Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Election de Miss Europe 1968 à Kinshasa

En 1968, un grand événement culturel s’est déroulé dans la capitale congolaise: l’élection de Miss Europe. Le spectacle était initialement prévu pour le mois de mai à Nice. Mais il  a finalement été reporté à cause de la révolte estudiantine qui gagna toute la France. A la faveur de cette mini révolution française, la République démocratique du Congo, par le biais du ministre de la Culture Paul Mushiete, demanda et réussit son organisation à Kinshasa. Une première sous les tropiques. L’événement valait la chandelle. Un pays africain, le Congo, se portait garant pour l’organisation de l’élection de la plus belle fille d’Europe. Ce grand spectacle mondain eut pour cadre la magnifique Cité de l’OUA un soir du 23 septembre 1968. 

 

image011-copie-1
Podium de la soirée: Miss Autriche (1re dauphine),  Miss Congo (Elisabeth Tavares ), Miss Finlande  (lauréate), Miss Europe 1967 et Miss Suède (2e dauphine)

 

Couvert par la télévision et par des centaines de journalistes étrangers,  le concours fut une bonne publicité pour le pays. A leur arrivée, les filles avaient reçu un accueil triomphal. Elles avaient fait le tour de la capitale et avaient même descendu le Boulevard du 30 Juin. Il y avait  pas moins de 21 concurrentes pour une seule et unique couronne. Malgré le changement intervenu, la  soirée était bien organisée et les participantes avaient été reçues comme des célébrités. Elles  avaient un programme complet d'activités. Pour leur détente, elles avaient même droit à une petite escapade équestre. Avant le grand évènement, les filles étaient parties en villégiature loin de la capitale à Goma. Puis de là, elles avaient atteint Rwindi dans le parc national Virunga. Elles avaient savouré le climat culturel de l’est-congolais avec le ballet traditionnel des danseurs Intore. Les Miss qui concouraient étaient venues des pays suivants : Belgique , Luxembourg, Tchécoslovaquie, Danemark, Angleterre, France, Grèce, Pays-Bas, Irlande, Islande, Italie, Malte, Espagne, Suisse, Turquie, Yougoslavie,  Finlande,  Autriche,  Suède, Allemagne et Norvège.

 

image003                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                       Les 21 concurrentes en maillot de bain dans le décor magnifique d’un village du Kivu.

Le jour de l’élection comme toujours dans pareil événement, il y avait de l’électricité en l’air. Les drapeaux des pays européens représentés flottaient à côté du tricolore congolais. Dix des 21 candidates avaient deux mois plus tôt participé aux Etats-Unis au concours de Miss Univers. Certaines avaient même atteint la demi-finale et partaient favorites à l’instar de Miss Yougoslavie qui fut aussi Miss photogénique à Miami,  Miss Angleterre, Miss France, Miss Norvège et Miss Finlande. Avant le vote du jury, les filles avaient d’abord défilé en maillot de bain puis en robe de soirée comme il est d’usage dans ces élections de beauté. Après délibération des membres du jury composé essentiellement des pays européens, les noms des heureuses finalistes furent annoncés. Puis plus tard après élimination des autres prétendantes ceux de la gagnante et des ses dauphines furent rendus public.

 

image012-copie-1                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  Accueil des Miss par la jeunesse congolaise

Mais avant la proclamation des résultats, Elisabeth Tavares, Miss Congo 1968, invitée spéciale du comité d’organisation fut conviée à prendre place au podium. Miss Europe 1968 fut donc la  Finlandaise Leena Marketta Brusiin, qui déjà en juillet  avait eu une honorable troisième place lors de l’élection de Miss Univers 1968 à Miami. La reine sortante, l’Espagnole Paquita Torres qui fut Miss Europe 1967, couronna l’heureuse élue. La nouvelle reine originaire de la Scandinavie avait aussi gagné le prix de la meilleure beauté européenne en tenue congolaise.

