Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

MOKOLO NAKOKUFA, UNE ŒUVRE DE MAX MONGALI ?

un commentaire vient d'être posté par Zacharie Muepu sur l'article QUI A COMPOSÉ LA CHANSON MOKOLO NA KOKUFA ?, sur votre blog Le blog de Messager

Extrait du commentaire:

Mon cher messager voici bientôt 2 ans et demie que je m'interdis de participer au débat
qui consiste a rétablir la vérité sur l'auteur de la chanson mokolo nakokufa;eh bien je crois que je veux jeter un paver dans la marre,n'en déplaise à notre ainé Faugus Izeidi,cette chanson est belle et bien l'oeuvre de Max Mongali chanté par le seigneur Ley je le sais et je le dis haut et fort le vieux Max nous l'avait dit en 1983,il sortait avec une fille dont je tais le nom par pure courtoisie, pcq je ne sais pas si elle est toujours en vie,elle habitait le quartier kinsaku dans la zone de Matete a kinshasa.voici ses propos:"j'ai donné beaucoup des chansons a Pascal qui est pour moi le plus grand chanteur de tous le temps,parmis ces chansons,il ya mokolo nakokufa,mongali,mimi ley,etc..."Il pretendait avoir donner des chansons a d'autres artistes tels que:Franco,et les musiciens de zaiko.loin de toute polémique,je ne fais que rélater une conversation qui se tenait autour d'un verre de bière chez une femme.


Votre dévoué Zacharie Muepu

 

 

.

 




Mokolo nakokufa, une composition de Max Mongali?



je dois vous avouer que depuis quelques jours, j'ai réservé mes commentaires autour de Mokolo nakokufa, mais le commentaire de Zacharie Muepu est une bombe que je m'empresse de contrôler: Max mongali, auteur ou compositeur de Mokolo nakokufa, alors même que l'on n'a pas fini de se déchirer autour de Faugus et Rochereau, qu'il nous faut prendre en compte ce troisième larron.

je vous avoue que Papa Mwenze doit faire des bonds de trois mètre entre son canapé et son fauteuil de Mzé pour avaler cela. La stupeur passée, j'ai retrouvé mes esprtits pour analyser froidement, chansons à l'appui cet élément nouveau.


Première question: peut-on trouver un lien entre la ligne mélodique de Mongali et Moklo nakokufa ou Maze? la réponse est OUI. Peut-on au délà, trouver une trâce de l'ADN Mongali sur Etape?

La réponse est OUI. cela suffit-il pour dire que Moklo nakokufa et Etape aurait le même compositeur? la réponse est moins affirmative et serait ...Peut être! Tout comme on peut trouver un lien entre la ligne mélodique de Mabele et Mongali alors que l'on sait pertinemment que ici, nous avons affaire à deux compositeur confirmé.

Mais d'où proviendrait ce lien, cette trâce ADN qui traverse toutes les chansons "Lolaka"? Tout simplement de la trame mélodique de "Marie Louise" de Wendo Kolosoy. Les conpositions rumba interprêtées en solo répondent toutes au modèle Marie Louise.

Dire que Max Mongali (coincidence, il est de Maindombe comme wendo) est le compositeur de Mokolo nakokufa n'est pas une hérésie. Aujourd'hui d'ailleurs nombreux sont ceux qui reconnaissent l'empreinte de Max Mongali jusque chez Franco (matinda mama nabalaki yo na tango ya lomumba, na congo lipanda).


Si d'autres chercheurs peuvent démontrer la paternité de Max mongali sur Mokolo nakokufa, ce serait génial. Cela démontrerait au moins la caractère désintéressé de cet auteur-compositeur prolixe.


Max Mongali Mongaliait finalement le chaînon manquant, pour compléter Mwenze, dans l'évolution de la rumba congolaise, puisqu'il se situe à la croisée des écoles Odemba, Fiesta et Zaiko. Cette dernière étant un peu l'enfant batard de Conga (le style originel de Dewayon), dont le Ngwasuma était déjà une révolution dans les années 50 avec le Rock-a-Mambo.
Une chose est sûre, on n'a pas fini de mettre à nu, les énigmes de la rumba congolaise.

 

Joseph Pululu

.

Commenter cet article

Pedro 29/04/2016 23:32

Quelque chose me dit que la chanson recherchée par Blondé est plutôt de l'orchestre AFRIZAM. Je n'en connais pas le titre, donc je ne peux pas apporter plus de précisions.

