Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

L’ENFANT TERRIBLE MWANA KASONGO 

 

image002-copie-1     Mwana Kasongo, accoupi, 2ème  à partir de la droite, entre Mungamuni et Kibonge.


Mwana Kasongo fut un des meilleurs footballeurs congolais transférés en Belgique pour renforcer les équipes Belges. Il venait de l’équipe St. Eloi Lupopo d’Elisabethville , actuellement Lubumbashi.


En Belgique, il avait évolué au sein des équipes Gantoise et Verviers, si mes souvenirs sont encore bons.


Lorsque le pays rappela nos footballeurs évoluant auimage003 championnat Belge, Kasongo fut parmi les belgicains qui permirent au Léopards de remporter en 1968 la coupe d’Afrique des Nations en Ethiopie. D’ailleurs le but de la victoire inscrit par Pierre Kalala fut sur une passe en retrait de Mwana Kasongo.


Mais sur le plan du caractère, Mwana Kasongo fut un véritable « Katangais », au sang chaud. Prêt  à en découdre en cas de provocation. Un aîné nous avait rapporté qu’il l’avait vu se battre un jour avec Bakekole Lumumba, à la sortie d’un dancing.


Vu son tempérament, il n’est pas exclu que Mwana Kasongo ait provoqué quelques « dégats » durant son séjour en Belgique. Mais nous n’avons aucune preuve pour étayer cette hypothèse.


Ce dont nous sommes sûr est que lorsqu’il était revenu au pays, et au moment où il était officiellement affilié au sein du F.C Daring, Mwana Kasongo s’était permis d’effectuer un déplacement éclair à Lubumbashi où il alla renforcer son ancienne équipe St. Eloi Lupopo face au T.P. Mazembe.


Si nos souvenirs sont encore bons, St.Eloi fut sanctionné et perdit le match par forfait. On ne badinait pas avec la discipline à l’époque. Dans l’entre-temps, Mwana Kasongo était revenu à Kinshasa dans Daring, équipe qu’il avait entraînée après avoir mis fin à sa carrière de footballeur.


P.S. Nous remercions Samuel Malonga qui a fourni des photos plus améliorées des Léopards, sur lesquelles le joueur Mwana Kasongo est nettement reconnaissable.



Messager

 

Vives les Léopards, par Rochereau et l'African-Fiesta national

 

Commenter cet article

Eben 19/01/2015 12:42

le football me passionne tellement, la vareuse, les bas, les couleurs vives, et le look des joueurs, ouf, un sport dure choques et douleur partout. Est ce que les acteurs en profit ou c'est le comité: Mwana kasongo, Kidumu, kazadi, Lofombo..

adei toko 19/11/2011 00:23


Le fils de Jean KEMBO, qui s'appelle Jirès Kembo brille de mille feux ce temps dernier dans l'équipe de RENNES. En ce moment il vient de marquer le but de la victoire contre Lyon(2-1). Est ce
qu'il ne peut pas aller renforcer les Léopards dans la campagne pour le mondial au Brésil? la RDC est dans la poule du Cameroun et du Togo

Messager 17/11/2011 06:59



Sam,


D'abord grand merci pour tes photos des Léopards.


Ces bruits orchestrés par les fanatiques de V.Club avaientt effectivement couru à Kinshasa. Mais celui qui fut incriminés était Muwawa, et non Kasongo.


Rappelons au passage que Mwana Kasongo et Muwawa étaient tous bouillants et belgicains.


Un autre fait à rappeler qui va dans les sens du commentaire du chef Ipoto est que Kasongo intimidait ses adversaires en ¨ne s'exprimant qu'en français, ou en Flammand. Je crois qu'il était passé
par l'équipe d'Antwerp ou Anvers, où l'on parle flammand.


 


Messager


 


 



chef ipoto 17/11/2011 01:26



Mwana kasongo avait un caractere atypique.A l'époque, certains joueurs souffraient des complexes d'infériorité  vis à vis de lui pcq'il fut le leader des joueurs belgicains.Surtout
il avait l'habitude de traiter des joueurs qu'il driblait des petits joueurs et insultait les arbitres avec des mots sexuels en flamands.



Samuel Malonga 16/11/2011 21:48



Vers 1968, selon la puissante radio-trottoir, Kasongo aurait chipé le slip de Kembo qui lui faisait ombrage dans les Léopards au poste d´avant-centre. Le caleçon aurait atterri dans le laboratoire d´un féticheur. Ce bruit avait provoqué un tollé chez les Véclubiens.