Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

C’est Sam Mangwana qui fut à l’origine de Mokolo nakokufa, selon Jessy D.

 

Jessy D, vient de jeter le pavé dans la marre. Selon lui, la chanson « Mokolo nakokufa » est une œuvre de Sam Mangwana intitulée « mokolo ya liwa » à l’origine. Il nous envoie les deux versions que nous nous empressons de diffuser à l’attention de tous les mélomanes qui suivent ce débat sur notre blog.

Toutefois,nous invitons notre aîné Faugus à lire attentivement les arguments de Jessy D. avant de nous donner sa version.Sam Mangwana étant encore en vie est vivement convié à nous éclairer sur ce débat qui commence à prendre des tournures imprévisibles.

 

En publiant  les différentes opinions sur l’origine de la cette œuvre , notre blog ne fait qu’exposer  toutes les hypothèses jusqu’à  ce que la vérité jaillisse.


Messager

 

 

Réaction de Jessy D sur: "Qui a composé la Chanson Mokolo Nakokufa".

 

Mes chers amis mbokatiers ,

En lisant l'article :" qui a composé la chanson mokolo na kokufa",  j'ai été un peu surpris par les commentaires de notre amis Lused (que je dois remercier pour sa contribution à ce Blog, car il faut le reconnaître qu'il fait un travail de mémoire de très grande valeur) et de tous les intervenants d'ailleurs à ce sujet; et cela montre combien nous nous intéressions à notre pays.

 En fait Mokolo nakokufa à la base a été composé par Sam Mangwana lorsqu'il rejoignit L'African Fiesta Nat.  de Seigneur Ley début des années 70's.  La chanson s'intitulait alors "Mokolo ya liwa". Cette version de Sam Mangwana n'a pas connue le succès escompté. Alors Tabu Ley et Izeidi avaient modifié ou si vous voulez , corrigé et ajouté les paroles et l'arrangement  musical que nous connaissions tous aujourd'hui. Tabu Ley étant le Patron de son ensemble L'African Fiesta Nationale, il grava son nom sur une œuvre  qui n'était pas la sienne.

Je vous rappelle toute fois que ces pratiques étaient monnaies courantes chez nous et aujourd'hui encore certains musiciens continuent à la pratiqué.  Pour essayer de mettre tout le monde d'accord, je vous propose les deux versions de Mokolo nakokufa de deux mastodontes de la musique congolaise : Tabu Ley et Sam Mangwana et que chacun tire par lui-même ses conclusions qui s'imposent.

Merci

Jessy D

Chicago

Voici les deux versions (chansons) :

 

.Mokolo ya liwa, par Sam Mangwana

.Mokolo nakokufa, par Rochereau

.

 

Une conclusion possible sur la chanson Mokolo nakokufa

 

 

Après analyse de tous les commentaires sur la chanson « MOKOLO NAKOKUFA » ,je vais essayer de faire
une conclusion de la situation telle que je viens de la comprendre.Cette conclusion (selon moi)vient d'une synthèse général ,sur tous ceux qui racontent les faits d'une manière qui parait contradictoire les uns les autres.

Comprenez ceci :ici que je ne considère pas les parties en contradictions comme des adversaires,ni des menteurs ,mais plutôt comme des témoins connaissant chancun une partie de l'histoire et que reunissant le tout on a entre les mains l'histoire complète.Donc les acteurs :Max Mongali,Tabu Ley ,Faugus,Guvano ...et les mélomanes témoins...personne ne ment ,mais chacun a parlé ce que l'autre ne connait pas,alors il faut relier tous les faits.

Mais je ne peux pas encore l’appeler une conclusion…à moins que tous disent c’est ça…,et vous allez me critiquer si
vous n’êtes pas d’accord.J’invite alors Faugus Izeidi ,Zacharie Muepu et Jessy D ,de me donner aussi leurs points de vue particuliers . !Et si ceci causait encore une polémique sans conclusion ,alors je dirai comme mon frère Claude Kangudie : « cette chanson reste l’une des chansons mythiques de musique congolaise...».Je conseillerai à tous :acteurs et mélomanes témoins ,que chacun se mette à la place de quelqu'un qui connait en partie et apprenant le reste chez les autres.

Selon mon analyse ,le problème réside sur ce point :
Qui est l’auteur de la mélodie de chanson « Mokolo nakokufa » ?

En effet ,il y a 2 types de mélodies :la mélodie instrumentale et la mélodie vocale

La mélodie instrumentale :
C’est la mélodie qui est créée par le guitariste .C’est le ton rythmique .Le ton qui précède la chanson ,et continue tout au long de la chanson jusqu’à la fin avec le concours de tous les autres instruments.C’est la mélodie instrumentale qu’on entend ,même si le chanteur vocal cessait de chanter.
Un guitariste ,un saxophoniste,un pianiste peut créer un tel ton rythmique.
Dans notre cas ici,C'est le son instrumental qu'on entend avant que Tabu Ley commence à chanter "MOKOLO NAKOKUFA" et qui peut continuer même si Tabu Ley ne chantait pas.

