Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

    Jacques LOUBELO

VISUEL CD LOUBELO 1 -1- (1)

    PENSER A PARTIR DE SA PROPRE EXPERIENCE

L’importance et le rôle de la chanson dans la transformation de la société, la musique comme front avancé dans la lutte de l’aliénation culturelle au Congo et en Afrique, tels sont les thèmes abordés dans le nouvel album de l’artiste poète  Jacques LOUBELO. véritable tube qui vous tient en haleine

            Une production d’ANYTHA NGAPY

            Distribution Cyriaque BASSOKA

           

Jacques LOUBELO, un des premiers artistes poète révélés en 1967 au cours de la première semaine culturelle de Brazzaville prouve dans son nouvel album, que le rôle moteur et vital de la musique africaine n’est plus à démontrer tant dans  l’affirmation de l’ identité africaine, dans le moyen dynamique d’identification et de la consolidation de l’unité culturelle continentale, au dessus des divisions politiques, que dans le développement  économique et social du Congo et de l’Afrique.

Jacques LOUBELO est convaincu que les sources se sont affirmées, les masses s’y reconnaissent, il reste et cette tâche incombe aux artistes, en grande partie de trouver les moyens non seulement d’accéder plus largement aux formes modernes d’expression, mais s’appelle progrès, évolution des esprits par la maîtrise de leurs destins, la recherche permanente.

La musique africaine nous enseigne Jacques LOUBELO doit être fondée sur la nécessité de permettre aux africains, de s’informer, de se mobiliser et de s’organiser pour se rendre responsable de leur héritage culturel.

Elle doit en tant que création de valeur, englober les données positives du monde moderne, notamment  économique et social harmonisé.

Dès lors, il devient nécessaire et urgent, à nos producteurs et distributeurs, de promouvoir les musiques africaines de qualité et positives, de les vulgariser à travers tous les moyens nécessaires.

Enfin, nous pensons que la musique, comme nous venons de le dire plus haut, est un front avancé puisque c’est en prenant conscience , de ses ressources immenses, de son authenticité et de sa valeur morale et humaine considérable que le peuple se bat pour défendre ce qui lui est le plus cher, à savoir sa dignité, son honneur, sa personnalité, en somme son être.

Jacques LOUBELO, demeure le dernier rempart de nos musiciens, qui pense, et à partir de son propre expérience que la seule musique qui transcende et le temps et l’espace, c’est celle créée  par nous-mêmes, et qui évite une certaine confusion de valeurs entre la tradition et la modernité, entre l’ancien et le nouveau, entre l’Afrique et l’occident.

Le nouvel album de Jacques LOUBELO, qui a repris quelques anciens titres qui ont marqué sa brillante carrière musicale, est un concentré d’intelligence musicale et de culture au sens large du terme.

Clément OSSINONDE

 


Clement.ossinonde@sfr.fr


1.Samba, par Jacques Loubelo

2.Morobe, par Jacques Loubelo

Commenter cet article

norton 25/06/2011 11:07



jacques Loubelo


une perle rare, il a çà dans le sang, un vrai fils du pays ,de l'afrique, et puisque la musique n'a pas de frontière, il est fils du monde. bravo cher grand frère jacques ,et à toi Clément que
Dieu te préserve de toutes malveillances et te garde longtemps.vive le congo de lubumbashi à ouesso