Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

 

Le séjour de Johnny Hallyday  à  Léopoldville (Kinshasa)

 

 376117 10150380463422566 634087565 8435443 6747455-copie-1

Il est connu que plusieurs vedettes de la chanson dont Johnny Hallyday  avaient visité la capitale congolaise , Kinshasa, jadis Léopoldville.

 

La photo ci-dessous envoyée par notre ami Richard Kasongo marque  le séjour kinois de l’idole des jeunes, accordant une interview  à Benoît Lukunku.

 

Il nous manque la date exacte de cette visite qui  avait eu lieu entre 1967 ou ’68 pour compléter  ce travail d’archivage.


Messager

.

Commenter cet article

Ichthus 16/05/2016 21:50

Mon oncle m'avait dit que c'était en 1967.

Messager 30/05/2012 06:53


@Ju,


Je pense que la réponse de Dierto est crédible. Tous les éléments de récits correspondent aux faits de l'époque.


je m'excuse de n'avoir pas réagi à temps, vu l'emploi du temps. Personnellement, à cette période, j'étais trop pris par mes occupations professionnelles et j'étais tout le temps en missions. mais
j'avais suivi cette visite à travers la presse.


 


Messager

Dierto 30/05/2012 00:43


Boboto pe bondeko


A mr JU ma petite contribution Jimmy Cliff azalaka invité par Seskoul te mais parcontre ezalaka coop ya un certain TAMUKATI aza producteur zairois afandaka na USA. Bato ya milieux ba yebi ye. Ye
nde moto a monta dossier wana a jumeler yango na centre maman mobutu ya epoque ya madame Mpinga sans doute pona ba avantages misusu; a la fin Jimmy Cliff à été presque abandoné sans moyen yo moko
oyebi ba producteur zairois, Mr Tamukati vu ba accointance na ye na famille ya ba Dokolo ayaki ko reussir ko loger Jimmy Cliff na ndako ya mr YENGO petit frère ya Dokolo na IPN(ba pesaki ye
chambre et il vivait comme muana ya ndako), pour te dire que soki ezalaki invitation formelle ya mobutu mbelé Jim Cliff alingaki asuka ndenge wana te. Pona ekomaki mua mobulu pona ye tuna bana ya
IPN ya periode wana bako yebisa yo je pense que sejour ya Jim Cliff na kin etikala mauvais souvenir na ye pona ASPECT LOGISTIC. a la fin asalaka kutu nzembo moko na grand maitre na ok jazz. Et
phénomène rasta ebanda na arrivée ya Jim CLIFF te peut etre ba kulutu bakoki ko edifier biso sauf que arrivée ya Jim Cliff e boosta ki ardeur ya ba rasta pe fièrté na courage ya ko bima na
placart pour afficher leur preférence et leur couleur au grand jour car souvent marginalisé, decrié et traité de toxicomane fumeur des chanvres... mua oyo nga na yebi ya ngo wana pona na viva
yango na pembeni, Bo excuser ngai pona ba kombo ya batu oyo na bimisi awa ezali na ndengé ya mabé te kasi kaka pona ba repères pe ko credibilisé mua moké lisolo na ngai oyo eza ouvert, verifiable
et modifiable pona ezali evangile te.


moko wa bino

ju 29/05/2012 12:33


Pour la chanson de johnny, le compositeur a utilisé les voyelles et de mots similaires pour rendre la chanson plus interessante à écouter. On rémarque aussi comment les terminaisons sont
identiques. Il allait chanter par exemple:" Quand je te vois, il n'y a plus d'éspoir" pour ne pas s'ecarter de la chanson. Mais hélas! 

ju 29/05/2012 12:11


Ah non! C''etait purement provocatif! Car en anglais, y a pas mention de cela. N'importe quel autre artiste aurait changé seulement cette partie de la chanson sachant qu'il allait se produire en
Afrique, mais notre ami johnny a préferé l'ignorer pour plaire d'abord lui-même et certains, comme étaient ses habitudes. Comme tout le monde le sait, il est plutôt chanteur que
compositeur.


En outre pour Messager et les vieux: Vers les années '86 ou 87, la vedette  Jamïcaine du nom de JIMMY CLIFF fut invité par Mobutu à kinshasa la belle. Sa visite coïncidait avec celle de
Kassav, si j'ai une bonne mémoire.Il a joué au palais du peuple et au stade du 20 mai... où j'ai même assisté comme ngembo. Y a-t-il des photos, films ou vidéos de cet événement? Quelqu'un peut
nous le rélater ? Je sais qu'il y aient pas mal de mbokatiers qui s'en souviennent. Juste après est venue la phénomène"rasta", où on voyait des adèptes un peu partout au congo. Merci.

