Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

Le boxeur Beltchika perdit son combat de septembre ’79 face à Langewouters

 

 

 

Qui se souvient encore du poids moyen Beltchika Moltchika ? Naturellement tous les sportifs des années 70, au cours desquelles le boxeur Beltchika avait connu sa période de gloire, surtout après sa victoire face à Kasongo (Sonny) de Bandalungwa.

 

Mais en septembre 1979, Beltchika a dû s’incliner à Kinshasa face au belge Langewouters. C’est de ce match qu'il s’agit à travers la coupure du quotidien Elima ci-de sous, dénichée par nos fouineurs à Kinshasa.

 

Toujours à propos de Beltchika, nous avions appris il y a quelques années qu’il n’est plus de ce monde. Qui peut en donner des plus amples détails.

 

Que ceux qui avaient assisté à ses différents combats veuillent nous relater certaines anecdotes.

 

Messager

.

Belchika 2.9.1979

.

Commenter cet article

Claude Kangudie 09/01/2013 22:22


Mon frère Lused, je me souviens très bien de ce premier combat ALI/FRAZIER. Avec le verve qu'on lui connaît, Cassius Clay n'arrêtait pas d'ironiser sur le "champion" Joe Frazier...Bien, moi, je
suis chez moi et le champion est à l'hopital. Vous pouvez aller l'interviewer à l'hopital, disait-il aux journalistes...Bongo na ba Jeux Olympiques, omonaka ba décision ya ba jury sur les combats
de boxe ? de véritables scandales...kuna nde ezalaka vraiment ba qui perd gagne. On se rappellera d'un boxeur coréen qui était resté 2 heures sur le ring après le combat pour protester contre
décision ya jury...boxera bien qui boxera le dernier. Tokanisa Congo na biso.


Claude Kangudie.

LUSED 09/01/2013 21:37


"VAINQUEUR AUX POINTS"


Normalement dans un combat de rue ,on attribue la victoire a celui qui a tabassé l'autre.Le visage gonflé , saignant ,interné à l'hôpital...On dit on l'a tapé fort.Peut importe les nombre des
coups que tu peut lancer.On peut seulement te féliciter "IL A LUTTÉ QUAND MÊME..."


 


Mais en Boxe ,ce n'est pas le cas.En Boxe ,l'arbitre attend jusqu'à la fin.Si personne n'a mis l'autre K.O.,ou s'il n'y a pas eu de JET D'EPONGE ,alors l'arbitre se base sur les nombre des
coups.Celui qui a donné le plus grand nombre de coups pendant le match est declaré "VAINQUEUR AUX POINTS" .Et cela ,même s'il a été serieusement tabassé.C'est dur .mais
c'est la loi de la boxe.


 


On a vécu cela ,avec le premier combat MUHAMMED ALI (CASSIUS CLAY ) contre JOE FRAZIER.(Nous le savons que pour Le deuxième combat en 1974 et le troisème en 1975 ,c'est Muhamed Ali qui fut
vainqueur.Mais je parle du premier combat de 1971).


 


Ce premier combat , Joe Frazier fut declaré "VAINQUEUR AUX POINTS".Mais juste après sa soit-disante victoire le visage était bombé et déformé,l'autre oeil ne voyait plus bien.La
bouche déformée (aparemment saignante)...Et devait d'urgence être réconduit à l'hôpital.Alors les deux boxeurs furent réconduits à l'hôpital ,Muhamed Ali,le vaincu rentra chez lui aussitôt.Mais
Joe Frazier le vainqueur ,étant pire ,resta à l'hopital interné pour des soins intensifs.Quel choc !!! à cette époque d'entendre que c'est Frazier qui a gagné.Qui pouvait avaler telle décision?Je
n'ai pas bien dormi ce jour là,ni manger :"EZA INJUSTICE,INJUSTICE...".En colère alors!!! "MINDELE BALINGAKA MUHAMED ALI TE...BAYINA YE KALA..."


 


Chaque fois que ceci arrive le public reste choqué :"INJUSTICE !!! ,ARBITRE CORROMPU !!! ".Et souvent c'est l'arbitre qui assume les critiques ,les injures,les calomnies...Tantôt c'est le jury
...


 


Mais le problème ce n'est pas l'arbitre ,c'est la loi de la boxe.Et l'arbitre avant de déclarer ce VAINQUEUR AUX POINTS ,il y a une jury derrière lui qui lui signale celui qui a
lancé plus des coups vers l'adversaire.Que ça soit un petit coup  qui n'a rien fait ,le jury a deja compté comme point,et totalise à la fin...


 


Peu-être dans l'avenir il sera mieux que les associations de boxe sachent differencier entre un vainqueur aux points en forme et un vainqueur aux points visiblément tabassé et
hospitalisé aussitôt...


