Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

RÉPONSES A QUELQUES INTERROGATIONS DES FANATIQUES SUR LA MORT DE BMM

Mon frère Emmanuel souhaitait voir les chroniqueurs de la musique se pencher sur les quelques interrogations qui pendent encore sur les lèvres des fanatiques mais demeurent sans réponse. Je ne suis pas chroniqueur de la musique, mais après avoir suivi attentivement les témoignages des uns et des autres, les interviews de Bholen et Moreau-Maurice, j’ai cherché à savoir pourquoi il en est ainsi. Je n’ai fait qu’une simple analyse de la situation.

Premièrement, Bavon et Franco sont déjà morts. Ils ont emporté leurs secrets dans l’Au-delà. Qui peut répondre avec exactitude à toutes nos interrogations? «Mamona mbua, mafuila ku mbundu» traduisez par tout ce que le chien voit, il le garde secret dans son coeur. C’est d’ailleurs le titre d’une de ses nombreuses compositions. C'est comme on le dit en Lingala "Ndoto ya  Baba" (rêve d'un muet). Un muet ne peut pas communiquer le rêve qu’il a fait à ses semblables. N’est-ce pas un message très significatif pour BMM  qui dans toutes ses chansons ne cessait de se plaindre sur son sort. Lui au moins a pu nous dire qu'il voyait des choses même sans trop de précision par la chanson. Mais qu'a-t-il vu plus exactement? Il l'a emporté dans l'Au-delà. Toutefois il dénonce sa mort par cette périphrase « Bo bana ba kedika bazolele ba onda munu ee» (Ils veulent me tuer) pour ceux qui ne connaissent pas le kikongo. BMM n’a pas voulu nous communiquer tout ce qu’il voyait, tout ce qui le tracassait dans sa famille. Peut-être l’avait dit à ses amis. Dans la chanson «Maseke ya meme», il se plaint de cette même famille. (Famille oyo motema mabe, bondoki ekoma mosala. Muana moke lokola ngai, bakundeli ngai maseke ya meme liboso ya lopango)

 

Deuxièmement, Bholen dans son interview nous apprend que Franco avait ramené de Brazzaville une voiture Renault 16 qu’il n’utilisait presque pas. BMM voulait bien que son frère ainé lui cède cette voiture. Franco de son côté était ferme dans sa décision de ne pas lui offrir cette voiture. Après l’avoir longtemps fait marcher, il lui dira : «Osalaka mosala. Yebisa patron na yo Bholen aya yo mbongo po osomba voiture». Il lui exprimait là son désir de lui revendre la voiture au lieu de la lui donner gratuitement. Mis au parfum, Bholen n’a pas tardé à se présenter chez Franco accompagné de BMM pour marchander le prix de la voiture. Après une longue discussion, ils arrivent à un compromis, c’est-à-dire, Franco accepte la proposition de leur accorder la voiture moyennant la somme 400Z.  Bholen confirme que sur les 800Z perçus pour la vente de disques, il avait mis de côté 300Z pour l’achat de cette voiture. Finalement Bholen avait-il versé la totalité de la somme convenue ou il avait simplement avancé les 300Z prévus pour cette fin? Le marché ayant été conclu à trois (franco, Bholen et BMM), tous les trois acteurs sont morts et personne aujourd’hui ne peut répondre avec exactitude à la question.  Si la réponse est oui, pourquoi le soir de sa mort, Franco a-t-il dit à son jeune frère «Lobi oya kozongisela ngai voiture»? Pourquoi avait-il craché sa colère en importunant son frère devant ses amis ou devant le public pour arrangement qui était fait à huit clos?

 

Troisièmement, si la totalité du montant convenu pour l’achat de la voiture était versée, je suis en droit de me demander si la voiture que Luambo demandait à BMM de lui ramener était la Renault16 ou une voiture symbolique. En tant qu’Africains, nous avons nos propres croyances. Quand on va voir un Marabout ou un «Nganga nkisi», il nous demande un «soso pembe» qui n’est pas le véritable poulet au sens du terme pour les initiés. Il est à prendre dans un sens figuré. Le terme prend une toute autre  connotation. Et surtout pour Franco qu’on disait très versé dans les sciences occultes. Avait-il entraîné son jeune frère dans ce domaine? C’est une simple question oratoire qui ne mérite pas de réponse. A moins que quelqu‘un ait des preuves à nous apporter.

 

Selon Moreau-Maurice, le fait que BMM lui ait dit : «Ah mais nazwi tango mingi na yo te» insinuait qu’il sentait déjà sa mort prochaine. La preuve se retrouve aussi dans le thème de ses chansons mélancoliques. C’est quelqu’un qui déplorait sa mort, qui ne se sentait pas aimé par sa famille et qui se plaignait incessamment de son sort.