Tshiasa Nkaya 28/05/2012 16:30


Dans la chanson Noir C'est Noir, Johnny n'insultait pas les noirs. Veuillez re-ecouter la chanson: vous vous rendrez compte qu'aucune insulte n'est proferee contre les noirs.  


Si ma memoire ne me tahit pas, voici quelques passages: Noir c'es noir, il n'y a plus d'espoir. Gris c'est gris, c'est fini oh oh oh oh. Ca me rend fou. J'ai cru en ton amour. Et je perds
tout.... Dans le noir, je suis dans le noir...


Il faut savoir que cette chanson, tout comme beaucoup d'autres chansons de Johnny (par exemple Aussi dur que du bois, San Francisco, Le charpentier, etc.) etait une interpretation dont la
version originale etait en anglais.


Je ne serai d'ailleurs pas surpris d'apprendre que la version anglaise etait une composition d'un noir-americain. N'a t-il pas interprete' Hard to handle, une chanson d'Otis Redding?
Pour quelqu'un qui aurait insulte' les noirs, ca serait le comble d'ironie.      


 

Jules 26/05/2012 00:01


Effectivement Johnny Hallyday ayaki na Kinshasa na 1967 ou (68), abetaki na salle ya Zoo, à son arrivée biso tout tosalaki école buissonière mpo nakokende koyamba ye na na libanda ya mpempo na
N´djili autrement dit "sabena to air-congo, c´est selon". tangu wana TV ekoti sika na Kinshasa, puisque ba TV ya bala-bala ezalaki, pour empêcher moyibi ya ba appareils wana, batiyaki yango na ba
communes, malgré ca, bazalaki kaka koyiba ba TV, alors ke na ba communes ba policiers bazalaka kuna en permanence.


Ye Johnny Hallyday azalaki na tournée africaine, ezali te Congo-Kinshasa motu ebengisaki ye particulièrement mpo aya na Afrique, d´ailleurs na Cameroun, toyokaki ye Johnny Hallyday abetaki
Ministre moko ya Cameroun dernier EBAMBOLA to giffle to mbata.


Point sombre ya tournée ya Johnny Hallyday na Afrique ezalaki nzembo na ye ya NOIR C´EST NOIR, IL N´Y A PLUS D´ESPOIR, ba africains tout bazalaki komona yango ezali insulte grave, mais plus tard
 Recours à l´Authenticité ekoya ko corriger bozoba nionso wana ya aliénation mentale.


Passage ya Johnny Hallyday esalaki ete ba Sinangalé babanda kotekiya pantalon ya "flammy" to jeans oyo batiyaki photo ya Johnny Hallyday na porte-ceinture, pantalon yango ya "flammy" bapesaki
yango kombo Johnny Hallyday, tozali na tango ya bilamba lokola ya Massamba-Débat, Motri ya César, côté ya tuku-tuku ezalaki mobylette na vespa "eskotere" nde ezalaki kosala rage na Kinshasa.

Richard MAWETE 25/05/2012 22:28


Si ma memoire ne me fait pas defaut,je dirai que ce séjour avait eu lieu en 1969.Ils se sont succedés avec Françoise Hardy,qui elle aussi était venu à Kin,pour une serie de concert au cinema
Albertum,sur le boulevard du 30 juin.


Ces concerts dont la majorité du public était composé des expatriés,avait laissé un gout amer,à quelques privilègiés Congolais,qui y avaient assistés,puisque Johnny Haliday avait entonné sa
chanson"noir c'est noir".

Zacharie 24/05/2012 23:49


MERCI AU MBOKATIER RICHARD KASONGO POUR NOUS AVOIR RAPPELER DES SOUVENIRS D'ENFANCE.POUR LA DATE DE LA VENUE DE L'IDOLE DES JEUNES JHONNY HALLYDAY A
KINSHASA,JE NE M'EN SOUVIENS PLUS.AMIS JE CROIS QUEC'ETAIT EN 1967,ET LE SPECTACLE A EU LIEU AU PARC DE LA REVOLUTION .JE NE PRETENDS PAS DETENIR LA VERITE,QUE CELUI QUI A UNE INFORMATION PLUS
FIABLE NOUS LA DONNE CAR CELA FAIT PARTIE INTEGRANTE DE L'HISTOIRE CULTURELLE DU CONGO
MODERNE                                      
ZACHARIE