Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

 

LES FÊTES DU 30 JUIN (JOUR DE L’INDÉPENDANCE)

diner de gala 30 juin '60 

Kasa-Vubu et Lumumba, lors du dîner de gala organisé le 30 juin 1960           

Depuis l'indépendance jusqu'au régime Mobutu,le jour du 30 Juin de chaque année était très chaleureux et mouvementé .C'est la fête de l'indépendance du Congo Démocratique  .
À Kinshasa ,Hommes ,femmes ,jeunes et adolescents se préparent pour se rendre au grand Boulevard Lumumba.C'était le lieu de rencontre du peuple Congolais et son Président ,y compris toutes les grandes personnalités civiles et militaires de la République.

Tout Kinshasa était en mouvement,ceux des provinces pouvaient suivre par la Radio ,et plutard  à la Télévision .Mais les plus curieux pouvaient descendre à Kinshasa (Kin Malebo) ,pour fêter aux côtés du Guide en personne sur le Grand Boulevard.Le Guide etait très bien aimé du peuple a cette époque là .Il n y avait pas de problème entre le Président et son Peuple.Et la fête consistait à défiler devant le Guide et tout son entourage avec le public qui est venu assisté à ce grand événement ,appuyant par les acclamations à chaque apparition importante des défilants ,soit une démonstration particulière .

1-LA JOURNÉE DU 30 JUIN À L'ÉPOQUE 
MT.54

Kasa-Vubu et Moïse Tshombe, dans la tribune d'honneur, le 30 juin 1965.


La fête du 30 juin commençait par la venue du Président de la République et ses collaborateurs.Ça ne pouvait pas commencer sans sa présence .Puisque c'est devant le Président que tous vont défiler ,assis à la tribune avec les siens.Les plus fidèles arrivaient avant le Président ,pour accueillir chaleureusement le Guide.Les Retardataires ont toujours tort comme on disait à Kinshasa,puisque le fête va bientôt commencer.

Le Président et les siens assis,le peuple les entoure de tous les deux cotés ,de part et d'autre ,et en face ,et  tout le long du Boulevard de part et d'autre.Formant deux longues colonnes de part et  d'autre du Boulevard ,laissant le Boulevard au milieu pour le passage des défilants.Les arbres,les maisons en étage ,les toits des certaines maisons dans de tels cas sont souvent victimes des adolescents voulant monter plus haut pour mieux voir.

N'oubliez pas que la fête consiste en un long défilement devant le Guide,ses collaborateurs et le public composé par le peuple congolais et les étrangers habitant Kinshasa.
Avec alors ,une longue  liste des défilants : l'Armée,les fonctionnaires publiques,les entreprises  étatiques,les écoles primaires,secondaires,supérieures,l'Université.....etc.Les associations...etc.

Mais il n'y avait pas d'interdiction pour  défiler. Tout Groupe pouvait participer étatique ou même privé .Par exemple une équipe de football comme V.Club,Imana,Bilima,Leopards...etc,un orchestre,un Groupe théâtral ...Un Club de boxe ,de catch,de Judo....pas d'interdiction !!!Mais il y avait beaucoup de volontaires...

Le défilé commençait par l'hymne National "DEBOUT CONGOLAIS" ,et terminait de la même manière,agrémenté par la Fanfare Nationale. Après, l'hymne National,les Fanfares militaires entonnent à tour de rôle la musique et chaque Groupe de défilants devait passer avec 2 personnes en-tête ,tenant une banderole ,ou un tableau indiquant le nom du Groupe ,par exemple: "UNIVERSITE  LOVANIUM".
Alors un journaliste aussi (a tour de rôle ) animait la présentation pendant le défilement .

L'ambiance était fervente qu'il n y 'avait  pas de fatigue.Le spectacle étant émouvant ,on oubliait l'heure.Il y ' eut des moments spectaculaires !!!

Quelques moments spectaculaires historiques étaient par exemple :
 

1°- La marche militaire de l'Armée

 

 

La marche militaire était très attrayante , très beau a voir .Une marche bien synchronisée ,avec cette belle uniforme de l'Armée marine,ces casquettes des pilotes de l'armée aérienne.les bérets rouges ,les bérets verts,les multi tanques de guerres.......C'était la fierté militaire du temps d'une armée vraiment capable.
"SOKI NALOBI OYO EKOYA EYA ,NATIAKA MOTEMA NA NGAI NA BA BERETS ROUGES,NATIAKA MOTEMA NA NGAI NA BA FANTASSINS...." (Citation de MOBUTU ).
(Si je dis advienne qui pourra ,je mets mon cœur aux bérets rouges,aux fantassins ...)