 

BMM d’après Bholen avait l’habitude prendre de la drogue et une boisson forte donc la Guinness. Comme le soir de sa mort, l’orchestre avait un concert, c’est certain qu’il en avait pris avant de venir jouer la guitare. Arrivé au bar Kimpwanza, c’est la déception et le groupe se disperse pour se retrouver au bar Vis-à-vis dans le concert de Conga 68 avec Johnny Bokelo. Sur place, on sentait bien qu’il était sous les effets de la drogue et de la boisson. Il va jouer au tam-tam, à la guitare basse et fait le touche à tout alors qu’il n’était pas membre de cet orchestre. Au sortir, il croise Franco qui lui dit des choses pas trop catholiques et Marie-Josée qui était venue à ce concert à son insu. Il s’élance dans une course folle avec le taximan dans le but de récupérer Marie-Josée. Dans la voiture, c’est la bagarre qui s’engage entre les deux tout en conduisant. Plus loin, il se fait appréhendé par un policier de roulage qui le relâche. Peut-on conduire la voiture sous les effets de la drogue et de la boisson et avec un tel énervement? La conséquence devait bien être fatale et l’inévitable s’est produit. A l’analyse faite ici, on peut interpréter les causes de la mort de BMM. Je reste très ouvert aux commentaires et critiques des autres.

 

       Zéphyrin Kirika Nkumu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Zacharie 12/11/2010 07:28



A LA LUMIERE DE TOUS LES ELEMENTS QUE NOUS A DONNE LE MBOKATIER ZEPHYRIN,ON PEUT CONCLURE QUE FEU SIONGO BAVON MARIE MARIE ETAIT MORT SUITE A UN ACCIDENT DE CIRCULATION PROVOQUE PAR LA
CONSOMMATION EXCESSIVE DE L'ALCOOL ET DE LA DROGUE.MAIS,COMME DANS L'UNIVERS MENTAL DES BANTOUS QUE NOUS SOMMES,TOUTE MORT DOIT AVOIR UNE CAUSE EXTERIEURE,MËME DANS 20 ANS C'EST A DIRE 60 ANS
APRES SA MORT,D'AUCUNS CONTINUERONT ENCORE A DISSERTER,ET A  CHERCHER LES CAUSES PROFONDES DE LA MORT DE BAVON MARIE MARIE


CAIO A PLUS


ZACHARIE



Zéphyrin Kirika Nkumu Assana 20/08/2010 03:59



Monsieur Londende,


Je suis vraiment désolé d'avoir posté ce commentaire avec ton nom. C'était un commentaire destiné à Mr King. Quant ♪ toi, je voulais simplement te signifier que Nyboma a commencé sa carrière au
sein du Negro Succès avers les années 1970, peu après la disparition de son artiste vedette Bavon Marie-Marie. C'est là qu'il fera ses premières armes avant de rejoindre Maxime Soki (Vangu) et
son jeune frère Emile Soki (Dianzenza) au sein du groupe Bella-Bella. Nyboma a donc chanté les oeuvres posthumes de BMM. J'espère que tu ne me tiendras pas rigueur pour cette confusion
involontaire que j'avais faite.



Kirika Nkumu Assana 19/08/2010 21:17



Monsieur Londende,


 


Le vrai prénom de BMM est Bavon. Il est né  Nsiongo Bavon. Marie-Marie est un nom de la scène musicale. BMM était une idole, une star et notre Elvis de la RDC comme un Mbokatier l’a si bien souligné.
Considérez-le comme vous le voulez. Evoloko ou Papa Wemba des années 1960, tout dépend de votre conception. BMM est né à Kinshasa le 27 mai 1944. Il est mort lorsqu’il avait 26 ans, 2 mois et 9
jours. Il avait eu un enfant avec Marie-José et je n’ai aucune idée sur ce que sont devenus l’enfant et sa mère. Jean Kembo et Youlou ont continué à courir derrière Lucie et Marie-Josée? Tout est
possible mais je n’ai aucune idée exacte. Et même s’ils l’ont fait. Cela n’avait plus aucun enjeu ou impact. Qui s’est occupé du petit Bavon après la mort de son père? C’est une affaire purement
familiale, mais selon certaines indiscrétions, la famille avait de la difficulté pour le récupérer. Voilà du moins ma modeste contribution à tes préoccupations. Je pense que YA MOTI qui est en
contact avec le neveu de Bholen pourra bien me compléter.



Londende 16/08/2010 15:47



Balobi MAX MAXIME SOKI VANGU abetaki mpe na Négro-Succès, elongo na Canta Nyboma Mwan´ Dido, tangu ye moko BMM azalaki na bomoyi.


Nameki ko analyser vie amoureuse ya BMM, emonani polele, ndeko wa biso BMM azalaki na LOKOLO MABE na côté ya ba chéries, mwasi nionso ye akolinga, il fo batu batiya ye misu, soki natali malamu
ndeko DJO MPOY ya OKO JAZZ mpe alandaki LOKOLO YA MABE ya BMM, nayebi te soki na nzembo KADIMA, vieux Simaro Masiya a observaki la vie sentimentale ya Djo Mpoy ou bien Djo Mpoy ye moko abetelaki
vieux Lutumba lisolo ya ba déboires na ye na amour, en tout cas constat na ngai ezali ndenge wana.


Tango Lucie alobi na BMM, ndenge natangi na ba commentaires, yo ozali alanga nzembo mpo boyembaka ngai, Kembo azali joueur mpo balobaka kombo na ngai na Stade, bongo oyo ya journaliste mpo kombo
na ngai ekomamaka na ba journal.


