Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

 

Succès des orchestres du Congo-Zaïre des années ’60 & ’70.

 

Suite à notre mise au point sur la chanson  « Mokolo nakokufa », nous voudrions présenter aux mbokatiers en ce lundi 4 novembre 2013 l’exemple d’une identification idéale d’une œuvre musicale.

 

À  cet égard nous avons parcouru notre discothèque et avons trouvé une sélection musicale réalisée par les éditeurs compétents, qui reprend le titre de la chanson, son compositeur, l’année de la parution, et la maison d’édition.

 

Cette sélection comprend les chansons de l’OK-Jazz, Bantous de la Capitale, Vévé, Les As, Negro-Succès, et GO Malebo des années ’60 et ‘70. Nous diffuserons aujourd’hui une chanson par orchestre afin de plonger les mélomanes dans l’ambiance musicale de l’époque.

 

Comme d’habitude, nous attendons des mbokatiers tous les souvenirs qu’ils gardent encore de cette période aux travers de ces œuvres.

 

Bonne journée.

 

Messager

.

 

SUCCÈS DES ORCHESTRES DU CONGO-ZAÏRE DES ANNÉES ’60 & ‘70

Feza-Dafroza, par Jossart et Les As ('69/70) aux Editions Benda Bika

Fiancée Laya, par Menghe et GO Malebo (1974)  Editions Phenix

Macarro, par Pambou Tchikaya et les Bantous (1973), Editions Fiesta

Bolingo ya momwana, par Saak Sakul et  Vévé (1969) Editions Vévé

Toluke mwana ya Kape, par Zozo et Négro-succès (1969), Editions Boboto

Makambo maneno, par Franco et l'OK-Jazz (1970) Editions Populaires

.

Commenter cet article

NSINGI MABUASSA 17/07/2014 09:01

Quelle nostalgie avec cet opus de Fiancée Laya du vieux Menghe et le GO Malebo.
C´était ma tendre jeunesse, alors innoncent dans la vie. On était gaté par nos parents, tentes, oncles ou grand-frères.
Pour vous situez chers mbokatiens, le vieux Menghe est avec nous en Angola.Mon confrère Papa Kinalo pourrait dans les prochains jours vous informer sur son train de vie à Luanda.
Kongo di Ntotila,tadi dia Ntalu.

brex 15/06/2014 16:39

cher mboka mosika un tres grand merci pour ce travail de recherche afin de nous faire dégusté toutes ses belles melodies . que vive ce beau vieux temps

Samuel Malonga 04/11/2013 22:27


J'éprouve non seulement la nostalgie de mon adolescence mais aussi et surtout un regret. Celui de voir la disparition des souffles qui caractérisent toutes les chansons que Messager a sélectionné
pour nous. La trompette aussi bien que le saxo ou le trombonne ont donné un plus à notre musique. Ils nous manquent beaucoup aujourd'hui. Ces instruments ont laissé un vide que le synthé n'a pas
pu combler. Bien souvent leur absence se remarque et doivent interpeler nos artistes. Dans l'espoir qu'ils réapparaîtront un jour dans le paysage musical congolais, je me délecte de cette
sélection.

aliben CKISSONGY 04/11/2013 17:13


C'est merveilleux d'écouter " Macaro " de Bantou de la Capitale . Ca me rappele ma tendre enfance . Merci beaucoup . Que vive à jamais la musique congolo-congolaise ( angolaise ) .