Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

10 octobre 1970 : sortie officielle des Grands Maquisards.

 

1970 est une année particulière pour la musique congolaise, avons-nous déjà souligné. Nous savons tous que Ntesa Dalienst avait évolué dans leVox Africa et Le festival des Maquisards, avant de fonder les Grands Maquisards dont la sortie officielle eut lieu le 10 octobre 1970 au Bar Vis-à-Vis, sous la houlette de Verckys, grâce à qui ils avaient réalisé leurs premiers enregistrements, dans des conditions rudimentaires sur rue Eyala au début de 1970.

 

Nus pouvons ainsi affirmer que, vu le parcours musical de Ntesa Dalienst, sa véritable naissance musicale date de 1970, dans la mesure où c’est au sein des Grands Maquisards que sa personnalité s’est affirmée.

En effet, celui qui se comportait parfois comme un choriste dans le Vox Africa, qui chantait précédemment souvent en sourdine, est devenu un chanteur à la voix perçante , chaude, et percutante dans les Grands Maquisards, provocant la convoitise des grands, lesquels ont fini par faire disparaître son orchestre avant de l’enrôler comme simple chanteur au sein des leurs formations.

 

  

Messager

Maria Mboka, par les Grands Maquisards (1970)

.

Commenter cet article

Idée du Jour 14/04/2013 12:11


Ndeko Serge mpe ba Mbokatiers banso, nayebi nazali hors sujet, kasi ezali très très important, Colonel Omba Raymond azali koloba na www.radiookapi.net na
grand témoin, entre autres coup monté et manqué.

YA MOTI 14/04/2013 01:14


Quellle mauvaise journéé du 10/10/1970, je revenais de l'école et aussitôt, j'aperçus un attroupement inhabituel devant notre parcelle, les compagnons de l'époque m'annoncèrent la mort de mon
père avant de franchir le portail, il avait quarante sept ans, triste souvenir pour moi paix à ton âme papa.

Serge - Kongo na biso 12/04/2013 15:26


Mbote Ndeko Idée,


Ya solo ba Idée na yo ezalaki toujours ya somo penza.
Tango mususu soki natangaka bikolo mosusu te po masolo na nga ezala toujours basé na makambu oyo nga moko na viva, po nalingaka penza mingi « oh balobaki » te, nabetaka mayele na nga po
nazonga na maye na mona kala kala po na kabola na ba ndeko expériences na nga par rapport ya lisolo tozali na yango. Ami moko ya Musi Ngombe, bango soki likama ekueyi bazalaki kotiya motema epayi
ya noko na bango azalaki na bar, mukolo akufelaki muana na ye, noko nabango ayaki na retard dans la nuit, avandaki même na kiti te, azalaki kaka ya kotelema, bras croisés pour quelques 5 à 10
misérables minutes, atuni kestion ya batu ya mbongo batunaka « sikoyo eza kosenga combien ? » religieusement bayebisi ye montant, apesi bango mbongo pe alobi lobi akotinda kunda
ebembe na sanduku po azalaki kosala na Contrakin, akeyi na ye, nini ako blâmer ye ? Asi a prononcé mot magique mutu nionso azalaki kozela. Soki na lobi Bakongo po nga moko naza Mukongo et
fier d’être un frère lointain de Mfumu Adei Toko, koloba mabe oyo ewuti na kati ya ekolo na yo moko na anglais babengaka yango « Idiocracy » donc kobimisa ezaleli ya ko vivre na ndenge
ba « idiots ». Et puis sala attention okomona ke Mvuama to mutu ya mbongo azalaka ndoki te sauf bakoki juste ko soupçonner ye ke azana moyéké « mbongo ya kisi » pe balobaka
yango kaka na absence na ye. Soki bakobenga ye ndoki na présence na ye, ekozala mukolo akokueya.


Soki Allah le Très Haut apesi yo mikolo ebele na mokili
okomona makambo trop.


Boboto o mboka yo.


Serge – Kongo na biso  

Idée du jour 12/04/2013 13:24


Ndeko Serge,


raisonnement na yo ezali vraiment ndenge wana, lokola bakongo bazali ba africains, il faut omema yango na niveau continental, na bikolo bisusu mpe ba mboka basusu ezali encore pire ke epayi ya ba
ndeko na biso bakongo, koma na mboka lokola Nigeria, oyo zalali na mbongo ezala na famille to ezala na groupe to na quartier, oyebi ke Mvuama oyo il faut azala na mua chicotte na ye, ba ordre na
ye ezali chaque fois suivis na mua quelque coups de chicotte soki ozali ko comprendre nini ye azali koloba te, bref ezali mentalité ya biso ba africains, soki ebembe elali na famille, ye akokoma
na retard mpo bozela ye, puisque ayebi malamu bino nionso, malgré côtisations na bino, bokozala toujours na besoin na ye mpo na solutions ya makambo tout... en en plus tangu akokoma na matanga a
ko obliger ba Mama nionso oyo bazali kolela pembeni ya mbeto ya moweyi : BOKANGA MINOKO BA ZOBA, okomona mbala moko silence, quel cynisme.


