Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

Chers amis, voici une partie de réponses de notre chroniqueur Emmanuel Kandolo aux questions qui lui avaient été posées. Il est disposé à revenir sur les éventuelles omissions prochainement, dès qu'il sera de retour.(MSG)



Ba ndeko Kula, Historien mpe na Sony Mokonzi,

 

Merci na ba rectificatifs na biso. Kasi, nazali kaka na motungisi ya koyeba équipage nini ekufaki na Goma na décollage ya Lockheed C-130H Hercules, mpo nayebi lisolo oyo ndenge nabeti yango, kasi kombo ya équipage nde ezali kozongela ngai kaka te.

Na oyo etali accident ya Commandant Justin Kokolo na équipage na ye na Kisangani, na banzi que ndenge version officielle elobi ekoki kozala ya solo mpo tango wana ba avions militaires na civils ebandaki kokita na kopumbua na aéroport ya Simi Simi. Yango ezali na plateau universitaire, na sima ya université ya Kisangani, na mopanzi ya clinique universitaire ya Kisangani mpe mosika te na résidence officielle ya gouverneur ya Haut-Zaïre. Aéroport ya Simi Simi tango wana ezalaki entourer na esobe mpe ba nzete ya mbila ebele. Possiblement, orage ekokaki kozala cause ya accident ou encore kake eluki panne électrique mpe e perturber alimentation électrique na bon fonctionnement ba instruments ya navigation mpo na mbula neti visibilité ezalaka nulle, il est difficile ya ko voler sans fiabilité na instruments. Mpe lisusu, esengaka compétence efanda ya ba techniciens ya tour de contrôle. Soki nionso oyo ezalaki malonga te, ezali pasi mingi. Banda aéroport ya Bangoka etongama, Simi Simi eyaki kokoma aéroport militaire.

Ndeko Sony Mokonzi, Merci lisusu na ba précisions opesi na manso okomi mpe nasepeli na éclaircissements opesi na ba conditions misusu ya ba craches neti na liwa ya Etisomba. Ezalaki vraiment dommage, ndenge bakufaki. Peut-être soki kaka mua ba secondes nde panne wana elingaki eyebana na sol.

Oyebi ? Nayebaki ba pilotes banso oyo natangi. Ndenge kaka ndeko Anaclet alobi awa, mingi bazalaki na Yolokofutela ou na ba hôtels du siècle na du midi. Tango ba travaux ya camp Badiadingi esili nde ba logeaki bango kuna. Heure wana tala ndenge ba filles babandaki kolanda bango ! Na ba parades ya ba défilés militaires, wana ba avions na ba hélicoptères ezali ko voler na rase motte (na très basse altitude). Bana ya Yolo, Matonge na Lemba bamesanaki na ba vols rase motte mpo ezalaki bisika ba pilotes bazalaki na ba relations ebele. Siamuna, Mbo, Tshitundu, Lianja, Nimy Longo, Lokoko,  bazali ba chasseurs oyo babandaki kosala bilengi ya ciel.

Kabamba com-com (waba commandants) azalaki un sympathique elombe. Nayebi lisusu mosala remarquable asalaki na première guerre ya Shaba.  Na oyo etali  avion oyo ekendeki kokweya na ba ndaku ezali erreur humaine mpo pilote azuaki temps mulayi ya réaction mpe avion ekitaki mingi mpe e ricocher ba toitures na ba nzete.

Major Kabuya Matamba « Dadou » azalaki mpe un ami, ye abandaki kofanda na cité Salongo, comme la plupart ya ba officiers. Sima ya décision ya Président Mobutu oyo elongolaki ba officiers ya Shaba, Kasaï nionso mibale na Bandundu na armée, likolo ya procès des terroristes ou procès du siècle na 1978, Kabuya Dadou abikaki grâce na couverture ya oncle Litho Moboti Nzeyombo. Asengaki na Kikunda alukela ye esika mpe ayaki kokoma instructeur sur Cessna 310R na aéro club ya Ndolo. Akomaki mpe pilote personnel ya Litho Moboti Nzeyombo, na Cessna. Dadou akufa na maladi. Ndenge moko mpe na Commandant Gustave Babajiki Mukendi «  B.B.J. », tango awutaka Italie na 1975 (même promotion na Kabuya) afandaka na avenue Denis na Yolo-Sud. Sima ya wana azui logement na camp Badiadingi na ba Kabuya wana nionso wana. Babajiki azali commandant sur DHC-5D Buffalo, un grand spécialiste ya vol na instruments ya navigation. Tandis que Kabuya azalaki makasi na vol à vue. Tango balongue balongoli bango na armée, akomaki  commandant na ba avions ya Société textile de Kisangani, SO.TEX.KI. Tango Air Zaïre ekomi kosalela simulateur ya Libreville, ezuaki ye mpo a voler sur Boeing 737, kasi malheureusement maladi eyaki kolonga ye.

Siamuna azuaki problème ya pression na cockpit. Manque ya oxygène ekumbi na perte ya conscience mpe incapacité ya ko contrôler avion na ye mpe ebebisi mbala moko synchronisation ya ba numéros na crache munene. Yango wana a s’injectaki même pas. Télescopage wanae surprenaki baninga baye. Kasi elobomaka que batu ya motema mabe ba sabotaki avion na ye par jalousie na lolenge ba français na ba marocains bakumisaki ye mingi. Siamuna azali makasi na vol à vue mpe ba tirs na ye na ba objectifs ciblés ezalaki d’une rare précision. Abandaki kosakana na avion na ye lokola jouer. 

Nazua occasion ya ko voler na ba commandants Bitumazala,  Bukasa, Kabamba, Yambuya na ba hélicoptères Alouette na Puma na super Puma na Yambuya. Ya solo, Ayike Nzambe azalaki ko commander Alouette oyo ekueyaki na Général Antoine Ikuku Moboto (parachutiste, serpent de rails) kaka esika oyo abomaka batu tango ye azalaki exécuteur ya ba sales besognes ya Gouverneur Prospère Manzikala Madrakini. Malgré courage na bravoure militaire na ye, Général Ikuku, à l’époque, Lieutenant-colonel mpe commandant base militaire ya ba parachutistes ya Kimbembe pene na Lubumbashi, azalaki un tortionnaire mpe un tueur à gage oyo abandaki ko obéir sans discernement na ba ordres nionso ya koboma batu sans jugement ni procès Chef na ye Manzikala abandaki kopesa ye tango wana .

Na première guerre ya Shaba, Lieutenant Lwanga Etisomba azalaki Commandant na DHC-5D Buffalo. Ba commandants Bufalo basusu : Babajiki, Oketo, Makaya, etc.  Kabondo azalaki copilote.