La mélodie vocale:
C’est le ton des paroles de la propre chanson.Donc , ce que le chanteur chante ,même si on arretait les instruments.Le ton vocal de la voix humaine de la chanson sans tenir compte de comment les instruments jouent.C’est le ton vocal quand on compose les paroles d’un chant.
Dans notre cas ici ,c'est la voix de Tabu Ley chantant "MOKOLO NAKOKUFA" ,sans aucun instrument.

C’est ainsi que le guistariste peut créer un ton instrumental qui peut donner inspiration au chanteur
de composer un chant ,soit un chant composé peut donner aussi une inspiration à un
rythme particulier. Revenons maintenant à la chanson « MOKOLO NAKOKUFA ».

Selon moi ,cette chanson a traversé certaines étapes ,et plusieurs participations avant d’arriver à sa fin.Officiellement parlant ,l’histoire commencera par Faugus en passant par les autres ,pour terminer avec Tabu Ley.Donc selon l'histoire connue par les trois.

1-PREMIERE ETAPE: C'est l'étape de la création du rythme

D’une manière officielle (connue par les trois),l’histoire commence avec FAUGUS IZEIDI.Faugus crée un rythme avec sa guitare et ce rythme va donner inspiration à Tabu Ley d’en faire un chant sur base de ce beau rythme.

Ecoutons Faugusmaintenant :
« MES CHERS: De toutes les commentaires j'ai trouvé intéressant et sage celui de KIN-KIESSE qui voudrai savoir la différence qu'il y a entre un auteur, compositeur, parolier et arrangeur. Je reste dans le cas de cette chanson, si faugus est auteur, c'est puisque c'est lui qui trouva avec sa guitare la mélodie qui provoqua cette chanson, jusque là il n y avait pas présence de Rochereau. En l'écoutant jouer sa partition, Rochereau s y intéresse et demande à faugus devant Guvano s'il pouvait  en faire une chanson, ceci s'était passé au n° 12 de la rue Bokote à matonge chez Faugus,… »

N.B:C'est le 5°commentaire de Faugus qui se trouve dans l'article :"MOKOLO NAKOKUFA ,UNE ŒUVRE DE MAX MONGALI ?"

En parlant de lui-même ,Faugus poursuivra:
« …il lui était inspiré la mélodie en question avec sa guitare, dont vous écouter au début de cette chanson… »
Constatez qu'il dit : »…au début… »pas tout au long de la chanson.Et en verité ,avant que Tabu Ley commence à chanter "MOKOLO NAKOKUFA",Il y a une musique instrumentale qui précede la voix de Tabu Ley.

Puis poursuivra encore :
« …Puique sans la mélodie de la guitare trouvée par faugus il n y aurait jamais eu cette chanson….»


2-DEUXIEME ETAPE :c’est l’etape de l’inspiration du chant

Tabu Ley en tant qu'un vieux expérimenté ,trouva que ce rythme était favorable à un beau chant ,alors il voulut mettre un chant d’amour mais Faugus l’initiateur du rythme proposa un thème qui traite sur la mort.Et Tabu ley aussi se soumet reconnaissant en Faugus un initiateur rythmique.

Ecoutons encore Faugus :
« En l'écoutant jouer sa partition, Rochereau s y intéresse et demande à faugus devant Guvano s'il pouvait  en faire une chanson, … »
« …Rochereau sorti un thème d'amour comme est sa spécialité, faugus lui refusa ce thème puisqu'il ne
correpondait pas à la circonstance pour laquelle il lui était inspiré la mélodie en question avec sa guitare, dont vous écouter au début de cette chanson, il s'était imposa le thème de la mort qui fut la source de l'inspiration de cette chanson, … »

Constatez que :jusqu’ici ,c’est Faugus qui mène la barque.C’est lui qui impose le rythme de la future chanson ,et c’est lui aussi qui impose le thème à exploiter .Lui veut que ça soit un thème de la mort ,selon la circonstance qui a inspiré sa mélodie...

3-TROISIEME ETAPE : C'est  l’etape de la composition des Paroles

Maintenant que le conducteur de la barque veut un chant de la mort ,Tabu Ley revient avec un chant de la mort.Sans dire aux autres ,d’oú il l’a trouvé.Alors les trois (Rochereau,Guvano,et Faugus) se mirent a travailler sur les
paroles qui doivent s’adapter à un thème de la mort.