Maloba ya motu, il fo kolanda yango, Djo Mpoy ayembi na Kadima, BATO YA MOKILI BALEMBI NGAI NA BOMBANDA TE....


 


Londende



Zéphyrin Kirika Nkumu Assana 15/08/2010 22:10



Mr  Serge Kongo,


Ta question sur la composition de l’orchestre Négros-succès est à la fois intéressante
et difficile à répondre. Il faudra avant tout te dire que Negro-Succès a été fondé par Vicky Longomba en 1962.  C’était avant tout l’orchestre Airs
Vickys puis il est devenu Negro-Succès. Jonny Eduardo Pinnock était à l’origine du nouveau nom de cet ensemble musical. Quelques années après, Vicky Longomba regagne le TP OK Jazz, il laisse la
direction de l’orchestre entre les mains de Bombolo Wa Lokole (Bholen). De 1965 à 1970, c’est le véritable  Negro-Succès Bana 15 ans avec le patron
Bholen et Bavon Marie-Marie dont nous parlons ici. 


Guitare : Bombolo Wa lokole (Bholen), Bavon Marie-Marie, Alphonse (Guitare basse),
Paul Dercy était le remplaçant de feu BMM (de 1970-1973).


Saxo : Empompo Lowayi remplacé par Beya Madouda (Moreau-Maurice) et Kunsita Rubens
(Mfumu Ntaku)


Chant : Didi Kalombo, Bokenenge Ngomo alias Rocky, Léon Zozo Amba, Musthokele Gaspy
(Maracassite), Flujos


Assossa Tshimanga, Nyboma Danos Canta s’est fait remarquer en 1970 dans les œuvres
posthumes de BMM. Il faut également compter David, Rosin,Bernard, Stanis, Stève. La plupart de ces musiciens ont rejoint leur collègue BMM dans le royaume des morts et d’autres sont encore
vivant. Voici une petite lumière que je voulais apporter à tes interrogations. D’autres Mbokatiers ne manqueront certainement pas d’assouvir ta curiosité. Faisant d’une pierre un coup, je
voudrais remercier Emmanuel Kandolo pour les autres hypothèses qu’il apporte à l’analyse sur les décès de BMM. C’est très constructif.



Messager 15/08/2010 18:07



 


 


Ba ndeko,


 


 


 


Tozali ko advancer ba hypothèses mingi, kasi tozali kobosana kopesa mpe hypothèses ya suicide. Selon témoignage ya oncle na
ngai, Bavona freinaki te mpe ba traces ya pneus ezalaki ni na asphalt ni na mabele. Est-ce que Bavon azalaki surpris? Est-ce que azalaki
distrait, Est-ce que asusumukaki na retard? Est-ce que arataki freinage na ye? Est-ce que asalaki na makasi mpo amiboma? Est-ce alukaki akufa ye moko ou na Marie-Josée? Ba questions oyo, na
misusu ekokaki kozua biyano soki enquete ya solo solo esalemaki.. Mpo tee lelo oyo, toyebi te pourquoi akendeki kotuta mutuka ya Fiat ben ezalaki liboso mpe libanda ya nzela? Toyebi te soki
azalaki na réflexe nini avant atuta? Mpe toyebi te soki ayebaki ou ayebaki te que danger ezalaki liboso!!! Toyebi te soki amonaki malamu mpo ezalaki na butu? Examen ya makila esalemaki te mpo na
koyeba soki azalaki na taux nini ya ba susbstances mpe ya masanga na makila. Nionso oyo ezali sans reponses mpo mutu te na famille na ye amitungisaki koyeba cause ya liwa. Ebongo, soki ye
moko  Marie-Josée, mutu, a déviaki voiture na direction ya camion Fiat? Est-ce que bawelaki volant? Ebongo, soki ye moko, Marie-Josée mutu akangaki Bavon maboko mpe a perdre
contrôle ya voiture? Donc, toyebi te nini eluki accident wana mpe mpo na nini esalemaki.


 


Tokoki koloba que ezali destin, oui! Kasi, tobunga mpe te que Franco azalaki na bolingo mpe respect na leki na ye
te. Ndenge tolobi awa, azalaki na influence makasi na Vita mpe na orchestre ye moko abandaki ko diriger, normal. Na époque oyo, Président d’honneur ya A.S.Vita Club ezalaki Jean-Jacques Kande.
Président ya coordination ezalaki Franco mpe Président ya section football nde Opango. Donc, Jean Kembo akokaki kosala résistance ata moke te na Franco mpo Franco azalaki
Président  na ye. Kutu, ba séries mosusu Vita ebandaki kolala na Binza I.P.N epayi ya Franco. Na O.K Jazz, ye Youlou, asalaka Franco mangungu alongua, Vicky 
Longomba a calma ye mpe ayokani na Franco basombela Youlou voiture. Wana, tozali na 1966, Youlu awumelaki ata te na O.K Jazz. Ata ko abandaki
kolengela ye, akokaki koyebisa Youlou aluka muasi mosusu. Est-ce que Franco akangaki miso  na ba kondimela Youlou na ba capices na ye, tout en sachant que azali kobima na fille
oyo abota na leki na ye? Ezali possible mpoYoulou abandaki kosala nionso alingi na  O.K.Jazz. Tee , sima ya liwa ya Franco, aye kobala Marie-Hélène « ma Leti », muna ya Franco
ya liboso. Toyebi nini elekaka mpe na ndenge O.K.Jazz eya kokufa.