Blondé 28/04/2016 17:02

Merci pour tous ces renseignements que vous nous fournissez. Pour ma part, je suis longtemps à la recherche en ce qui concerne Rochereau d'une de ses chansons dont je ne connais pas le titre. Tout ce que je retiens d cette chanson c'est le refrain qui disait je crois "Aha madi ya ya, aha aha madi ya ya" ou eh eh mady ya ya, ehé éhé madi ya ya". Je serai bien heureux si on peut me la faire écouter.

Pedro 23/11/2013 10:50


Ma foi ! Cette galère de Mokolo Nakokufa nous tient vraiment à cœur !

ABEL BELESI 23/11/2013 02:01


A la faveur de cette discussion,je voudrais poser une question à Mr faugus pour savoir s'il est vrai ou faux, la sortie de la chanson MOKOLO NA KOKUFA avait valu à Rochereau d'être inquieté voire
persecuté et enfin contraint à l'exil,parce qu'elle est sortie en 1966, peu de temps après la pendaison des E. Kimba ,Bamba ,J. Anani et A. Mahamba.


Est-il vrai que le thême de la chanson ainsi que les paroles,faisaient allusion à l'assassinat de ces illustres compatriotes.


Je voudrais en deduire que si Rochereau a été persecuté à cause de cette chanson, c'est que les sbires de Mobutu savais qu'il en était l'auteur.


NB. Rochereau ,comme 90% des congolais était lumumbiste . A l'epoque Mobutu pourchassait les lumumbistes.


Merci.


A. Belesi

Pedro 22/11/2013 13:35


Merci, Danny. Je suis parfaitement d’accord.

Danny Meesu Tshibambi 21/11/2013 23:28


Cher Pedro,


Je suis désolé pour ce long silence dû à un manque de temps. J'ai mis 1978-1979 parce que ça ne date pas d'hier. C'est en tout cas entre 1976 et 1978. C'est dans ces eaux là.


Ce que j'ai voulu souligner, c'est le fait que Simaro a reconnu avoir signé une chanson dont il n'était pas l'auteur. Combien de musiciens ont avoué cela? Je n'en connais qu'un,


le Poete. L'animateur ne l'a pas forcé à avouer. C'est lui qui demande si l'animateur connaissait l'auteur de la chanson. L'animateur de dire, "mais c'est toi". Lutumba éclate de rire et dit que
c'était Joscky l'auteur de la chanson. Et c'est lui qui dit que dans sa jeunesse il lui amenait des chansons. Joscky, quand il a commencé la musique, il a d'abord été dans l'orchestre Les As de
Réné Moreno, avant d'intégrer l'African Fiesta Sukisa qu'il abandonnera plus tard pour l'Orchestre Continental, il finira dans l'O.K. Jazz comme on le sait.


Joscky ne lui a pas mis un revolver sur la tempe pour lui faire accepter cette chanson là.


Je ne crois pas que c'est la seule qu'il a signée sans en être l'auteur. On a dans le temps parlé de Diato qui lui fournissait des chansons. Des racontars, c'est possible.


Ce que je dis ne diminue en rien le talent de Simaro. Il est pour moi, avec Max Maxime et


Réné Moreno, sans oublier Tabou  Ley, les meilleurs auteurs de la musique congolaise.


Mais on doit reconnaître que les plus actifs ont signé beaucoup plus qu'ils n'ont créé.


De tous, il est le seul à avoir reconnu qu'une chanson qu'il a signée n'était pas de lui.


Merci!

Pedro 31/10/2013 08:18


Cher Danny,


 


A propos de Lutumba qui recevait des chansons de Kiambukuta, moi aussi j’ai suivi une émission où l’animateur avait mis une chanson signée Lutumba, et celui-ci a expliqué que
c’était une chanson que Kiambukuta lui avait donnée. « Leki oyo moto apesaki ngai yango », dit-il. Le détail sur lequel je voudrais me pencher ici, c’est que Simaro avait, selon lui,
protesté parce qu’il n’aimait pas ça, mais Joscky avait insisté jusqu’à ce que Simaro avait fini par accepter. L’émission dont je parle doit avoir été diffusée bien avant 1978-79, car je n’aurais
pas pu être à l’écoute d’une telle émission en 1978 ou 79. Voilà pourquoi ça m’étonne que vers 1978-79 il ait dit que Joscky lui passait des chansons, comme si c’était une certaine
habitude. Et moi, qui aime tirer des conclusions préliminaires, j’ai toujours considéré cela comme une façon pour Joscky d’avoir déjà un pied dans l’OK Jazz au moment même où il évoluait dans
l’African Fiesta Sukisa. C’est comme pour dire qu’il était capable de composer des chansons dans le rhythme Odemba. Et, comme nous le savons, à l’époque où les Ndombe et les Dalienst sont venus à
l’Ok Jazz, c’était déjà lui le « doyen ».