Colonel Lenga Lenga  azalaki Musakata, tango alonguaka na Yolo, akomaki kofanda na Gombe, na avenue de la Gombe en face na ba Lycées prince de Liège (école belge) na René Descartes (école Française) na nzinga nzinga ya ambassade ya Burundi.  Avion na ye ya liboso a pilotaki ezalaki Fouga Magister CM170R. 

Ba appareils ezalaki ebele mpo tozalaki na sept avions Lockheed C-130H Hercules,  trois De Havilland Canada DHC-5D Buffalo, quatre Douglas DC-4/C-54, deux Douglas DC-6. Na tie source na nse oyo e répertorier ba avions nionso ya armée de l’air congolaise.

Ba commandants nionso oyo, nazua occasion ya ko voler na bango mpe nazali ko rendre bango hommage na mosala na bango :

Commandants Babajiki, Oketo, Lwanga, Kabeya na DHC-5D Buffalo

Commandants Kikunda, Baruti, Leddi, Ngoy, Ntumba,  Nzinga, Makaya, Mbo na Lockheed C-130H Hercules

Kabuya na Cessna 310R

Ndeko Sony Mokonzi, s’il te plaît, soki moyen ezali, okoki kotiela biso ba kombo misusu ekimi biso mpe na ba commentaires oyo ezali na makomi oyo olobeli awa, sur ba pilotes militaires na biso. Nazalaka na estime mingi na bilombe wana mpona mosala babandaki kosala. Mikolo kikoya, nakomeka kozongela accident ya Colonel Léon Mbo.

 

  World Air Forces Zaire Air Force

 

 

 

 

 

 

Ba ndeko,

 

Moke moke tokomeka koyanola na mituna miyike ya ba ndeko ya blog na biso oyo.

NdekoNeto jpj : Nalingaki kotuna ndeko Kandolo, soki akoki kolobela ngai mua muke na muasi moko oyo azalaki cometat Madame Lessedjina mpe mobali na ye?

Emmanuel kandolo : Nayebi mua moke parcourt ya Mama Lessedjina. Kombo na ye ya jeune fille ezali Véronique Kiaba Lema Lutonto. Awuti na famille munene ya Kivu. Ye abalani na Sébastien Lessedjina Ikwame Ipu'ozia. Ce dernier, abotami na Léopoldville, le 12 mars 1939. Asali ba humanités na Collège Saint-Joseph ya Léopoldville. Sima ba kelasi na ye na université, akomi retenu assistant na université nationale du Zaïre (U.NA.ZA.). Tango akomi Chef de travaux, aye kozua occasion ya bourse ya United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization (U.N.E.S.C.O.) mpo na kotanga na France. Tango mama Véronique abalani na papa Sébastien nde akomi kobengama Lessedjina Kiaba Lema.

Mama véronique azali originaire ya province ya Kivu. Asala ba études  universitaires na ye na université ya Lovanium na faculté ya Sciences, na département ya Botanique. Première femme africaine oyo asali ba études ya Botanique mpe oyo asali travail scientifique na domaine ya environnement mpe conservation de la nature.

Tango asilisi kuna, na 1970, azui musala mbala moko na présidence de la République. Kokoma na ye ekutani mpe na projet ya kosala domaine présidentiel ya Mont Ngaliema. Aye kozua ebonga ya Conservateur en Chef ya parcs présidentiels. Sima ya wana, na deuxième législative yadeuxième République, ayekokoma Commissaire du peuple (Députée) ya circonscription ya Tanganyika na 1975. Na mbula elandi, 1976, ayekokota na gouvernement  na qualité ya commissaire d'Etat (Ministre) na Conservation de la nature et Tourisme.  Awumelaki mingi na ebonga wana. Sima ayekokoma Secrétaire ya Bureau politique du Mouvement Populaire de la Révolution (M.P.R.) chargée de la condition féminine. Azalaki mpe membre ya Comité central du M.P.R. Toujours membre membre ya Comité central ya M.P.R, azui ebonga ya P.D.G. ya Domaine agro-industriel et présidentiel de la N'sele (D.A.I.P.N.). Ayaki mpe kobebisa  lokumu na ye na spoliation ya concession ya domaine ya Duale na Kinshasa, ata soki likambo yango eleka kaka boye. Donc, mama Véronique azalaki kaka na affaires pendant règne ya Maréchal Mobutu.

Na libala na ye na papa Sébastien babota : Huguette, Alain, Isabelle, ... Huguette azali très active na Chambre de commerce ya Bruxelles mpe azali lisusu engager na domaine ya commerce extérieur. Kasa kasa kaka lokola mama na ye.

Papa Sébastien Lessedjina Ikwame Ipu'ozia azali Docteur en droit, spécialiste ya droit aérien, droit maritime mpe na droit de la propriété intellectuelle. Azali professeur ya universités de Kinshasa na Cardinal Malula. Ya azalaki tour à tour, Secrétaire général ya Air Congo, Administrateur délégué général ya Régie des voies aériennes (R.V.A.), Administrateur mpe Directeur na Société Congolaise Italienne de Raffinage (SO.C.I.R. ex-SO.Z.I.R.) tee na veille ya ba élections législatives ya 2006. Sika azali membre ya Parti Démocrate Chrétien (P.D.C.) mpe Député national ya circonscription ya Kutu na Mayi Ndombe na Bandundu. Mama Véronique na papa Sébastien ba publia mikanda miye milandi na nde.

Véronique Lessedjina Kiaba Lema, Facteurs limitant la densité et l'activité d'Hyperiodrilus africanus Beddard, 1891 (Oligochète, Opistophore, Eudrilidae) sous pelouse de Paspalum, Presses universitaires du Congo (P.U.C.) Kinshasa, 1970

Sébastien Lessedjina Ikwame Ipu'ozia,  Le Droit aérien, Presses universitaires du Zaïre (P.U.Z.), Kinshasa, 1974

Lessedjina Ikwame Ipu'ozia,  La coopération multilatérale interafricaine en aviation civile, Presses Universitaires du Zaire, 1977

Lessedjina Ikwame Ipu'ozia,  Le Droit aérien (Réédition), Presses universitaire du Congo, 1999

Sébastien Lessedjina Ikwame Ipu'ozia, Le Droit maritime, Kinshasa : Presses universitaires du Congo, 2003

 

Ndeko Neto jpj : 1.- Emile soki alingaka kobala te, pe abota te?  

