Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

 

Du casque colonial à la Toque du Léopard.

 

 

 

Notre blog joue parfois le rôle d’un musée, en reprenant les images marquantes de l'histoire de la RDC. Une histoire qui peut aussi être contée à travers les tenues, les accessoires, et la posture des dirigeants.

 

C’est ainsi que durant l’époque coloniale, le casque , la culotte kaki, le costume blanc furent les tenues les plus prisées. Le casque était portés par tous les agents coloniaux jusqu’aux chefs coutumiers. La culotte kaki , adoptée en égard avec le climat tropical, était portée par les militaires et les agents coloniaux. Et le costume blanc était la tenue de ville préférée, surmontée par un casque colonial recouvert d’une touffue de plumes blanches.

 

Après l’indépendance, les autorités congolaises optèrent pour des tenues et des accessoires différents : Tenue de commandant suprême par Kasa-Vubu. Toque du léopard  par Lumumba d’abord, puis par Mobutu. Redingote et chapeau de l’oncle Sam par Nendeka, Bomboko et Moïse Tshombe. Mallette diplomatique dit "portefeuille" par Moïse Tshombe. Gourmette , canne, tenue safari, abas-cost et écharpe par Mobutu.

 

Certaines de ses tenues avaient été adoptées par toute la population, parfois de manière ridicule. Certaines mallettes ayant fini par servir de sacs de « Chikwange »

 

Messager

 roi 1958 000

Les autorités coloniales, avec le Roi Baudouin, à la parade


 

 

image014

.

Le president Kasa-Vubu en tenue du Commandant suprême

 

 

p.-e-lumumba

.

Patrice  Lumumba, 1er leader politique des années ’60 à avoir arboré la toque du léopard

.

image015

 

.

Les autorités congolaises des années ‘60 dans leur trente-et- un

 

.

Tshombe et sa malette

 

.

Le 1er ministre Moïse Thombé, exhibant la mallette diplomatique dite "Portefeuille"

 

.

 Mama Mobutu bis

.

Mobutu en abas-cost, avec écharpe, coiffé de la toque du léopard, et canne à la main

.

 

.

Commenter cet article

lubaya 25/02/2013 20:10


bjr!


Juste un rectificatif, le livre dont je parle est bel et bien de Bwana Kabwe, et non de l'excellent Kwebe Kimpele.


Merci.

Messager 25/02/2013 08:49


Cher Lubaya,


Merci pour cette information sur le livre de mon aîné Kwebe Kimpele que je n'ai pas encore lu.


Le titre de mon article a été motivé par les différentes tenues des offîciels depuis l'époque  coloniale jusqu'au régime de Mobutu, comme vous l'avez remarqué.


 


Messager

lubaya 24/02/2013 23:20


Bonjour!


Le titre de votre article est celui d'un livre paru il y'a une vingtaine d'année, écrit par un ancien journaliste de jeuneAfrique Bwana Kabwé.Est-ce que je me trompe?

femme russe strasbourg 05/02/2013 08:30


Intéressant !!

Serge - Kongo na biso 02/02/2013 21:15


Mbote,


Je me souviens que François Ngarta Tombalbaye aussi
avait adopte l’abas-cost, l’écharpe et le foulard abasourdie. Tango nazalaki kokola na tango ya recours à l’authenticité soki namoni ba papa Angolais communément appelé ba Zombo bazalaki kolata
Redingote ba dimanches ou na ba jours ya fêtes na Kin, nazalaki komona yango extraordinaire comme tenue. Parlons de cravate : Nelson Mandela après b’années na prison, le jour fallait akutana
na Peter Botha abosana déjà ndenge nini bakangaka cravate mais grâce ya garde naye ya prison mutu akangaki ye yango, Dieu merci.


Boboto o mbokamosika.  


Serge – Kongo na biso