Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Pélé Muwawa (Ignace) est un des footballeurs "belgicains" rappelés au pays en 1967 par le gouvernement congolais afin de renforcer l'équipe nationale de football au lendemain de  sa humiliante défaite face aux Black Stars Ghanéens, 0-3, au stade Roi Baudouin à Kinshasa.

 

Milieu de terrain au souffle inépuisable, Pélé Mwawa n'avait guère usurpé son  surnom de " distributeur international" durant les différentes rencontres qui avaient conduit l'équipe nationale, Les Léopards à la conquête de la Coupe d'Afrique de Football en 1968 en Ethiopie.

 

En Belgique, Muwawa avait marqué par sa présence le championnat de football Belge. Nous nous rappelons encore de sa photo, torse nue, avec Paul Bonga Bonga, sur un journal belge, consulté rapidement en 1966 à l'internat, durant la corvée scolaire, dans la salle de lecture des missionnaires.Sur cette photo, ils étaient portés en triomphe(lui et Paul Bonga Bonga) par les supporters de Charleroi (si nous avons encore bonne mémoire), après avoir contribué à la montée de ce club en division d'honneur.

  

Un artiste complet.

 

Les footballeurs sont souvent considérés comme des artistes. Pélé Muwawa méritait ce qualificatif à plus d'un titre. En effet,  sa carrière footballistique en Belgique était couplée avec des activités chorégraphiques au sein d'une troupe avec laquelle il avait effectué de nombreuses tournées artistiques à travers le monde.

Avec le fruit de ces deux activités, Pélé Muwawa s'était montré très large, en survenant aux besoins de certains jeunes boursiers congolais en Belgique.

 

Le plus branché des belgicains.


    Après son  retour au pays,  Muwawa était sélectionné au sein de l'équipe nationale, comme nous l'avons déjà mentionné. En même temps, il évoluait au milieu de terrain de l'équipe Daring Imana, à l'époque de François Bila. Losque le poids de l'âge commença à se manifester,"SITRAZA", l'homme aux interventions musclées s'était replié en défense, laissant le milieu  aux plus jeunes: Makelele "Soucous", puis Mana "Ventilateur".

Lorsque l'heure de sa retraite sportive avait sonné, Pélé Muwawa troqua son maillot vert et blanc contre l'abas-cost, avec insigne du parti, en vogue à l'époque, en vue de rejoindre le cercle rapproché des collaborateurs de Dominique Sakombi. Sa silhouette était longtemps visible à la Ville de Kinshasa, à la JMPR, au  Ministère de l'Information,.... aux côtés de Sakombi.

En dehors de Freddy Mulongo qui s'était illustré par l'édition, la presse,et la musique avant de se lancer dans la politique, Muwawa était le plus branché de tous les belgicains, particulièrement auprès des politiciens kinois.

Un jour, en 1974, l'ancien ministre Umba Di Lutete tenait une conférence dans une des promotions à l'ISTI. Ayant aperçu Muwawa qui longeait la rue qui va de l'ISTA à la RENAPEC à Gombe, il l''inteperpella amicalement par son surnom "Pélé". S'étant retourné et ayant reconnu Umba di Lutete depuis le 1er niveau, Muwawa se retourna et vint à sa rencontre. Après un "aparté" de quelques minutes à l'extérieur, il reprit son chemin. Cette scène convainquit les étudiants sur l'état des relations qu'entretenait Muwawa avec les hommes politiques. Principalement ceux qui l'ont fréquenté durant sa carrière footballisque en Belgique. Un bien fait n'est jamais perdu. Sa générosité  lui avait donc permit d'être le belgicain le plus branché à son retour au pays.

P.S.Par manque d'une photo d'Ignace Muwawa,  nous avons fouillé dans notre discothèque où nous avons retrouvé une chanson du Négro National, dans laquelle les nom des anciennes vedettes de football dont le sien sont mentionnés. Parmi les éléments qui composaient ladite formation, nous retiendrons, entre autres, les noms d' Assossa et de Danos Canta (Nyboma).Une réponse à ceux qui voulaient des preuves sur la présence du dernier cité dans le Négro-Succès.

 

Messager


Bakolo Mboka, par Le Négro National

Nous saluons le retour des vacances de notre ami Samuel Malonga, qui vient de nous envoyer, en dernières minutes, deux images d'archives du joueur Muwawa lors d'une rencontre Daring-Dragons.
1.
securedownload
2.
securedownload-copie-1
Muwawa "SITRAZA" aux prises avec Mpembele Ngunza
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

adei toko 22/09/2010 19:17



J'espère que vieux PELE est encore vivant parce qu'au retour des Léopards d'Addis Abeba où ils venaient d'être courronnés champions d'Afrique, il nous racontait cette épopée avec son humour à lui
au coin de la rue Kabalo (LINGUALA)où il habitait jadis;je me rappelle aussi comment il a prédit la victoire de Daring sur Dragons en janvier 1970;il nous a dit: tozui joueur moko, nandimi te
bakoka kokanga ye pe tokoki kotia bango ebele; à la fin c'était 4 buts à 2(il parlait de Fifi NZUZI)



RICHARD KASONGO 11/09/2010 18:56



EST-CE QUE MUWAWA  EZALI WAPI POUR LE MOMENT??ASALAKA NINI??     RICHARD KASONGO



Samuel Malonga 08/09/2010 09:06



C'est justement lors de l'une de ses interventions musclées qu'Adelar Mayanga se fractura la jambe.


 


 



junior 13/06/2017 13:20

Le vieux PELE est toujours vivant;il réside à Matadi .....A noter qu'il est maintenant retraité à l'OCC; Dieu lui fait grâce car il est en bonne santé