Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Orchestre Casanova

  ESRF1759 Recto

Nous avons le plaisir de présenter aux mbokatiers l’orchestre « Casanova », un des ensembles musicaux des années ’50 et ’60.


Nous avons découvert cette formation non à travers les écrits sur la musique congolaise, mais à travers les fouilles des œuvres discographiques menées de concert avec Kiku, notre  recherchiste infatigable.


L’unique pochette de cet orchestre ne nous a pas permis d’établir sa composition , néanmoins, elle nous fournit les noms des  auteurs ayant réalisé les quatre œuvres reprises qui y sont affichées à savoir :Alof Kesther, Samy de Mividas, Pados et,Godas.


Nous vous proposons deux de leurs œuvres , en attendant que les aînés du blog, particulièrement Crispin Régis Lukoki et Clément Ossinonde nous en renseignent davantage.


Messager

 

Deux œuvres de l’orchestre Casanova

 

 

Kozala na mama esengo mingi, par Alof Kestehr

 

 

Mobali mobimba pantalon moko, par Samy de Mivida

.
.ESRF1759 A

Commenter cet article

roger marie mabil 08/04/2012 12:33


bonjour;


tres belle trouvailee;merci


pourriez vous retracer l'histoire de l'orchestre "diamant bleu" qui jouait a kinshasa dans les annnees 60-70;


guvano aurait joue dans cet ensemble;merci

Samuel Malonga 05/04/2012 23:00


D'abord une petite précision. Le général Lonoh avait écrit plusieurs livres, mais deux avaient presque le même titre. Il  s'agit de Essai de commantaire de la musique congolaise moderne (1963) et de Essai de commentaire sur
la musique congolaise moderne (1969). Ce sont des livres parus dans les années 60 et les trouver paraît difficile. Peut-être chez les bouquinistes. C'est peu probable de se les
procurer sur Amazon, surtout qu'ils étaient édités à Kinshasa par le Ministère de la culture (je crois).  

Messager 05/04/2012 18:08


Sam,


Merci pour ces précisions.


Comment puis-je avoir ce livre que j'avais lu il y a très longtemps?


 


Messager

Samuel Malonga 05/04/2012 17:30


On trouve les traces de l'orchestre Casanova dans le livre de Michel Lonoh Malangi Bokelenge intitulé "Essai de commentaire de la musique congolaise moderne". Selon lui Alof Kesther de son vrai
nom Mbasi Alof en fut le fondateur, tandis que le chanteur ténor Samuel Lendo alias Samy de Mivida fut le chef d'orchestre.