Emmanuel Kandolo : A ce que je sache, Emile Soki atikala kobala na kobota te. Wana ezali ndenge nayebeli.

Ndeko Neto jpj : 2.- YASOLO Papy Tex ayemba na Emile na bella Mambo?

Emmanuel Kandolo : Oui, Papy Tex ayembaka na Bella Mambo tango Seskin Molenga asundolaki Empire.

Ndeko Neto jpj : 3.- Po na nini ba tikaki Nyboma Danos Canta tango ba longuaki na ecurie Vévé, alors que babandaki kolinga ye mingi?

Emmanuel kandolo : Justement, cas ya Danos nde ezalaki ebandeli ya kosuana entre Max na Emile. Ce dernier azalaki na jalousie na incompréhension na Danos mpe akomaki ko se plaindre que akomaki kosala ba cœurs oyo ekokaki ko revenir na ye : « Danos bien que azali na voix ya kitoko kasi azali kosala identité ya Bella Bella te ».  Ndenge abandaki ko se plaindre. Abanda kotiya ndeko na ye ba pressions mpo alongola Danos. Maxime abandaki ko expliquer ye que ezali simple te mpo Bella Bella ezali na ba Editions Vévé mpe Danos azali élément oyo Vévé a introduire na Bella Bella na cadre ya contrat bazali na yango. Kasi ye Emile alingaki koyoka wana nionso te.

Ndeko Neto jpj : 4.- NINI EPUSAKI BANGO BATIKELA DANOS  AYEMBA TENOR, elingi koloba ‘te Emile akokaki lisusu koyemba tenor te?

Emmanuel kandolo : Ténor ezali mongongo ya Danos  mpe ya Emile. Neti Bella Bella ezalaki na Editions Vévé, Verkys ye moko abandaki mpe kopesa opinion na ye na organisation artistique. Nakozua ndakisa ya nzembo ya Danos,  Mbuta. Yango eyembamaki na Ye moko Danos, Pepe Kallé na Maxime. Yango nde ematisa ngenge ya Danos mpe eyaki lisusu kopolisa ba relations entre ye Danos na Emile.

Ndeko Neto jpj : 5.- Tango asalaka Bella Mambo abandaka kofanda kaka na Lukandu elongo na Maxime? Ndenge nini na libota na bango  emonaki bokabuani wana?

Emmanuel Kandolo : Emile abandaki ko changer ba adresses na Kinshasa wana ndenge alingi. Suka suka abandaki kaka kozonga epayi na bango. Tango asalaki Bella Mambu, mutu ya liboso oyo amekaki kosolola na ye ezalaki Maxime. Kasi ye alingaki lisusu kolobisa ye te mpe ayebisi ba ndeko ba ye banso ndenge Maxime asali ye ba menaces sur carrière na ye. Ba ndeko ba ye bameki kofandisa bango, kasi ye aboya koya na réunion wana sous prétexte que Maxime akobuakela ye biloko mabe. Wana nde abandaki ko fréquenter ba familles ya ba tata na ye na ye mpe koloba makambu kuna tout en sachant pertinemment bien ba conflits emema na liwa ekota kati na famille ya papa Soki.

 

 

Ndeko Crispin-Régis Lukoki,

 

Lieutenant-colonel Justin Kokolo azalaki Adjudant avant indépendance. Tango tozui lipanda, Président Kasa Vubu abengisi ye pene pene na ye mpe akomi Chef ya sécurité rapprochée na ye. Justin Kokolo azalaki na force physique ya kobotama, véritable engambe, soda ya mpiko mpe suka na niama na etumba. Tango mobulu mobulu ya ba belges eye kokota, urgence ekomaki ya ko placer ba congolais na commandement ya armée nationale congolaise (A.N.C.). Président Kasa Vubu a nommer Kokolo, Colonel mpe Commandant ya camp Léopold II, camp ya ba fantassins. Oyo ezalaki poste hautement stratégique  mpe camp Léopold ezalaki camp munene ya Congo mpe kuna nde esika ba fantassins batondi.

Colonel Kokolo atindamaki na juillet 1960 na Luluabourg (Kananga) mpe na Elisabethville (Lubumbashi) yambo sécession ebanda. Kutu, Tshombe ayebisaki ye que ayebisa bakonzi ya Léopoldville que sokibameki koya na Tanga, bakokangama. Azalaki mutu ya confiance ya Kasa-Vubu ndenge Lumumba azalaki na mutu na ye Colonel Mobutu. Yango wana azuaki mission delicate ya kokende na intérieur mpo na komeka ko calmer ba soda oyo balingaki kobunda contre gouvernement central ya Léopoldville.

Le 21 novembre 1960, Colonel Justin Kokolo azuaki mitindo na Chef d’Etat major, Colonel Joseph Mobutu, mpo atinda détachement ya ba soda na ambassade ya Ghana na Léopoldville mpo na ko expulser ambassadeur ya Ghana du fait que abandaki ko s’ingérer mingi na politique intérieure ya Congo contrairement na respect ya ba usages na ba règles diplomatiquesentre ba Etats, mpe azalaki pro-Lumumba (Akomaki na ye kaka « un politicien congolais de nationalité ghanéenne»). Rappelons que na kowela officialisation ya délégation congolaise oyo etindamaki na Nations Unies na New York, nde ezalaki mbotama ya mindondo. Délégation ya Président Kasa Vubu, conduite  na Commissaire général aux Affaires étrangères, Justin-Marie Bomboko mpe Délégation ya Premier ministre Lumumba, conduite na Représentant ya Congo na Nations Unies na New York, Thomas Kanza. Na kowela wana, gouvernement déchu ya Lumumba ebandaki ko utiliser ba services ya communication ya ambassade ya Ghana mpo e communique na New York. Soutien ya Ghana na gouvernement Lumumba ezalaki sans faille mpe ba relations ya Lumumba na Président Nkrumah ezalaki makasi. D’ailleurs, tango Colonel Mobutu asalaki coup d’Etat na ye, akangaki Lumumba mpe atindi ye na cachot ya camp Léopold sous le commandement ya Colonel Kokolo. Kuna nde représentant ya O.N.U., Rajeshwar Dayal (indien), ayaki kobimisa ye na escorte ya ba soda onusiens ghanéens mpe bango  nde bakomaki ko assurer protection na ye. Président Kasa Vubu atomboka na likambo wana mpe apesa mitindo na Colonel Mobutu mpo abakisa ba soda ya A.N.C. na lopango ya Lumumba mpo ye abima te.