 


Esengeli toloba likambo ndenge ezali. Ata ko Bavon azalaki na ba excès na masanga, zuwa, na diamba, tobosana te que
azalaki un très bon soliste mpe abandaki kobeta guitare na ndenge nionso. Ata na photo oyo ezali awa, emonani esimbeli na ye ya mache, souvent abandaki kobeta ndenge wana, de travers. Abandaki
kolekisa singa na mdenge ya muke te. Bavon, azalaki stars mpe amemaki mupepe ya sika, azali mutu ya batu, abetaka  ba « peuple » indif te (abetaka ba fanatiques kara te).
Azalakii une véritable stars mpe attraction. Nionso oyo, ebandaki kolekela Franco. Batu mingi babandaki komituna pourquoi Franco akokaki kozala malamu na Bavon te, ndenge Dechaud azalaka na Nico?
Roger na Faugus?


 


Batu banso bayebi masolo ya Franco na Bavion, bayebi malamu que Franco abandaki kosolisa ndenko na ye na sourire te.
Ezalaka kaka elongi ya kokanga. Il était jaloux na succès ya Bavon mpe azalaki ko supporter yango difficilement. Atikala ata koyemba ye ou kobuak aye te de son vivant. Et pourtant, ye kulutu,
soki abandaki, leki alingaki azongisa mpo respect oyo Bavon azalaki na yango, ebandaki kosala que a hésiter mpo ayebi ndenge kulutu na ye akozuela yango te.


Tango Bavon awe, ndege nini Negros ekokaki kotelema lisusu mpo étoile na yango ekufaki.


 


Na oyo etali conflit kati na Bolhene na Verkys, wana ezali masolo milayi. Ndaku yango  oyo ya Eyala,
Verkys a modifia, akomisa yango ndaku ya étage, atiya ba carreaux na mur ya ndaku , ba carreaux ya violet. Malgré ba meubles na lectroménager ya talo ezalaki na ndaku wana,
salite  moko ezalaki kuna, okanga motema te. Mutu nionso akenda kuna, ayebi que okoki komela mayi kuna te. A moins que ozala motema makasi. Totikala nanu na
masolo  ya Bavon mpo soki tolobi tokota na oyo ya Verkys, ekopesa mawa na koseka. Awa na France, contrôleur
nini  ya Société Nationale des Chemins de Fer Français (S.N.C.F.)  na nzela ya Paris Saint Lazare-Evreux, ayebaki ba Kiamuangana te? Soki kaka contrôler amoni
Kiamuangana, sans kotuna mukanda, mbala moko abambuli contravention mpo eyebanaki que kobanda  na tata tee na oyo ya suka, ezalaki kaka nguma na nguma. Ebongo na hiver, ba
mantaux babandaki kolata!!! Ba Zaïrois bakomaki kobenga bango ba cosmonautes mpo ebandaki ko serrer bango suka!!!


 


Tango verkys azalaki fort,  azalaki na ba soutiens maksi, neti General Bumba. Ye, Verkys na
Franco, basimbaki industrie ya disque mpe ekomaki impossible mutu a évoluer sans bango. Rochereau mpe azalaki nakati wana. Ba problèmes ya Ilosono nde efongolelaki bango nzela na ko contrôler
musique zaïroise. Masolo ezali ebele.


Suka suka, Verkys na Franco bakomaki mitelengano awa na France. Seul Franco atikala kobambana ndenge wana te mpo ye
akomaki tres loin.


 


 


 


Patriotiquement,


 


 


 


Emmanuel Kandolo



Serge Kongo na biso 15/08/2010 08:25



Bonjour aux mbokatiers!


Ceux qui ont connus Négros-succès et Mr Bavon Marie-Marie, qui peut nous donner la composition de l’orchestre
Négros-succès ?   Qui était qui et qui faisait quoi ?  Est-ce que Bavon était le seul
auteur compositeur de toutes les chansons de ce groupe ?


Qui était Bohlen dans cet orchestre ?  Dans une des photos
je le vois à côté de Bavon avec son guitare, il était patron, musicien ?  Est-ce que tous les musiciens de Négros- succès sont morts
aujourd’hui ?


Voici quelques questions que j’aimerai avoir un peu de la lumière là-dessus.  Merci à toute personne qui sait et qui aura le temps de nous éclaircir.


Serge Kongo na biso.  



Crispin-Régis Lukoki 15/08/2010 04:13



A mr Jacques Kasongo.


