Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

 

ATALAKU mama!!!ZEKETE (2è épisode)


 Nono Atalaku

Nono Atalaku en action


Contrairement à ce que l'on croit en Afrique de l'ouest;le mot "Atalaku" n'a rien à voir avec le laudateur qu'il apparaît à leurs yeux.

A l'origine c'est plutôt un animateur qui avec son maracas et sa voix régule les pas de danse des chanteurs-danseurs pour une chorégraphie harmonieuse.

Ce mot est en réalité un mot composé (ah!tala ku!) qui littéralement veut dire:"regardez ici", autrement dit:"attirer l'attention".Nous noterons tout de même que cette animation KONGO "atalaku mama zekete" a été interprétée pour la première fois par l'orchestreMando Negro Kualakua de Brazzaville au début des années'70 avant d'être reprise et popularisée dix ans plus tard par ZAIKO.


 

Pour revenir à ZAIKO nous dirons que l'arrivée des transfuges de Odéon,j'ai cité NONO MONZULUKU et BEBET MANGITUKA comme ATALAKU,va booster l'orchestre car tout le monde veut être témoin de ce mariage entre le folklore et la musique dite moderne.Chez Ma Elika on refuse même du monde, l'orchestre connait un succès foudroyant qui balaie même Langa Langa stars formé et dressé sur son passage.Bozi et Roxy s'en iront même créer le Choc Stars.C'est le deuxième orchestre à piocher dans ODEON,ils prendront l'atalaku principal du groupe folklorique en la personne de DITUTALA. Empire Bakuba leur emboîtera le pas en débauchant BILEKU(Djuna Mumbafu).

 

Malgré cette concurrence, ZAIKO déroule et étale en épisodes les différentes variantes de Zekete zekete;les voitures Mazda 323 qu'ils s'achètent sont baptisées du nom de la danse, cependant quelques observateurs avertis notent déjà quelques fissures sur le mur ZAIKO. Pendant qu'on se fait la guerre du côté de l'Empire Bakuba c'est le "Kuassa-Kuassa" emprunté aux gars de Linguala qui bouscule l'ordre établi. ZAIKO qui se ressaisit quitte l'animation Humbu et opte pour celui de "Swedé-Swedé" de Don Camillo,folklore mongo de Kinshasa. On danse désormais le "Bongama...kamata position". Arrive le 18è anniversaire de l'orchestre, l'anniversaire de tous les dangers car au cours du concert organisé par le regretté Laudert,Jossart privilégie les fossoyeurs de ZAIKO(Manuaku,Shungu,Evoloko,Mavuela...)au détriment de ceux qui ont bataillé dur pour maintenir l'orchestre à niveau.Concert au cours duquel Wemba va ironiser en taxant ZAIKO de "Mamé...mamé ou Konono".Le malaise est visible à chaque concert qui suivra cet évènement à tel point qu'au mois de mai 1988, l'orchestre éclate en deux.

 

Il n'y a pas que les musiciens qui se scindent en deux; chaque camp a désormais son ATALAKU. Bebet atalaku prend la route de l'aventure avec le ZLL "Familia Dei" tandis que Nono Monzuluku qui se fait rebaptise  "Empereur" reste dans ZLL "Nkolo Mboka" avec les Nyoka Longo et consorts.Les deux ATALAKU se livrent une guerre sans merci où "machette likuangola" est brandi d'un côté, tandis que dans l'autre camp on est content de se débarrasser des sorciers:"Nsusu yikokele,matebu malemukeni".ZAIKO nkolo mboka choisit de promouvoir les cris de Swedé-Swedé aile Boketshu:"Sundama!!!etutana yango na yango" ou encore "Bakozala bongo pe bakotikala boye" comme pour jeter un mauvais sort à leur concurrent qui disparaîtra d'ailleurs à jamais peu de temps après au cours d'un périple afro-européen.

 

Ainsi que vous le constaterez les 4 premiers ATALAKU qui animent les chansons zaïroises de l'époque sont tous originaires de Kintambo. Eux ne savaient que faire danser et animaient pour égayer les gens.On leur glissait quelques billets (non suscités) en guise de reconnaissance pour nous avoir aidé à mouiller nos chemises mais en tout cas pas pour avoir cité nos noms au cours d'un concert.Trois décennies après,ils sont tous fatigués pour ne pas dire démodés.

Pendant que les orchestres jouant comme ZAIKO recrutaient des atalaku,tous les molokaï stars qu'étaient Wemba,Emeneya et autres Olomidé faisaient de la résistance. Le premier orchestre du style VIVA à incorporer un Atalaku en son sein fut le WENGE MUSICA; et c'est là que va naître un nouvel atalaku.

 

C'est ce que nous verrons dans ZEKETE ZEKETE troisième épisode.

 

Adei Toko

 

.