2°- L'arrivée  du Général  BUMBA MUASSO 

bumba

Le général Bumba, à  la belle l'époque de Mobutu

 
En tete des militaires,tenant une épée a la main.Le Général  court,gros très acrobate ,marchant torse bombé ,regardant vers la tribune ,saluant le Président et avançant comme s'il ne regardait  pas devant,avec une vivacité d'un véritable Général .Il défilait premièrement avant de prendre place après.Il est très célèbre et  très aimé du Peuple.On acclamait en disant :"Bumba ...Bumba....Bumba...." pendant qu'il marchait en bombant la torse.

3°- Le passage d'une fanfare militaire
 

3eme_groupement_56_semal_sonck.jpg

La fanfare militaire, à l'époque coloniale à Kisangani

L'approche d'une fanfare militaire avant de prendre place ,était attrayant.Surtout avec le spectacle du jeu de canne du Chef de fanfare militaire .Ces chefs ont maîtrisé la canne ,leur bâton de direction a tel point qu'un chef de fanfare le faisait rouler rapidement entre les doigts,l'élever en air ,au dessus de la tête,tout en roulant entre les doigts,puis la faire entrer entre les jambes par la main droite ,recevant par la main gauche ,puis remettant à  la main droite ,jetant en haut puis capter et continuer  à  rouler  à  gauche ,à droite tout en marchant pour aller prendre place...Très beau a voir ....

4°- Le passage d'une fanfare d'une Eglise.
En général tout passage de n'importe quelle fanfare a toujours été émouvant ,même dans la rue .
OBS : Certaines églises ont des fanfares ,avec des  fanfaristes expérimentes , comme l'Église Kimbanguiste ,l' Armée du Salut...

5°-  Le passage d'un groupe folklorique 

fêtes folkloriques

Comme d'habitude ,les groupes folkloriques ne passent jamais inaperçus.Ils passent en chantant dansant ,tout en marchant , parfois arrivés devant la tribune faisant un spectacle ,puis continuer la marche.

6°- L'apparition d'une vedette 
 

champion cyliste

Le coureur Mandjambi, vianqueur du GP de l'indépendance du 30 juin 1960, entouré par Kasa-Vubu et Lumumba.

L'apparition d'une vedette de n'importe quelle modalité ,que ça soit musique ,football ,théâtral,boxe,catch .....etc ...suscitait une curiosité et joie immense parmi ses fanatiques tout d'abord puis le public en général.un type de retrouvailles.Cris et réjouissances  au Boulevard.

7°- L'annonce d'une vedette qu'on ne connait pas de visage.
Par exemple:avant la télévision ,on écoutait seulement le Groupe Maboke à la radio.La Télévision n'était pas encore. ils étaient célèbres ,mais on ne les connaissait pas de visage.Une telle annonce suscitait des bousculades.Ces sont des vedettes qu' on connait seulement de nom et de voix ,on veut voir leurs visages.Donc des cas semblables .Cris et réjouissances au grand Boulevard.

8°- L'arrivée  des Etudiants de l'Université  Lovanium (Université de Kinshasa)
 
Un autre moment de réjouissances.Les Universitaires etaient connus comme ,les enfants qui n'ont peur de rien et de personne,quand ils revendiquent leur droit.Quand les Universitaires se fachaient Kinshasa bougeait.Ils fabriquaient les grenades chimiques et ripostaient aux soldats  ou policiers envoyés pour les saisir.On  voulait voir ces audacieux !!! Ils arrivaient avec des gros chapeaux ,type gros bérets remplis de médailles ,des boutons, des MAYAKA remplissant tout le chapeau descendant jusqu' au cou.Je crois que les anciens se souviennent encore de ce type de chapeau universitaire .Pour comprendre les MAYAKA souvenez vous des chapelets des catholiques et des musulmans,soit des bijoux traditionnels de cou des africains ...c'est de ça qu'ils remplissaient tout le chapeau ,descendant au cou ...et cela attiraient l'attention de tous.C'étaient propre à eux ...LES UNIVERSITAIRES !!!