Je vais reprendre textuellement ce que vous avez dit à propos des Musiciens.Je crois qu´en lisant le texte suivant,vous ne parlez pas que du comportement de BMM,mais plutôt des
Musiciens,Tous.Vous devez savoir en premier lieu,que vous êtes entrain d´accuser BMM sans aucune preuve.Vous vous basez sur des choses que vous avez entendues dire,sachant bien que cela peut ou
ne pas être du tout vrai.Votre texte dit exactement ceci:BMMavait un comportement des voyous qui caractérisait nos musiciens de l´époque,et on en trouve encore aujourd´hui parmi nos jeunes
musiciens.D´après votre texte,vous méprisez les Musiciens,et plus loin,vous osez utiliser le qualificatif DELINQUANT.Vous n´avez pas connu BMM,et je vous assure que si ce dernier vivait
encore,vous n´auriez pas eu le privilège de l´approcher.Je ne connais pas votre âge,mais vous devez savoir que notre ami BMM avait à peine une vingtaine et quelques années en ce
moment,et devait malgré Lui,assumer ce grand rôle d´IDOLE auquel il ne s´attendait pas.Cette situation n´était pas si facile à gérer pour un jeune de son âge.Je vous invite aussi à savoir
que les personnes,selon leur grade de maturité,ne réagissent pas de la même manière,surtout dans les affaires des JUPES.L´amour peut vous rendre fou,mais pas voyou.Avant de proférer des
injures,il faut connaître la situation et les conséquences qui peuvent en dériver.Pour finir je vais simplement vous dire que BMM était fou d´AMOUR et cette folie l´avait conduit droit à la
Mort.Sur ce,les MUSICIENS de l´époque,attendons TOUS,vos éxcuses


Crispin-Régis Lukoki.            



Zéphyrin Kirika Nkumu Assana 14/08/2010 22:11



Mon cher Jacques,


Merci pour  avoir bien défini le terme voyou. J'ai constaté avec surprise qu'à deux reprises tu t'appuies sur l'exemple des musiciens de Wenge Musica. Tu soutiens qu'ils ont un bon
comportement et qu'ils sont des modèles. Je me demande en quoi le sont-ils? Peux-tu nous affirmer la main dans le coeur que personne parmi  les jeunes gens de Wenge Musica ne consomme des
stupéfiants, ne s'est jamais mis en colère ou personne parmi eux n'a connu ni bagarre ni dispute? La colère est une courte folie et c'est un défaut à proscrire. Laisse-moi te demander si tu avais
suivi les images du parlement d'un pays européen que je ne voudrais pas citer et dans lesquelles  les parlementaires sans aucune distinction se mettaient à bagarrer. Comment peux-tu
qualifier de vouyou tous ces élus du peuple de tout un pays? Si on s'en tient à la définition du mot voyou, tu me répondras à l'affirmative mais parfois il faut aller en profondeur des choses. Ne
sais-tu pas que parfois il faut bagarrer pour obtenir un droit. Tout n'est pas servi sur un plateau. Cela dit, je n'ai pas l'intention de désapprouver tout ce que tu soutiens, mais je voudrais te
demander de mettre un peu de glaçon dans ton vin. Mon défaut, c'est peut-être d'avoir beaucoup aimé BMM que je ne supporte pas qu'on le traite de voyou. Merci.



Jacques Kasongo 14/08/2010 05:23



Le problème réside dans la définition du mot voyou. On traite quelqu'un de voyou quiconque affiche un comportement de déviation par la société. Le fait de posséder un diplome ne dispense en rien
quelqu'un d'un état de voyou. Il y a des intellos qui affichent un comportement voyou. Les exemples sont légions. De l'autre coté, il y a des musiciens qui se distinguent par leur comportement
exemplaire; les jeunes de Wenge sont un bel exemple. Plonger facilement dans la colère et dans la bagarre est un comportement déviant qui exige une thérapie. Il y a pas d'excuse à presenter à qui
que ce soit, je reitère et signe, BMM était un très bon artiste que j'ai toujours respecté mais nullement un exemple à suivre en terme de comportement. En tout cas, je ne veux pas personnaliser
les débats, j'ai émis un point de vue, ce serait appréciable d'argumenter par rapport à mon opinion. Si on se reconnait musicien tant mieux et pas voyou selon ma definition tant mieux. Tout
ce que je sais, prendre la drogue, se bagarrer, conduire en état d'intoxication alcolique est denoncé par la loi. Cela est valable autant pour l'intello que pour toute autre personne. En tout
cas, il y a pas d'excuse à presenter, pas du tout.



Kirika Nkumu Assana 13/08/2010 18:14



J'ai lu avec intérêt le commentaire de mon frère Lukoki que je respecte beaucoup. Il attribue la mort de BMM au destin. Toute mort ou tout événement qui survient dans notre vie est notre
destin. Le destin se définit comme une puissance, qui selon certaines croyances, fixerait de façon irrévocable le cours de certains événements. Cela étant, la mort de Pépé Kallé, Madilu System,
Bholen est dû au destin. Franco akokaki kosenga clé ya voiture te le soir même de l'accident mortel à cause du destin. Il en est de même du policier de roulage qui ne pouvait pas lui confisquer
la clé de la voiture. Ma question est celle de savoir pourquoi ce destin en a t-il ainsi décidé? Liwa ya BMM ekomamaki bongo pe liwa nionso ekomama bongo. N'empêche qu'on retrouve certaines
causes na liwa (par exemple erreur médicale, alcool au volant, excès de vitesse...) C'est inévitable. Cela étant, personnellement je ne peux pas empêcher tous ceux qui recherchent les causes
deans la mort de BMM. Les gens sont libres de dire ce qu'ils veulent dire. Quant à nous, considérons ce que nous pouvons considérer et rejetons tout ce que nous prenons pour des spéculations. Une
chose est certaine: je n'accepterai jamais qu'on qualifie de voyou une vedette de sa trempe sous prétexte  qu'il consommait certaines substances. Tu l'as si bien Crispin, les
intellectuels, les présidents de la République et tant d'autres en consomment. Sont-ils pour autant des voyous? Dans certains pays, la Marihuana est utilisée à des fins médicales. BMM était
respectueux et il mérite notre respect.