Commenter cet article

Richard MAWETE 26/10/2012 19:39


J'ai toujours du mal à comprendre lorsque l'on neglige l'apport du l'attaque Isifi dans Zaiko!!! Moi,je dirai que sans le passage de ce quatro,Zaiko aurait peut etre fait long fait comme beaucoup
d'orchetres que l'on avait connu à Kin.A ce quatro,j'ajouterai Mbuta Mashakado,qui après le depart de l'attaque Isifi joua un role proponderant dans la remontée de cet orchestre.


Je me souviens d'une conversation que l'on avait eu avec lui au debut des années 80 à Paris.Il nous dira qu'il n'avait pas l'intention de quitter Zaiko pour Yoka Lokole,mais c'est l'attitude des
autres membres du groupe qui le poussa à à le faire car il sentait une certaine jalousie à son égart.


Si ces gens là n'avaient pas fait partis de Zaiko,on ne parlerait peut pas aujourd'hui de Kolo Mboka. 

historien 25/10/2012 04:30


SALUT aux mbokatiers  


excellent article ,mais  un passage mérite qu'on s'arrete un peu.


il s,agit de l'anniversaire des tous les dangers dans lequel l'auteur mentionne que jossart a privilegié les fossoyeurs de zaiko. cad les isifi. 


les fossoyeurs ont été aussi des batisseurs de ce groupe mythique car chacun a apporté son savoir faire le 24 decembre 1969 date de la creation de l'orchestre,et le 23 mars 1970,lors du 1er
concert du groupe ,a l'exception de BOZI BOZIANA,qui a rejoint ce groupe 3 ans plus tard en mettant sa belle voix au service du groupe.les LIKINGA,NSUMBU LENGI LENGA ont pris le relais et
maintenir la stabilité du groupe,reconnaissons le,mais grace au travail fourni par les bannis et leur depart,cela a favorisé leur eclosion.les vrais fossoyeurs ne sont pas les quatres cités mais
les 3 mousquetaires,LUAMBO,TABU LEY ET KIAMUANGANA MATETA.papa wemba  et ses amis ont fait zaiko avec des oeuvres  inoubliables.ilya la scene et l'administration mais on ne retiendra
que leur apport scénique et discographique. 


ceux qui ont maintenu le groupe ne sont ils pas partis? n'eut été  pepe kallé,qui aurait pensé a dedier ne fut ce qu'une chanson a LIKINGA?


EVOLOKO est revenu avec une oeuvre anthologique fievre mondo pour son bonheur et celui du groupe.ya jossart  et feu BIMI ont fait du nzong nzing avec  l'un des fossoyeurs,papa WEMBA
dans clan langa langa ,alors que le vieux bombass est contre ces pratiques.pour le quarantieme anniversaire de zaiko.n'a t'il pas fait un concert avec  ce dernier?jossart ne  s'est il
pas separé de meridjo et oncle bapuis?meridjo est dans l'histoire de zaiko.comment s'appelle son remplacant et celui de BAPUIS?pour conclure,je dirai que tout le monde est batisseur dans zaiko
sauf l'equipe qui a fait le zenith.zaiko for ever

adei toko 24/10/2012 02:05


@Kinzonzi,


merci pour cette marque de gentillesse;


Que Dieu te bénisse

Michel Kinzonzi 23/10/2012 13:47


Merci Kulutu pour cette précision nous attendons la suite de l'épisode 3 à bras ouvert et une bonne journée.

adei toko 23/10/2012 11:32


@Kinzonzi,


L a crise couvait déjà dans Zaiko; à la mort de Longomba en mars 1988, PABLO qui devint Président ad interim de l'UMUZA a fait miroiter aux non fondateurs de l'orchestre qu'il était capable
d'asphyxier les fondateurs et ZAIKO éclata en mai 1988.Tabu Ley et Luambo qui étaient devenus alliés suite à l'affaire NGOSS ont décidé de noyer PABLO en nommant JOSSART à la tête de l'UMUZA.

Michel Kinzonzi 19/10/2012 00:25


Bonsoir Mbokatier Adei Toko,


Rien à ajouter pour ce récit mais j'aimerais tout simplement te poser une question ;la séparation de Zaiko en deux blocs est arrivée avant ou après la mort de défunt Papa Vicky Longomba car en sa
qualité de l'Umuza il avait usé de tout son poids pour éviter la dislocation du groupe.Vérifiez un peu la date du clash ça ne pouvait pas être en Mai 1988 mais avant.J'attends comme tout
Mbokatier la suite de l'épisode Zekete Zekete na esengo nionso;Bon Travail!

gloria 18/10/2012 17:36


tres bel article je vous suis comme un professeur d'école ;ça ravive mes souvenir de jeunesse comme si j'y etais je mes souviens de tous ces instants j'etais jeunes et j'ai vécu tout cela merci
pour ces propos ça me remonte le moral  J'ATTENDS LA SUITE AVEC IMPATIENCE!!!good

Mopro 18/10/2012 14:26


coup de chapeau pour ce bel article.


content de lire la suite.