et compatriotes du blog,

A travers cet article sur le séjour dissimulé de Dos Santos à Léo, il me paraît très clair qu'il a cherché à le cacher pour ne pas réveiller les démons de minuit qui l'ont hanté jadis. Quel l'intérêt a-t-il en le cachant ? La réponse est, d'un, un intérêt énorme pouvant le priver l'accession à la magistrature suprême angolaise à la suite de la mort de NETO. Tous ceux qui venaient du Zaïre étaient de suspects compte tenu du climat socio-politique conflituel entre FNLA-UNITA et MPLA. Ces zaïriens étaient de froussards, des opportunistes selon les dires de certains mbokatiers angolais. Dos Santos avait pesé le pour et le contre de son séjour à Léo. De deux, il savait aussi, que le fait de reconnaitre ce séjour, l'exposait in facto à reconnaitre l'idyle qui a été à la base de la procréation de sa fille cachée...  D'où la question qui tue; quel intérêt a-t-il eu à cacher son séjour à Léo pendant que tous les zaïrens et kinois que nous sommes, les Ndjilois en particulier connaissent cette réalité; DOS SANTOS mwana Ndjili...

Aujourd'hui encore, je me pose des questions sur le passé léopoldvillien de certains présidents africains encore en exercice dans leurs pays d'origine. Pourquoi, cherchent-ils à le cacher ? Ces séjours sont-ils décevants ou engendrent-ils une frustration face à leur futur de Présidents ?

Jamais un sans deux, et deux sans trois. Un de mes anciens collègues de travail dont je tais le nom qui est aussi écrivain, m'a fait une révélation un jour lors d'un entretien pendant notre heure de pause; "Sais-tu mon cher, j'allais écrire la biographie de notre président, j'ai fait mes enquêtes, j'ai découvert qu'il a passé une partie de sa jeunesse à Léopoldville, à Ngiri-Ngiri exactement, il habitait chez son oncle sur la rue Bondo, c'est de là, qu'il a fait connaissance de son épouse qui habitait aussi à Ngiri-Ngiri." J'étais très étonné de la nouvelle, puisque jamais le président en question a déjà fait allusion de ce séjour Ngiri-Ngirois, nous savons tout simplement étant kinois, qu'il a des accointances avec certains congolais sans plus. Pourquoi ne le dis pas lui même d'une façon officielle ou écrite sur son CV ?

Un garde corps de Mobutu qui vit en France, nous a raconté un jour lorsque Museveni a été arrêté par Idi AMINE, Mobutu était intervenu auprès de ce dernier pour solliciter sa libération, les américains lui ont sollicité pour cette mission. Idi Amine avait accepté et posé une condition à Mobutu "à condition qu'il soit hors de l'Ouganda, sinon il l'enfermerait de nouveau à la moindre opposition" Une fois libéré, Mobutu a envoyé son avion et ses gardes d'aller le récupérer et le ramener à Kinshasa, c'est ainsi qu'il a vécu à Kinshasa Ma Campagne, ils lui ont même comblé d'abat-cos, une femme zaïroise en toute discrétion. NBGANDA dans un de ses livres dévoile à demi mot ce fameux séjour à Kinshasa. D'où la question persistante, pourquoi ne parle t-il pas de ce fameux séjour kinois ? Comme dit l'autre, les enjeux sont énormes, le risque ne vaut pas la peine. Peut-on les comprendre, leurs séjours au pays de Kimbangu sont-ils déshonorants pour la suite de leurs carrières de présidents? Ont-ils de choses à cacher ? Tant de questions se formulent dans nos caboches, l'avenir nous fournira de réponses; ainsi Josepha n'est-elle pas une partie enjambée des réponses ? A vous Chers Mbokatiers de continuer à creuser pour la gestion de la mémoire collective.

YA MOTI

 

 

 

Ta question mérite une réponse claire, du moins, en ce qui me concerne, pour éclairer les jeunes mbokatiers.

Pourquoi les dirigeants angolais  dissimulent-ils leur séjour en RDC ?