Ecoutons Faugus :
«il s'était imposa le thème de la mort qui fut la source de
l'inspiration de cette chanson, à trois, donc Rochereau, guvano et Faugus, ils monteront phrase par phrase pour arriver au resultat… »


4-QUATRIÈME ETAPE :c’est finalisation du chant

Maintenant qu'il faut chanter les Paroles adaptées au thème.Le souci de Faugus est accompli ,les Paroles parlent de la mort selon la circonstance qui a inspiré le rythme.Alors le reste ça regarde Tabu Ley.

Ici Faugus dit en terminant :
« et il arrangea cette chanson dans sa formule finale. »

Il c’est qui ? c’est Tabu Ley.Donc la partie finale appartient à Tabu Ley.C’est à lui d’arranger la future chanson.Àpartir d’ici ,c’est maintenant Tabu Ley qui conduit la barque jusquà la fin.

5-CINQUIÈME ETAPE : La sortie de la chanson

ALors la chanson terminée ,Tabu Ley sortira la chanson en som nom .Ainsi ,MAX MONGALI reconnaitra sa chanson ,puisque les trois n’ont pas travaillé sur la mélodie de la chanson.Donc la mélodie vocale.C'est ainsi que MAX MONGALI se souviendra qu’il s’agit d’une  parmi les chansons qu’il a composé et offertes à Tabu Ley.Peut être que quelques Paroles pouvaient être bousculées ou ajoutées, mais il reconnut la mélodie vocale de son chant .

Ecoutons Zacharie Muepu :
« …cette chanson est belle et bien l'oeuvre de Max Mongali chanté par le seigneur Ley je le sais et je le dis haut et fort le vieux Max nous l'avait dit en 1983,il sortait avec une fille dont je tais le nom par pure courtoisie, pcq je ne sais pas si elle est toujours en vie,elle habitait le quartier kinsaku dans la zone de Matete a kinshasa.voici ses propos:"j'ai donné beaucoup des chansons a Pascal qui est pour moi le plus grand chanteur de tous le temps,parmis ces chansons,il ya mokolo nakokufa,mongali,mimi ley,etc..." »

Remarquez que Zacharie Muepu n’est pas le seul à le témoigner ,Puisque cet ancien article de Mbokamosika le témoigne aussi :
http://www.mbokamosika.com/article-hommage-a-max-mongali-41530035.html

Dans cet article on lit ceci :
« Ce sera en fait l'Afrisa International de Pascal Tabu Rochereau qui vient de quitter African-Fiesta qui donnera la première occasion à Mongali de démontrer ses talents de parolier hors paire. En effet, il offre ses premiers textes inédits que sont : Djibebéké et Jhonny
mon amour, Byby, Mokolo na Kokufa,
Mongali, Frigo FNMA et autres. »

Qu'est ce qui s'est passé au juste ?

1º-En réalité ,tout commença oficieusement avec Max Mongali.Donc en secret .En effet Max Mongali donna à Tabu Ley  une série de chansons parmi lesquelles « MOKOLO NAKOKUFA ».Je dis bien OFICIEUSEMENT , donc en secret entre Max Mongali  et  Tabu Ley.Avant que Faugus crée le rythme ,avant que les trois se rencontrent chez Faugus.

2º-Alors ,un jour Tabu Ley se rendit chez Faugus,il
vit Faugus jouer un rythme très mélodieux.C’est le rythme qu’on écoute aujourd’hui avant « MOKOLO
NAKOKUFA ».Il fut flatté .Et en tant que connaisseur ,Il  trouva que ce rythme était favorable à un chant.

3°-Tabu Ley demanda à Faugus en présence de Guvano ,s’il pouvait en faire un chant.Faugus l’inspirateur du rythme ne refusa pas.

4°-La première chanson de proposée par Tabu Ley et qui serait adaptée à ce rythme était un chant d’amour ,mais Faugus l’inspirateur du rythme ne fut pas d’accord.Il voulut que ça soit un thème de la mort ,suite à la circonstance qui a produit ce rythme.

5°-Alors Tabu Ley va reculer pour satisfaire cette demande de Faugus l’inspirateur .Dans son stock il y a ses propres compositions et quelques chants reçus de Max Mongali.Alors ,il y rencontra un thème de la mort parmi les chants de Max Mongali.Mais ne révélera jamais son secret aux autres (Faugus et Guvano),ni même aux mélomanes.

6°-Alors Tabu Ley remplacera le premier chant d'amour (rejetté par Faugus) par ce chant de la mort. Et avec Faugus et Guvano ,les trois commenceront a revoir les paroles du chant pour l’adapter aux exigences de l’inspirateur. Cas contraire Faugus n’offrirait pas sa belle mélodie à n’importe quel chant.
N.B:La participation de Tabu Ley était basée sur le chant de Max sans rien dire aux autres.Et les autres ne surent rien jusqu'aujourd'hui.Même si Guvano témoignait ,il se limiterait seulement sur ce qui s'est passé chez Faugus.