Soki Lumumba azalaki na camp Léopold ezalaki par hasard te, Président Kasa Vubu ayebaki malamu que mutu na ye, Colonel Kokolo, nde asimbaki makambu. Yango wana, ye nde atindamaki lisusu mpo akende ko expulser ambassadeur ya Ghana.

Tango Colonel Kokoloakomi kuna na batu baye, alingaki kaka akota kuna mpo akanga ambassadeur, kasi abosanaki que na relations internationales, lopangu ya ambassade ya Ghana ezali territoire ya Ghana mpe na tango wana ba troupes na Nations Unies composées na ba ghanéens bakokaki kotika ye akota bongo te ! Na mobulu mobulu wana masasi ebetama mpe eboma ye. A partir ya wana, batu baye ba attaqua mpe ambassadeur aya kosenga que alingi makila etanga te, andima kolongua na Congo. Liwa ya Colonel Kokolo e consternaki batu mingi na Kinshasa mpe e solidarisaki lisusu makasi A.N.C. contre Lumumba mpo tango wana Baluba, Bangala na Bakongo nde bazalaki majoritaire na armée mpe ba ennemis jurés ya Lumumba..

Colonel Eugène Ebeya azalaki Commandant mpe Chef ya ba opérations ya A.N.C. na front ya Kwilu avec poste de commandement général na Kikwit, na bitumba contre batu ya Pierre Mulele. Le 31 janvier 1964, na kati ya bitumba, ba rebelles batiraki avion na ye pendant que ye mpe abandaki kobuaka ba grenades à partir ya likolo. Kasi le, 5 février 1964 nde ezalaki mokolo Colonel Eugène Ebeya akueyaki na mutambu ya ba rebelles pendant que abandaki kokende na observation mpo na mission ya pacification sima na bitumba ya Ngungu. Ba rebelles ba tira yambo chauffeur  na ye flèche, Adjudant Kamingabi, sima ba tirer ye flèche na kingo. Colonel Ebeya na Adjudant Kamingabi bazuaki temps ya réaction te mpo bazalaki surpris na attaque ya ba flèches empoisonnées ya batu ya Mulele na Ngungu. Sima ya liwa na ye, Major Denis Nzoigba nde ayaki ko remplacer ye na commandement ya ba opérations na Kwilu.

Liwa ya Colonel Eugène Ebeya e marqua na soda banso ya A.N.C. mpe Colonel Louis de Gonzague  Bobozo alela makasi mpe akataka ndayi que suka suka a ko venger Colonel Ebeya. Yango wana , Président Mobutu asalaka tout mpo akanga Mulele na mutambu. Wana Bobozo akoma Général mpe Chef d’état-major général ya A.N.C. Abimisa ba veuves  na orphelins militaires, ba mutilé ya guerre ya Mulele ba défilé devant Président Mobutu, bazali kolela tango Président Mobutu asali meeting ya koyebisa que Mulele ako bénéficier na amnistie. Asalisa réunion munene ya ba officiers banso ya armée mpo ba définir ndenge nini Mulele na Bengila bakosasama mpo na ko venger Colonel Ebeya bien bien. Général Bobozo azalaki sans pitié tango asimbaki Mulele na maboko ma ye. En personne, apesa mitindo na Colonel Antoine Bumba, Commandant ya Division des Troupes Aéroportées de Combat (DI.TR.A.C.), asasa Mulele. Bumba aya na ba para commandos na ye : Adjudant-chef Okelo, Premier sergent Morisho, Premier sergent Kwazi na Sergent Makambo mpo bakata Pierre Mulele na Théodore Bengila vivants na butu ya 2 octobre 1968 na camp Kokolo (ex-camp Léopold II).

Premier sergent Sita Jacques Puati azalaki na influence mingi epayi ya Président Kasa Vubu mpe ye abandaki koyokela ye mingi.  Tango akomi Lieutenant-colonel, azuaki fonction ya responsable ya finances ya armée. Sima akeyi na Etats-Unis en qualité ya attaché militaire ya R.D.Congo na Washington (février 1966 tee na août 1968). Kuna a profiter mpe asala ba études militaires. Tango azongi na Kinshasa, azui pete ya Colonel mpe fonctions ya Chef d’Etat-major adjoint ya armée nationale Congolaise. Na juillet 1970, Colonel Puati tango awuti musala, akuti mama bana na ye azali kolela, atuni ye likambo nini ? Ye alobi na ye : «  batu ya misala bayibi ye ba bijoux mpe balingaki ba violer ye, heureusement ba soda ya corps de garde nde baye ko intervenir mpe bakangi bango. Kanda emati Colonel Puati, a perdre raison, sans ko vérifier likambo ndenge esengeli, apesi ordre na ba soda ba ye babeta batu ya misala tee na liwa. (mibale bakufaki sur place na kobeta mpe moko akotaki na comas mpe ayaki kobika sima ya hospitalisation mulayi). Nzoka nde le même jour, Président Mobutu atiaki kombo na ye na projet ya ordonnance oyo ekopesa ye pete ya Général.

Ba familles ya batu ya misala bakeyi kofunda ye na Quartier général na Mont Ngaliema. Likambo eye ndongo mpe Q.G.efundi likambo na auditorat militaire. Le 21 juillet 1970, Tribunal Militaire ya Kinshasa  e condamner ye na prison à perpétuité mpe destitution an armée. Lieutenant-colonel Falu nde ayaki kokoma na ebonga ya Chef d'état-major adjoint ya armée.

Wana ezalaki biyano na mituna otunaki. Soki nabosani koyanola na motuna, limbisa ngai mpe meka kozongisa makanisi ma ngai na nsima na botuni lisusu motuna mua yo.

 

Patriotiquement,

 

 

