Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

LE GRAND KALLE AVAIT QUAND MEME CHANTE MOBUTU ¨ !

 

cd36561 Recto

Selon une opinion largement répandue, Joseph Kabasele dit le grand Kallé n’avait jamais chanté Mobutu et son régime. Mais les fouilles effectuées par Mbokamosika viennent de prouver le contraire.

En effet, en 1966, le grand Kallé, en compagnie de l’African-Jazz nouvelle formule, avait dédié au régime naissant du général Mobutu deux beaux titres intitulés :  « Indépendance économique » et « Congo-Centrafrique ».

Que peut-on retenir de ces deux trouvailles ?

-Les archives contiennent beaucoup de mystères ;

-Chaque fois qu’une œuvre a été enregistrée, une copie gardée quelque part réapparaîtra un jour ;

-Toutes les chansons que nous recherchons existent, il suffit de fouiner pour les retrouver.

 

Messager

 

DEUX CHANSONS DU GRAND KALLE AU REGIME MOBUTU

90115 B

 

1.Indépendance économique, par Kallé & Alexis et l'African-Jazz

2.Congo Centrafrique, par Kallé & Alexis et l'African-Jazz

Commenter cet article

DANNY MESU TSHIBAMBI 21/06/2011 01:19



Le Grand Kallé a cité Mobutu dans ces deux chansons. Ce n'est pas un secret. Il y a d'ailleurs une troisième  intitulée "Mbula ya sacrifice" sortie en 1967.


Le problème a mon avis c'est la manière dont on parle de Mobutu dans les chansons. En 1965, tout le monde était fatigué, le discours tenu par les officiers répondait aux attentes de la majorité
du peuple. Ils se donnaient cinq ans pour redresser la situation.


Ces chansons, ne sont pas des hymnes à la gloire de Mobutu. Quand on les écoute, on sent que l'auteur met  chacun devant ses responsabilités.


Mobutu et Mulamba, vous qui tenez les rênes de lEtat, nous le peuple nous crevons de faim. Congolais, oublions le passé, remettons-nous au travail.


Bokassa et Mobutu, les nationalistes sont derrière vous. On y parle de l'esprit de Boganda et de Lumumba. Dans les trois chansons, la vedette c'est l'indépendance économique et non Mobutu.


Ces chansons étaient bien connues à l'époque, qu'on les découvre aujourd'hui ne veut pas dire qu'elles n'existaient pas.


J'aimerais terminer en disant que toutes ces chansons ont été par l'orchestre African Jazz du grand Kallé. Jeannot Bombenga avait fermé la parenthèse Vox Africa qu'il réouvrira en 1968.


Donc, l'esprit des chansons de l'African Jazz 1966-1967 n'est pas le même que celui qui a régné à partir de 1970.



Clément OSSINONDE 04/06/2011 17:25



C’est  idée répandue a été une erreur,  car Joseph
KABASELLE a bien  cité MOBUTU dans quelques chansons réalisées, Dieu merci avec la formation fusion (Vox-Africa-Kabaselle) et bien après la
disparition  de LUMUMBA dont il était un proche collaborateur. D’ailleurs dans la première chanson « Indépendance économique », il prône
l’unité, l’oubli :…..  « Tobosana maye maleka kala »