7°-Alors le travail des Paroles terminé.Faugus étant d’accord du thème ,laissera le reste de la finalisation du chant entre les mains de Tabu Ley.À partir de ce moment ,Tabu Ley devient le
conducteur de la barque.Tout le reste du travail tombe sous sa conduite :la mélodie vocale,l’arrangement instrumental des instruments en rapport avec la mélodie rythmique de Faugus.Bref l’arrangement du chant en général.

8°-Le chant terminé ,il faut le mettre sur disque.Tabu Ley se souvenant que ce deuxième chant accepté ,traitant sur la mort ,bien que les autres ont contribué comme paroliers,était un offre de Max Mongali.Alors il aura le courage de le mettre en son nom.

9°-La chanson sortie sur disque ,Max Mongali aussi se souvint de son chant donné à Tabu Ley.Puisque la mélodie n’a pas changé.Lui aussi dira aux autres : c’est mon chant !!!

10°-Alors le rythme créé par Faugus est semblable au rytme du Rumba du temps Wendo.Alors Wendo aussi ,soit lui-même ,soit ses proches diront que c’est le rythme de Wendo.C’est comme un guitariste qui peut jouer un morceau et un connaisseur dira ,ça c’est le rythme de Nico, ça c'est Jimmy Hyndrix ,c’est afro-negro….etc.

Ecoutons André:
"Je suis Congolais et Kinois comme tous les Africains, le vieux Wendo n´a jamais de son vivant déclaré que la chanson MOKOLO NAKOKUFA lui appartenait, c´est plutôt la rumeur populaire ou radio trottoir qui avait attribué la paternité de l´introduction (guitare) de la chanson à Mr. Kolosoy, vu le présence Papa Wendo dans l´orchestre African Fiesta 66 au moment de la sortie de ladite chanson et surtout que l´introduction (guitare) ressemblait fort bien à la musique de Tango ya ba Wendo..."


Quelle est la conclusion ?
En Droit ,un bien une fois offert ou cedé n’appartient plus au premier proprétaire.Donc la chanson originale étant de Max mongali ou pas, n’appartient plus à Max Mongali.Par reconnaissance on peut dire que Max fut l’auteur et compositeur , mais officiellement son chant offert à Tabu Ley ne lui appartient plus.

Donc officiellement parlant ,en suivant l’histoire du chant ,Faugus en devient l’auteur.Puisque au début tout dépendait de lui :la mélodie rythmique,le choix du thème,et sa participation comme parolier.C’est son inspiration qui donnera naissance à toute l’histoire du chant actuel.Et sans Faugus,la chanson MOKOLO NAKOKUFA n’aurait pas le rythme que nous connaissons aujourd’hui.C’est un rythme qui se marie très bien avec la mélodie vocale du chant.
Pour preuve :reprenez les deux versions de MOKOLO NAKOKUFA (chanté par Tabu Ley et Sam Manguana) présentés par JESSY D.La partie vocale est semblable ,mais la partie rythmique est très different, comme s'il s'agissait de deux chants differents.Il suffit seulement que Tabu Ley et Sam Manguana cessent de chanter et vous avez deux choses différentes .
N.B:C'est ce premier rythme qui apprecié de Tabu Ley engendrera le reste de l'histoire du chant MOKOLO NAKOKUFA.

Quand à Tabu Ley:
Il assuma la charge de chercher un chant,l’arranger selon le désir de l’auteur officiel (Faugus) .Tabu Ley en est en effet son Compositeur.L’un (faugus) à crée et l’autre a composé (puisque Max n’est plus compté ).

-Ainsi c’est normal que Faugus (ou Guvano) soient scandalisés d’entendre aujourdhui que le chant appartient à Max Mongali.Puisque ,Tabu Ley ne les a jamais rien dit depuis 1966 ,jusqu'aujourd'hui.Comprenez leur émotion !!!

-C'est normal aussi que les Mélomanes à leur tour , soient scandalisés d’entendre le nom de Faugus (ou Guvano) puisque ,Tabu Ley n’a jamais rien dit à propos aux mélomanes.Depuis toutes ces années.Ainsi un mélomane en colère,acteurs ,veuillez comprendre son émotion !!!

-Et si Max Mongali était vivant , lui aussi à son tour serait scandalisé d’entendre le nom de Faugus (ou Guvano) ,Tabu Ley ne lui a jamais dit de ce qui s’est passé dans la maison de Faugus.

-De 1966 à 2013 ,il s'est écoulé 46 ans.Une vérité qui apparaît 46 ans après ,c'est normal que ça choque tout le moment ,acteurs comme témoins .Veuillez tous comprendre leurs émotions !!!Que ceci ne choque personne.Avec 46 ans un bébé devient papa ou maman avec un aute bébé.