LIBULU YA MBONGO EPAYI DELI AKOZUAKA, BALOBI ESILAKA TE, ezali te mpo un tel azalaki ekolo boye, non, ezali nde esika mbongo yango ezalaki kowuta yango nde ezalaki kolanguisa bango, toyebi ke
vieux Parions Mondenge azalaki soutenu na ba Enfants Terribles de Kinshasa, oyo ya mbuta muntu Denis biso toyebi lisolo yango...


Alors ko meka ba petits acquéreurs lokola Luambo, Tabu mpe Kimwangana na batu oyo mibale natangi bakombo likolo te, bokeseni ezali makasi ya trop, les trois moustéquaires bazali vraimeent ba
Mvuama dans le vrai sens africain du terme, tandis ke ba oyo mibale oyo bozueli na bango ezalaki ya somo, libulu ya mbongo oyo esilaka te...


 

Serge - Kongo na biso 12/04/2013 12:28


Mbote,


Natangi masolo ya bakambi ya miziki ya na biso à
l’image ya nkolo ballon ndenge penza ezalaki kozala tango tozalaki kokola. Ezongisi nga lisusu na ba mbula wana tozalaki kobeta balle basala na ba sachets, makolo ngulu et parfois ba matches
ezalaki ko duré du matin au soir, batu bazali kokota pe kobima heure nionso balingi mais mukolo balle azalaki na liloba ya suka, nani akobeta, nani akobeta te, soki match ekobetama ou bien heure
nini match ekosila, même mikolo bazalaki kobondela nkolo balle po azalaki en quelque sorte un « prince » na quartier. Mais na b’orchestres ya Congo Franco, Rochereau na Verckys bazalaki
ba hommes d’affaires moko ya vision mukuse, bakanisaki te ke eloko nionso ezalaka na ebandeli ezalaka pe na suka na yango. Tango Zaïko afongolaki nzela ya kosomba instrument ya musique à pied
pression pe bayembeli Verckys « teka Zaïko azua mbongo mama aaa, teka teka teka DV eee na zando ya Tipo tipo mama aaa, pona mbongo mama eee » a sentaki déjà le début de la fin, pouvoir
na bango mingi ezalaki na ba instruments, Verckys aboma concurrent na ye Parions - Mondenge à petit feu po kaka azalaki kofuta ba musiciens na ye bien, Manuaku alobaki ke alingaka liloba wana ya
« Ecurie » te po écurie ezali pona ba mpunda (ba chevaux). Bazalaki bango tout bakonzi ya bakongo, mukongo alingaka kaka ye azala
na mbongo na kati ya famille, soki likambu ezali bino bokendaka kolelela ye to bozela arrivé na ye po asala oyo biso tout boza kolembana kosala, lokumu ezala ya ye. Denis Ilosono azalaki kofuta
bien po azalaki Mongo, pona ye ezalaki musala ekende liboso.  Boboto o mboka bino.


Serge – Kongo na biso   

MWENZE 07/04/2013 19:29


Tu sais CLAUDE,il est très difficile pour tous ceux dont les oreilles ont été formatés par les voix de Kallé,Vicky Longomba,Franck Lassan,les sonorités des guitares de Dr Nico,Papa
Noêl,Damoiseau,saxo d'Isaac Musékiwa,Essous,Manu Dibango,Nino Malapet,Verckys Kiamwangana,les trompettes de Willy Kuntima et Jeff Biolo,pour ne citer qu'eux,de se retrouver dans la musique
actuelle,mais surtout d'affirmer combien son niveau a regressé.Refuser de cautionner n'importe quoi,sous couvert de nationalisme,a fortiori par chauvinisme,n'est pas être un homme du passé.Quand
on a raison,on n'a pas à changer son opinion par esprit grégaire,mais bien au contraire on a à affirmer chaque jour davantage ses convictions quand elles sont justes.A l'instar de Galilée qu'on
voulait faire revenir sur sa conviction que la terre tournait autour du soleil et pas l'inverse et qui eut pour dernière parole sur le bûcher ces mots:"et pourtant elle tourne!".CLAUDE,il n'y a
pas de place pour le doute.Quand bien même nous serions minoritaires,nous avons raison."Les jeunes d'aujourd'hui ont amené l'obscénité et l'argent dans la musique.Ils font n'importe quoi et
manquent d'esprit de créativité...Ils font la musique sans discipline et ne font pas plaisir aux mélomanes".Ces propos,tiens-toi bien ne sont pas d'un anti-3ème école de la musique
congolaise.C'est le verdict cinglant d'un connaisseur,un pratiquant de la musique,l'avis d'un expert,LUTUMBA Simaro,sur la musique d'aujourd'hui,en conclusion de sa conférence de presse,le 27
mars 2013 au Salon Lubumbashi du Grand Hôtel de Kinshasa,rapporté par José MPaka IKOMBE(cf starducongo-rubrique RD Congo,titre:"Malgré le succès que je ne cesse de récolter...")


