Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

A LA DÉCOUVERTE DE HUIT KILOS

 

Je vous propose de découvrir un guitariste de renom qui a fait et continue à faire la fierté de la musique congolaise moderne. Il s’agit de  Huit kilos né Mbuta Nseka. C’est un virtuose de la guitare et un bon compositeur.

Huit Kilos est le fondateur de l’Orchestre Macchi et Etumba na Ngwaka. C’est dans ces deux orchestres que le public fera la découverte de Théodore Zabondo devenu Dindo Yogo, le chanteur à la voie cassée. Il se fait découvrir avec la Chanson Lola Mwana devenue un véritable chef-d’œuvre.

 

Comme la plupart des guitaristes congolais, Huit Kilos commence la pratique de la guitare avec une guitare fabriquée au moyen d’une boites qui contenait une huile que nous appelions tous Huile d’or et un morceau de bois pour accrocher les fils. Il jouait la guitare discrètement parce que son père ne voulait pas qu’il devienne un jour musicien. Mais quelle ne fut sa surprise lorsqu’il vit un jour son fils jouer la guitare sur le plateau de la télévision. Il faut dire qu’à cette époque Huit Kilos n’avait que 12 ans. Il va évoluer jusqu’à devenir l’un des meilleurs solistes reconnus dans notre pays,  un chef de file dans la création du Soukous pour l’Afrique et le Nord Ouest de l’Europe. Soliste endiablé, Huit Kilos a accompagné plusieurs musiciens dans le studio d’enregistrement avec un Soukous distinctif et de haute facture. Il a participé dans l’enregistrement de plus de 100 chansons. Il totalise plus de 36 ans de carrière musicale et il a joué le solo dans plusieurs chansons de grands noms de notre musique. Nous citerons Papa Wemba et Viva la Musica, Tabu Ley et l’Afrisa International, Langa Langa Stars, King Kester Emeneya et le Victoria Elesion. On reconnaitra son sebene dans les chansons suivantes : Immaculée, Muzina, Linga Ngai, Likala ya moto, Etale, Mokili mobimba de Tabu Ley Rochereau, Mwasi ya bato de Shaba Kahamba, Affaire ya mokili, Kamalanda et Princessia de Modogo Francofere, Abisina, Okosi ngai Mfumu, Ngabelo, Sango mabala commission, Willo Mondo, Nzinzi, Naya et la liste n’est pas exhaustive.

 

Nseka Huit Kilos

 NSEKA HUIT KILOS


C’est dans Macchi puis Etumba na Ngwaka, deux jeunes ensembles de la commune de Yolo que Huit Kilos a excellé dans la guitare solo. Il suffit d’auditionner les morceaux tels que Lola Mwana, Koko Ozana, Yoka toli, Ekoko, Souci ya mwana, Mobembo, Mayuna et bien d’autres pour vous rendre compte de son doigté.  C’était sans oublier  la danse Choc puis saccadé 23, la nouvelle danse de l’orchestre Macchi. L’on se souviendra des cris comme "Mwana ekange, monano ya suka yango’oyo. E E E E. Ototombe" pour se traduire par "Allons-y", "avançons". Nos amis de l’Équateur pourront bien nous édifier dans la traduction de ce véritable cri de guerre. C’est d’ailleurs ce même cri qu’Henri Manonga Mata Makwala  Mbonge, Alphonse Nkoy Batimba et le défunt Mpaka Ifomi Bolinga adopteront dans leurs animations radiophoniques.  Ils formaient ainsi une équipe formidable dans l’animation des émissions en Lingala.

 

Avec Dindo Yogo, Mongo Ley, Lovy Mokolo Longomba, Fifi Lopez, Huit Kilos à la guitare et autres, c’est le délire, l’extase. Etumba na Ngwaka connaitra sa véritable apogée. Oh! La belle époque.

Dans l’Afrisa International, Huit Kilos  et Tabu Ley ont contribué à exporter la Rumba et le Soukous à l’Ouest du monde. Tabu Ley est devenu une des grandes vedettes non seulement de la musique congolaise mais de l’Afrique et du monde entier.

 

J’en appelle à tous les Mbokatiers qui ont connu Huit Kilos et les orchestres Macchi puis Etumba na Ngwaka de me compléter avec toutes les lacunes que comportent mes écrits dans le souci de rétablir la vérité ou notre mémoire collective.

 

Zéphyrin Kirika Nkumu Assana

 

LOLA MWANA, par Dindo Yogo & l'orch. Macchi, avec Nseka Huit Kilos au solo

Commenter cet article

gary ngasebe 08/09/2014 15:36

OUi Nseka est un grand guitariste de la musique congolaise ...de l'orch.Machi de maitre Bokenge ..en passant par Etumba na ngwaka ;Viva la Musica ;les Victoria et le sommet avec l'Afrisa...c'est pas un Hasard celui qui a sa place dans l'Afrisa est au sommet de son art ..c'est un tout grand et Rochereau ne prenait pour soliste qu'un diamant..Nico;Guvano; Athel;Michelino;Dizzy Mandjeku;Dino Vangu;Bers;Brazzos Mpanga;pela simba ;Madoka Caen et enfin Nseka Huit Huit...point.