9°- Le passage de chaque école 

élèves 30 juin 60

Le passage des écoles, à l'époque de Kasa-Vubu

Surtout ,les écoles secondaires,passant à tour de rôle ,en uniforme bleu blanc ,avec leurs professeurs .En RDC l'uniforme des écoles était bleu blanc ,sauf les infirmiers blanc blanc.Chaque école avec son tableau ou banderole écrit en grand :"ATHÉNÉE DE KALINA","LICEE BONSOMI","ATHÉNÉE LUMUMBA"...avec une démarche bien synchronisée .C'est l'uniforme qui frappait aux yeux et une démarche uniformisée .

10°- Les spectacles inattendus
Il eut aussi des moments spécifiques inattendus ,des moments des démonstrations improvisées : par exemple une fois un homme passa , marchant sur des long bois.Ses pieds ne touchaient pas la terre.il était monté sur deux bois qu'il tenait un à chaque main.Il passa devant toute la tribune sans tomber...Exploit !!! Acclamations  !!! Ne croyez pas que c'est facile essayez seulement vous n'avancerez même pas 10 mètres .Mais lui marcha à l'aise et terminant toute la tribune.
Tout courageux pouvait faire son apparition et faire sa démonstration devant la tribune,donc devant le Guide.C' etait libéral ,puisque ça amusait le public qui appuyait par les cris et acclamations .Par exemple ,Si tu as l'art du vélo comme MBELEKETE ,tu peux surprendre les gens avec les acrobaties de ton vélo . Si tu es Mupende, tu peux surprendre le public par ton couteau enfoncé dans le corps ,la flèche qui entre à la joue gauche ,sortant par la joue droite.Un homme du groupe MPENDE peut te faire ça .

Des moments de joie du public ce chaque 30 Juin ,jour de l'indépendance au Grand Boulevard.On ne sentait plus de faim,pas de fatigue,on ne voyait plus le temps...émotions sur émotions devant et aux côtés du Guide.Cela se terminait  par l'hymne national encore "DEBOUT CONGOLAIS",suivi du départ de Guide et les siens ,salués par un peuple en joie extrême ,acclamant ce départ avec larmes de joie.On avait ce sentiment de demeurer encore ensemble avec le Président de la République ou même dormir là .Le Président est parti ,chacun rentre chez lui avec joie extrême racontant aux restants ,chacun ce qui lui a plu le plus.Si les parents étaient restés ,on les raconte,ils ne se fâchaient pas d'avoir abandonné la maison ..

"Voilà l'image d'une journée du 30 Juin à la belle époque ,depuis l'Indépendance jusqu'au régime Mobutu ".

.

2-LA JOURNÉE DU 24 NOVEMBRE (LE DÉBUT DU CHANGEMENT DES CHOSES)

03-66-03.jpg

Mobutu et Mulamba, après le coup d'état du 24 novembre 1965.


Avec cette gloire ,les choses commencèrent à changer petit à petit.Tout d'abord ,le jour officiel de l'indépendance ,le 30 juin de chaque année fut remplacé par le 24 Novembre de chaque année .on ne fêtait plus le 30 juin ,jour de l'indépendance ,ce jour passait seulement sous forme de congé national ,mais sans aucune festivité . 

Ces fêtes ,ces réjouissances ,ces défilés de 30 Juin passèrent ,le 24 Novembre de l'année.
OBS:pour ceux qui ne le savent pas ,le 24 Novembre 1965 ,c'est le jour de l'avènement au pouvoir du président MOBUTU par un coup d'Etat camouflé vis à vis du Président Kasa Vubu.
Donc on avait cessé de célébrer le jour de l'indépendance (le 30 juin ) pour célébrer le jour de l'arrivée au pouvoir du président MOBUTU.
En d'autres termes ,le Congo a eu sa véritable indépendance avec l'arrivée  du Président MOBUTU au pouvoir donc le 24 Novembre ,1965.Donc  ,il fallait plutôt célébrer l'indépendance ,le 24 Novembre ,commémorant et se souvenant toujours de cette date la ,de la véritable libération ,le 24 Novembre de chaque année.