Crispin-Régis Lukoki 12/08/2010 15:16



Très cher Jacques(non Kasongo)


J´aime les gens comme vous,des gens sensibles,respectueux et corrects.Il est à moi de vous présenter des excuses,pour n´avoir pas réalisé qu´il y avaient effectivement 2 Jacques
différents.Heureusement que vous vous êtes rendu compte du fait sans pour autant m´en vouloir.J´admire beaucoup ce language plein d´éducation,solidarité et politesse que vous avez su utiliser
avec sâgesse,et j´en suis vraiment fier.Bref,je me reférais à notre frère Jacques Kasongo et pas à vous.Merci pour votre attitude si conciliatrice.


Crispin-Régis Lukoki


  



Jacques 12/08/2010 02:08



Webmaster,


Je viens de relire tous les commentaires. Il y a deux Jacques sur cette page. Je crois que Mr Crispin ne faisait pas allusion a moi car je n'ai pas utilise' les mots mechants envers
BMM. Ces mots se retrouvent dans les ecrits de mon homo. Que le vieux Crispin ne m'en tienne pas rigueur. Vous pouvez effacer me retoriques envers papa Crispin . Elle sont sans objets.


Merci 



Jacques 12/08/2010 01:38



Webmaster,


Mr Cryspin vient de m'accuser gratuitement que j'ai insulte' nos musiciens. Pourriez-vous relire mon article et l'apprecier. Si j'ai insulte' ou denigre' un artiste; faites-moi signe et enlevez
mon message. Je suis quelque peu decu de l'intervention de Mr Cryspin.



Jacques 12/08/2010 01:20



Mon frere Crispin,


J'ai bcp de respect pour nos musiciens et j'admire enormement leurs oeuvres. Dans mon repertoire musical, plus de 95% sont congolais. Je n'ai ni insulte' ni denigre' un musicien. Mon vocabulaire
est propre et ne contient aucun mot deplace'. Vous avez utilise' des mots que je n'ai pas ecrit pour m'accuser gratuitement. Les BMM, Bolhen, Gaspy sont mes parents. D'ailleurs Bolhen est plus
age' que papa. Dis-moi ou je l'ai denigre' et je retirerai l'ecrit. Je sympathise a ma facon avec ceux-la qui m'ont marque dans la vie. J'ai eu tres mal quand j'avais lu l'article de Digital
Congo a propos de Bolhen car le pays l 'a abandonne'. Tous ceux-la qui se sont rejouit de ses chansons n'ont pas fait un geste pour l'assister. Savez-vous que j'ai mal aujoud'hui quand je vois
l'etat dans lequel est Ndaye Mutumbula par exemple(security man au Cap en Afrique du sud; merite-t-il ca? Savez-vous que Robert Kazadi n'etait assiste' du gouvernement jusqu'a sa mort? et ca fait
mal de voir ses stars en difficultes dans leur 3e age sans que le gouvernement ou le pays ne les assiste?). Moi je sympathise avec ses personnalites, voila pourquoi j'evoquais l'article de Bolhen
que tres de gens de ma generation evoqueraient. Si nous avions un bon systeme d'assurance medicale au pays, nos stars ne finiront pas de la sorte. Tel est le message que je voulais faire passer
en parlant de papa Bolhen.Ici aux USA, bcp de gens symphatisent pour la cause de Cassius Clay (il a la maladie de Parkinson a cause des coups qu'il a recu en tant que boxeur, le jour qu'il a
atteint 65 ans nous etions tous content pcq'il devenait eligible pour une assurance de 3e age...). Epargnes-moi des conflits inutiles. Soyons positifs. J'aime mon pays et son peuple. J'aime papa
Bolhen, papa BMM, papa Nico...parler de leurs moments difficile n'a rien avoir avec un ecart de language.


Je symphatise a leur maux!