FAUGUS IZEIDI 30/10/2013 16:48


NOUS ETIONS SIX A ENREGISTRER CETTE CHANSON, AU CHANT ROCHEREAU PASCAL, GUITARE SOLO : gUVANO, GUITARE MI SOLO: fAUGUS IZEIDI, bASSE MWENA jOSEPH, TUMBA WAWANKO ZOE, SAXO ARMANDO. LES TROIS
DERNIERS SONT MORTS. POURQUOI AVEZ VOUS PEUR DE PRENDRE LE COURAGE DE CONTACTER GUVANO ? PUISQUE VOUS SAVEZ QUE ROCHEREAU NE POURRA PLUS SE CONTRE DIRE, IL AURA HONTE. VOUS AVEZ LZ N° DE GUVANO
APPELLEZ LE C'EST SIMPLE. APRES NOUS, VOUS RESTEREZ AVEC CETTE FAUTE ET VOUS RISQUEREZ DE TRANSMETTRE UNE FAUSSE HISTOIRE AUX GENERATION FUTURE

André 30/10/2013 10:23


Je suis Congolais et Kinois comme tous les Africains, le vieux Wendo n´a jamais de son vivant déclaré que la chanson MOKOLO NAKOKUFA lui appartenait, c´est plutôt la rumeur populaire ou radio
trottoir qui avait attribué la paternité de l´introduction (guitare) de la chanson à Mr. Kolosoy, vu le présence Papa Wendo dans l´orchestre African Fiesta 66 au moment de la sortie de
ladite chanson et surtout que l´introduction (guitare) ressemblait fort bien à la musique de Tango ya ba Wendo, il doit y avoir un sérieux problème dans cette chanson Mokolo Nakokufa comme
disait notre frère Mwenze.

Danny Meesu Tshibambi 29/10/2013 21:36


Salut les Mbokatiers,


Il y a un peu plus de deux ans, nous avions eu ce débat, vous vous en souvenez sans doute. Seuls ceux qui étaient dans l'orchestre African Fiesta 66 connaissent la vérité. Rochereau ne parlera
pas, c'est son habitude quand il s'agit des chansons qu'il a signées. Guvano abondera toujours dans le sens de Faugus (ils sont amis). Quant à Faugus, c'est lui qui est à la base de ce débat, il
ira jusqu'au bout. 


Tout ce que je demande aux Mbokatires, c'est de prendre les chansons Mokolo Na Kokufa(Rochereau), Mongali(Rochereau) et Noemie(Olomide), de les éqcouter calmément et de se faire une idée.
Evidemment, ça ne sera qu'une idée, elle peut être fausse. Mais qu'ont de commun ces trois chansons? L'ADN Mongali dont a parlé mon frère un peu plus haut.


Mongali est parti, il ne pourra pas nous éclairer. Les trois anciens de l'African Fiesta 66 ne nous éclaireront pas non plus. Mais, Zizi Zanga et Tony Dee sont encore vivants. Ils ont bien connu
leur frère Max Maxime.Ils peuvent peut-être nous aider à aller vers la vérité.


Ce que l'on doit savoir, ce qu'il y a coîncidence entre la sortie de cette chanson


et la présence de Max Maxime dans les milieux de l'orchestre. Malheureusement,


chez nous il n'y a pas d'archives. A l'émission Place aux Vedettes, il avait même été dit que Rochereau avait demandé à Max Maxime de rester à ses côtés dans l'African Fiesta 66, et que celui-ci
avait décliné l'offre. Je ne sais pas si notre aîné Faugus peut démentir la présence de Max Maxime à leur côté à cette époque.


Pour moi, Max Maxime et Réné Moreno Mosengo sont les deux plus grands mélodistes et paroliers de notre musique. Mon frère a dit que l'on trouve dans Mabele l'ADN Mongali. Ce n'est pas étonnant,
Le Poète Masiya a reconnu en 1978-79 à l'émissio "Vedette du jour" de la voix du Zaîre que Joscky, quand il était jeune, il lui donnait des chansons. En ce qui concerne Zaîko, c'est encore plus
clair. Ceux qui comme moi ont eu la chance d'avoir la première version des chansons "Etape et Ngongi" se souviennent que Max Maxime chante avec Jossart. La chanson IMA? signé Bimi est bien de
Max.


