Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

EBONGA EBONGA TE, par SBB

                           ORCHESTRE  SUPER BOBOTO (SBB)

  SUPER BOBOTO

                              «  EBONGA, EBONGA TE, TOUJOURS  MEILLEUR »

 

           Tel était le slogan du dynamique orchestre de Brazzaville

                  (Octobre 1982 – Octobre 2010 = 28 ans déjà)

 

L’Orchestre SUPER BOBOTO, compte parmi les grands orchestres  brazzavillois né vers la fin de la première décennie de l’indépendance du Congo, précisément le 27 AVRIL 1968 au dancing bar « Chez Faignond ».

 

Sous la houlette du chanteur Ange Linaud DZENDO, le staff de direction  du groupe était composé  du drummer Auguste Fall PANDZOU  et du chanteur Michel MIENANDI « Michou ».

 

Reconnu  parmi les formations les plus célèbres  du Congo-Brazzaville, le SUPER BOBOTO, il faut bien lui rendre ce mérite, avait un style qui était l’expression la plus naturelle de sa personnalité musicale. « Ebonga, ebonga te, toujours meilleur », littéralement  (bon ou pas bon, c’est toujours meilleur). Un style qui oscillait légèrement entre ceux des orchestres kinois VEVE et SOSOLISO du Trio Madjesi.

 

Orchestre engagé, le SUPER BOBOTO a beaucoup contribué à l’élan révolutionnaire qu’entretenait l’U.J.S.C. (Union de la Jeunesse Socialiste Congolaise) avec toutes les couches de la jeunesse congolaise, pour avoir été l’un de ses meilleurs propagandistes. La musique avait constitué pour le SBB un front avancé dans la lutte de libération nationale, pour laquelle il avait accordé une grande importance à la création des chansons qui avaient pour objectifs de mobiliser les masses sur les idéaux de la révolution et de la radicalisation.

 

Du point de vue du rythme, la conception de son répertoire et l’animation de ballet sur scène, il ne se dégageait aucune différence dans son caractère de  musique moderne de danse. Sinon le contenu des chansons qui alternaient entre le genre engagé et le genre mondain.

 

Le SBB a eu le privilège et l’honneur bien mérité de représenter l’UJSC à plusieurs festivals et semaines d’amitiés à travers les grands pays du bloc de l’Est. A Brazzaville, les grands dancings « Chez Faignond », « Chez Mbati » ont servi de relais à l’orchestre qui avait  élu domicile, « Le Temple Rouge » SUPER JAZZ à Poto-Poto.

 

L’aspect caractéristique de l’orchestration du groupe, dans ce qu’il avait de chaleur dans le rythme et de sensibilité dans  la chanson, on le trouvait dans toutes les sections :

-  La section cuivres constituée des talentueux saxophonistes : Jean SAIDOU,  Aaron MBAKI, Bruno HOULA, Diop IBRAHIMA et Pierre LOUKOUAMOUSSOU.

Auguste FALL-Michou MIENANDI (SBB)

 

EBALE YA CONGO

 

-  La section rythmique basée sur un tempo cadencé et effervescent avait pour guitaristes solistes José Bados LOUMANDE et  Boniface MAZONGA, guitariste d’accompagnement Jean Pirate MAYINDOU, guitariste basse André KINZONZI « Du Soleil » qui ont soutenu avec efficacité l’ardeur des chanteurs Michel MIENANDI « Michou », Ange Linaud DJENDO, Fulgence BOUANGA, Braz Antonio MAWANA, Joseph PASSI « Jo », Anasthase NKAYA (mwana moukamba)  tous bien rompus dans les techniques de chant.

 

-  Le reste du groupe a connu la présence des musiciens d’expérience, comme Auguste Fall PANDZOU, Paul MAYENE, François NGAVOUKA, Gabriel TENGA, Robert PANGHOUD et Philippe KIKI qui ont évolué dans une architecture qui a tenu compte des techniques modernes d’accompagnement.