L'histoire nous donnera raison.


MWENZE


 

Claude Kangudie 07/04/2013 15:21


Ndeko Mwenze, oyo ekomamaka na blog ezali mpo na mwana ya Congo mpe ya Afrique nionso. Soki olingi, osali mise en forme ya "loi du propiétaire du ballon" lolenge olobi... N'oublie pas de le faire
profiter à toute la communauté Mbokamosika. Tozali tango mosusu koluka sagesse epayi ya mondele na occident. kasi soki otali lolenge tokalaki, Tout y est...C'est ainsi que souvent tozali ko
refuser ba miziki ya lelo. Pas par conservatisme ni arriérisme, mais simplement pour ne pas donner un quittus à la médiocrité. Tobosana te, tozali ba Congolais. Ba Ki-moon, akende kotala King
Dong machin ya Corée du Nord...


Claude Kangudie.

MWENZE 07/04/2013 13:57


CLAUDE,depuis hier que je ne cesse de revenir en boucle,je te l'avoue,sur LA LOI DU PROPRIETAIRE DE BALLON,et à chaque fois c'est un fou rire renouvelé que déclenche en moi le parcours de chaque
ligne de ton commentaire.Sincèrement,je vais l'imprimer et le coller sur un support cartonné,à l'instar de la "la loi du chef" qu'on trouve dans les rayons humour des cartes à dédicaces dans les
kiosques.Et comme tu dois t'en douter,j'ai Dr NICO en fond sonore.Je suis convaincu quec'est Dieu lui-même qui avait posé son doigt sur son front à sa naissance et non la muse qui s'était penchée
sur son berceau,car à l'écouter,sa guitare relève tout simplement du divin,et avec Dr NICO,l'expression suprême du beau."Nico wétu Kasanda alobaka té"(dixit Rochereau),un saint dans la musique
congolaise.


MWENZE 

Claude Kangudie 07/04/2013 12:39


Ndeko Jules, Verckys azalaki kolinga rebellion ata moko te na écurie na ye. Ba orchestre oyo ezalaki ko signer ba contrats na ye, ezalaki ba mpunda na ye qui lui devaient soumission, obéissance
aveugle...Dictature na rancune ya Verckys etindaki ye alivrer guerre sans concession contre Dalienst na basusu, y compris na niveau ya mpungu. Kosala ba kisi ya ndenge na ndenge mpo na kopanza ba
orchestre oyo ezalaki koboya ko supporter mauvais caractère ya Kimwangana. Bango misato: Franco, Vévé, na Rochereau basuka na kokueyisa Tout Choc Anti Choc Zaïko LL...Bo se rappeler na Kin Show
moko Franco aleka na orchestre na ye. Masta na ye Lukunku atunaki ye kestion moko sur les orchestres jeunes, ya ba leki. Atangaki kombo ya DV Moanda. Franco azongiseli Lukunku: "yo ozali komona
DV Moanda leki ? Na moyi, azali leki, kasi na butu azalaka leki te..."mpo na ko illustrer mentalité wana ya "propriétaire du ballon" epayi ya Vévé: botala ba surnom kili kili azali kozua tiii
lelo. Pour montrer ke ye azali kaka "gourba" ya mouvement..."wa zola nzimbu", tout est dit. Mokolo elamu ya lomingo esika ozuami. Mitolo na biso etikala na Congo Lumumba...


Claude Kangudie.

Jules 07/04/2013 10:57


à lire kobotola ba instruments en plein concert ya maquisards... au lieu ya kobotola ba instructions, puis mpo na kolakisa ete orchestre wana ezali ya ye... au lieu de bonakolakisa...