-Concernant Tabu Ley ,connaissant la source véritable de son chant ,il a tout simplement négligé l'importance de Faugus.Puisque Faugus vit une réalité différente de Tabu Ley.Faugus a produit un rythme selon une circonstance vécue ,alors l'émotion est vive.Mais Tabu Ley par contre lui regarde le chant comme étant un simple offre parmi plusieurs de Max Mongali ,malgré qu'il apprécia la mélodie rythmique de Faugus.Raison que malgré l'intervention de la famille ,il restera indifférent .

Écoutons Claude Kangudie:
"J'ai parlé, il y a un an, avec Richard Kasongo et un membre de la famille de Izeidi Faugus dont je tais le nom. Il me semble que, ce problème là, a été abordé au niveau de leur famille bien très longtemps. Chose normale car nous sommes africains, et des problèmes graves se doivent, d'abord, d'être résolus en famille. Mais la solution n'a jamais été trouvée...La faute à Faugus ? La faute à Rochereau ? Nous le saurons un jour. Mais dans une de ses adresses à Mbokamosika, Faugus disait que Rochereau est resté rancunier et refuse toute entente."

-Ainsi c'est normal aussi que Sam Manguana répète la chanson MOKOLO NAKOKUFA ,en tant que chant de Tabu Ley ,criant aussi "TABU OYO MALOBA" ,ne connaissant ni l'histoire de Max Mongali ,ni ce qui s'est passé à la maison de Faugus.Ni Tabu Ley ,ni Faugus ,personne ne lui jamais rien dit....

-Et pour terminer ,Tabu Ley aussi n’est pas obligé de révéler à tous son secret que :ce chant est de Max Mongali .Le chant désormais lui appartient par entente entre les deux.Quand on vous offre une maison ,vous diriez seulement que c’est ma maison.

« UN BIEN ,UNE FOIS CEDÉ ,N’APPARTIENT PLUS AU PREMIER PROPRIÉTAIRE…»

À vous Mbokatiers !!!

LUSED

Commenter cet article

Ntchandi 30/07/2014 21:46

Je n'ai pas trop compris le raisonnement que vous venez de déployer, tellement il ressemble à un enfumage qui complique davantage le problème. Vous ne parlez même plus de la version de Sam Mangwana que nous écoutons. Votre raisonnement est en fait basé sur le credo que vous vous voulez assimiler à une règle juridique selon laquelle tout ce qui est donné n'appartient plus au propriétaire initial.

Les paroles et la mélodie chantée par Mangwana, sans la musique est parfaitement identique à celle de Rochereau. Vous ne dites pas laquelle précède l'autre. Ce serait plus simple. Une adaptation, ou une reprise, même en ajoutant quelques accords musicaux reste de la copie. Ne noyons pas le poisson dans l'eau, cela n'a aucune chance de se produire!!!

Pedro 21/11/2013 17:19


J’écoute toujours une interprétation sublime de Guantanamera exécutée par Julio Iglesias. Ce
n’est pas une raison pour qu’il dise que c’est lui qui a composé la chanson. Quand on est un très bon chanteur et un grand compositeur, c’est une raison de plus pour dire aux gens lesquelles des
célèbres chansons que vous avez chantées ne sont pas entièrement des récoltes de votre propre champs. Ça ne retire rien à votre talent. Stevie Wonder a été obligé de payer le petit groupe qui a
réellement composé I just called to say I love you. Mais, c’est vraiment lui qui a composé d’autres chefs-d’œuvre comme Happy birthday, Master blaster et Yesterme yesteryou
yesterday.

Lubaya 21/11/2013 14:41


Mokolo na kokufa, chanté par quelqu'un d'autre aurait-il eu le même impact?Adios Tété de Réné Moréno, aurait-il traversé le temps chanté par son vrai compositeur?


Bientôt sortiront de je ne sais où d'autres "témoins de l'histoire"  nous attestant modicus que la voix de TAbu Ley n'est pas la voix de Rochereau...

Claude Kangudie 09/11/2013 12:04


A mon ainé FAUGUS. Tu as dit ce que tu avais à dire. Chacun a compris ce qu'il avait à comprendre. Et chacun s'est bati son opinion et sa vérité. Ne te répands pas dans les antécédents familiaux
avec le Vieux Maze. J'en profite pour te dire que j'ai deux neveux dans ma famille, nés de ton cousin Eric Gangale avec ma soeur...Tobosana te RD Congo ezali mboka ya Kabasele Tshamala, Luambo
Franco na Nico Kasanda. RD Congo, ezali Libanga ya Talo.


 


Claude Kangudie.