 

Aux éditions SBB (studio portatif-Temple Rouge), le technicien Armand Théodore KAZOUNA assisté de KINZONZI du Soleil ont effectué un travail agréable pour la réalisation de quelques uns des chefs d’œuvres du groupe, tels  « Avocat ya basi » de Michou MIENANDI, « Ebale ya Congo » de José Bados LOUMANDE, « Naboi bobanda » de Jean SAIDOU, « M’Bikeno na sala » de NKAYA « Mouana Moukamba », « La radicalisation » de Gabriel TENGA, etc..  Tandis qu’aux éditions VEVE du producteur-éditeur, Verckys KIAMUANGANA, le SBB qui jouissait de toute l’admiration du grand patron de la rue Eyala à  Kinshasa-Matonge a pu réaliser également des disques qui ont occupé une place de choix dans la discographie de la musique congolaise des années 80.

 

La conjoncture difficile qu’a connue bon nombre d’orchestres vers la fin des années 80 n’a pas épargné le SUPER BOBOTO qui a mis un terme à ses activités en Octobre  1982.

 

Clément OSSINONDE

Clement.ossinonde@sfr.fr

 


LIBALA SE LIBALA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pay day loans online directlenders 27/10/2011 15:25



J'aime le
jazz) Il s'agit de la meilleure musique)



cash advance 03/08/2011 15:14



Jazz réel



mamp's 06/11/2010 13:16



Merci  pour votre site magnifique qui nous renvoie à notre histoire culturelle avec ses hauts et bas. Continuez,  car l'initiative est très belle pour beaucoup d'entre nous.


Je souhaiterais écouter d'autres chansons de cet orchestre: S.B.B.



kake 25/10/2010 18:32



Ah! Super jazz Ah! SBB du bonheur rien que du bonheur chapeau! Clément



OSSINONDE Clément 09/10/2010 15:15



Pas de quoi cher ZEPHYRIN, c'est la moindre de chose, de toutes les façons, cela profite à tous les mbokatiers pour lesquels nous devons régulièrement informer sur le passé de notre
belle musique


Je saisis cette occasion pour te témoigner toute mon affliction pour le décès intervenu dans ta famille, cordialement. Clément OSSINONDE



Zéphyrin Kirika Nkumu Assana 08/10/2010 02:33



Bonjour Clément,


Chose promise, chose due. Et voilà que tu as tenu promesse. Je viens de recevoir ce que j'attendais de toi. J'ai retrouvé toute ma jeunesse avec le Super Boboto et je te dis grandement merci. Ces
belles mélodies, ces mélopées de SBB m'ont fait revivre la belle époque et surtout campagne où j'avais grandi à passer mes journées des vacances à l'écoute de Radio Congo et de la Voix du
Zaire. C'est d,ailleurs de là que j'avais forgé ma vocation de devenir journaliste un jour dans ma vie. Ces chansons m'ont beaucoup émerveillé. Que des souvenirs, beaucoup alors. Si la vie était
un éternel recommencement... Oui SBB était un orchestre des jeunes, un orchestre qui avait beaucoup contribué pour l'épanouissement de la jeunesse congolaise. Il faut te dire que tu
m'as donné l'envie de retourner au Congo revivre ma jeunesse. C'est regrettable de voir un tel orchestre disparaitre de la scène publique. Qu'à cela ne tienne, Ebonga ebonga te toujours meilleur.
C'est la vie et il faut être optimiste. J'aime ce slogan de SBB.



bezie 05/10/2017 13:10

je cherche la chanson de sbb super bobotos bikeno nasala mouana mouanam

nikeshoes2a.over-blog.com 08/10/2010 02:21


New air max chaussure Nike Air Max is a line of shoes first released by Nike in 1987. Since its introduction, Nike has frequently introduced new and updated models in the same product line. "Tube
Air" which is visible in several small circles on the midsole of the shoe, "Total Air" which is basically just another word for full Air Max cushioning, "Tuned Air," which is a system of individual
pods supposedly "tuned" to different areas of the foot.The Nike Air Max 24/7 is a running-inspired shoe A new hybrid is here, that combines elements from the Air Max 95 Vamp air max 97 Side and air
max 2009 Sole,Create a new generation of air max . The upper features a combination of either leather and mesh, canvas and mesh or pony hair and mesh, which takes design cues from the Air Max 97,
and also includes lacing and heel details from the Air Max 95.