Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

Soirée de la Zaïroise 

La Zaïroise fut composée comme tout le monde le sait par le révérend-père Boka. Elle fut officiellement interprétée pour la première fois par le président Mobutu lui-même à Kananga. Pour faire la promotion du nouvel hymne national et en vue de sa vulgarisation, une grande soirée culturelle fut organisée sous le haut patronage du Président de la République. Cette cérémonie haut en couleur fut baptisée "Soirée de la Zaïroise".  L’événement se passa en 1973 dans la salle du Parti. Ce fut un fait unique dans les annales de la culture dans notre pays. Le pari était réussi. Le lieu choisi pour se faire se rencontrer tous les grands de la musique congolaise était chargé de couleurs et de symboles. Le Ciné MPR avait mis ses plus beaux habits cette nuit-là.

image001(1)

Soirée de la Zaïroise, tous les grands artistes-musiciens sur un même podiuim. On reconnaît en avant-plan : Kiamuangana, Bokelo, Madiata, Tabu Ley, Luambo, Longomba.

 

Devant les corps constitués et devant le gratin politique, le Président chanta à nouveau l’hymne qui fut d´ailleurs le clou de la soirée. Tous les grands musiciens du pays furent cordialement invités à partager le podium. Ce fut un événement unique en son genre. Des formations musicales comme l’Afrisa avaient évolué sans le seigneur Ley qui le temps d’une soirée devrait jouer avec ses anciens amis. Par ailleurs, des orchestres longtemps disloqués ou disparus furent reconstitués à l’occasion de cette journée mémorable.

image002-1-.png

L’African Jazz reconstitué le temps d’une soirée. On reconnaît de droite à gauche: Roger Izeidi, Vicky Longomba, Grand Kallé, Tabu Ley, Docteur Nico, Willy Mbembe et…

 

Plusieurs années après la séparation de ses principales têtes d’affiche, l’orchestre African Jazz se reconstitua à cette occasion. Ses principaux ténors d’antan avaient évolué côte à côte comme dans le bon vieux temps. L’histoire s’était alors écrite au présent. La formation mythique avait réapparu le temps d’une soirée seulement. Quelle nostalgie ! Ce miracle d’un moment fut l’œuvre de Mobutu qui par la magie du recours à l’authenticité et du nouvel hymne national avait réussi à mettre tout le monde musical zaïrois ensemble, donnant ainsi à certains d’entre eux l´occasion de mettre leurs divergences de côté. La Soirée de la Zaïroise fut celle des retrouvailles de tous les grands artistes-musiciens du pays toutes générations confondues, toutes tendances confondues, toutes écoles confondues. Ce fut le rendez-vous de toutes les meilleurs formations musicales du pays réunies et unies autour de la Zaïroise qui les avait enflammées du feu sacré du drapeau tricolore. Quelle belle affiche ! Quel casting ! Un vrai régal.

Samuel Malonga

 

.

Commenter cet article

Richard MAWETE 07/04/2012 16:58


Si on met de coté les paroles de nos deux hymnes que sont Debout Congolais et la Zairoise,je preferes la melodie de ce dernier,surtout lorsqu'il avait été chanté par un orchestre philarmonique.

Mukumata Michel Georges 04/04/2012 11:35


Bonjour, je me souviens avoir assisté au meeting du Président Fondateur du MPR à l'issu duquel avait été chanté pour la première fois en public l'hymne national " LA ZAIROISE" mais je tiens à
rectifier que cela a eu lieu à Mbujimayi et non à Kananga. Effet ce meeting s'était déroulé dans la commune de la Muya devant la "Maison du Parti" qui avait été rébaptisée "Maison de la Zaïroise"
après cet événement.