 

Toujours OK 08/11/2013 13:32


Erratum


SOKI BA MBENZA ETELEMI....

Toujours OK 08/11/2013 13:30


Tangu tozalaki kokola soki grand-frère akabeli yo kupé, bongo soki yo otié kupé yango AMIDON o repassé yango bongo ba mpenza etelemi, est-ce que Yaya akoya lisusu kowela na yo kupé yango, to
aloba ngai motu nakabelaki ye kupé wana azali kosala na yango fier.


Il y a une chose que beaucoup d'entre nous oublie : toute aide qui humilie n'est jamais appréciée...


Est-ce que nakosi ba Ndeko na ngai.

Pedro 08/11/2013 11:34


Ça me rappelle une de ces émissions sur la Chaîne de Télévision SuperSport. Abédi Pelé a dit qu’il avait été Ballon d’Or d’Afrique trois fois, et les participants à l’émission ont
émis des doutes. Mais, Abédi Pelé a continué très calmement, sans perdre son cool, que c’était vrai, qu’il avait effectivement été Ballon d’Or trois fois. Sans devoir être irascible et descendre
au niveau des gens qui n'ont jamais été Ballon d'Or.

faugus izeidi 07/11/2013 21:20


Il ya des pesonnes qui m'incite à la haine familiale, vous croyez que c'est le seul contentieux que j'ai avec Rochereau ? j'ai parlé de cette histoire puisque c'était une pratique à la mode. Mon
grang frère Roger m' a pris Mbun a me, dans youtube, vous trouverez au complert qui est aussi une de mes compositions qui se trouve dana le répertoire de Nico, nauriez vous pas une haine contre
moi si je traduisais mon frère en justice pour tout ce qu'il me doit, d'ailleurs ce n'est pas votre problème, le jour que Rochereau était parti se marié avec la miss du Congo sa bien aimée MUNDI,
c'est moi qui fut l'oncle de rochereau, c'est moi qui était l'acteur principale, je n'ai jamais reclamer le remboursement même d'un petit rien, comment voulez vous pour la vérité de l'histoire,
quelques uns me pousse à haine ? Mis la seul personne qui peut vous dire la vérité c'est guvano, c'est vrai que c'est pas moi qui a déclaré cette chanson, cela n'est pas une cause de m'exclure de
sa conception, surtout vous ne vous posez pas la question de savoir pourquoi ce monsieur a agit ainsi, je ne souhaite pas que vous me pousser à la haine de l'usurpateur, je vous en prie.

faugus izeidi 07/11/2013 20:54


je remarque qu'il n y a que des connerie maintenant dans ce blog, ce jess nous balance un remix que Mangwana vient de faire dan son pays natal, dailleurs  jess dit bien que c'était quand
mangwana à réjoint l'orchestre African fiesta en 1970, alors que je suis auteur de la mélodie de mokolo nakokufa depuis 1966, et en 1970 Mangwana n a jamais été dans l'African fiesta sinon il
allait faire partie des artistes qui ont joués à l'Olympia. ce que vous écouter c'est n'est qu'une interprétation de mokolo na kokufawa par Mangwa d'il ya 2 ans à peu pres. je défie quiconque à
me prouver le contraire de ce que je dis, je suis le seul auteur de cette chanson, comment les gens ne peuvent pas avoir honte de raconter de n'importe quoi, je ne peux plus défié tous les soit
disant compositeur morts, mais je défies tout ceux qui sont vivants. ne meler Mangwana ni de près ni de loin dans vos propos pour son interprétation.  

Sans Commentaire 06/11/2013 12:45


C´est bien dit mon Frère Lused,


MAKAMBO MIBALE EBOMI MOKILI MOBIMBA


LIBOSO NDE LIKAMBO YA FALANGA


YA MIBALE LIKAMBO YA BASI


Vu le succès récolté par la chanson MOKOLO NAKOKUFA et qui se vend jusqu´à ce jour, donc nzembo wana MOKOLO NAKOKUFA ekotisa falanga ya kosakana te, ce qui ôte le sommeil au Kulutu Faugus, en
pensant à la cagnotte qu´il aurait pu amasser, s´il avait signé un quelconque papier de reconnaisasnce avec son frère Rochereau en son temps, hélas, le temps passé ne revient plus, comme qui
dirait si le Togolais le savait, après la mort de sa femme, donnera en cadeau so fils à Mama Yemo, le futur Roi du Zaïre,


Un bien cédé ne t´appartient plus ohoooo!!! elobi LUSED.