Voilà pourquoi le public pouvait s'inquiéter de cette soit disante victoire de Frazier devant Ali , de  Beltchika devant Hunter Clay.Les pauvres arbitres ne sont que des exécutants de la loi
et de la décison du jury.


 


LUSED

anglebert 09/01/2013 03:22


cet evenement s'est exactement passe le 30 juin 1983, si j'ai bonne memoire au stade du 20 mai. Beltchika contre Hunter Clay. C'etait dans le cadre d'African Boxing Union light
middleweight title. En principe il fallait que Beltchika devienne soit champion d'Afrique ou passe a la finale, je n'en suis plus sur, mais est il que c'etait un evenement de taille.


Selon les rumeurs, tout ce qu'on avait demande a Beltchika c'etait de tenir bon jusqu'a la fin du combat. Chose qu'il fit au sacrifice de sa carriere. Beltchika etait tellement defigure
qu'on avait a peine a le reconnaitre. Une chose est vraie est que Hunter Clay l'avait copieusement boxe et lui-meme apres le match bien qu'ayant accepte sa defaite injustement avait predit que
les coups assenaient sur Beltchika en parleront d'eux-memes dans le futur.


A la fin du match, Beltchika tenat bon jusqu'au moment l'arbitre souleva son bras pour declarer sa victoire. Apres que l'arbitre ai souleve son bras, Beltchika s'ecroulat au ring et il
fut transporte en urgence a mama Yemo.


Ce combat mit fin a sa carriere. Il  perdit beaucoup de ses facultes mentales et physiques. Quelques fois il passait a l'emission Jeudi sport de Basonga Nzinga pour quemander de
l'aide au public. Visiblement devant l'ecran de la television on pouvait lire les sequelles de Hunter Clay, meme sa prononciation avait change, son caractere physique avait amoindrit. Une chose
qui m'avait touche est qu'il y avait un mecene qui avait rencontre Basonga Nzinga a l'hotel intercontinental et avait remis une somme d'argent a remettre a BelTchika pour ses soins medicaux.
Basonga Nzinga , en toute honnetete , remis cette envelope a Beltchika sur le plateau de la television, on pouvait lire un petit soulagement sur son visage.


A la fin, Beltchika fut abandonne a son propre sort, je crois qu'il habitait du cote de Bongolo chez sa soeur ou un parente proche, et il etait toujours assis dehors en train de regarder
les gens passaient et les passants s'apercevaient rapidement qu'il avait de troubles menteaux.


Ca c'est ma petite recollection de memoire sur Beltchika Moltchika.


"Tshikobele@... Mongombe@.....Canada@...Mboka@...te !

Claude Kangudie 08/01/2013 17:56


Ndeko Serge ezali nde Combat wana nazali kolobela. Ce fut le dernier combat de feu Beltchika...Boxeur oyo abundaki na Beltchika azalaki Ghanéen, Unter Clay...Kimia à tous...


Claude Kangudie.

Serge - kongo na biso 08/01/2013 15:59


Mbote,


Na b’années 1978 ou 79 publicité moko ezalaki koleka na
radio « Beltchika aa panza ye, Beltchika aa boma ye » mais natikala kotala combat na ye te et puis na ba période mususu nazalaki komona ye na publicité ya maison ya sport
« SOPRODAR ». Un jour na classe voisin nanga ya classe azalaki kofanda na Eyala na Kasa vubu ayebisi nga ke na week-end elekaki bakotaki combat ya Beltchika abundaki na Nigerian moko,
malgré ke na juges balobaki ke Beltchika a gagner mais sima ya combat bamemaki ye na lombango na Mama Yemo.


Sima ya wana ayokaki lisusu lisolo na ye
te.


Nani ayebi parcours ya Beltchika apart biloba loba
ya batu?


Boboto o mboka mosika.


Serge – Kongo na biso

Claude Kangudie 07/01/2013 22:09


Ah des souvenirs...J'ai assisté à un des derniers combats de Beltchika. C'était un boxeur de l'Afrique de l'ouest, je crois le Ghanéen Unter Clay, si ma mémoire est bonne. Le combat devait se
dérouler en deux phases aller/retour...Mais chose curieuse, le combat de Kinshasa, nous tous qui y étions là, on avait vu que Beltchika avait été battu, mais les arbitres l'avaient déclaré
vainqueur aux points. Feu Paul Basunga Nzinga témoi... Et le lendemain, les journaux titrèrent "Beltchika a joué au qui perd gagne"...avec une bonne caricature de l'incorrigible BOYAU à
l'appui. Lors de ce combat, j'avais rencontré mon père, Papa Patrice Baka Ndowesha wa Mudimbi, frère de Modeste Kambala Ka Mudimbi (paix à leurs âmes). Il me dit ceci: "mon fils, muan'enu ba
mukuma, kadi arbitre midia makuta"...Mon fils, ton frère a perdu, mais les arbitres ont été corrompu...Dressons nos fronts longtemps courbés...pour notre Congo.


Claude Kangudie.