Emmanuel Kandolo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

deo mosali 17/02/2011 22:14



mes chers compatriotes. les faits que vous rapporter concernant l'histoire de la force aérienne est truffée de contre-vérités.Il y a eu une premiere promotion de pilotes congolais dont la
formation a debute en Belgique vers le début des années soixantes.Trois pilotes sortiront du lot car etant les seuls à avoir ete juge aptes a voler sur jet, en l'occurrence le fouga magister. Il
s'agit de Nzinga, Mbaki et Kinsama.les autres dont Ipoma obtiendront leurs qualifications sur le Harvard T-6. Ipoma fut d'ailleurs la premiere victime de la confrontation militaire qui opposa nos
forces armées a la rebellion. Son appareil fut le premier a etre touchée par les tirs ennemis. Il reussit a s'ejecter mais son parachute ne s'ouvrit pas correctement (il se mit en torche selon
l'expression consacre). Il trouva la mort lorsque son corps s'ecrasa au sol au terme de sa chute. Puis ce fut le tour de Mbaki dont l'appareil fut touche par la batterie anti-aerienne ennemie.Ses
jambes furent atteintes par les projectiles ce qui rendait difficle le saut en parachute.Il n'a pas pu se poser a Bujumbura car la piste etait entravee par des futs pour empecher son utilisation
par l'un des belligerants et eviter ainsi l'exportation des hostilites sur le sol Burundais.Il est mort dans le crash de son avion en feu. C'etait un excellent pilote.De cette premiere
promotion ,seul Nzinga et kisama sont encore en vie.Apres cette guerre Nzinga s'est converti sur les avions de transport. Seul kinsama a poursuivi ses activités dans la chasse jusqu'au milieu de
l'année 1972.C'est lui qui fut le commandant de l'escadrille chasse jusqu'a cette année-là. Pour la qualification sur le macchi MB-326 que l'on appelait fierement "SUKISA".Pour evaluer la
pertinence du choix de cet appareil, 4 pilotes furent envoyes en Italie pour la conversion sur le macchi. Il s'agit de Ngabu charlie, Yoka, Kompany et kinsama. Ngabu charlie trouva la mort au
cours d'une mission d'entrainement avec un eleve pilote.Dans ce genre d'apprentissage, on est souvent a la merci des erreurs et de la panique de l'eleve pilote. Yoka devint un peu plus tard,
apres une breve qualification sur Mirage V (5) chef d'etat-major adjoint de la force aerienne.J'oubliai de dire qu'il y a eu aussi une deuxieme promotion. Celle la fut composée de
entre-autre Basila, Ledi, Goy Kabukala (il reussit l'exploit de poser son C-130 sur le ventre sans l'endommager car son train d'atterrissage etait bloque) et tant d'autres. Cette deuxieme
promotion fut reconstitue en Italie et devint au regard de beaucoup la premiere.Dans vos recits vous parlez beaucoup de commandant alors que certains dont je tairai les noms, n'etaient pas
confirmés dans cette tâche.Rassurez-vous, nous avons eu des bons et même d'excellents pilotes mais qui n'etaient pas connu du grand public car tres avares de leurs merites. Quj se souvient encore
de sous lieutenant lo , un brillant pillote de chasse ? La mort d'Etisombe était prévisible.L'avion etait en "overload", il n'a jamais pu atteindre sa vitesse de rotation.l'appareil avait avalé
les 2/3 de la piste. V1 etant depasse, le commandant a tenté de lever le nez de l'apparei. L'avion a termine sa course dansss les arbres.l'accident du C-130 charlie golf s'est deroulé a peu pres
comme vous l'avez commenté à la seule différence que le co-pilote, Badiakama venait de terminer sa qualification de commandant de bord aux etats-unis et etait donc apte à controler cet avion et à
le ramener sans encombre au sol mais le commandant titulaire a bord de l'appareil ne l'a pas laisse faire.Des temoignages à la tour de controle ce jour-là l'attestent. vous pouvez aussi vous
referer au registre  de l'usine looked qui repend les resultats d'investigations des avions du constructeurs americains qui se sont ecrases. tout y est scrupuleusement decrit. pour le cas de
nimilongo, leur tort etait double, la surcharge ainsi que le transport de carburant à bord pour pouvoir assurer eux-meme le ravitaillement du cessna 310.Apres le crash ,le carburant qui s"st
deverse sur eux à acheve de les bruler, se refere aux temoignages de l'equipage qui s"etait rendu sur place afin de ramener les corps.En ce qui concerne le pilote dont vous voulez vous rappeler
le nom et qui a remplacer celui qui s'y trouvait precedemment ( au TCHAD), c'etait le commandant Viala....la suite au prochain episode



anaclet 24/10/2009 14:30


Le premier pilote pour nous à Yolo c'était Lenga-Lenga sur Cessna que nous appelions, enfant ,avion ya ba sango. Puis il est passé sur les avions de transport. Il faut le savoir que Lenga-Lenga est
entré à l'armée comme soldat de rang (recrue ou likili en lingala) et quand il est devenu adjudant c'était notre général à nous.
Il a été un rampant,mécanicien au sol puis pilote avant de partir pour l'italie se former sur les avions de transport.
Puis je passait mes vacances chez une de mes tantes non loin de l'aérodrome de Ndolo et je m'éclipsait de chez elle sous le prétexte d'aller jouer au football,ce que je faisais mais j'en
profitait aussi pour admirer les avions militaires de la clôture arrière des hangars réservés à la force aérienne. Je n'étais pas seul. Notre héros c'était Mbaki,l'as des looping,des rases mottes.
Bref des acrobaties. C'était le plus populaire de nos pilotes militaires bien qu'à cette époque des rares congolais pilotaient déjà les avions du côté de l'aéro-club de Ndolo.
Les avions piloté par Mbaki étaient jaune ou beige,c'étaient des Harvards que j'ai pu approcher pendant les fêtes de la force aérienne congolaise. Les T 6 sont venus après. Je ne sais pas
si l'accident que raconte Crispin régis ne serait pas le même que j'ai moi même vu aussi. Je marchais sur l'avenue Kasa-Vubu sur le trottoir de quartier Renkin quand j'ai vu un avion partir du côté
de de la Kéthule pour venir tomber vers Renkin à une rue de l'avenue Ermens contre un cocotier mais je ne me souviens plus si une maison était touchée et au même moment j'ai vu un
parachute dans le ciel. C'était le pilote qui s'était extirpé de l'avion pendant celui-ci tombait. Un de mes amis,le Sergent Ndongowe des forces aérienne m'expliqua comment le pilote a
dû couper ses sangles avec ce fameux poignard que l'on voit au mollet des pilotes sans trop savoir à quoi il servait.
Ndongowe est un ancien élève pilote en Italie qui a été recalé comme il m'a dit,parce que les italiens lui reprochaient d'être le compatriote de ces gens qui ont mangé les aviateurs italiens à
l'est du Congo . C'était une dénonciation calomnieuse d'un camarade de promotion qui voulait lui nuire.Il était de l'équateur. 
Sur les accidents j'ai mon opinion là dessus. Je me souviens de Mbo pilote sur avion Macchi qui était plutôt un avion d'entrainement . Puis il est passé sur Mirage.
Comment devenait-on pilote à cette époque? Comme pour l'école royale militaire de Bruxelles un concours était organisé à Kinshasa et souvent à l'école technique de sainte Marie. Le programme des
examens était celui des humanités scientifiques. Ce n'est pas la compétence dans les matières du concours qui attiraient les candidats,c'était surtout l'idée de pouvoir venir en Europe; Je
connaissais des gens qui ont utilisé des mercenaires pour passer le concours dont ils ont eu haut la main. Je suis convaincu que ces matières n'intervenaient plus quand ils faisaient leurs classes
en Italie puisqu'ils ils revenaient en majorité tous pilotes même ceux qui ont eu recours à des "nègres" pour rédiger leur copie. Une des cause de l'accident est là. Les tests pour mesurer la
percussion intellectuelle des candidats a été effectués par un prête nom,dès lors les déficience ont ainsi échappé à tout contrôle.
Des tels candidats avaient moins de chances de suivre une formation en France où des promotions entières ont été recalées car les aspirants présentaient une insuffisance dans les matières
scientifiques.ils revenaient avec une spécialisation sur cellule Mirage. La promotion de Mbo en France a du remplacer au pied levé,à ce qu'on m'a dit, des candidat qui se sont montrés
nuls à l'école de l'air. on a pris des pilotes formés sur Miacchi pour les former sur Mirage. La France était obligé car les avions étaient achetés.
Le lieutenant  Felix Diatezwa formé sur Macchi en italie est mort en Belgique dans les années quatre vingt-dix.
Il existait des graves dysfonctionnements dans notre force aérienne même si nous admirions la prestance et l'uniforme des jeunes pilote,les lunettes Ray ban qui chaussaient leur
nez.
Des amis d'enfance me disent encore aujourd'hui comment ils se disputaient les gardes de nuit à Ndjili chez les militaires pour pouvoir vendre en fraude du kérosène  qui sert de carburant
aux réacteur et turbopropulseurs des avions.
L'entretien des avions laissait  à désirer. C'est une des causes principales des accidents associée à une compétence limité des pilotes surtout ceux formés sur place puisque n'ayant pas
bénéficié de la rigueur des écoles de l'air française,américaine,canadienne ou italienne même si l'Italie n'était pas trop regardant sur la formation scientifique des candidats lui confiés. Ici en
Europe je ne crois pas que l'on trouve des promotions entières de pilotes de l'armée de l'air décimées par des accidents d'avion. On aurait initié une étude,une enquête pour remédier à la
situation. Air Congo puis Air zaïre n'ont jamais eu ce problème comme le prouve ces pilotes qui sont à la retraite ou qui pilotent encore des avions privés. Leurs avions respectaient un cahier
de charge très strict,et l'entretien était assuré par les grandes compagnies de transport aérien entre autres Air France.   