En 1980-81, Bimi avait été raconter que "Pablo ne chantait qu'une seule femme dans ses chansons", et la réplique de Pablo fut: "ce musicien là de Zaïko qui signe les chansons de son cousin".


Pour moi, Mokolo Na Kokufa, Mongali et Noémie n'ont qu'un seul auteur et c'est Max Maxime. Wemba a dévoilé que Max était l'auteur de Noémie. Rochereau n'a jamais affirmé que Mongali était de Max,
pourquoi affirmer une évidence? La plus ancienne est celle qui pose problème.


Qu'elle soit de Max ou de Faugus c'est une belle chanson qui fait partie de notre patrimoine culturel.


Salut à tous.


Danny 


 

Messager 29/10/2013 18:51



Chers amis,


A propos de la chanson Mokolo na kokufa, je vous rappelle que tous les détails se trouvent dans le livre de Faugus.
Nous vous avions recommandé de le lire, mais comme de coutume, rares sont ceux qui l’ont lu. Sinon la conclusion à la quelle nous sommes arrivés selon laquelle cette chanson a connu la
participation de Faugus, Rochereau et Guvano est consignée clairement dans le livre de Faugus qui comporte d’autres détails inédits sur la vie de nos orchestres.


A travers ce livre, Faugus révèle par ailleurs  que même le vieux Wendo
avait prétendu être l’auteur de Mokolo na kokufa lors du voyage de l’African Fiesta national à Brazzaville., et qu’il avait été incapable de l’interpréter en public.


Un jour , nous reviendrons sur quelques révélations de ce livre, sans toutefois dévoiler tout le contenu.


 


Messager

KINI KIESSE 29/10/2013 17:35


Comment pourions interpreté le silence de Tabu ley et de son entourage? le problème avec les zairois nous n'ecrivons pas et nous ne lisons pas non plus.


OUI Tabu ley n'est pas au mieux de sa forme mais il peut réagir par personne interposée ou lui meme s'il a au moins de la considération et du respect pour les melomanes. Mboka mosika est connu
par un grand nombre des congolais qui plus est dans sa situation actuelle je pense qu'il passe son temps à la maison d'ou sa distraction c'est soit la télé ou l'internet, je maintien que Tabuley
par lui meme ou par l'un de ses proches est au courant de la polémique que suscite la chanson mokolo na ko kufa. avec sa panoplie des supposés auteurs. "qui ne dis mot cossent". A quand la
biographie autorisée de Tabuley? aux journalistes et historiens qui aurons le privillège de lui interviewés posaient lui cette question de MOKOLO NA KO KUFA. 

Pedro 29/10/2013 13:39


Comme vous voyez, chers amis, il y a des énigmes que nous ne parviendrons pas à résoudre, même avec l’aide des techniques archéologiques les plus sophistiquées. Il ne nous reste
plus qu’à voter. Et puisque je ne crois pas qu’il y ait un moyen de démontrer que cette chanson est de Max Mongali, moi je vote pour Faugus.

Samuel Malonga 29/10/2013 13:03


Dans cet article en hommage à Max Mongali et paru endécembre 2009 dans Mbokamosika, on voit bien "Mokolo na kokufa" dans la liste des compositions que le regretté grand parolier Idi Mane
céda à Tabu Ley. http://www.mbokamosika.com/article-hommage-a-max-mongali-41530035.html.

Sans Commentaire 29/10/2013 11:07


SUKE, ezali nzembo ya Rochereau et l´African Fiesta Vita, vieux Roche azali camarade ya grand-frère na ngai, kombo na ye SAIO, d´après vieux Roche ye moko ayebisa ngai : Petit ngai na grand-frère
na yo tobanda na ye bomuana depuis na maternelle, tii tozuaki diplôme mokolo moko na Ecomoraf (St-Raphael), donc nous sommes nés le même jour, nous avions habité le même quartier, nous avions
frequentés les mêmes écoles et toujours dans la même classe. Ngai na vieux Rochereau tokutana na Europe na 1995, vieux Roche ayebisa ngai boye, nzembo ya SUKE ezalaki na camarade na bango azalaki
kosala na Hôtel de Ville, abetela vieux Roche lisolo ya matata ya ye na muasi na ye, en présence ya gd-frère na ngai Saio, c´est ainsi que j´ai composé cette chanson, même mon ami Saio a mis du
sien dans la chanson.