L'hymne national avait changé :
"ZAÏROIS DANS LA PAIX  RETROUVÉE ,PEUPLE UNI NOUS SOMMES ZAÏROIS 
EN AVANT FIERS ET PLEIN DE DIGNITÉ ,PEUPLE  GRAND ,PEULE LIBRE À JAMAIS
...............etc". (Extrait du début du nouvel hymne  national -LA ZAÏROISE )

Le 24 Novembre était devenu comme le véritable jour de l'indépendance du Zaïre (ex Congo).Tout commençait à changer ,même les sentiments du peuple à l'égard de son Président commençait à changer petit à petit ,après un moment de gloire avec les groupes d'animation dans chaque province,dont les plus bouillants étaient :Shaba,Kinshasa (groupe KAKE),Bas-Congo avec sa gouvernante NZUZI WA MBOMBO,Haut Zaïre ...

Mais MOBUTU commençait à avoir beaucoup des problèmes avec ses collègues politiciens,les généraux de l'armée ,ou même certains religieux comme le cardinal MALULA,voire même les hommes d'affaires  étrangers  ou congolais comme DOKOLO .Mobutu N'avait plus confiance en personne.Tout homme politique,militaire ou même religieux célèbre était comme un Rival.Sujet a être éliminé même en silence soit être écarté d'une manière ou autre.
Les hommes d'affaires se voyaient confisqués certains bien.La Banque de Kinshasa de DOKOLO par exemple ,devint de l'Etat,les Hommes d'affaires étrangers  refoulés .Les résistants étaient punis. Université  fermée ,étudiants au service militaire.Des nombreux suspects de tuerie parmi le peuple,la terreur entra, le peuple perdit l'amour du chef ,et commençait plutôt à avoir peur de son propre Président  qu'il jugeait d'un Dictateur de mauvaise foi..Ce sentiment d'approcher le Président commençait à se dissiper petit à petit jusqu' à commencer à éviter à approcher un Dictateur considéré comme sanguinaire,un léopard mangeant la chair humaine,un homme de Primacuria qui a vendu le pays à sa maison de magie ,un étranger camouflé (togolais,centrafricain) qui a été envoyé pour dominer les Congolais  ....un tas de choses ,un tas d'interprétations parmi le peuple .

La vie sociale baissa très fort ,il eut la faim,la crise

"CRISE OYO BA TATA ,BA MAMA ,BANDEKO ,MOTO NIONSO AYEBA TINA NA YANGO..."(citation de MOBUTU ).
(CETTE CRISE ,PAPAS,MAMANS,ET FRÈRES ,QUE CHACUN CONNAISSE LE POURQUOI...)

La crise est entrée ,la misère du peuple,les écoles,les hôpitaux  lambrissés  ,les professeurs impayés de plusieurs mois,les infirmiers et docteurs aussi,les policiers,les militaires non payés ,les universitaires abandonnés sans bourses d'études...L'Armée abandonnée sans armements efficaces .Seule est restée dynamique la division présidentielle DSP qui protège le Président .L'armée nationale n'est resté que de nom.cette armée qui combattit au Tchad ,qui a terminé le conflit Hutu et Tutsi au Rwanda, devint fatigué et dépourvue de tout équipement de défense ....MOBUTU n'avait plus confiance en personne .

Alors le peuple aussi perdit la confiance en son Président ,le peuple perdit l'estime,l'amour ,l'attachement  au Guide, jusqu'au niveau de commencer à l'injurier et parler mal de lui...Réclamant alors sa démission ,souhaitant même sa mort.

Voici une question : avec avec un tel moral et un tel état psychologique ,un tel peuple,une telle armée ,de tels politiciens,de tels grands commerçants ,de tels étrangers ,de tels élèves,de tels professeurs......etc.un tel général BUMBA MUASSO abattu moralement.

AURONT-ILS ENCORE LA JOIE ET LA VOLONTE D'ALLER ENCORE AU GRAND BOULEVARD DÉFILER OU ACCLAMER SON GUIDE ,ALLANT À PIED ,VENANT DES PROVINCES ?

La réponse est claire ,NON !!! 
Une expression française dit :"VENTRE AFFAME N'A POINT D'OREILLES"
Le peuple n'a plus besoin de ces slogans :"MOBUTU MOKAKO !!!SUA A AH",ni ces chants comme :"100 ans TOMOTOMBELI" 
Le peuple n'a plus besoin de 100 ans de règne, qu'il parte aujourd'hui même ,demain c'est trop loin.