Crispin-Régis Lukoki 12/08/2010 00:34



Cher Jacques,soyons un peu courtois envers nos artistes.Je ne crois pas que nos Musiciens y compris moi qui vous écris,sommes des voyous et délinquants.Il faut avoir du respect envers ces
gens,qui essayent de nous faire oublier la misère et les souffrances avec leurs chansons.Je vous invite à présenter vos excuses aux Musiciens que vous venez d´injurier gratuitement et sans aucun
motif.J´ai connu personnellement BBMM et je peux vous assurer qu´il n´était aucun délinquant ni voyou.Le fait de ne pas savoir maîtriser sa colère et celui de prendre des stupéfiants ne suffisent
pas pour lui coller ces adjectifs.Je sais bien que certains Artistes consument de la drogue,de la même manière que le fait le reste de la société.Tous ces
Princes,Magistrats,Avocats,Banquiers,Proffesseurs,Généraux,Présidents et beaucoup d´autres qui fument,boivent et se droguent,sont ils de voyous et délinquants?Si vous vivez en Europe,vous devez
savoir que la plupart d´hommes d´affaire consument ces stimulants pour tenir le coup.Les jeunes en général consument aussi toutes sortes de drogues dans leurs réunions de fin de semaine.Des
exemples,je peux en citer infiniment.Soyons SERIEUX mon cher Jacques,moi qui vous écris,suis Musicien et pas voyou ni délinquant.Attendant vos excuses,musicalement vôtre.


Crispin-Régis. 


 


 


 


 


 


 


 


    



Jacques 11/08/2010 22:53



Est ce quelqu'un(si pas YOULOU) peut nous preciser sur l'identite' de la dame(maman) qui etait avec BMM dans la voiture( ? Lucie ou Marie-Josee?). Dommage que j'ai appris dans ces echanges que
Bohlen aussi nous a deja quitte'. Il y a 3 ans, je lisait un article sur Digital Congo ou l'on faisait allusion a Bohlen; il etait malade et n'arrivait a se faire soigner faute de moyen!
Difficile de croire qu' un patron de sa trame(en 1970) puisse  arriver a ce point apres 35 ans. Ce site est culturellement riche; je suis arrive' a degager certaines enigmes du livre de
Gary Stewart(Rumba on the Congo River). Si nous pouvions ecrire nous meme l'histoire de notre pays! Que sont devenu les autres amis de BMM(Gaspy, Rocky, Didi, Maureau...)



shangu 11/08/2010 20:34



La vie de BMM passionne et fascine beaucoup de congolais.Alors, pour en savoir un peu plus;pourquoi  MBOKAMOSIKA n envisagerait pas d interviewer le chanteur YOULOU MABIALA dont le nom
revient frequemment dans differents temoignages. Il vit maritalement avec la fille du grand maître Luambo Makiadi alias Franco dans la région parisienne et il est malade.



Jacques Kasongo 11/08/2010 03:50



Traités à tord ou à raison des mauvaises compagnies, les musiciens n'étaient pas les bienvenus dans familles. Le comportement
des MM n'était que le reflet de ce que les gens dénonçaient de la part des musiciens. Dire que BMM a été envoûté, je ne souscris pas à cette assertion. Conduire en état
d’intoxication alcoolique est puni par la loi. Il était sonné et ne pouvait en principe pas prendre le volant de peur de mettre sa vie en danger mais aussi et surtout celle des autres si la
sienne ne comptait pas trop à ses yeux. L’agent qui l’avait intercepté devait lui retirer les clefs de la voiture; il ne l’a pas fait. Erreur! La suite, on la connaît. Avec tous les respects que
je dois aux morts, nous devons reconnaître que BMM avait un comportement des voyous qui caractérisait nos musiciens à l’époque et on en trouve encore aujourd’hui parmi nos jeunes musiciens. Là
dessus, Moro Maurice le confirme en disant que BMM était du genre à plonger facilement dans la bagarre et cela dans la moindre occasion. Dieu merci que les jeunes des Wenge sont venus nettoyer
cette image des artistes musiciens délinquants. En tout cas, c'est un point de vue, ne m'en tenez pas rigueur. Que son âme repose en paix.



Jacques Kasongo 11/08/2010 03:42


Traités à tord ou à raison des mauvaises compagnies, les musiciens n'étaient pas les bienvenus dans familles. Le comportement des MM n'était que le reflet de ce que les gens dénonçaient de la part
des musiciens. Dire que BMM a été envoûté, je ne souscris pas à cette assertion. Conduire en état d’intoxication alcoolique est puni par la loi. Il était sonné et ne pouvait en principe pas prendre
le volant de peur de mettre sa vie en danger mais aussi et surtout celle des autres si la sienne ne comptait pas trop à ses yeux. L’agent qui l’avait intercepté devait lui retirer les clefs de la
voiture; il ne l’a pas fait. Erreur! La suite, on la connaît. Avec tous les respects que je dois aux morts, nous devons reconnaître que BMM avait un comportement des voyous qui caractérisait nos
musiciens à l’époque et on en trouve encore aujourd’hui parmi nos jeunes musiciens. Là dessus, Moro Maurice le confirme en disant que BMM était du genre à plonger facilement dans la bagarre et cela
dans la moindre occasion. Dieu merci que les jeunes des Wenge sont venus nettoyer cette image des artistes musiciens délinquants. En tout cas, c'est un point de vue, ne m'en tenez pas rigueur. Que
son âme repose en paix.