La réponse est simple. Notre pays avait misé à deux reprises sur un mauvais cheval  dans l’affaire Angolaise : le FNLA, et l’UNITA, au détriment du MPLA.

Ensuite, notre gouvernement avait adopté une attitude qui allait à l’encontre de l’opinion africaine dans l’affaire Angolaise. Une politique qui n’avait profité qu’à une poignée de dirigeants congolais, proches des américains, au détriment de la population congolaise, et surtout des angolais ayant séjourné au Congo, lesquels continuent à payer très cher  ce soutien.

Dès lors, tout celui qui avait séjourné au Congo était assimilé à un ennemi qu’il fallait empêché d’exercer une fonction politique en Angola. C’est pourquoi tout le monde s’est mis à dissimuler son passage au Congo, afin d’éviter les représailles politiques.

Le ressentiment des angolais à l’égard des congolais est semblable au ressentiment actuel des congolais à l’égard des Rwandais. Avec la seule différence qu’ en RDC, les ALLIES DES RWANDAIS gouvernent le pays, malgré le ressentiment d’une grande partie de la population à l’égard du Rwanda.

Sur ce point, nous les congolais sommes doublement perdants. Là où les angolais ont réussi à marginaliser leurs adversaires d’hier, nous, nous laissons diriger par les alliés de ceux qui continuent à opprimer notre population.

 

Messager

 

salut.il est un fait établi que tout l état major politique et militaire du MPLA à séjourné à kinshasa.NETO qui fut trés proche de lumumba et des lumumbistes fut expulsé manu militari de kinshasa vers brazzaville.Néamoins une imposante direction clandestine demeura à kinshasa sous la direction de BERNADO NDOMBELE , MARCHANO et coiffé par DOS SANTOS,l actuel président angolais.ce reseaux furent financés par des tres nombreux riches commerçants angolais dont KUDIMANA MATHIEU,andré motors,ou ndokolo samou FUTUR PATRON DE LA BANQUE DE KINSHASA.CE RESEAU s ' etendait jusqu au campus de kinshasa ou plusieurs étudiants angolais furent exfiltrés vers CUBA,mouscou,berlin est surtout des étudiants en médécine,en économie et en polytecnique.Beaucoup d ' entre eux sont des haut cadres ou haut fonctionnaires du gouvernent.et dans leur grande majorité ils sont originaires de ndjili ,kimbanseke ou barumbu.DOS SANTOS avait été obligé de fuir de kinshasa à cause dela pression des agents de MOBUTU et les tueurs de ROBERTO HOLDEN qui ,on ne le dit pas assez assassina des nombreux angolais dans ses cachots de l ' avenue du commerce ou sur la BASE de kikuzu DANS LE BAS ZAIRE.BERNARDO NDOMBELE futur ambassadeur au gabon quitta ce sinistre cachot à moitié paralysée pour brazzaville.le séjour kinois des nombreux angolais du MPLA fut un traumtisme du fait de la représsion conjuguée de mobutu et holden.beaucoup des militants y perdirent la vie. ces souvenirs hantent des nombreux angolais régnant à luanda.néamoins il sérait ridicule de nier le passé kinois de DOS SANTOS qui était un ambianceur émerite et quiconnut manu dibango et l african jazz,neto agostino CARDIOLOGUE ?QUI AVAIT SON CABINET A 20 MAI vers la maison des parents de LITA BEMBO OU chipenda,vieux ambroise lukoki qui furent tous des amis proches de feu mon pére à kinshasa et de ma famille.

 

Henri Auberge

 

 

Commenter cet article

YA MOTI 24/11/2014 00:29

Cher Messager et chers Mbokatiers,
Mes salutations, je me réjouis encore de lire un commentaire d'un article paru il y a quatre années.
Jamais, je ne peux comprendre la dissimulation de séjours de certains présidents au pays d'Armand TUNGULU quelque soit la raison qu'on peut imaginer pour justifier cette bévue.
Si aujourd'hui les Gens de mille collines que nous avons accueilli chez nous pour le besoin de la cause, nous causent du tort en ce jour, restons confiants pour l'avenir, ils ne peuvent pas corrompre l'histoire même si certains nous dirigent avec la complicité de compatriotes de pure souche, un jour viendra où ils seront mis dehors avec fracas et détermination. Comme le dit souvent Claude," Congo mboka ya motuya, esika mitolo mya mikundama, mabele ma talo, tokolonga "