Même le général BUMBA ne continua pas à marcher,lui aussi était entré en conflit avec MOBUTU .Que ça soit le Président  Mobutu  ou le Général Bumba ,chacun traitait l'autre de traitre .Confit qui termina par la destitution du Général BUMBA comme Chef d'Etat Major Général ,puis sa disparition totale sur la scène militaire.

C'est ainsi que se termina cette joie des fêtes du 24 Novembre qui remplacèrent ,celles du 30 Juin.Toute la joie du peuple partit et terminée ,la froideur totale  entra jusqu'à  l'avènement de KABILA ,le père .

3-LE RETOUR DE LA DATE DU 30 JUIN

LD-Kabila.jpg2_.jpg

Laurent Kabila
Avec Kabila ,le père ,la date du 30 juin ,l'hymne national ancien "DEBOUT CONGOLAIS",le nom du CONGO ,le drapeau bleu...revinrent .Un soulagement d'un peuple qui ne veut plus de ces: 24 de Novembre,Ces 3 Z (Zaïre comme Pays,comme monnaie,comme fleuve), ni de son hymne (ZAÏROIS DANS LA PAIX RETROUVÉE ,PEUPLE UNI NOUS SOMMES ZAÏROIS ....),ni son drapeau MAYI YA PONDU ( l'eau des feuilles manioc, donc la couleur VERTE).

Ce retour fut un soulagement pour le peuple.

Mais ce soulagement n'est pas total ,ce n'est que partiel...La date est rentrée ,on commémore encore le 30 Juin ,mais ,mais,mais.....

CETTE JOIE ANCIENNE DU 30 JUIN  DE LA BELLE ÉPOQUE  est-elle rentrée aussi ?
Cet attachement du peuple ,cet amour ,cet estime ,cette affection d'un peuple vers son Président est rentré aussi ?

Peut-on encore fêter le 30 Juin comme à la belle époque ? avec cette joie là ? cette ambiance la  ? ces émotions ..... Oh oooo ,c'est difficile !!!

"VENTRE AFFAME N'A POINT D'OREILLES"

Pour que cette joie rentre ,Il faudra tout d'abord que  l'armée reprenne forme (pas chaque fois aidée par l'Angola),les militaires,policiers,professeurs,infirmiers,les fonctionnaires d'Etat ...bien payés .Que les bourses des études reviennent ,que les étudiants étudient à l'aise,étudier et travailler,diminuer le taux de chômage ,diminuer ces licenciés ,gradués qui vendent du charbon ,ces femmes licenciées ,graduées  qui la seule solution est se prostituer un peu....Ces enfants chassés à l' école par manque du minerval.A notre époque on ne nous chassait pas,au contraire ,on nous distribuait du LAIT (MILIKI) a l'école primaire .Et à l'école secondaire la Bibliothèque de l'école nous donnait des livres à remettre la fin de l'année ou acheter si tu veux en posséder...

N' y a -t- il pas vraiment un President qui faira encore revivre le peuple Congolais cette ancienne ambiance du 30 juin plein d'émotions ?

"....TRENTE JUIN,O DOUX SOLEIL    
TRENTE JUIN DU TRENTE JUIN
JOUR SACRÉ DE L'IMMORTEL 
SERMENT DE LIBERTÉ 
QUE NOUS LÉGUONS 
À NOTRE POSTÉRITÉ 
POUR TOUJOURS  ".            (Extrait de la fin  de l'hymne national " DEBOUT CONGOLAIS )



Aux  Mbokatiers Congolais ...Bonne fête du 30 Juin 2013 !!!

LUSED

 

Debout congolais, par Chem Chem Yetu

.

.

Commenter cet article

Gbazo 05/07/2013 21:34


Le general Bumba est mort depuis quelques annees. J'ignore dans quelles conditions.