Messager 23/10/2009 19:07



@ Sonny, Jean-Pierre, Kula....,

Je me réjouis du fait que vous cherchez à approfondir l'histoire d'un secteur clé de notre Armée à savoir l'Aviation. J'ai quelques petites précisions à apporter sur votre débat:
1. Les avions Fuga Magester avaient été utilisés pour la première fois au Congo durant la sécession Katangaise par Tshombe. Il y avait aussi les avions nommés "Cambella". Ce n'est pas étonnant que
ces avions aient été utilisés en 1964 à Kisangani dans la mesure où Tshombe était premier ministre.
2. Durant la rébellion muleliste, notre aviation (avec les jeunes pilotes Kikunda et Mbaki...) avait effectué de nombreux bombardements sur le tronçon kamanyola Uvira. Depuis la rébellion
muleliste, ce tronçon est restée endommagé .
3.Parmi les pilotes acrobates de mirage, en plus de Mbo il faut ajouter Mayele.
4.Au nombre des instructeurs pilotes, il faut ajouter également le Col Bakatamba.
5.J'ai oublié le nom d'un très bon pilote de C130, ressortissant d'idiofa, de petite taille, que Mobutu avait prêté au Tchad pendant un moment.
6.Dans la flotte de notre aviation militaire, il faut ajouter L'avion CSNA piloté par le capitaine Ntumba (ressortissant du Maniema), mort dans un accident d'avion en compagnie du major Nimilongo
dans l' Uele.
7.La grande cause d'accident dans notre aviation militaire était le manque d'entretien, la surcharge, et la mauvaise conversion des pilotes. Prenons l'exemple du Col Mbo, il fut d'abord un
chasseur, il s'est converti pilote de C130. Comme il avait de l'influence auprès du général Kikunda, il arrivait qu'on lui confiait plus de missions que les vrais pilotes de C130. Lors de
l'accident de son avion, les bruits avait couru dans certains milieux très hauts qu'il avait commis la faute de pilotage en arrêtant l'hélice du mauvais côté. il suffisait d'arrêter l'hélice du
côté opposé pour équilibrer l'avion. C'est-à-dire qu'un moteur sur quatre était tombé en panne, il suffisait d'éteindre un moteur du côté opposé pour créer l'équilibre, avaient estimé les experts.
Mais cette information n'était pas à la portée de tout le monde.( C'est ce que vous appellez secret militaire ?)
Un autre exemple du désordre: L'accident du CSNA Copiloté par le capitaine Ntumba. Ce jour là, c'est le major Nimilongo, encore un chasseur qui avait pris le commandement, en lieu et place du
pauvre capitaine Ntumba qui s'était contennté d'être copilote, au nom de la discipline militaire. Tout le monde savait que si c'était Ntumba, il n'y aurait pas accident.

Nous en reparlerons.

Messager


sonny mokonzi 23/10/2009 11:19


KULA,na motuna oyo otunaki mikolo mileki a propos ya PILOTE CESAR: en tout cas nazalaki na mua ba doute pona ko repondre mais sikoyo nazali sur que ezalaki MAJOR BIADIAGAMA WHAGI,ye azalaki muana
ya BARUMBU,akweyaki le 19-4-1990 na 12h20',colonel M'BO nde azalaki na commande ya appareil wana C130 HERCULES LIBUMU NDUNDA,apres decollage helice moko esedetachaki na moteur pe ekeyi kobeta
moteur mosusu,lokola bazalaki pe na poids mingi po babandaki kokende gbadolite batikalaki lisusu na temps mingi te nde bakweyaki na MIKONGA non loin ya EFOBANQUE....Kokamwa te soki omoni
MAJOR(grade azali n'ango lelo nayebi te) LUMANDE BANGILA(L'un des premier navigateur ya libumu ndunda),akomaki pilote,ezali kaka quetion ya kotanga.Mecanicien ezali kaka te ozala SOUS-OFFICIRES,ba
mecaniciens mingi ya FAZA bazalaki B'INGENIEURS pe batangaki na B'ACADEMIE YA MAKASI NA MIKILI,voir misusu bazalaki ba PROFESSEURS NA ISTA NDOLO,misusu pe bazalaki ba professeurs na b'ecoles
techniques na congo,misusu pe bazalaki na bango kaka ba mecanicien normal mais sans qualification academique...Ekozala esengo mingi soki otuni vieux na yo soki akoki kobakisa to ko dementir maye
tokomi awa,mais nayebi que SECRET MILITAIRE eko permettre ye te a repondre ba questions misusu.....est-ce que na congo sekele ezali lisusu???? nionso na congo(politique ou militaire)eyebani deja
banda kala.


