Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

La condamnation d’Aubert Mukendi en décembre 1970.

.

 

 

Aubert Mukendi Kizito nous a quittés il y a quelques semaines. Claude Kangudie, auquel il avait accordé en 2013 une interview enrichissante, lui a dernièrement rendu un vibrant hommage à travers son article d’adieu, encore visible à la une de mbokamosika.

Hier en fouillant dans nos archives, nous sommes tombés sur un bout de coupure d’article  du journal Le Progrès du 21 décembre 1970, annonçant la condamnation d’Aubert Mukendi par la 17e Chambre correctionnelle de Paris à trois amendes pour offense envers MM Joseph Mobutu, et Victor Nendaka à travers son livre « Enterrons les Zombis ».

Cette condamnation prouve que M. Aubert Mukendi fit partie des rares intellectuels congolais qui osèrent braver Mobutu au moment où il fut cajolé par tout l’occident et lorsque tous les livres le critiquant (Mobutu) se vendaient sous le manteau et étaient strictement prohibés au Congo.

Nous attendons de ceux qui avaient eu l’occasion de lire le livre (Enterrons les Zombis) de nous en envoyer quelques extraits pour publication sur notre site, dans le cadre du travail de mémoire.

 

Messager

 

 

.

Commenter cet article

Claude Kangudie 14/04/2016 12:55

Mon frère MSG nous reviendrons sur "Enterrons les zombies". Sam aura tout le nécessaire. Mr Aubert Mukendi a eu maille à partir avec le duo Mobutu-Nendaka à cause de leurs détournements fréquents de l'argent de l'Etat. Quand à Mobutu, leur mésentente date de 1959-1960 en Belgique. Aubert Mukendi voyait déjà Mobutu comme un voyou sans instruction. Il n'y a pas que Cléophas Kamitatu qui avait relevé ce fait.
RD Congo, mboka ya Nyanza Cedric, ezali Libanga ya Talo...

Claude Kangudie.