Serge - Kongo na biso 05/07/2013 11:58


Mbote,


Ba feti ya indépendance nga na viva yango te lokola ba kulutu ya tango ya
président Kasa vubu mais naza na mémoire na yango lokola ba journée moko très calme, ba wenze to zando ya munene ezalaka fermé na jour wana, soki mama asombaki biloko ya kolamba te le 29 juin
wana bo ko passer journée moko misérable po bokozala na biloko ya koliya te, même transport ezalaki diminuer sauf quelques têtes sélectées nde bazalaki kokende ko participer obligatoirement na
défilé na boulevard du 30 juin, parmi batu wana ezalaki ba travailleurs ya l’état, ba dirigeants ya MPR, JMPR, CADER, ba animateurs na ba animatrices, ezalaki pe journée moko ya esengo pona ba
soda ba exhiber ba pas cadencés na boulevard du 30 juin et surtout ba kulutu na nga ya ba soda bazalaki kosepela po après ba mois ya négligence FAZ azalaki kopesa bango ba tenues ya sika mukolo
wana. Quelques généraux bakomaki na système ya kolongola ba moteurs ya ba blindés po batiya yango na ba baleinières na bango mais quelques jours avant feti bazalaki kozongisa yango en place po
Mobutu amona ke tout aller bien. Ba nzembo ndenge na ndenge ezalaki koyembama na ba fanfares ya armées moko na yango ezalaki « o Maria Charanga, mbenga Suzana, boya tobina rumba cha cha cha,
eyambela ooo, o Maria Charanga ngoya ooo, eyambela ooo » après feti ba blindés ezalaki kotika na traces ya ba roues chainées na yango na Blvd na ba rues de la capitale. Mais lelo journée ya
30 juin ekoma vraiment sabotée, bafouée, piétinée et parfois ba feti ekoma kosalema na Lubumbashi nionso wana po président alingi à prouver na peuple ke azali bon gré malgré « mwana ya ba
Katangais » alors ke nzela ya mukuse qui ne coute presque rien ezali « Teste ADN to DNA test. »


Ndeko Lused selon lien oyo general Bumba akufa déjà:
 « http://bumbanotredame.blogspot.co.uk/2011/03/evenement_18.html »


Boboto o mboka bino.


Serge – Kongo na biso

Lused 05/07/2013 08:52


QU'EST DEVENU LE GENERAL BUMBA MOASO ?


Qu'est devenu au juste le Général Bumba Moaso,le Chef d'Etat Major Général ?


Est-il vivant ou mort ?


S'il est vivant ,est-il à Kinshasa ou Europe ? Maladif ,trop vieilli ,ou paralysé ?(comme j'avais entendu une fois,je ne sais pas si c'est vrai).


S'il est mort ,dans quelle condition ? Trop vieilli ,maladif ,paralysé ? ou suspect d' être empoisonné comme arrivé à certains des ennemis de l'ancien Président ?Chose qui n'est pas impossible vu
le conflit avec le Président après la guerre de Shaba à l'époque des KAMANYOLA...


 


Si un Mbokatier a des informations précises sur le Géneral Bumba,il peut m'aider.


 


LUSED

Claude Kangudie 03/07/2013 21:57


Ndeko Lused matondo mingi na makomi na yo. J'en profite pour dire que la date du 30 juin ekotikala seko na histoire ya Congo...Ata ko ye Mobutu alingaki abotisa biso nionso na mokolo ya le 24
novembre na ye wana. Pour la grande histoire, je te compléterai en disant que le 30 juin 1961, le 30 juin 1962, le 30 juin 1963, le 30juin 1964 et le 30 juin 1965 avaient été fêtés avec faste
sous le régime du Président Kasa-Vubu. Donc Jour ya Lipanda ezelaki te avénément ya Mobutu mpo ekoma mokolo mua fête mpo na bana nionso ya Congo. Trente juin jour sacré de l'Immortel Serment de
Liberté Que nous ont légué Lumumba, Kasa-Vubu et leurs compagnons et que nous avons aussi le devoir de transmettre à nos enfants et petits enfants...


 


Claude Kangudie.

Pedro 03/07/2013 10:47


Très instructif ce résumé des contrastes entre les époques ! J’ai pourtant l’impression que, pour un non-kinois, ce rapprochement avec le Guide a toujours été quelque peu
intimidant. Par exemple, savez-vous qu’on nous disait que si le militaire qui gesticulait avec le bâton devant la fanfare militaire le laissait tomber, il serait exécuté sur le champ ? Je ne
sais pas encore si c’est vrai, mais des choses comme ça ont toujours contribué à la solennité (et la peur) de ce qui se passait, plutôt qu’à une atmosphère détendue, cordiale et familiale. Devant
quelqu’un qui avait pendu des anciens membres du gouvernement.