Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

     

securedownload-copie-8

Un professeur de la KUL d'origine congolaise, Mathieu Zana Etambala, assure avoir identifié l'auteur du vol du sabre du roi Baudouin 1er commis le 29 juin 1960 à Léopoldville (aujourd'hui Kinshasa) à la veille de l'indépendance du Congo belge. Il s'agit d'Ambroise Boimbo et non de Longin Ngwada, comme l'affirmait récemment l'hebdomadaire 'Knack' -, indique le professeur Etambala, dans le journal 'Campuskrant' de l'Université catholique flamande de Louvain. Le professeur a étudié ce vol, immortalisé par le seul photographe Robert Lebek, pour les réalisateurs du documentaire "Boyamba Belgique" produit par Serendipityfilms et qui sera diffusé le 16 juin par la RTBF. Des témoins l'ont mis sur la piste d'Ambroise Boimbo, un électricien qui a mené une vie discrète à Kinshasa où il est mort vers 1989, victime de troubles psychiques. L'auteur du vol du sabre royal - Ambroise Boimbo, donc, selon le professeur Etambala - avait commis son geste alors que le souverain belge se déplaçait en voiture décapotable avec le président Joseph Kasa-Vubu, sur le boulevard Albert 1er (désormais du 30 Juin). Il avait toutefois été rapidement maîtrisé par la police et le sabre avait été rendu au roi Baudouin. Sur ordre du souverain, Boimbo avait été libéré le jour-même. Il occupera une place de choix dans l'exposition sur le 50e anniversaire de l'indépendance de la République démocratique du Congo (RDC) qui s'ouvrira le 11 juillet au Musée royal d'Afrique centrale (MRAC) de Tervuren. Les réalisateurs de "Boyamba Belgique" font état de "quatre voleurs possibles, dont trois vraisemblables".

Belga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anglebert 10/06/2010 14:05



J'aimerais avoir un peu d'eclaircissement sur ce famaux livre d'or. Kulutu Emma Kandolo, et autres historiens, votre contrinution sera la bienvenue. Merci d'avance.


Tshikobele Mongombe@


Canada mboka te!



Mundele Ndombe 08/06/2010 22:58


Que dire de celui-la qui avait disparu avec le LIVRE D'OR. a ce jour non restitue et introuvable, ce fameux livre d'or serait toujours cache ou vendu, car les malheurs du Congo Lipanda proviennent
de cet enigmatique BUKU. Mundele Ndombe


Alphonse NDONGA MAWABI 08/06/2010 21:42



Et si M. BOIMBO était visionnaire?


Aujourd'hui, il n'est plus à cacher que les ordres existznt et dirigent le monde en leur manière.


Papa BOIMBO avait compris qu'il fallait neutraliser "BIDUEL" na bango.On lui aurait laissé parrtir avec le sabre, peut-être à ce jour, nous aurions été libre réellement.


Mboka moyindo