Donc soki totali malamu auteur-compositeur ya nzembo ezali ami ya Rochereau oyo azalaki kosala na Hôtel de ville, puis co-auteur gd-frère na ngai Saio et Rochereau ne serait qu´un simple larron
dans cette chanson, soki tolandi raisonnement ya vieux Faugus.

KINI KIESSE 27/10/2013 22:36


Merci Papa Faugus pour cet eclaircissement du fond du coeur je trouve cette dernière intervention sincère. Par vos dires j'ai retenu que l'inspiration de la melodie est la votre mais les paroles
sont de vous trois. Donc en conclusion vous etes tous les trois des co auteurs. Je vous comprend à présent mais quoi faire alors? Merci encore une fois vous avez entièrement raison sur
l'aveuglement, le fanatisme, l'idolatrie qui nous rongent en tant que spectateurs. Je vous démande de me pardonner si certains des mes propos vous ont irrité s'été juste pour vous pousser de nous
dires un peu plus,  chose faite à présent chacun a sa petite idée, la page est tournée pour moi. 

Faugus izeidi 27/10/2013 14:37


MES CHERS: De toutes les commentaires j'ai trouvé intéressant et sage celui de KIN-KIESSE qui voudrai savoir la différence qu'il y a entre un auteur, compositeur, parolier et arrangeur. Je reste
dans le cas de cette chanson, si faugus est auteur, c'est puisque c'est lui qui trouva avec sa guitare la mélodie qui provoqua cette chanson, jusque là il n y avait pas présence de Rochereau. En
l'écoutant jouer sa partition, Rochereau s y intéresse et demande à faugus devant Guvano s'il pouvait  en faire une chanson, ceci s'était passé au n° 12 de la rue Bokote à matonge chez
Faugus, ils ne s'étaient pas assis sur des chaises, mais sur la table à manger ovale de Faugus, Rochereau sorti un thème d'amour comme est sa spécialité, faugus lui refusa ce thème puisqu'il ne
correpondait pas à la circonstance pour laquelle il lui était inspiré la mélodie en question avec sa guitare, dont vous écouter au début de cette chanson, il s'était imposa le thème de la mort
qui fut la source de l'inspiration de cette chanson, à trois, donc Rochereau, guvano et Faugus, ils monteront phrase par phrase pour arriver au resultat et il arrangea cette chanson dans sa
formule finale. Vous refusez d'avoir des confirmations de guvano pourquoi ? Alors ditent au moins la place de faugus dans cette chanson? Puique sans la mélodie de la guitare trouvée par faugus il
n y aurait jamais eu cette chanson. qu'en déplaise aux vedettes de mboka mosika. Les pays Africains n'avancent pas puisque à tour de rôles un groupe d'électeurs  restent fanatiques aveugles
d'un président élu, même si ce dernier était qualifié de dictacteur, corrupteur ou voleur, bako changer lisusu te ba tshacou ya mboka mosika et ce depuis des années, ne faut pas écrire des
bêtises dans le seul but de faire apparaitre ton nom dans une rubrique ou inciter des gens à devenir sans raison ennemis de Faugus puisqu'il ne dit que la vérité. Ceux qui sont blésser par ma
réponse, je serais prêt à m'excuser, mais à tous ceux qui écrivent pour amuser la galerie, ils n'auront jamais mes excuses car je les qualifies de jaloux. Qui osera me confronter dans un débat
télévisé pour que les téléspécteurs decouvrent au moins nos visages au lieu de parler toujours dans la dicrétion.

Sans Commentaire 27/10/2013 09:21


Ndeko Kini Kiesse,


exemple mosusu ezali nzembo ya SOSOLISO, d´abord version oyo eyembama na orchestre Vévé :


Anna ee, anna ngai nakokufa pamba


Anna mama, sosoliso na ba yankée....


Et puis version oyo eyembama na orchestre Sosoliso :


Luta ee, luta ngai nakokufa pamba


Luta mama, sosoliso na ba yankée...


Alors tangu Verckys alingaki abimisa matata, le trio Madjesi bayebisaki Verckys carrément nzembo yango ezali ya bango... mbala moko Wa Zola Nzimbu akanga na ye monoko...


Puisque bayibaka SOSO YA NDOKI TE.

