Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

Qui peut nous traduire la chanson « badibambe » du griot Kapia ?

 

Nous avons eu contact par émail avec notre sœur Monique qui nous a informé posséder le disque du griot Kapia dont elle appréciait le talent. En attendant de retrouver  ce précieux vinyle, elle nous envoie une autre version de la chanson « Badibambe » avec l’espoir qu’un mbokatier de bonne volonté maîtrisant le langue Luba puisse nous aider à la traduire. Ne pouvant la télécharger, nous publions la version originale. 



Ce serait sympa si un Luba pouvait traduire les paroles de Badibambe
car autant que je me souvienne elles étaient très riches
merci pour tout
amicalement 

Monique


 

C’est pourquoi, nous lançons un appel à tous les mbokatiers capables de décortiquer cette œuvre à rendre service à ceux qui ne comprennent pas le Tshiluba. En essayant d’analyser la subtilité de cette chanson  dans laquelle l'auteur recourt à plusieurs formes littéraires traditionnelles ( proverbes, poésie, satire, narration, énigmes, légendes).

 

Msg


Badibambe(version originale), par le griot Kapia

.

Traduction sommaire de Badibambe

 

-Quand on parle! Vous ne voulez  jamais écouter !

-Quoi que l'on dise!  Vous ne voulez jamais écouter !

-Vous ne voulez jamais écouter!

 

-Voyez ce qui est arrivé à Mpoyi . On l'a prévenu de ne pas manger des aubergines, aujourd’hui il en mangées et  s’est condamné à mort.

-Voyez ce qui est arrivé à Mpoyi. On l'a prévenu de ne pas manger des aubergines, aujourd’hui il en a mangées et  s’est condamné à mort.

 

-Le Lion à qui on offrait jadis des léopards on offre à présent  des gazelles !

-Le lion à qui on offrait jadis des léopards, on offre à présent des gazelles !

 

-Les sorciers l’ont envoûté. Il n’y a plus d’espoir pour lui.

-Les sorciers l’ont envoûté.

 

-Quoi qu’il en soit, nous mourons tous un jour. Nous rendrons compte à l’Eternel Dieu Tout Puissant.

.

 

 

 

j'ai lu avec intérêt la traduction de Badibambe, qui correspond bien à mon souvenir.


Kapia présentait toujours ses chansons à son public dont il était très respectueux. sa musique a ouvert la voie à d'autres comme Youssou n'dour, Amadou et Mariam et bien d'autres; il a été le premier à faire entendre la voix de l’Afrique à l'étranger
en dehors de la musique de danse; il a probablement payé de sa vie cet état de précurseur.

je l'ai perdu de vue quand il a quitté Paris  pour Barcelone.
Est-ce que quelqu'un sait comment il a fini sa vie?
j'espère que ce n'était pas trop tristement.

Merci

Monique

.

 


Commenter cet article

Aristote Bajika 10/02/2015 21:45

Kelewe kele kelele ntambua balambula nkashama bakadi bamulambula mpulumba lelu wa batoka wa bakalenga kumona nkashama wa mukila lunkobu nkobu nyama wa boya kumona kayemba nsala nkembua mbula nkembua wa bena mbuayee! Ils'appellait Kapia Mukenga wa Luenda mu Mponda. C'etait un grand. Monique a tout dit. L'album Badibambe, a des tres belles chansons telle que:
Dikenga diatondi
Mamu mungambila
je frappe a ta porte
Lomba nzambi
bakake de Diyambanza que Mpongo avait chanter. Le griot est decede' en Espagne. La traduction de Monique est juste. Je vais juste rectifier la premiere phrase. ( badi bambe, kulondi badi bamba, nansha bambe kulondi badi bamba)
- N'ecoutes pas les on dit,
- Quoi que l'on dise! n'ecoutes pas.
¤ L'autre ajout.
- Bena mupongu ba mukuatshi
- katsha njilu kimiishipa bantu
- Les sorciers l’ont envoûté. Il n’y a plus d’espoir pour lui.
- Les sorciers l’ont envoûté.
- Les aubergines n'ont jamais tue' des. personnes.
 Nous pouvons traduire ces chansons pour que ceus qui ont aimez les melodies decouvrent ce que le griot chantais. Ila dit lui meme dans (Mamu mungambila) que" si quelqu'un d'autre pouvait ramasser ma guitare tombee..."

Voici ma contribution
Merci
Aristote.

Messager 10/07/2013 20:56



Quelle chanson


 


Je comprends le tshiluba mais quel
melodie et orchestration. Sur des chansons pareils, je vois comment la RDC etst un pays des gens serieux en matier de la musique. J´ai toujours aimé cette chanson dés mes bas âges quand j'
etais enfant a Kinshasa. 


Melodie, arrangement et execution de
haut niveau.


Angolais


 


 


Commentaire n°1 posté par Angolais
avant-hier à 22h54

Messager 10/07/2013 20:33


 


 



 


j'ai lu avec intérêt la traduction de Badibambe, qui
correspond bien à mon souvenir.



Kapia présentait toujours ses chansons à son public dont il était très respectueux. sa musique a ouvert la voie à d'autres comme Youssou n'dour, Amadou et
Mariam et bien d'autres; il a été le premier à faire entendre la voix de l’Afrique à
l'étranger
en dehors de la musique de danse; il a probablement payé de sa vie cet état de précurseur.

je l'ai perdu de vue quand il a quitté Paris  pour Barcelone.
Est-ce que quelqu'un sait comment il a fini sa vie?
j'espère que ce n'était pas trop tristement.

Merci
Monique

Claude Kangudie 09/07/2013 21:27


Mbote na biso nionso... Juste pour dire que le griot Kapia Mukenga était le grand frère de même père et même mère avec Médard Mulumba wa Tshituka. Mwari Nkomborera..Afrika. nansha ku toto, nansha
ku nda-nda-nda baloba na mboka ya Baluba...


 


Claude Kangudie.