Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager


   

L'Eternel Soulier d'Argent
Paul Bonga Bonga : le plus grand footballeur congolais

Né à Ebonda le 25 avril 1933, Bopaul fait partie, en 1962, de la sélection mondiale avec Kubala, Gento, Pélé, Puskas et Germano.

Le mercredi 4 juillet 2007

 

http://www.laconscience.com/NAVPICS/pix.gif

http://www.laconscience.com/NAVPICS/pix.gif

http://www.laconscience.com/NAVPICS/pix.gifhttp://www.laconscience.com/NAVPICS/pix.gifhttp://www.laconscience.com/NAVPICS/pix.gif

http://www.laconscience.com/NAVPICS/pix.gif

http://www.laconscience.com/NAVPICS/pix.gif

http://www.laconscience.com/lettrines/N.jpgÉ à Ebonda le 25 avril 1933, Bopaul, le plus grand footballeur congolais totalise 68 ans d'âge dont 40 consacré exclusivement au football. En 1962, il a fait partie de la sélection mondiale avec Kubala, Geno, Pélé, Puskas et Germano. Véritable footballeur de toutes les générations.

Paul Bonga Bonga
Paul Bonga Bonga

A 67 ans, Bopaul tape toujours dans le ballon et porte encore le brassard de capitaine des vieilles gloires de Kinshasa, une équipe regroupant les anciens vedettes du football congolais. Tous les dimanches à 10h00, ils jouent au Stade Tata Raphaël.

Ses début remontent en 1948 dans le Lion d'Or où il a joué à pieds nus puis au Sporting, équipe du collège Sainte Anne, avant de s'affilier en 1950 dans Union où il mettra ses premières bottines, transféré en 1952 dans Daring Club Motema Pembe, Bonga Bonga y démarre une grande carrière.

C'est dans cette équipe que j'ai découvert la joie de joueur avec de brillants joueurs et amis comme le Capitaine Balondo Major, Mayunga Max, Nganga Gaston et Androkwa.

En 1956, l'Association Royal Sportive Congolais du Rwanda-Urundi, après avoir reçu de SM le Roi Léopold III le titre de Société Royale et par conséquent reconnue par l'Union Royale Belge des sociétés de football association, jette les bases de la première équipe nationale en créant une sélection congolaise appelée "Les Lions".

Au cours de la même année elle entreprend une tournée européenne notamment en Belgique. Une occasion pour Bopaul de faire exploser son talent. Sa magnifique prestation lors du match contre standard donne aux dirigents de ce club prestigieux une forte envie de s'assurer ses services. Les Liégeois et toute la Belgique, plus tard, n'auront jamais à regretter leur acquisition.

A l'issue de la tournée, Bopaul séduit la métropole. Convoité et sollicité par un journaliste sportif belge, il débarque, le 23 septembre 1957, à Sclessin, où il signe au standard de liège. La saison suivante, Standard retrouve une sérénité interne visible sur le terrain et est sacré champion de Belgique.

En 1959-1960, Standard occupe de nouveau la 1ère place et Bopaul, génie meneur de jeu, est désigné meilleur joueur du championnat toutes nationalités confondues. Son intégration est spontanée, le public belge l'adopte.

En 1962, il est élu deuxième joueur européen et arrache le soulier d'argent dernière le célèbre Paul Van Himst. La même année, il fait partie de la selection "Reste du Monde" avec le gardien Hongrois GRASICS, les arrières Suédois Bergmark le brésilien Nilton Santos, l'Anglais Blanch Flower et le Portugais Germano. N'a t'il pas été le premier africain à figurer parmi les onze meilleurs du monde ?

1963, l'artiste infatigable est appelé au chevet du Sportin Club de Charleroi, organisateur, technicien, fournisseur, Bopaul donne le ton nécessaire. Avec l'arrivée d'un 2ème Congolais Ignace Muwawa, l'équipe remonte en Division I après un match de barrage contre Watterschel.

Après plus de 10 ans de bons et loyaux services rendus au football Belge, Bonga Bonga décide en 1970 de mettre fin à sa longue et riche carrière en opérant un dernier virage dans FC Tubize en division II en qualité de joueur - entraîneur.

De retour au pays en 1972, il entraîne Daring Club Motema Pembe avant d'occuper le poste de Président Sportif. En 1991 il est nommé Directeur Technique National des Léopards, aujourd'hui Simba. Il est porteur d'innombrables titres honorifiques dont la médaille d'or du mérite sportif. A 68 ans, il continue à taper dans le ballon chaque dimanche.

Carte de visite

Paul Bonga Bonga "Bopaul" né le 25 avril 1933, à Ebonda (Equateur)

1948 - 1951 : Lion d'or, puis Sporting Club
1952 - 1954 : Union
1954 - 1957 : Daring Club Motema Pembe
1956 : Médaille d'or de l'association "Royale Sportive Congolaise"
1957 - 1963 : Standard de Liège (Belgique)
1961 : Plaquette + prix de l'effort Sportif de la ville de Liège
1962 : Médaille d'or trophée Pappaert (Journal les sports de Bruxelles)
..........Médaille de bronze du Ministère de la santé et de la famille de Liège
..........Soulier d'argent (2ème meilleur joueur Européen)
1963 - 1967 : Sporting de Charleroi
1968 - 1970 : Moteur breveté/Ecole des entraïneur à Heysel 1972 - 1973 : Entraîneur DCMP
1976 : Médaille d'or / mérite sportif Congolais
1981 : Président du DCMP
1984 - 1991 : Directeur Technique National et Membre de la Fecofa

© congosports

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JP BOUCK 06/10/2010 03:43



On n'a pas vecu le football du temps de BONGA-BONGA, mais on peut trouver beaucoup d'infos sur internet. Comme par exemple le SOULIER D'OR EUROPEEN qui existe depuis 1968. Son premier
recipient fut EUSEBIO en 1968. D'ailleurs de 1968 a 1990, ce soulier d'or recompensait le joueur ayant inscrit le plus de buts en Europe. Apres 1990, on avait commencé a considerer les
buts marqués, le niveau du championnat et d'autres criteres. 