 

image013-copie-1                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  Leena Brusiin (Finlande) et Anne-Christine Kahnberg (Suède)  encadrées par des danseurs Ntore.

 

Le résultat du top 5 de cette soirée mémorable se présentait de la manière suivante :

1re : Finlande,  Leena Marketta Brusiin,  Miss Europe 1968 

2 :  Autriche, Brigitte Krüger, première dauphine

3e  Suède,  Anne-Christine Kahnberg, deuxième dauphine

4e  :  Allemagne, Roswitha Mésie

5e :  Norvège, Tone Knäred

image014-copie-1                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         Sur fond du drapeau congolais, Miss Finlande  défile en maillot de bain                                                                                 

Pour Miss Congo 1968, c’était des retrouvailles avec certaines de ces filles qu’elle avait rencontrées deux mois plus tôt aux Etats-Unis lors de l’élection de Miss Univers. C’était aussi la première participation congolaise à ce concours international de beauté. Elisabeth Tavares, reine de la beauté congolaise, offrit des fleurs à la nouvelle reine de la beauté mondiale fraîchement élue pour son éclatante  victoire. Dans le somptueux décor de la Cité de l’OUA, la soirée se termina en apothéose pour Miss Finlande pour qui cette date de septembre 1968 était à marquer d’une pierre blanche. Loin du froid de sa Scandinavie natale et au contact de la chaude  brise des nuits kinoises, elle venait d’être consacrée Miss Europe sous l’équateur. 

 

image010

Miss Europe reçoit les félicitations de Miss Congo Elisabeth Taraves

 

Au-delà de la victoire de Leena Marketta Brusiin, il y avait deux vainqueurs : d’abord le Congo qui sous le patronage du Ministère de la Culture a réussi le pari d’organiser ce concours ; puis Miss Finlande, qui par sa beauté est parvenue à mettre plusieurs membres du jury d’accord autour de son nom. La reine de cette soirée festive congolo-européenne  était belle, blonde et Finlandaise.  Le premier évènement culturel international jamais organisé au Congo venait d’avoir lieu.

Visionnez les images du séjour des Miss et du concours dans ce lien : http://www.britishpathe.com/record.php?id=68240. Retrouvez aussi les photos en cliquant sur le lien suivant: http://chileancharm.com/1968_EUROPE/INICIO.htm

 

Samuel Malonga  

 

Commenter cet article

S. Kongo na Biso 27/10/2011 15:36



Merci kulutu Malonga pona temps pe développement opesi.


Mokolo malamu o mboka yo.


S. Kongo na biso.



Samuel Malonga 26/10/2011 22:25



Ndeko Serge,


Pona Congo ezalaki sorte ya publicité pona mboka. Yeba esalamaki juste après sommet ya OUA na 1967. Bato ya bikolo na bikolo bayebaki ko situé Congo na carte mpe bayebaki kombo ya mokambi ya
mboka par exemple. Ezali mpe événement culturel monene. Ekoki ko rapporté soki bapaya (ba touristes) baye ebele. Bakosala ba dépenses na kolia, komela, kotambola mpe kolala na ba hôtels. Ba
touristes bakosala création ya ba emplois temporaires (porteurs etc). Ezali mpe source ya entrée ya ba devise au même titre que course ya Formule 1, organisation ya Coupe du monde
to mpe événement monene mosusu. Ba retombées économiques ezangaka te.



Kongo na biso 26/10/2011 18:52



 


Kulutu Malonga,


Mes salutations, nanu nayeba te tina nini basala ki miss, epesaka image lokola muasi ya
kitoko il faut kaka azala nzoto mike.  Avec ba drapeaux ndenge na ndenge pona ko représenter ba mboka ya ba participants emonana ke ezalaka événement
munene, ça rapporte quoi au juste pour un peuple?


Merci ndenge omesana kokolisa biso mayele na b’articles nayo.


Bonne journée.


Kongo na biso.