KINI KIESSE 27/10/2013 08:52


http://www.youtube.com/watch?v=BdR49CxpxsQ


Les deux versions d'une meme chanson


Koffi Dieu voit tout


Redy Destin ya moto


Ainsi la poire est coupée en deux, les melomanes ont les choix libre. Conseil à Faugus de s'inspirer de ses jeunes frères artistes qui ont resolus leur litige dans les studios d'enregistrements
en montrant chacun de quoi ils sont capable sans qu'il y eut mort d'homme, ni diffamation encore moins calomnie sur le net. "ekengé fait l'homme, zua yango na esprit ya bien" dixit Redy Amisi

KINI KIESSE 26/10/2013 23:32


Likambo oyo eza simple pe courant na monde ya musique. ndengé kaka papa Mwenzé awuti koloba. il y a une confusion totale na monde ya musiqiue na niveau ya paternité ya ba chanson à succés mingi
mingi tangu wengé epanzanaka. dixit Obama " La victoire a plusieurs pères mais la défaite est orpheline". Que celà deplaise à Faugus ou pas Mokolo na ko kufa tel que connu est bel bien la version
Tabu ley. En principe Faugus à l'époque ou il avait quitté Tabu ley il fallait qu'i chante alors sa version qui selon ses dire est original avec sa voix ou celle d'un autre musiciens de son
choix. Il ne va pa nous dire que Tabuley n 'a rien fait il a du reciter cette chanson comme un peroquet? Redy Amisi pure petit ya Koffi avant d'entrée dans viva la musica sur recommendation ya
Koffi bazalaka ensemble ko travailler ba nzembo na Koffi, parmis ya ngo moko ezalaka inspiration ya Redy mais Koffi abimisa ka yango na kombo ya DIEU VOIT TOUT esalaka succès makasi par après
Redy après avoir ko révendiquer (silence ya koffi elakisaki ke azalaki coupable et ke inspiration ezalaki ya reddy); reddy aye pe ko bimisa version na ye mais na kombo mosusu mais le fond ezalaki
à 80% le meme mais succès ezalaki makasi te neti oyo ya koffi. surement mua ba touche ya Koffi nde esalaki différence. Faugus aza komikosa ye moko pona soki ezalaki ye to pe moto mosusu moto
ayembaki nzembo wana mbele succès elingaki kosala plus de 47 ans te. abimisa bande originale na ye to  pe asala remix il a le droit car Tabu ley d'après Faugus est conscient ke nzembo eza ya
te. tozo talela pe to zimele. " la verité est tetue c'est comme chercher un chat noir qui dort dans un trou noir, il finit par se devoiler en ouvrant ces yeux" proverbe chinois.

MWENZE 25/10/2013 15:43


Doyen FAUGUS,mboté.Avec tout le respect que je te dois,tu devrais reconnaître que tu es toi-même l'instigateur de ce débat,il y a près d'un an souviens-toi,lorsque nous avions abordé le grand
thème des chansons usurpées ou cédées,dans la musique congolaise.C'est à ce moment-là que tu avais cru livrer ce que tu croyais peut-être faire le buzz,le grand scoop,ici comme sur le site voisin
"starducongo" si je ne m'abuse.Aussi tu n'aurais qu'à t'en prendre à toi-même si de manière récurrente des bloggeurs y reviennent de temps à autre,suscitant au passage ces réactions qui
t'irritent."Crachez en l'air,ça vous retombera sur le visage",dit un proverbe chinois.Doyen FAUGUS,la SACEM ou la SABAM ne sont pas un tribunal,bien au contraire,mais des structures de protection
des droits des auteurs.Il n'y a donc aucun mal que tu porte l'affaire à ce niveau plutôt que sur ce blog comme tu le fais car,comme tu peux le constater les dégâts causés sont encore plus
graves,toi qui crains les retombées fâcheuses en famille.Nous savons tous que les arrangements dans la musique congolaise sont collectifs,chacun apportant sa pierre à l'édifice au montage d'une
nouvelle chanson.Il est un autre cas de figure où un compositeur émerite est inspiré par une partition jouée dans un coin par un guitariste dans la foulée des gammes,pour y poser une
mélodie,une chanson.Cela veut-il dire pour autant que la chanson qui en sortira est du guitariste?Non,car est auteur-compositeur d'une chanson le parolier et/ou le compositeur,c'est-à dire
l'auteur de sa mélodie.Dans le cas d'espèce,dis-nous aujourd'hui et clairement si les paroles et l'air de "Mokolo na kokufa"sont de toi.Si ta participation est celle du mi-solo de cette
oeuvre,un mi-solo je le reconnais aujourd'hui mythique,alors ne nous en parle plus.Autrement la conclusion du commentaire de notre frère/soeur mbokatier KINI KISSE trouverait ici toute
sa justification.