Jules 07/04/2013 10:47


Ba ndeko,


Bobosana te likambo ya Festival des Maquisards ou Grands Maquisards et dérivés (Dua, Festival de Sam et Guvano...) au commencement orchestre wana ezalaki ya vieux Denis Ilosono, ye moko vieux
Denis boyebi ndenge asukaki, ndenge ba Maquisards bakangamaki na Kasai (Musa Thérès ngai naponi yo onteyi ya basi banso... monzemba mpasi mingi na mboka mopaya Musa Tété...) Sur le plan musical
vieux Denis na Rochereau na Franco est-ce que bayokanaki... Vieux Denis sans le vouloir ni le savoir akomaki bête noire ya batu ya catégories ndenge na ndenge, tout simplement azalaki Parsec ya
vieux Seskoul... soki motu ayini mama na yo, est-ce que akolinga yo muana... Tobosana te mokolo ya sortie ya Grands Maquisards, Verckys abetaki "saxo" bonakolakisa ete orchestre wana ezali
ya ye... sans compter ba caprices mosusu ya Verckys... kobotola ba instructions en plein concert ya ba Maquisards. Tangu les Grands Maquisards elonguaki epayi ya Verckys, ezalaki na vieux moko
azalaki na imprimerie puis azalaki chargé ya maintenance ya ligne ya chemins de fer (Kin-Matadi), kasi epayi ya vieux oyo esimbaki te, pourquoi wana botuna batu ya Grands Maquisards, est-ce que
vieux oyo ya cheminot azuaki ba pressions ya bipayi na bipayi... Na Kinshasa batu ya mbongo bazalaki mingi, est-ce que Ya Ntesa Dalienst ayebanaki na bango te ou quoi... mais vu ce qui
précède nabanzi ezalaki nde lisumu lisango ezalaki kolanda Grands Maquisards... yango peut-être lisumu lisango wana (péché originel) nde etindaki Grands Maquisards ekueya na maboko ya Mokolo
ya Ballon.

MWENZE 06/04/2013 19:37


Lol,super lol et mdr!Mort de rire,panzi ékangami ngai lokola nazali awa.Comme tu es inspiré ce week-end!Alors là,CLAUDE,tu viens de me tuer.En plus,tout ce que tu décris est juste et vrai;et ça
se passait comme tu le décris.


Bon week-end à tous et salutations en Christ.


MWENZE

Claude Kangudie 06/04/2013 14:57


Mwenze, voici pour toi: LE PROPRIETAIRE DU BALLON (quand nous étions petits): 1. Le propiétaire du ballon prend TOUT son temps pour manger chez lui...alors que l'équipe du quartier a un match à
jouer. 2. Le propiétaire du ballon est protégé par le "gourba" du quartier. Si tu ne lui obéis pas, le gourba te boxe. Le propriétaire du ballon est CHEF. 3. Le propiétaire du ballon s'amène avec
arrogance sur le terrain du match avec son ballon sous l'aisselle et sous bonne escorte du gourba...4. Le propiétaire du ballon se met au centre du terrain et fait la composition de l'équipe. 5.
Le propriétaire du ballon se rappelle du crétin qui lui pourrit la vie et l'envoit dans le but pour être gardien. 6. Le propriétaire du ballon est toujours avant centre. Quand il y a penalty,
c'est lui qui doit tirer. 7. Le propiétaire du ballon n'est jamais hors jeu. 8. On ne se fera jamais 3 passes successives sans en faire une au propiétaire du ballon. 8. Le propriétaire du ballon
est bien sûr capitaine. 9. le match ne prend fin que quand le propriétaire du ballon le décide...Et ce c'est que Verkys ou Franco appliquaient aux leurs camarades musiciens. Et quand son ballon
se troue, hé, le propriétaire du ballon devient souffre douleur du groupe: on se venge de ses extravagances...Bon wk à tous na makanisi ya mboka na biso, RDC.


Claude Kangudie.


 

MWENZE 06/04/2013 13:38


CLAUDE,maloba na yo pata!Ton virement estassuré! Et l'on ne pourrait mieux faire,côté illustration,que les exemples cités.Ah ce propétaire de ballon!Nous recherchions tous ces faveurs et combien
nous nus nous  devions lui faire allégeance pour cela!Tu viens de remuer en moi des souvenirs endormis.Merci.