Kula 23/10/2009 06:57


Vieux na biso moko colonel Bosiakale aza nanu vivant a l'occasion nakotuna ye ba details misusu sur ba pilotes...
Ye azalaki instructeur pilote na C-130.

Eloko mosusu eyeli nga na motu, nakamwaka ndenge nini Kulutu Lumande akomaki pilote mpe officier superieur, ye azalaki normalement mecanicien de bord donc sous-officier si mes souvenirs sont
bons.




sonny mokonzi 23/10/2009 00:38


Ndeko EMMANUEL KANDOLO(suite),Likambo ya MAJOR PLIOTE SIAMUNA ndenge asalaki decompression na cockpit ekoki kozala verite,pamba te ndenge ba sukisa wana ekotoki en collision ekamuisaki bato mingi
na FAZA,PAMBA TE BAZALAKI BA PILOTES MOKO bazalaki na experiences ya mingi....pona COLONEL IKUKU MOBOTO en tout cas merci na ba details meme ngayi nayebaki ba tueries wana na shaba te,nayebi que
abomaki ba civils mingi(crime contre l'humanite) na guerre  ya shaba(SHABA 1)pona kopesa lecon na ba gendarmes katangais...Pona avion oyo HONORABLE  REGIS LUKOKI alobi,je crois ezalaki
piloter par LIEUTENANT LOMAMI,ye azali MOTO ya liboso YA KOKUFA NA ACCIDENT YA AVION na FAZA(FAC)....T28 TEXAN oyo JEAN PIERRE alobi wana ezalaki majoriter piloter par ba mercenaires
CUBAINS(veterants baie de cochons),ba rhodesiens blancs,etc...,tango ya OPERATION YA OMMEGANG NA 1964(LIBERATION YA STANLEYVILLE 1964,COLONEL FREDERIC VANDEWALLE(1912-1994)...BA PILOTES CONGOLAIS
bayaki kobunda bitumba ya bukavu contre ba mercenaires pe ba katangais ya JEAN SCHRAMME(1967) nde wana ba avions mibale T28 TEXAN eyaki kozala abbatu par ba mercenaires ya shramme,moko ezalaki
piloter par LIEUTENANT IPOMA,pe mosusu ezalaki PILOTER par LIEUTENANT MBAKI...LIEUTENANT MBAKI tango ba touchaki ye akendeki kosala atterisage na bujumbura mais aboyaki kobima na avion pe azikaki
vivant na piste ya aeroport ya bujumbura,pe sima nde bayaki kopesa kombo naye base aerienne ya NDOLO(CAMP MBAKI)....PONA M'BO,ye nde ayebanaki mingi koleka na ba ACROBATIE AERIENNE abandaki kosala
na ba PARADE MILITAIRE.asalaki yango pe mingi na ba pays africains pe azuaki ba decorations pe mbongo mingi na ba presidents africains a l'epoque(1970-80)...BA PILOTES MISUSU nabosani lokola
COLONEL KIFAKIO KOMPANY(ye aforma ba pilotes de chasse mingi na congo),KOMPANY NTALAJA(MIRAGE,LWAMBA(MIRAGE),KANYINDA DEA(ALOUETTE 3,PUMA),KITIKI MWAMBA(HELICO),BUMBA(HELICO,ANCIEN
CYCLISTE),LANDU(HELICO),BAFUMA LIPAKA(MIRAGE,DCD1990 maroc),MPELE MPELE(MIRAGE),KINSAMA KIA LUNSWA KIWI(C130 HERCULES),BWENO(HELICO),BITUMAZALA(HELICO,SNEL),NATUNA MVUAMA DIA ZULU(MACCHI
SUKISA),KABASELE(HELICO),LANDU(HELICO),MUZUNDU(HELICO),KIMPIOKA(C130)


sonny mokonzi 22/10/2009 23:34


Ndeko EMMANUEL KANDOLO, merci na reponse nayo,nabosanaki ba points mosusu,heureusement o eclaircir yango awa..pona likambo ya libumu ndunda oyo ekweyaka na Pilote KOKOLO,wana nabosanaki ko preciser
que bazuaki panne electrique,ba instuments de bord nionso e stopaki fonctionnement en plein vol juste tango babandaki ko survoler kisangani....Pona ETISOMBA,moteur moko ezalaki en panne kobanda
tango bazalaki nayino na mabele,soki bazalaki na mua patience peut etre balingaki kokweya te,mais ba decollaki kaka ndenge wana en plus bazalaki TRES CHARGER NA BA SAKI YA MADESU,POMMES DE TERRE,NA
BA PASSAGERS. nde moteur moko e explosaki pe edetruisaki systemes hydrolique nionso ya appareil pe lokola bazalaki na poids mingi  recouvrement ekomaki impossible pe nde wana bayaki
kokweya..bazalaki ye na capitaine pilote MUTUMBI MUNUMUNDI......Na ba pilotes oyo otangi lisusu na reconnaitre MAJOR TSHITUNDU...Ye major tshitundu abomaka moninga na ye ya pliote de chasse na
kombo ya CAPITAINE LUKEMBELADIO MBEMBA,bakendeki mission de service na kamina ou kalemie,nde kuna ayaki soit kotiela ye poison to abeteki ye masasi(nabosani ba details),mais est il que FAZA mobimba
bayebi que TSHITUNDU abomaki moninga na ye ya aviateur LUKEMBELADIO MBEMBA....LIWA ya capitaine KABAMBA(helicoptere puma)pe na capitaine PALUKU,bango ba discutaki pendant decollage ya helicoptere
pe malchance baye kozua panne ya transmission pe na boite de vitesse pe na rotor arriere nde wana helico na bango ebambamaki na tarmac na base ya kamina,bazikaki makasi....details mosusu opesi awa
pona MACCHI SUKISA oyo etouchaka ba nzete pe ba toiture ya bato,wana ezalaki na BINZA OZONE OU BINZA BARREE,ezalaki piloter par LE SERGENT Pilote KENYA ASSANI,ye nde a percutaki ba palmiers pe
toiture ya bato,kokufa na ye nde ndenge wana,je crois ezalaki entre 1972-73. oyo ekweyaka na kingasani fer-bois wana nde ezalaki piloter par lieutenant LOO...Pona likambo oyo nalobaki que ba
pilotes bazalaki mingi b'avions ezalaki moke nabosanaki ko preciser que vers les annees 80s nde nalingaki koloba.au depart ba appareils ezalaki ebele,kasi apres vers les annees 80s,ba crashes na
manque ya ba pieces esalaki que ba appareils mingi ekomaki clouer au sol