Na sukisi bongo doyen FAUGUS,boboto okati na yo.


MWENZE

Tala Mbote Camarade 24/10/2013 11:12


Tika kobebisa lokumu ya moto


bobamba tokomi ngai na  yo lelo


ngai naluka te


tuna mobali ayebisa yo


ngai naluka te


okobebisa tango na yo


nakolukela ngai makambo


Tala mbote camarade


kana nge kubaka mundele


nge ke gagné


kana nge kubaka KIMPUAKA


nge ke perdu...


Sekula sekula sekuloroooo


Aaameeeennnn

Sans Commentaire 24/10/2013 09:00


Likambo oyo eluki BANGANGA, moyen ya kotiya zolo ezali te.

KINI KIESSE 24/10/2013 03:11


"Faugus est un compositeur exceptionel" dixit Faugus himself. Bravo l'artiste j'aimerai savourer tes autres compositions d'anthologies à part Mokolo na ko kufa qui connait les chassons à succès
de Faugus qu'il nous les balance pour qu'on puisse detecter l' ADN de Mokolo na ko kufa. Qu'elle est la différence entre Faugus inspirateur, Faugus auteur compositeur et Faugus co auteur avec
TABU LEY et Guyvano de la chanson Mokolo na ko kufa. Puisque je ne comprend plus rien, je pense qu'il faut le témoignage d'une autre personne crédible et desintéressé car connaissant les Z a
fortiori les nduleman ils sont tous danzé. Faugus renonce à réclamer ses millions de droit d'auteur sous pretexte de preserver les liens de famille mais en meme temps detruit gratuitement l'image
d'un grand auteur en le livrant en pature dans un tribunal public des melomanes, en lieu et place de mourir avec son secret. Que poursuit Faugus en revelant c'est secret de famille? la
reconnaissance? la notoriété? l'argent? ou la demystification?

Faugus izeidi 23/10/2013 17:31


TU AS PEUT ÊTRE RAISON MWENZE! CELLE CI EST MA DERNIERE INTERVENTION. PERMETTEZ MOI DE VOUS DIRE SEULEMENT QUE LE BLOG MBOKA MOSIKA N'EST PAS LA POUR QUE LES GENS RACONTENT DE N'IMPORTE QUOI. DE
DEUX ! QUI T'A DIT QUE FAUGUS DONNE DES PRECISIONS POUR UN BESOIN MATERIEL ? NON L'HISTOIRE EST TÊTUE, TANT QUE LES TEMOINS SONT LA , IL VAUDRA MIEUX QUE LA VERITE SOIT DITE. LA SOLUTION QUE VOUS
VENEZ DE PROPOSER EST LOIN DES RELATIONS QUI EXISTENT ENTRE MOI ET ROCHEREAU, MÊME SI J'ETAIS DEPOURVU DE TOUT, CE N'EST PAS LUI QUE JE TRADUIRAIS EN JUSTICE, QUE DIRA LA fAMILLE ? PUISQUE VOUS
NE VOULEZ PAS DES VERITES MÊME PAR GUVANO JE CLOTURE PAR CECI. JE NE SAIS MÊME PAS POURQUOI CETTE QUESTION VOUS TIENT TELLEMENT A COEUR? QU'EST CE QUE VOUS GAGNEZ Où PERDEZ DANS CETTE DISCUTION
QUI SE TROUVE LOIN DE VOUS. CETTE CHANSON ETAIT ATTRIBUEE A WENDO SANS PREUVE. AUSSI A UN PROFESSEUR DE BRAZZAVILLE SANS PREUVE, A PAMELO SANS PREUVE ET MAINTENANT A MONGALI, BIENTÔT ELLE SERA
UNE CHANSON DE MESSAGER. CONTINUEZ VOTRE DISCUTION BÊTE,  DONC IL EST CLAIR, FAUGUS EST UN COMPOSITEUR EXEPTIONEL. IL A SORTI UNE INSPIRATION QUI N'A PLUS FAIT DORMIR LES JALOUX DEPUIS PLUS
DE 47 ANS, C'EST QUAND MÊME FORMIDABLE. MERCI MON DIEU ET JE LUI DEMANDE QUE VOUS SOYEZ TOUS PARDONNER.

