Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Le footballeur qui a marqué tout le cinquantenaire du Congo

Moukila Paul «Sayal», http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRl_OTw9FQ3KH0qmD9SF5fkD7blOQ8DnAPztnvByKEWQq_W5Lli

 

Né le 6 juin 1950 à Souanké dans le département de la Sangha, Paul Moukila alias «Sayal» appartient sans doute à la grande lignée de perles rares de notre football. Il a été un joueur formidable, exceptionnel, inclassable et imprévisible. Jamais, de mémoire d’homme, un joueur congolais n’avait remporté aussi de médailles et de titres. Démonstration et monstrations sur Paul, Sayal Moukila, un buteur hors pair.

En effet, champion d’Afrique des Nations avec les Diables Rouges donc l’un des héros de Yaoundé 1972, il a été aussi sacré Ballon d’Or de France Football avec 10 buts avec le Club Athlétique Renaissance Aiglon (CARA), vainqueur de la Coupe d’Afrique des Clubs Champions en 1974. C’est ainsi qu’en compagnie des joueurs talentueux comme Nganga Mwivi, Yanga, Lassy Martial, Dengaky, Mbouta, Makany, Poaty Hidalgo, Lakou Abossolo, Paul Tandou, Dibantsa, Mbemba Bellard, Jacques Mamounoubala et autres Mounkassa Bosco etc., Paul Moukila est entré dans la légende des grands joueurs africains du siècle.

Au cours de cette année, Sayal a été sacré meilleur footballeur africain et «Ballon d’or» africain de France Football par un jury composé d’éminents journalistes et chroniqueurs sportifs de l’Office de Radiodiffusion et de Télévision française (ORTF). Et, pour l’ensemble de son oeuvre et de son talent, il lui a été attribué «le Trophée Mobutu Sése Séko » avant de se voir décerner le titre de meilleur footballeur du continent africain par l’Union des Journalistes Sportifs Africains (UJSA).

En outre, jusqu’à ce jour Paul Moukila détient le record de meilleur buteur du championnat national de football pour avoir réussi à marquer 40 buts lors du championnat national de football, en 1972.
Un record qui demeure jusqu’aujourd’hui inégalé. Qui dit mieux ? Ancien sociétaire du club militaire de l’Inter Club, Sayal est le footballeur congolais le plus ‘’capé’’ de notre histoire. Son palmarès est très riche.
En 1975, Paul Moukila, officier de l’Armée Populaire Nationale (APN) est envoyé en stage militaire en France. Il profite de son séjour dans l’Hexagone pour endosser les couleurs du Racing Club Strasbourg, club de première division française.
Entre 1981 et 1986, il est dans les rangs du Stade Français, puis à Fontainebleau et enfin à Malakoff, club dans lequel il fut entraîneur et joueur. Quel parcours !


http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:epjC9gzZtsUDcM:http://www.africafoot.com/pics/dossier_c1/moukila%20cara!.jpg&t=1


Depuis l’indépendance de notre pays, le 15 août 1960, le football congolais a connu en cinq décennies des grands joueurs d’exception : Foundoux Moulélé, Jean Michel Mbono «le Sorcier», Ndzabana Jadot, Mbemba Tostao, François Mpelé, Excellent Ongagnia, Matsima, Jean Jacques Ndomba le Géomètre, etc.

Très talentueux, racé et dont les qualités physiques, la vista, l’aisance technique, le sens du but et le palmarès ont été appréciés par tous les amoureux du ballon rond depuis l’accession de notre pays à l’indépendance, Paul Moukila peut être considéré comme le footballeur qui aura marqué et dominé les 50 dernières années de notre Pays Pauvre Très Endetté (PPTE). Il est le joueur le plus capé de notre histoire pour avoir glané de nombreux trophées.

http://www.allezredstar.com/images2007/strasbourg75.jpg
Moukila sous le maillot du Racing club de Strasbourg (saison 1975-1976). Recruté comme meneur                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                de jeu pour succéder à Gilbert Gress, il fut absent durant la majeure partie de la saison en raison                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      notamment de son statut de militaire.

Sa carrière professionnelle a pris fin, le 21 décembre 1988, à l’occasion du jubilé organisé à Brazzaville, en compagnie d’une autre icône nationale, Bahamboula Mbemba Jonas alias «Tostao», le meilleur ailier droit du football congolais. Malheureusement, après quelques brouilles survenues dans sa vie socio professionnelle, Paul Moukila s’était rendu en France notamment à Meaux où, à la grande surprise, il rendit l’âme, le 24 mai 1992, des suites d’une crise de paludisme. Insolite !
Il a été élevé, à titre posthume, au rang de Commandeur du mérite congolais et Officier du mérite congolais.
Ses restes mortels reposent au cimetière du centre ville de Brazzaville. Paix à son âme car il restera à jamais un modèle à suivre pour tous nos jeunes footballeurs congolais, en mal d’inspiration et  d’imagination.

Jean Bruno AYELO (Talassa)

Article repéré et proposé par Samuel Malonga aux Mbokatiers

Commenter cet article