Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Suite à l'échange que nous venons d'avoir avec Anto Nickel sur l'éventualité de la présence de Bimi au sein des Casques bleus, je mets en ligne la chanson Misolina. D'après les indications contenues sur la pochette du CD: cette chanson de Bimi fait partie des quatre oeuvres enregistrées par le groupe Casques bleus. (AFRIQUE DANSE 1978- No 360.129-Orchestre Casques Bleus).

Dans cette chanson, la voix de Yenga Yenga est plus qu' audible bien que toutes les chansons de l'orchestre Casques Bleus portaient le label Zaïko pour des raisons commerciales.

J'invite donc notre ami Anto Nickel à auditionner cette chanson avant de donner son avis.

 

Messager

 

 


Misolina, par Bimi et les Casques Bleus


360.121 Verso

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marcellin 11/07/2010 15:45


La 2e version c'est sentiment misolina, sorti apres le succe de sentiment awa. Mwan'a joburg.


Messager 10/07/2010 18:07



Michel,


je viens de restituer les images à leurs places. Merci pour ta vigilance.


N'oublie pas de signaler les petits problèmes techniques sur le blog. C'est ainsi que nous complétons sur ce blog.


 


Messager



Messager 10/07/2010 17:44



Michel,


je vais vérifier cet article et si possible remettre les images .


 


Messager



adeitoko 10/07/2010 16:09



Misolina est bel et bien une chanson de Zaiko car Bimi et Jossart n'ont jamais été Casques Bleus même quand ils sortaient un "nzonzing" ils ne signaient jamais Casques Bleus.


Je voudrai aussi vous signaler qu'il y a une autre version de cette chanson avec cette fois là les voix de Jossart et Likinga et Manuaku à la guitare solo.



Michel Kinzonzi 10/07/2010 13:39



Messager,


Le Vieux BOMBAS Mfumua Nlongo est encore en vie il peut nous clarifier sur le cas de Yenga Yenga ou encore Adios Alemba le vieux Gillette d'Or peut aussi apporter son avis.Pour le nouveau
design du blog pas mal le bleu nous apporte la clarté de l'été mais j'étais habitué à l'ancien design.


Messager pour l'article juillet 60: début des turbulences politiques au Congo les images ne sont pas toujours à l'ordre du jour.Est-ce une stratégie de la rédaction ou un oubli?Bon week-end à
tous.


 


 



Messager 10/07/2010 00:08



Michel,


D'après ce document, le nom de Otis Mbuta n'est pas metionné parmi les musiciens des Casques Bleus. Mais plutôt comme musicien de zaïko avant de s'en aller dans Grand Zaïko Wawa avec Manuaku,
Skekedan et Mbuta Sanza.


Selon ce document; Shekedan (chant), Mbuta Otis (Chant), et Mbuta Sanza(guitare rythmique) sont arrivés dans Zaïko au premier trimestre de 1979.


Voilà


J'attends ton avis sur le dessin actuel du blog


 


Messager



Michel Kinzonzi 09/07/2010 22:26



Messager,


Dans ce cas faisons confiance à ce document officiel de Zaïko.Pour le cas d'Otis Mbuta il a été musicien de Zaïko ou simplement des Casques Bleus?



Messager 09/07/2010 17:43



Michel,


Si je pose la question c'est suite aux informations contenues dans le document officiel de Zaïko. Selon ce doc, le nom de Yenga yenga est signalé en 1978 comme membre des casques bleus, pas comme
musicien de Zaïko.


 


Messager



Michel Kinzonzi 08/07/2010 23:58



Yenga Yenga Junior ou le coq qui chante avait joué à la fois dans Zaïko et chez les Casques Bleus.Il avait quitté Zaïko avec Pepe Manuaku,Bumbu Cheikedan et autres pour aller créer le
Gd Zaïko Wawa première formule.Il a ensuite quitté Manuaku juste après le décès de Cheikedan.Il avait mis sur pied un groupe avec le concours d'un mécène Colcanto qui est décédé.Notons que Yenga
Yenga participait aussi aux enregistrements des chansons d'Adios Alemba et Jossart(Milles sourires par exemple d'Adios Alemba).