NZEYITU 23/11/2014 22:07

LA PLUS PART DE NOS FRERES ZAIROIS RDC, NE SE DONNENT PAS LA PEINE DE SAVOIR CE QUI SE PASSE AUX PAYS DES VOINSINS. PAR EXEMPLE: CERTAINS SOIENT DISANT COMBATTANTS CONGOLAIS DE LONDRES DISAIENT QU'ILS VEULENT DEMANDER AU PRESIDENT DOS SANTOS DE LES PERMETTRE D'ALLER ATTAQUER KABILA PAR L'ANGOLA, EN IGNORANT QUE DOS SANTOS EST LE PERE SPIRITUEL DE KABILA. C'EST COMME QUELQU'UN QUI ACCUSE LE NGULU YA ZAMBA NA NGULU YA MBOKA. J'EXPLICITE CA, EN ANGOLA LORS DE CONFLITS MPLA ET FNLA EN 1975, ON ACCUSAIENT LES GENS DU FNLA MANGEAIENT DE LA CHAIR HUMAINES COMME LES CONGOLAIS DE RDC SELON EUX. C'EST POURQUOI TOUS LES POLITICIENS ANGOLAIS AU POUVOIR SE GENAIENT DE DIRE QU'ILS ETAIENT AU ZAIRE, SINON LEURR MILITANTS NAIFS VONT AUSSI LES CONSIDERER DES CANNIBALES, COMME LEURS COMPATRIOTES DU FNLA. AUTRE PART, LUMUMBA EST MORT LE 17 JANVIER 1961, ALORS QUE AGOSTINHO NETO EST ARRIVE A LEOPLDVILLE RDC EN 1962 QUAND ET OU SE SONT-ILS RENCONTRES ? L'AMI INTIME DE LUMUMBA FUT HOLDEN ROBERTO AVEC QUI SE SONT CONNUS A STANLEYVILLE ET PARTIS ENSMBLE A LA CONFERENCE PAN AFRICAINE D'ACCRA AU GHANA, OU ILS FURENT INVITES PAR DR KWAME NKRUMAH.

henri auberge 24/10/2010 04:20


salut.il est un fait établi que tout l état major politique et militaire du MPLA à séjourné à kinshasa.NETO qui fut trés proche de lumumba et des lumumbistes fut expulsé manu militari de kinshasa
vers brazzaville.Néamoins une imposante direction clandestine demeura à kinshasa sous la direction de BERNADO NDOMBELE , MARCHANO et coiffé par DOS SANTOS,l actuel président angolais.ce reseaux
furent financés par des tres nombreux riches commerçants angolais dont KUDIMANA MATHIEU,andré motors,ou ndokolo samou FUTUR PATRON DE LA BANQUE DE KINSHASA.CE RESEAU s ' etendait jusqu au campus de
kinshasa ou plusieurs étudiants angolais furent exfiltrés vers CUBA,mouscou,berlin est surtout des étudiants en médécine,en économie et en polytecnique.Beaucoup d ' entre eux sont des haut cadres
ou haut fonctionnaires du gouvernent.et dans leur grande majorité ils sont originaires de ndjili ,kimbanseke ou barumbu.DOS SANTOS avait été obligé de fuir de kinshasa à cause dela pression des
agents de MOBUTU et les tueurs de ROBERTO HOLDEN qui ,on ne le dit pas assez assassina des nombreux angolais dans ses cachots de l ' avenue du commerce ou sur la BASE de kikuzu DANS LE BAS
ZAIRE.BERNARDO NDOMBELE futur ambassadeur au gabon quitta ce sinistre cachot à moitié paralysée pour brazzaville.le séjour kinois des nombreux angolais du MPLA fut un traumtisme du fait de la
représsion conjuguée de mobutu et holden.beaucoup des militants y perdirent la vie. ces souvenirs hantent des nombreux angolais régnant à luanda.néamoins il sérait ridicule de nier le passé kinois
de DOS SANTOS qui était un ambianceur émerite et quiconnut manu dibango et l african jazz,neto agostino CARDIOLOGUE ?QUI AVAIT SON CABINET A 20 MAI vers la maison des parents de LITA BEMBO OU
chipenda,vieux ambroise lukoki qui furent tous des amis proches de feu mon pére à kinshasa et de ma famille.