Soba Kadhi (Jean Bosco) 03/03/2012 15:18


Bonjour à tous les Mbokatiers, Je suis très très ému, je ne sais comment vous exprimer ma joie, jamais, jamais aucune fois j'ai pensé un jour lire un article comme celui de l'orchestre de ma
commune, Kinshas, de mon quartier SantaFé et de mon enfance fondé par les gents de mon entourage, je cite l'article sur   l'orchestre Sensationnel. 


En effet, l'orchestre Sensationnel est issu de l'orchestre Sansas  dont le fondateur n'était autre que Lovy le charmant fils du talenteux Viky Longomba


Apres s'être séparé avec le chanteur Diato Lukoki, le bassiste Davos Muaka le grand d frère de Paulina Pembele du théatre, du chanteur pop Lan le Mossenzi, Lovy avec l'appui de Senghor
Ngonde,Coulot Ngonde les fréres ainés du chanteur religieux Denis Ngonde a fondé l'orchestre Sensationnel Bolumbu dont le siège social basé sur Dodoma juste au coin de l'avenue du marché dans la
parcelle de la famille Ngonde. Pour les amples informations je contacterai celui qui fut  le secretaire de cet orchestre  qui vie avec moi ici à Luanda en Angola. 


Je peux pas vous quiter sans que je remercie ce Blog, Mbokasika,incoparable qui continue à me mettre en contact avec mon bon passé. mercie à la personne qui a eu cette géniale idée de provoquer
Bana ya Santa Fé Merci S.Kadhi(Jean Bosco)

bertino de gimbandanzila 01/03/2012 19:47


Quel hasard, en ce moment  je suis dans ma période  etumba ne gbaka, tous les matins quand je prends  mon metro pour aller au travail , je m'isole en écoutant  ya yogo et
les  sebenes  energiques et endiablés de huit  kilo nseka.Au milieu des années 70 ,un ami de mon pere qui etait un haut cadre  de plz de la region de l'equateur est venue chez
avec toute sa famille pour diner et la fin soirée ,il avait demandé a mon pere que je fasses decouvrir a ses enfants la fameuse chanson " etumba na ngbaka ooh lola" donc lola mwana et en etant un
sortissant de la zone de ngaba a kinshasa tous les grands freres de notre quartier adoraient la musique de dindo yogo et huit kilos. quand j'ecoutes les belles chansons de ma playlist la plus
part sont de chansons que huit kilos a participé (ekoko,beloti, dikando, moni,abidjan,fleur d'ete,  tete africaine,betena,place vendome) en tout cas sa  periode de viva la musica est
immense, meme son passage eclair dans langa langa 'j'aime moins sa periode victoria ,il a vraiment un style une façon particuliere donc trés energique qui donne un son tres clair  donc
réecouter si vous  avez l'occasion les chansons de l'orchestre macchi ou etumba na gbaka sur youtube vous vous rendrez compte qu'il est  dans le top 5 des guitaristes solo congolais,
merçi aux  bars de mon enfance qui diffusaient  au loin ou de fois l'orchestre  macchi ou etumba na gbaka jouait  ,aux grands freres de mon quartier qui dans ma rue kipasi a
ngaba  gardaient de fois les intruments de dindo yogo ,sans oublier   ototombe ototombe to kende. merçi mbuta huit huit nseka,huit cents kilos de semoule pour toute l'énergie que
j'ai tous les matins graçe a tes sebenes. bertino de gimbandanzila

Michel Kinzonzi 28/02/2012 16:05


Merci pour votre article Mbuta Zephyrin,tout ou presque a été dit sur le parcours musical du soliste Huit Kilos.J'ajouterais ceci: le vieux Nseka Bimuela était 8 kilos dans Macchi et Etumba na
Ngwaka,il est devenu 800 Kilos dans Viva la Musica par Papa Wemba en plein  émission Kin Kiese et il deviendra 800 Kilos  de semoule auprès de l'Afrisa du Monument Vivant Rochereau.A
noter aussi qu'il était co-fondateur de Victoria Principal en compagnie de Bipoli,Tofolo Tofla,Safro Manzangi et Patsho Star.Bon compositeur au sein de Victoria Eleison il avait composé Ekutshu
et Wabelo et José Wanduka dans Victoria Principal avec la danse Mbrototo.A Paris, il accompagnait Dindo Yogho dans ses albums en solo.Installé aux Etats-Unis il accompagne ses compatriotes
dans des concerts et certaines personnes disent qu'il fait parti du groupe des musiciens de Janet Jackson.C'est à vérifier ou à prendre au conditionnel.Il a toujours été simple et il fait la
fierté des N'djilois,des Kinois et de tous les Congolais en général.Je n'attendrais pas sa mort pour lui témoigner ma gratitude ou ma reconnaissance.Bonne continuation ya huit tozali na posa ya
ba sango na yo. 

Bens 27/02/2012 12:16


Merci mon cher mbokatier,


Parle nous un peu de l Orchestre Sensationel avec le frere de Awilo Longomba


 

le guy de 11/11/2010 22:58



de son vrai nom ndindo théodore; il l'a toujours été. il ne l'est pas devenu.



philman-kiaba 08/11/2010 17:43



J'ai récemment entendu le nom de "Huit kilos" et ne se rendent pas compte à quel point il va
revenir. That must have been very exciting to take a lesson with
him! Cela a dû être très excitant de prendre un cours avec lui! Good luck with incorporating the ideas into your own playing. Bonne chance avec l'intégration des idées dans votre propre jeu.