Samuel Malonga 08/07/2010 21:17



A ce que je sache, Yenga Yenga a aussi joué dans Zaïko pour un laps de temps seulement. Il était écarté dudit groupe.


 


Samuel Malonga



Messager 08/07/2010 20:49



Une question à Anto Nickel,


 


Est-ce que Yenga Yenga avait évolué dans Zaïko en plus des Casques Blues?


 


Messager



marcellin 08/07/2010 20:47


Je partage l'opinion de Nickel, j'avais seulement 12 ans en 78 donc je connaisais tres peu mais une chose vraie est que j'assistais beaucoup au shows de Zaiko et on avait beaucoup de 45T don't
celui de misolina et je suis plus que certain sur le 45T c'est ecrit Zaiko meme si cela n'etait pas vraie durant les shows de Zaiko je suis sur qu'ils la chantait. Les autre chansons de casques
blues je les ai jamais entendu au shows de zaiko, les chansons comme Niko, Jiji Ntumba, Bongo bouger. Peut etre vous avez raison, j'etais petit. Mwan'a joburg


Messager 08/07/2010 20:28



Anto,


Il reste encore quelques mystères sur l'histoire de notre musique.


Lorsque j'aurai le temps, je vais encore vérifier certaines chansons . En ce qui concerne Bongo bouger par exemple, tantôt  elle est étiquettée comme une chanson de Zaïko, tantôt comme une
chanson des Casques Bleus.


 


Messager


 


 



Antoine Nickel 08/07/2010 19:31



Bonjour Messager,


Vous avez peut-être raison sur la publication, mais je reste persuadé que c'est bien sous Zaiko que cette chanson est interpretée. En effet, les Casques Bleus est une création de Teddy Sukami qui
se restreignait à quelques membres de Zaîko. Or, dans cette chanson, il y a Bozi, Bapius, Zamwangana, et Bimi cite pratiquement tout le groupe dans la chanson. Ce qui n'était pas une pratique
dans le Nzong-Nzing. Et puis, Teddy ne joue pas dans cette chanson.


Je peux me tromper.


Mais je me rappelle que cette chanson était estampillée Zaïko car je connais la famille Mukelenge avec qui Bimi était proche à l'époque (... surtout de la fille !) et dont il fait allusion :
batinda yo ngo na Bulungu eh (les Mukelenge sont originaires de Bulungu dans le Bandundu). Et cette chanson était jouée pratiquement tous les jours chez eux. 


Mais, je sais aussi que la publication des chansons chez nous ne respectait pas toujours les règles des droits d'orchestration.


Il faut aussi se rappeler que cette chanson, comme tant d'autres, était éditée sous le format 45T. Les 33T édités souvent en Europe pouvaient combiner parfois des chansons des groupes différents
et quelquefois attribuées à des groupes différents. La preuve, cet album est étiquetté "Zaiko" alors qu'on y retrouve des chansons des Casques Bleus.


Encore une fois, je n'étais pas dans les méandres vertigineux de l'édition musicale congolaise. Je ne vous donne que mon humble avis.


 



Messager 08/07/2010 18:53



Dom Munsiensi; "les paroles s'envolent, les écrits restent", dit-on. Cette chanson fait partie des oeuvres réalisées par Les Casques bleus et inventoriées par les grandes éditions étrangères.


La vraie histoire de notre musique peut se conter aussi à travers les oeuvres discographiques. Là il n'y a pas moyen de tricher. Lorsqu'un musicien entre dans un studio et qu'il procéde à un
enregistrement pour le compte d'un orchestre, cela reste gravé quelque part. Un jour la vérité finira par se révéler.


Cette oeuvre était à l'origine éditée par les éditions Super Contact de Papa Ngoma , en 1978. Elle appartient au groupe Casques Bleus composé de quelques musiciens de zaïko auxquels s'était
ajouté Yenga Yenga qui venait de Makina Loka. D'ailleurs Yenga Yenga chante dans Misolina, tout comme dans plusieurs chansons de Casques bleus.


Toutes ces chansons étaient aussi interprétées lors des concerts de Zaïko par leurs auteurs.


 


Messager


 



Munsiensi 08/07/2010 16:37



Messager,


Je croyais que cette version était tirée d'un concert de Zaïko.


Dom Munsiensi