MWENZE 23/10/2013 16:07


A tous les mbokatiers intéressés,lire ce que j'en pense dans la première rubrique de ce sujet intitulé "QUI A COMPOSE MOKOLO NA KOKUFA?".Doyen FAUGUS,vu que tu prends le risque de te
faire parti dans ce débat directement,au lieu de te placer au-dessus de la mêlée,ce que tu devrais faire puisque c'est de toi qu'il est ici question,quelle réponse donnes-tu à ma question
qui t'est donc adressée?J'attends que tu y répondes pour édifier les mbokatiers.Pour ta gouverne,je t'apprends que les ayants-droits sud-africains de l'auteur de la chanson "Le lion est mort ce
soir" enregistrée par Henri SALVADOR en  1959,ont porté plainte en 2006 contre ce dernier auprès de la SACEM,réclamant réparation et recouvrement de tous les droits perçus par lui sur
l'oeuvre de leur ascendant.Pourquoi ne pas porter plainte à ton tour à la SABAM et autres,puisque comme tu le dis si bien,des témoins en présence à l'époque sont encore vivants?


Je renvoie tout le monde dans la rubrique précédente de ce sujet.Merci.


MWENZE

faugus Izeidi 20/10/2013 19:00


 MON CHER PULULU ! VEUILLEZ RAPPELER A MON FRERE ZACHARIE DE CESSER D'ECRIRE DES MESONGES MONSTRUEUX COMME CELUI CI. IL CROIT PEUT ÊTRE QUE JE SERAIS CHOQUER, AU CONTRAIRE, CETTE CHANSON
PARLE DE LA MORT. TOUS CEUX QUI PRETENDENT EN ÊTRE FAUSSEMENT AUTEUR OU COMPSITEUR, ELLE LES APPELENT POUR RENDRE COMPTE, SI ROCHEREAU, GUVANO ET FAUGUS SONT LA, PUISQU'ILS SONT LES TROIS
PAROLIERS DE CETTE CHANSON COMME DIT TOUJOURS. FAUGUS EN EST L'AUTEUR PUISQUE C'EST DE LUI QU'ETAIT VENU LA MELODIE ET L'INSPIRATION. EN BON ENTENDEUR SALUT

Faugus izeidi 20/10/2013 18:25


MON FRERE ZACHARIE: POUQUOI TU OSE ECRIRE UN MESONGE MONSTRUEUX COMME CELA,  LE MESONGE EMPORTE BEAUCOUP DES GENS. CETTE CHANSON PARLE DE LA MORT. TOUT CEUX QUI PRETENDENT ÊTRE
FRAUDULEUSEMENT COMPOSITEUR DE CETTE CHANSON DE LA MORT ! SONT APPELER EN CONSULTATION PAR ELLE. SI ROCHEREAU EST LA?, GUVANO EST LA ET FAUGUS EST AUSSI LA? C'EST PUISQUE COMME DIT DEPUIS DES
ANNEES, ILS SONT LES TROIS PAROLIERS DE CETTE CHASON ET FAUGUS EN EST L'AUTEUR PUISQUE LA MELODIE ET L'INSPIRATION ETAIENT VENU DE LUI? EN BON ENTENDEUR SALUT

Faugus izeidi 20/10/2013 18:02


 Bonjour à vous les mbokatiers: En 1966, Max Mongali n'était pas avec nous sinon il allait partir avec nous en ouganda où cette chanson à été finalisée et jouée devant le public pour la
première fois, quequelques mois après nous étions parti au canada et nous avions fait recours à Mangwana avant qu'ils nous quittent pour les maquisards avec les Guvano, vous attendez que les
témoins meurent pour persister vos mensonges ? Tabou ley est là, il parle bien, s'il est sincère et aura peur de se contre dire il dira que c'est sa chanson puisqu'il était écrit comme ça sur le
disque. Guvano est là, prenez le téléphone et appelez le au +33815027309 pour en savoir un peu plus. Faugus est là, il vous dit des vérités que vous ne voulez pas croire, donc c'est vous qui
mourrai avec le mensonge si vous continuer à le défendre.


 

Claude Kangudie 19/10/2013 22:56


Mon frère Pululu, ton commentaire m'a bien fait rire...j'espère que notre bien aimé Mwenze ne s'est pas cassé la colonne vertébrale...Cela n'est pas exclu, vu toutes les hérésies que nous
entendons parfois sur certains thèmes de la musique congolaise. Quoi qu'il en soit, le titre Mokolo na kokufa restera une des chansons mythiques de notre temps. Bon week-end à tous. Mboka na biso
ezali Congo ya Tata Kimbangu na Lumumba, RDC Congo Libende ya Moto.


 


Claude Kangudie.