Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Que vous rappelle encore ce souvenir ?

Il y a souvenirs et souvenirs. Certains ne sont connus que par une catégorie de personnes. D’autres font partie de la mémoire collective et leur évocation replonge tout le monde dans les méandres du passé.

Nous estimons que c’est le cas avec  la réclame et l’image que nous proposons aux mbokatiers aujourd’hui.

Que vous rappellent - elles ?

 

 

Messager

Que vous rappelle encore ce souvenir ?

Commenter cet article

Serge - Kongo na biso 30/07/2014 12:32

Ndeko Pedro,
A l'époque ma mère et sœur prononçaient Souling à la place de Sunlight (Lumière du soleil). C'était aussi le cas du Dear Heart (cher cœur) qu'on disait Deyar.
Ce n'était pas de notre faute, nous étions francophone.
Boboto o mboka bino.
Serge - Kongo na biso

Pedro 21/07/2014 08:49

Cher Serge,
Cette question pertinente de la formule doit vraiment être posée. Avec le temps, OMO s’est tellement bourré d’ammonium que ma famille a du abandonner le produit pour notre lessive. Nous avons adopté SUNLIGHT, mais après quelques mois nous avons aussi abandonné celui qui était en paquet jaune pour adopter le produit en paquet violet. Il semble donc que les formules changent et les fabricants croient que les clients retiennent une certaine fidélité au nom du produit.

Serge - Kongo na biso 18/07/2014 18:57

Mbote,
On l'appelait Blue Band à cause de sa fameuse Bande Bleue qu'on voit tout autour de sa boite.
Marsavco avait des produits de qualités, Blue Band, Emaille Landry, Le Coq, Munganga Sabuni Médical etc.
La publicité était très bien mais seulement on exploiter vachement les jeunes et vieux qui participaient comme acteurs là dedans.
Kasi nini esali ke Blue Band e perdre goût na yango? Po je croirais que le formule reste le même, non! Merci kulutu messager po wana ezalaki na goût moko suka, surtout na lipa ya moto.
Boboto o mboka bino.

Serge - Kongo na biso

Ipso 30/07/2014 10:28

Tobengaki yango Mateka ya Blé Band.

Messager 17/07/2014 20:05

Pedro,
Effectivement, les mots portugais ont beaucoup influencé les langues congolaises. N'oublions pas que le commerce au Congo Belge était exercé par les Portugais et les Grecs. Les Belges avaient comme mission, l'administration, l'Armée, la Police et l'Eglise Catholique.
Dans chaque village, il y avait un magasin , ou une ferme des portugais . Ainsi, les mots comme Mesa, matabisi, et manteka, d'origine portugaise se retrouvent dans le vocabulaire congolais à travers tout le pays.
Donc en étant en Angola, les portugais étaient aussi au Congo à travers le commerce. C'est un pan de l'histoire commune très peu explotée jusqu'à présent.


Messager

Pedro 17/07/2014 15:00

« mateka » vient du mot portugais manteiga qui signifie beurre. Qui savait à cette époque-là qu’il y avait une différence entre beurre et margarine ? Moi, je croyais même que margarine était le nom d'une marque de beurre, tout comme Blue Band. Voici que je viens de lire quelque part :

Quelle est l’origine de la margarine ?
La margarine a vu le jour en 1869 suite au concours lancé par Napoléon III dans le but de trouver une alternative au beurre. En effet, le beurre était une denrée trop onéreuse et trop vite périssable pour fournir la marine. Le concours fut remporté par un français : Hippolyte Mèges-Mauries.

NSINGI MABUASSA 17/07/2014 08:39

Huuum! Cette margarine me rappelle encore le poisson frais que nous servait le refectoire au couvent des Frères Ecoles Chrétiennes à Tumba Mission.
D´ailleurs on avait surnomé ce plat de "ntu-a-poisson" c´est à dire la tête de poisson. Quel plat juteux avec du pain coupé ou encore le quo vadis.
Ce type de margarine existe encore aujourd´hui.Mais seulement, elle a perdu son goût d´antan.
Mbokamosika,on manque de mots pour remercier cette initiative.A tous mês amis et frères de l´Institut Tumba Kunda dia Zayi ou siège de la sagesse.
Salut à Nkunku Julay, l´abbé Kiambi Bernard, le professeur Luzayamo François, mon parrain de baptême Nzungu Toko Antoine,notre logistique Makuas, le cuisinier Bikodi Anselm, kupesa Carlos.....qui sont d´ailleurs de ma promotion, vers les années 70 à 80.J´étais le petit Pierre et grand joueur de basket.Souvenez-vous des nos rencontres avec l´IPE, Mbanza-Mboma, Nsona Nkulu,Gombe-Matadi.Ah!, la belle époque des internats dans le Bas-Kongo!

ALVARO 20/07/2014 21:05

Cher Mr.Nsingi, en vous lisant, vous venez de reveiller en moi que de bons souvenirs de la belle époque.Etudiant à l'IPE Kimpese, autre siège de la sagesse, je me souviens des rencontres sportives qui opposaient ces deux écoles en basket, volley, ping-pong et football. Comme la pratique du sport était interdit par les missionnaires protestants le dimanche, c'étaient les samedis que les matchs avaient lieu à l'IPE.
A cette époque-là il y avait du sérieux dans l'enseignement. Mon grand regret, ces écoles sont aujourd'hui à l'abandon, elles ne que ruines.A quand leur réhabilitaion?

Messager 16/07/2014 19:55

Mon cher Nyanguila,

Merci pour votre message grâce auquel je viens de remettre les choses en marche. Vous pouvez effectuer l'opération en Euros maintenant.

Messager