Crispin-Régis Lukoki 22/10/2009 05:31


Ndeko Jean-Pierre,ndenge otangi T28,kamua avion oyo nde ebandeli ya FAC.Tango wana nde tango ya ba Mbaki.Eloko eyeli ngai na moto,ezali accident ya T28 esika oyo ekomaki Wenze,pembeni ya JOCOL na
avenue De la Kethule,na commune ya Kasa-Vubu.Mokolo yango ezalaki samedi,mpe tozalaki kolela petit na biso ya quartier Dady.Nakanisi ete azalaki obele na mbula 9 ou 10.Pendant que tozalaki na
ebembe,avion wana eyei kokweya à moins d´un kilomètre.Tokimaki mbangu,kokende kotala,mais scène wana etikala na moto na ngai kino lelo.Pilote na coopilote bazikaki kaka na présence nabiso.nayebi
kombo na bango te,kasi nakanisi ete wana ezalaki accident ya liboso ya ba Pilote nabiso kati ya Kinshasa.  


Jean-Pierre 21/10/2009 06:04



Na lisolo wana nabosanaki ko mentionner que nakotaki na avion wana na Kisangani…
Nabosani mpe ko ajouter que na rébellion ya 1964, avion wana Fouga Magister e terrorisaki biso mabe na Kisangani na ba mitraillage accompagné de bombardement. Avion de chasse mosusu ya moke
ezalaki, T-28. Mais tozalaki kobanga yango mingi te po ezalaki kaka mingi-mingi na ba mitraillage.



Jean-Pierre 21/10/2009 05:59








Jean-Pierre 21/10/2009 05:47



Ndeko Emmanuel Kandolo, Grand Chroniqueur historique :


Merci mingi na chronique oyo. Nayebi bien avion De Havilland Buffalo. Nasalaki
aller-retour na kati ya avion wana en 1976, je crois. Mwana ya tata ya leki na nga, feu Adjudant Victor Marcel Likumba, azalaki mécanicien navigant na avion wana. Ye pe akendeki Canada na
formation wana. Akotaki na Force Aérienne mokolo moko na Général Kikunda, mais ye amataka grade te mpo na mobulu. Azalaki pe na ndako na Badiadingi.  Na aller mpo tokende Kinshasa, bautaki na Goma, wapi epai batondisaki appareil na ba sacs ya madesu, ba soso, na ba passagers. Or, il fallait tosala escale na
Gbadolite (tango wana aéroport ya Gbadolite ezali kaka mabele ; nayebi ndeke ekoma sikoyo te). Tokoma na aéroport boye, panique générale : Mobutu doit arriver dans quelques instants.
Bafungola porte ya avion boye, yoka basoso ndenge bazali kobeta tangba. Général Kikunda a varier mabe. A ordonner commandant de bord a faire descendre tous les civils batelengana wana na
Gbadolite. Mais vieux na nga alindi ye pembeni ayebisi na swahili que petit-frère naye azali na groupe ya ba civils. Nde nga moko wana le seul passager civil na Buffalo wana tango e décoller
dare-dare mpo Mobutu amona scandale wana te.



HISTORIEN 20/10/2009 07:49


NDEKO KANDOLO,MBOTE . 
NATALA DVD MOKO SUR LES FRERES SOKI,SOEUR NA BANGO,SOKI FUANI NA FRERE NA BANGO BAZALI NAKATI,SANS OUBLIER ZIZINA,NA GARCON MOKO,A SE PRESENTA LOKOLA MUANA YA EMILE SOKI.
MUANA WANA NDE BASALELA YE NZEMBO YA BIENVENU DOUDOU. DONC APARTIR YA ELEMENT WANA TOKOKI KOLOBA KE DIANZENZA ATIKA MUANA.
MES SALUTATIONS.


CHEF IPOTO 19/10/2009 23:43


Bonjour ndeko,nalingaki na apporter précision po na condamnation ya colonel puati.Ndenge olobi colonel puati azalaki déjà mal vu na mobutu.Président Kasa-vubu azalaki na idée ya kolongola mobutu na
place ya commandant en chef po na ko remplacer ye na colonel puati.Raison principale ya coup d'état ya mobutu ezalaki kolia avance.En plus,général nkulufa qui fut à l'époque directeur ya défense(
qui faisait office ya ministre ya défense) azalaki bouche et oreille ya mobutu. Ayebisaki président mobutu que colonel puati azali élément dangereux po naye.Colonel Puati (si je me trompe
pas,azalaki ndeko ya muasi ya franco luambo ou abalaki leki ya muasi ya franco.yango wana babomaki ye te.po na période wana,ba soda bazalaki koboma ba civils mingi.mobutu azalaki sous pression
ya peuple.Moi,je me rappelle,quand je fus à l'Efo,bazalaki kolakisa biso danger ya kozala na arme .que arme ezali instrument yakosakana na yango te pour tuer des civils par
plaisir.oyo abomi akozua condamnationà mort.bapesa biso exemple ya masua  (collègue )ya mobutu azalaki colonel abomaki civil moko na lubumbashi pe azalaki condamné à mort.asengi grâce
,malgré azalaka voisin ya mobutu na armée na kanaga,Mobutu aboyi balimbisa ye pe baboma ye.Donc colonel puati  azalaki déjà pointé comme officier à éliminé.liwa ya boyi naye epesaki mobutu
occasion à éliminer ye sans ba traiter ye ayini bakongo.Merci 


Richard Kasongo 19/10/2009 14:41



Ndeko namoni biyano oyanoli na ndeko, na biyano oyo opesi nayoki mawa mingi na liwa ya Samuna, mayekai ye bien , azalaki vieux moko alingaki kosekisa biso trop , surtout tango bawutaki na Italie
promotion moko na Stephane Lombela ye pe Pilote, donc bazlaki promotion ya Italie..Pasi trop , donc na epoque wana akufaki tres jeune...Pour Emile soki, je pense que totala video moko oyo ezali
kolakisa muana moko ya mobali que ezali muana naye(soki nasali erreur , nasengi bolimbisi).-   Merci.-  Richard Kasongo.-