Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Avril 1971 : Tournée de l’équipe militaire congolaise en Belgique sous la direction du sélectionneur Max Mayunga.

Nous réitérons nos remerciements au Dr  BrunoDubois et nos amis belges de l’asbl www.foot100.be , qui continuent de nous alimenter en articles d’archives sur les footballeurs congolais ayant évolué en Belgique.

Il y a une semaine, ils nous ont expédié un article du journal belge « Les Sports » du jeudi 22 avril 1971 sur la tournée de la sélection militaire congolaise en Belgique sous la direction de l’ex-international Max Mayunga.

Pour permettre aux mbokatiers de mieux  lire cet article d’archive signé par Frank Baudoncq, nous l’avons reproduit intégralement.

Messager

 

Article du journal belge  « Les Sports » du jeudi 22 Avril 1971.

Max Mayunga (Non Mayama), « promoteur » du football congolais.

De taille moyenne, à l’embonpoint à peine marqué, au sourire le plus large, et au caractère courtois…..tel nous est revenu Max Mayunga, entraîneur-sélectionneur de l’équipe militaire congolaise, en tournée en Belgique jusqu’au 24 de ce mois. Agé de 36 ans aujourd’hui, il est devenu l’âme de cette formation de l’ANC, portée sur les fonts baptismaux voici à peine un mois.

« C’est donc une création nouvelle, qui remplacera ce qui constituait notre ancienne formation militaire représentative : l’équipe de la garnison de Kinshasa » Et Mayunga d’expliquer ensuite comment il organisa son équipe.

« J’ai sillonné tout le pays à la recherche de footballeurs miliciens…. En fin de compte, nous en avions recruté 45 dont 25 subsistèrent après une nouvelle sélection ; pour finalement venir en Belgique avec 17 joueurs. Nos sélectionnés proviennent de toutes les provinces, si bien que certains furent  tout étonnés de jouer en nocturne. Ils n’avaient jamais vu cela. D’autres encore furent désagréablement surpris par le temps froid qui régnait à Eupen ».

C’est dire si cette formation militaire en est encore à ses premiers balbutiements, et si le travail du souriant Max est à peine entamé.

« Heureusement, je pourrai garder mes miliciens pendant cinq ans (durée normale du service ), ce qui me permettra de mettre mieux en valeur la condition physique, la souplesse et le sens inné du football que possèdent mes garçons ».

Samedi prochain, un avion militaire reconduira nos invités au Congo, où dès leur retour ils prépareront leur « onze » en prévision de la visite que nos Jass leur rendront durant la seconde quinzaine du mois de juin.

«  A Kinshasa, ce sera une fameuse fête ! Il y aura un match de lever de rideau et je puis vous garantir la présence de 50.000 spectateurs au moins ! Quant à l’arbitrage, il sera beaucoup moins sévère qu’en Belgique. Nos arbitres sont plus « prudents » , car ils se méfient généralement des supporters ! »

La tournée amicale de nos Jass, permettra par ailleurs aux militaires congolais de parfaire leur préparation en vue du tournoi du C.I.S.M où l’équipe actuelle espère pouvoir se comporter de façon plus qu’honorable.

Max Mayunga : carrière et souvenirs.

Mayunga vint en Belgique en 1958, et s’affilia au Daring. Il y joua en équipe-fanion et s’occupa également des équipes de juniors et de scolaires. En 1966, il retourna au Congo où il fut chargé de la préparation de l’équipe nationale, avant de devenir entraîneur du Daring de Kinshasa. Ensuite il s’occupa à nouveau des destinées de l’équipe nationale avant de se consacrer aux premiers pas de la formation militaire.

De son séjour en Belgique, il garde deux « impressions footballistiques », dominantes. Tout d’pabord, le climat d’amitié dans lequel il vécut et ensuite le souvenir d’un fameux goal. « C’était au FC Liègeois. Après 10 secondes de jeu, Assaka a inscrit un goal après que seuls lui et moi nous avions touché le ballon. ! »

Mais s’il devait citer le nom du footballeur belge qui lui fit la plus forte impression. «  C’est toujours Paul Van Himst dont je suis encore les exploits par la lecteure des journaux ».

Franck BAUDONCQ

CE QU’ILS SONT DEVENUS.

 

ASSAKA : entraîneur de la Province du Kasaï Occidental- NDALA : membre de la Commission technique de la « Fecofa »- LOLINGA : s’occupe de comptabilité- BONGA-BONGA : entraîneur du Daring de Kinshasa- MOKUNA : membre de l’administration de la « Fecofa »- MAYAMA : entraîneur de la Province Orientale-MULONGO : député et s’occupe de l’équipe « Espoir  de Kinshasa »-MUTSHI : entraîneur de la Province du Kivu- KASONGO : entraîneur de la Province du Kasaï Priental-DAMENA : entraîneur de la Province de Bandundu-KILOLA : entraîneur de la Province du Bas-Congo-  N’LINGA : entraîneur à Kinshasa.

Avril 1971 : Tournée de l’équipe militaire congolaise en Belgique sous la direction du sélectionneur Max Mayunga.

Commenter cet article

pele 30/09/2014 12:45

je suis vraiment ravi

Messager 23/04/2014 06:37

Samuel,

Vous avez raison. la photo est d'Assaka, je l'avais aussi remarqué, tout comme le nom de Mayama que le journaliste avait confondu avec celui de Mayunga. Exploiter les archives est un exercice difficile. Mais l'article est précieux dans ce sens où il nous rappelle que c'est Max Mayunga qui avait formé la première sélection militaire congolaise.

Messager

Samuel Malonga 22/04/2014 22:23

Le joueur sur la photo n'est pas Max Mayunga mais plutôt André Assaka dit Assassin, son coéquipier dans Daring Club de Bruxelles.