 


Le SOULIER D'OR Belge existe depuis 1954 (Voir BELGIAN GOLDEN SHOE dans Google). D'alleurs un belge d'origine Congolaise ROMELU LUKAKU (Standard de Liege) est Ballon d'Argent
Belge (3eme) en ce moment (2009). Son pere ROGER LUKAKU (un ancien Leopard 1994-1996) avait joué pour ONATRA, DCMP, AFRICA SPORT d'Abidjan avant de faire du professionalisme en Belgique en
1990. Le Congolais (et Leopard) Dieumerci MBOKANI (Anderletch) est 5eme au classement.


Apparemment, le seul Noir Africain BALLON D'OR Belge est l'Ivoirien ARUNA DINDANE (2003). 


 


Je crois que KI MEILLEUR JOUEUR CONGOLAIS DE TOUT LE TEMPS il faut ko prouver yango na ba matchs ya championnats (national et continental), na ba matchs ya Equipe nationale (CAN et Coupe du
monde), qu'on soit pros ou amateur. La generation de BUANGA par exemple a ete desservie par la pauvre performance du Mundial 74. Mais on sait l'encadrement technique et tactique (et meme le
management simple de l'equipe) n'y etaient pas a la hauteur d'une competition de ce genre.



Samuel Malonga 05/10/2010 23:14



Je crois plutôt que c'est France football qui instauré ce système de récompense. Si Bonga-Bonga est le plus grand des joueurs congolais, c'est parce qu'il a eu ce prix étant professionnel alors
Bwanga bien que billant a été amateur.



Messager 05/10/2010 22:30



Les titres de souliers d'or et d'argent ont été instaurés par l'Equipe, un journal français. ils récompensent les meilleurs joueurs évoluant au champinnat européen.


A ma connaissance il n'exsiste pas de souliers d'or ou d'argent en Belgique.


Quant à Paul Bonga-Bonga, il est arrivé avec le Standard de Liège


en demi finale de la ligue des champions, édition 1961/62. C'est alors qu'il décrocha le soulier d'argent.


je me rappelle encore ce que l'ancien Avocat général, feu Lubamba nous avait raconté au sujet de Bonga-Bonga un jour à Bandalungwa vers 1978.


Durant la causerie autour d'un verre, quelqu'un avait cité le nom de Bonga-Bonga. Sur ce l'avocat Lubamba est intrevenu pour nous raconter que Bonga Bonga avait provoqué le décès par arrêt
cardiaque de leur professeur lors de ladite demi finale , en ratant un but qui aurait donné la victoire au Standard.


C'est encore une preuve que non seulement il avait participé à la demi finale, mais qu'il avait été l'un des espoirs de cette équipe. D'ailleurs c'est la première et la dernière fois que le
Standard ait atteint la demi finale de la League Européen.


Je me souviens encore Yvon Kalambay attestant dans un débat télévisé que Bonga-Bonga fut le meilleur d'entre-eux en Belgique.


Messager


 


 



Jacques 05/10/2010 21:34



Quelqu'un peut me faire la classification de ces merites par ordre decroissant:


Ballon, Pied et souliers (d'or,d'argent et de bronze).


Bwanga(TP Mazembe) etait ballon d'or africain 1974


Kazadi (TP Mazembe) etait ballon d'argent africain en 1974


Pourquoi bwanga n'est-il pas le meilleur joueur congolais de tous les temps avec son ballon d'or?



JP BOUCK 04/10/2010 20:39



Le Belge PAUL VAN HIMST n'a jamais été MEILLEUR JOUEUR Europeen. Sa biographie le presente plutot comme un quadruple SOULIER D'OR de Belgique (1960,1961,1965 et 1974). Le gens au Congo ont retenu
1962 parce que le Soulier d'Or Belge est decerné au debut du Championnat suivant.


Donc, une petite rectification, PAUL BONGA-BONGA etait Soulier d'argent du Football Belge (1961).


PAUL BONGA-BONGA meilleur joueur Congolais de tout le temps? Disons simplement que c'est le joueur Congolais qui s'est distingué au plus haut niveau du professionalisme en Europe.
Chose qu'on n'a plus vu depuis la nouvelle vague (1978-1983) des LOFOMBO, KIYIKA, EUGENE KABONGO jusqu'a nos Pros d'aujourd'hui. 


Meme en Cote d'Ivoire, je ne sais pas les gens diront demain que Didier Drogba (Soulier d'Argent Mondial 2005) est le meilleur joueur Ivoirien de tout le temps. Mais on ne le dit pas aujourd'hui,
surtout quand on pense a Laurent Pokou, Bially Kallet, Bleziry, Youssouf Fofana ou Abdoulaye Traore. Des amateurs et pros qui etaient hautement doués et talentueux comme les KALALA,
MOKILI SAIO, JOSE KIBONGE, KIDUMU, MAYANGA, MUNTUBILE SANTOS.