KINI KIESSE 06/11/2013 00:03


J'avais suivi dernierement un intervieuw  d'Ebeny Donald Wesley un bateur camerounais il expliquait comment dans un studio aux USA intimidé par les grandes stars qui été là il s'été mis dans
un coin et joué timidement le tam-tam sans savoir qu'il été écouté par les grands c'est ainsi que Lionel ritchie apréciat cette melodie et lui dit de rejouer cette participation, devant son
etonnement LIONEL lui dit " play african rythm i like it" c'est ainsi qu'on retrouve cette partition exceptionnele dans la chanson mythique "all nigth long" Malgrè cette trouvaille originale qui
sans doute est le socle du succès de l'oeuvre, Ebeny ne reclame rien en terme de paternité. Hier j 'ai suivi Koffi Olomide qui sans ambage dit qu'il est l'auteur de A a Z d' "Ebalé mbongué" la
1ere chanson de Viva La musica . La conclusion de Lused est JUste. Pour ma part il faut que les instrumentistes soient aussi reconnus et protégés juridiquement pour leurs créations. Pour eviter
l'amalgame. 

MWENZE 04/11/2013 11:10


Voilà donc qui fait passer le doyen FAUGUS pour un usurpateur,un affabulateur,au pire,un gros menteur. Non,mais soyons sérieux et arrêtons ça,quoi! Nous touchons ici le fond,quand bien même en
Afrique le ridicule ne tue pas!Qui donc sera le prochain compositeur de cette oeuvre? Moi je vais vous révéler ici le vrai compositeur de "mokolo na kokufa":Bébé RICOH! Rochereau la lui
avait piquée bien avant qu'il naisse! Et qui dit mieux? Les enchères sont lancées,faites vos jeux!


MWENZE

ndolo 03/11/2013 20:29


bonsoir!!!!!!


le 20 dec 2009 dans votre article  HOMMAGE A MAX MONGALI , mbkmska avait donner la paternite de la chanson mokolo nakokufa a IDI MANE, notre kulutu Max Mongali. tout en respectant nos purs
vieux artiste ROCH et les autres, retablissons la verite et on passe a autre chose.

Samuel Malonga 03/11/2013 16:55


Contrairement à ce qu'a affirmé Jessy, l'interpretation de Mangwana s'intitule "Mokolo nakokufa" et non "Mokolo ya liwa". La photo sur la pochette le démontre. En plus, sur la même image on voit
Mwana Ndombe et Mwana Nzoku.

adei toko 03/11/2013 16:11


Sam n'est que l'interprète de l'original de 1966 dans sa propre version. Ce n'est pas la seule chanson de Tabu Ley ou Kalle qu'il interprète...c'est un amoureux de la vieille musique. 

Buangi Tenda 03/11/2013 14:13


il ne fauut pas ko kanissa mokolo oko kufa,plutot kanissa bana bako lia nini le lendemain MIEUX VAUT VIVRE QUE MOURIR

Samuel Malonga 03/11/2013 12:38


 



Joseph Pululu 03/11/2013 11:49


Sam Manguana ne peut pas être l'auteur de Mokolo nakokufa.


Chers Mbokatiers attention! nous sommes bien sûr en droit de lancer des idées et des suppositions. De proposer des pistes pour résoudre les énigmes liés à la musique congolaise moderne, mais
attention ne pas nous induire en erreur. Reprenons d'abord la chanson Mokolo ya liwa que Jessy D nous propose. Elle est publiée en 1978/79 alors que Mokolo nakokufa est jouée pour la première
fois en 1966 selon Faugus. La version de Sam Mangwana, fait partie d'un album de reprises de Tiers monde coopération comprenant entre autres Mwasi abuki mibeko (Bowayo) - reprise de faute ya
commerçant et bien entendu cette reprise de Mokolo nankokufa. Il n'y a rien d'extraordinaire derrière cela. Notez aussi que si l'on devait attribuer à Sam Manguana Mokolo nakokufa, il faudra dire
à nos lecteurs où il était en 1966. Si vous ne le savez pas, à cette époque, Sam est encore aux côtés de Jeannot Bombenga et surfe sur le succès de Congo nouveau, Afrique nouvelle, sur laquel il
a posé sa voix. Cette versiobn Mokolo ya liwa n'est qu'un hommage de Sam à Rochereau.


Claude Kangudié qui se doute bien qu'il y a un problème dans l'argumentation de Jessy lui demande d'ailleurs des précisions sur les années de publication pour situer l'oeuvre. mais en ce qui me
concerne l'oeuvre parle d'elle même. L'orchestration porta la marque de Tcheke tcheke love (le groupe d'accompagnement de Mpongo Love que dirigeait Deyes), parmi les instruments utilisés il y a
l'orgue et la clarinette, maniés respectivement par Sammy et Deyes, qui nous renseignent qu'on est bien dans les années 78/79., sinon il aurait fallu localiser dans les oeuvres des années 66 ces
instruments. Très rares.