Pour la petite histoire,seul Franklin BOUKAKA avait cru en Dalienst,lui prédisant un avenir de grand lead-chant,de retour de Léopoldville en 1969 au micro de l'émission "Le C.O.CO."(Club des
Orchestres COngolais) de radio_Congo(Brazzaville).Personne alors ne connaissait encore ce NTESA "Dalienst" dont il parlait (moi même le premier)et avec qui il venait de chanter dans Vox
Africa.Témoignage que je rapporte ici,pour l'avoir suivi moi-même ce samedi-là.


MWENZE

MWENZE 06/04/2013 12:56


AUX MBOKATIERS QUI N'ONT VECU PAS CETTE EPOQUE:


La dislocation de l'orchestre Les Grands Maquisards intervint suite au retrait par Kiamwangana Verckys (propriétaire) des instruments de musique (de location) avec lesquels ils se
produisaient.Tout le sens de la conclusion de l'article de MESSAGER,un coup fatal de plus porté contre la musique congolaise par la "bande des Trois",grands démolisseurs devant l'Eternel de notre
musique,à savoir,Verckys à l'enclume,Rochereau à la pièce à écraser et Franco au marteau.


MWENZE

Claude Kangudie 06/04/2013 12:53


Mon frère Mwenze, c'est un véritable fléau ce problème de gestion de nos grands orchestres...je dirai même problème de mégestion. Mais il faut aussi tenir compte du climat ambiant de notre
culture: l'ainé, le grand, le puissant, celui qui a des moyens, c'est LUI le chef. Même s'il n'a pas été formaté pour ça...rappelles-toi quand nous étions gamins: celui qui possédait le ballon
était d'office chef de bande. Même s'il était nul, c'est qui faisait le classement. Tu contestes, tu ne joues pas. Et parfois dans les caprices du maitre du ballon, il arrivait qu'il se mettait
lui même avant centre, il mettait ses préférés aux meilleurs postes. Si on ne lui passe pas souvent la ballon au cours de la partie, il se fache, prend son ballon et s'en va chez lui...et tout le
monde doit le flatter. Voilà le chef quand nous étions petits. Et nos ainés ont appliqué cette philosophie dans la vie adulte. Georges Kiamuangana, combien de fois n'a-t-il pas maltraité les
orchestres auxquels il louait les instruments ? Franco, avec la Mazadis que son ami de Prima Curia Mobutu lui avait offert, combien de fois n'a-t-il pas etouffé ses concurrents musicaux ? Toi qui
est fan de Nico Kasanda, tu dois en savoir quelque chose... On retrouve le même complexe de supériorité du gamin passesseur de ballon avec ses petits camarades. Mobutu perfectionnera de
manière machiavélique et démoniaque cet esprit. Lui, c'était le maitre dieu et jouisseur-prédateur suprême. Donc, avec Nzitani Ntesa dit Dalienst, on retrouve les mêmes maux. Et ces vices et
maladies sont toujours présents dans notre société. Dressons nos fronts, longtemps courbés...Monseigneur Kataliko de Bukavu n'avait pas plié et a donné sa vie pour le Congo...


Claude Kangudie.

MWENZE 06/04/2013 12:23


A travers la dislocation des Grands Maquisards se trouve de nouveau posé le problème de la gestion de nos orchestres où sa tête d'affiche s'érige en chef d'orchestre réel,avec cela comporte comme
tentations au vu de sa célébrité,face à ses dépenses,l'obligeant à vivre sur la caisse de l'orchestre.Nous l'avons vu avec le Grand Kallé,rapporté fidèlement par des mbokatiers ici même.Nos
musiciens ont toujours travaillé de manière empirique et n'ont jamais compris qu'un orchestre est un outil de production comme tout autre et devrait ainsi se doter d'une comptabilité pour sa
gestion et au besoin,d'un conseil d'avocat.C'est le chef d'orchestre qui gère alors qu'il ne possède aucune notion de comptabilité,et le non paiement des salaires une pratique récurrente.Qui
pourrait comprendre ici,qu'en dépit de son grand succès qu'on ne saurait décrire ici,et d'une vente de disques on ne peut plus exponentielle en ces années 70,l'orchestre Les Grands Maquisards
n'avaient pu s'acheter des instruments de musique,se contentant de matériel de location auprès de Vrkys?C'était son talon d'Achille,que très facilement ses rivaux avaient visé pour sa
dislocation,la gestion finacière calamiteuse de Dalienst avait fait le reste.Ce n'est pas tout de s'en prendre aux concurrents des Grands Maquisards."Semba mbua,semba dibu" dit un proverbe
kongo,pour dire qu'il faut se garder à la chasse de blâmer uniquement le chien pour son bruit qui a fait fuir le gibier,mais blâmer également le grelot fixé à son cou et par qui ce bruit est
arrivé.


MWENZE