YA MOTI 23/10/2010 14:18



Chers tous,


Je traduis à travers cet article, un sentiment profond qui m'abrite. La dissimulation de séjours léopoldvilliens ou kinois de certains présidents africains, restent un tabou; pourquoi ? Messager
a essayé de répondre à mes interrogations, mais cette réponse est plausible pour le monde politique, mais étant humain, il me paraît inacceptable car on ne trompe pas l'histoire, ou la dissimuler
sur cette terre des humains. Nous voyons aujourd'hui, le passé dissimulé de Dos Santos à Léo le rattrape et s'inscrit de force désormais dans son CV qu'il a modifié pour le besoin politique.
Que dire alors de Museveni, a-t-il aussi dissimulé le sien pour de raisons politiques ? La vie qu'il a mèné jadis à Kin n'a t-elle pas laissé de traces, d'autres josepha apparaitront peut-être un
jour qui sait ?


Cher Jerôme, je n'ai pas caché l'information que j'ai bénéficié auprès de mon ancien collégue, jai voulu pousser les mbokatiers à délier leurs langues sur ce président, désormais
 nous avons la possibilité de lire les articles des mbokatiers africains, qu'ils nous fassent béneficier leurs connaissances. Ce président n'a pas voulu que cette partie de sa vie
apparaisse dans sa biographie officielle, il a interdit la publication de sa biographie dans laquelle ce séjour Ngiri-Ngirois était évoqué, c'est sa vie privée; nous la respectons. Cela ne
nous empêche pas de creuser dans nos souvenirs d'antan ou nos informations pour l'identifier, de supputer; certains sont déjà sur la bonne piste.   



Athanase 23/10/2010 13:27



C'est par pur ingratitude ou pour dissimuler leur Passées afin de mieux asseoir leur position actuelles. A part le football et Musique;le Zairois
 Congolais maintenant est synonyme de malhonnêteté  Ainsi beacoups des régimes africains qui n'aimaient pas l'esprit Mobutiste associé ce
mal aux congolais jusqu’à ce jour!j'en ai rencontré a la pelle ;en Angola,Malawi et Zambie,seul les Malawite sont fiers de mettre sur leur Cv leurs associations avec
la Congo,les restes refusent même d'entendre le nom Congo ou certains sont nés!



anglebert 22/10/2010 15:03



Ce fameux president ne serait il pas Denis Sassou Ngouesso?


 


Tshikobele Mongombe " Nourbatchek", Canada mboka te!



augustin odimba omakoko 22/10/2010 01:30



Chers lecteurs,


Lors du passage de monsieur R. Holden à Genève dans les années 80, un Zaïrois d'origine angolaise avait organisé une réception à l'honneur du président du FNLA, dans son appartement
situé dans le quartier champel à Genève. Etant ami de l'organisateur de cette réception et voisin du quartier, j'ai été aussi convié à cette réception. Dans l'appartement, je me suis
retrouvé assis juste à côté de monsieur Holden, ému, je ne faisais que le contempler discrètement. Vers la fin de la soirée, voyant qu'il étai muet comme une carpe, je lui ai demandé si, il
parlait lingala?Il m'a juste répondu en disant:

Jérôme Nzembelé 21/10/2010 21:12



Très cher Ya Moti,
Pourquoi vous posez-vous la question alors que vous même cachez l'information. Comme la majorité des mbokatiers, j'aurai bien voulu que vous alliez plus loin en nouis donnant l'identité complète
du Président qui aurait habité Ngiringoto et qui continue à le nier en public. Même si vous estimez que bon nombre des kinois sont au courant mais il aurait fallu vous lacher quand même.
Salut mon grand.