En conclusion, Sam Manguana ne peut pas être l'auteur de Mokolo nakokufa, comme il n'est pas celui de faute ya commerçant. Mokolo ya liwa est une reprise de Mokolo na kokufa tout simplement. Et à
ma connaissance, personne ne pourrait soutenir la thèse de Jessy D.


Enfin, il faudrait que l'on revienne sur l'édition des catalogues éditeur comme c'était le cas dans les années 50/60, dans notre musique. Cela permettait de retrouver les traces de toutes les cha
nsons exxécutés sur disques. cela avait permis par exemple à Ossinonde, de nous éclairer sur la paternité de marie louise et départager Wendo et Bowane. Amoins que la confusion ne soit maintenue
à dessein pour que les ayants droits ne disposent d'aucun moyen de recours. Où est le catalogue des éditions Vévé? où peut-on trouver le catalogue parions, BIBI ou Super Contact? voilà les vrais
questions que l'on doit se poser, sinon commencer à bâtir les réponses.


 

Rocca 03/11/2013 01:03


Ndeko Jessy D.,


Merci pour votre contribution. Votre version est encore une preuve de plus que Mokolo Nakokufa est  bel et bien une composition de Rochereau. Dans Mokolo ya Liwa, Sam est tres honnete; il
dit:" Tabu oyo maloba". Ecoutez bien Mokolo ya Liwa.


De deux, on joue des Drums ( cymbales + autres instruments de percussion) dans Mokolo ya Liwa. Nous savons que les drums n'existaient pas dans la musique congolaise en 1966.Sam ne dit pas X
ou Y oyo maloba. Il temoigne et declare a la face de tout le monde: "Tabu, oyo maloba!". Et il n'y avait aucune objection, tiiii...


Enfin, je dois feliciter tous les Mbokatiers pour le ton etonnenment respectueux des avis des autres. Je dis etonnenment pcq nayebi bandeko na ngai. Si les jeunes pouvaient s'en inspirer, ce
sera une bonne chose. Ce debat sur Mokolo Nakokufa n'a rien de mechant ou de malveillant. Il n'est pas la pour denigrer qui que ce soit. Nous cherchons a retablir la verite. Tout le
monde doit dire ce qu'il sait. Voltaire:"Je suis contre ce que tu dis. Mais, je defendrais jusqu'a la mort ton droit de le dire".


Rocca

BORIS 03/11/2013 00:38


Je n'ai jamais auditionné ce beau tube de Sam Mangwana. Je le découvre et je remrcie Jessy pour cette fameuse découverte.


En me basant sur ces éléments, je suis convaincu, de ma part,  que "Mokolo nakokufa" pour origine a  finalement l'oeuvre "Mokolo ya Liwa" du Moraliste Sam Mangwana que Rochereau n'a
fait que  modifier pour arriver à "Mokolo nakokufa" . Par contre je me pose la question pourquoi  n'a-t-on pas continué à  jouer, à publier "Mokolo ya liwa"pendant et après la
sortie de "MOKOLO NAKOKUFA"? Etait-ce une façon délibérée de noyer la version de Sam Mangwana au profit de celle de Rochereau?


Je trouve les deux versions admirablement superbes et qu'elles pourraient bien coexister sans gène pour beaucoup de mélomanes.     


Merci à Jessy et à Messager. Longue vie au blog.


BORIS

André 02/11/2013 21:24


C´est clair comme l´eau de la source, la version de Sam Mangwana Mwana Nzoku est sortie après la version Mokolo Nakokufa incriminée.

Michel Kinzonzi 02/11/2013 18:52


Bonsoir aux Mbokatiers et à mon frère d'outre-Atlantique JessY D.Merci pour  la Chanson Mokolo na Kokufa version revisitée par Kulutu Sam Mangwana.Je possède la même chanson ainsi que
d'autres chansons de la compilation.Il n'avait pas réproduit que cette chanson.Je dois fouillé dans ma bibliothèque du PC et retrouver les autres chansons des autres musiciens que Muana Nzoku
avait repris dans cette compilation.Cela ne justifie en rien qu'il en est l'auteur.Bon weekend mes frères.

Claude Kangudie 02/11/2013 16:42


Bonjour mon frère Jessy D. Pouvez-vous avoir l'amabilité de nous donner l'année où cette version de Sam Mangwana est sortie ? Pouvez-vous aussi nous donner les musiciens qui l'ont enregistrée ?
Il me semble que c'est le vieux Deyesse Empompo qui est au saxo. Cette version serait sortie dans l'African National du vieux Kasongo ? Pouvez-vous aussi, svp, nous donner les passages
chronologiques de Sam Mangwana dans l'African Fiesta National ? Elikia na biso na mboka na biso RDC, Libanga ya Talo. Tobosana Général Félix Mbundza Mabe te...


 


Claude Kangudie.