Zéphyrin Kirika Nkumu Assana 11/08/2010 01:24



Salut Jérôme,


Grand merci pour ton commentaire et je l'apprécie beaucoup. Comme je l'ai bien souligné dans ma conclusion, je reste ouvert aux comnmentaires et aux critiques des autres. Je suis content que tu
aies repris une partie de mon analyse. Quelque part, tu me rejoinds en reconnaissant que Bavon est mort dans un accident de la circulation pour n'avoir pas respecté le code de la route en roulant
à une vitesse virtigineuse, en prenant des substances interdites, en consommant  une très forte bière et en tapant sur sa copine pendant qu'il roulait. Les conséquences étaient prévisibles.


 J'aimerais également que tu saches que la sorcellerie n'est pas punissable par le code pénal par manque de preuve. Nous sommes africains et nous avons nos croyances à nous qui ne sont
peut-être pas bonnes ou correctes. Pour ma part, même si je ne soutiens pas la thèse de la sorcellerie dans la mort de BMM parce que chez nous la mort naturelle n'existe pas, je reste
convaincu que la sorcellerie existe parce que Satan existe. Celui qui croit que Satan n'existe pas a raison de nier l'existence de la sorcellerie. C'est un problème de croyance et on ne peut
forcer personne. Chacun a ses convictions et nous devons nous épargner de longues discussions là-dessus. Ce n'est qu'un point de vue.


Pour revenir  mon article, j'ai fait une analyse simple et claire de la situation. Ceux qui croient à la sorcellerie tout comme ceux qui n'y croient pas se retrouvent dans mon
récit. Il n'y a rien de précis dans tout ce que j'ai écrit dans ce sens que je n'ai fait qu'interpréter les témoignages, les interviewes et les anecdotes qui accompagnent la mort de BMM. Je sais
que tu ne veux pas qu'on y parle de la magie ou de la sorcellerie dans cette mort tragique. C'est ton droit le plus légitime et nous ne pouvons que respecter tes convictions. A ceux qui y
croient, c'est aussi leur droit bien qu'ils n'aient pas des preuves pour soutenir leur version des faits.



Jérôme Nzembelé 10/08/2010 21:42



Toutes mes salutations aux kulutus,

Je ne suis pas de la générations de BMM mais j'ai grandi avec la disparution mystérieuse de cet illustre artiste. Mon oncle qui fût son fanatique n'arrêtait pas me parler de lui.
Le jour de sa mort, il avait contrairement à ses habitudes ramené un journal qui rapportait certainement la vie nocturne de BMM. Comme je ne savais pas encore lire, je me suis
contenté à regarder les photos en noir et blanc du regrété reprises dans le journal. Tous les amis de mon oncle qui étaient assis avec nous au salon, n'arrêtaient
pas d'interprêter cette tragédie chacun  à sa manière. Y en avait qui parlaient de la magie blanche que BMM aurait contractée en vue de se métamorphoser en blanc (Mundele) et
cela devrait passer par cette mort tragique. D'autres disaient que c'était son grand frère Franco en collaboration avec sa mère et ses oncles qui l'avait sacrifié pour rélancer sa carrière.
D'autres encore stipulaient que Franco ayant senti la force mystique de son jeune frère arriver en puissance s'était plaint auprès des responsables de la famille afin d'éliminer prématurement ce
petit pour éviter que dorénavant la famille en paye un très lourd tribut en genre humain.

Quarante ans après, personne n'a jamais apporté la moindre preuve de l'implication mystique de Franco et encore moins de la magie. Je pense malgré les différents commentaires qu'avanceront les
mbokatiers que l'heure est venue pour ceux qui veulent toujours s'amarrer dans les traditions superstitieuses et coutumières d'accepter la réalité pour enfin trouver des solutions envue d'éviter
d'autres morts comme celle de BMM. Si à cette époque déjà il y avait le radars automatiques à Kinshasa, s'il y avait déjà d'alcotest ou encore si l'agent de circulation avait bien fait son
travail objectivement, BMM aurait été retenu en garde à vue pour épurer son taux d'alcolémie. Arrêtons la croyance de toute sorte et apprenons à décortiquer les statistiques  pour en
élaborer des lois scientifiques succeptibles d'aider les générations futures. Toute chose restant égale par ailleurs (drogues, alcool, copines à tour des bras, vitesse exagérée), avec ou
sans la R16 de Luambo, BMM aurait fini dans les mêmes conditions et dans la même situation.

Qu'aurait-on dit le lendemain de Franco s'il avait réussi à récuperer sa R16 auprès de BMM ? J'implore nos Kulutu de répondre...

Que l'on se cache pas dérrière les disparutions d'ailleurs aussi très tardives de Luambo, la maman de Luambo et Bohleme pour essayer d'entretenir une légende.

Monsieur Siongo Bavon Marie-Marie est mort dans un accident de circulation pour n'avoir pas respecté le code de la route en roulant à une vitesse qui depassait très largement celle
autorisée ayant pris des substances interdites conjugées avec une très forte bièrre et tapant sur sa copine. Un point un trait. 

A vous nos grands frères et fans de BMM, nous vous disons qu'il existe plusieurs façons d'immortaliser son idôle. Mais vouloir chercher à tout prix transmettre à nous autres vos jeunes
frères et par la suite à vos enfants vos propres superstitions injustifiées ne servira en aucun cas la science et ses tentatives de chercher des solutions aux problèmes de la société et donc de
la jeunesse.