Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

LE GÉNÉRAL MATUMONA DEFAO, LE ROI DU NDOMBOLO

defao 2

 

Cette photo nous montre le Général Defao avec à sa droite Montana Kamenga

 

En ce début de l’année 2011, j’ai choisi de vous parler d’un général, pas un général de l’armée mais de notre musique moderne; d’un roi, pas celui du royaume Kongo ou Kuba mais du roi de Ndombolo, une danse qui a parlé et continue à parler d’elle des années durant. Il s’agit bien, vous vous en doutez du Général Defao Matumona.

 

Né Matumona Lulendo, il a vu le jour un certain jour de l’année 1959. Defao entre très jeune dans l’univers de la chanson congolaise et cela à l’âge de 17 ans dans un orchestre dénommé Suka Movema, puis Sorgo Stars, Korotoro et Somo West avant d’atterrir dans le Grand Zaϊko Wawa de Pépé Felly Manuaku en 1981. Il forme un duo imbattable avec Joe Poster, le Grand Muyaka. Élégant, charmant, fin danseur et toujours bien sapé, Defao est vite adopté par les Kinois. Avec Joe Poster, c’était une véritable guerre des fauves sur la piste. Je demande à Messager d’annexer ces deux vidéos à la fin de mes écrits pour que certains Mbokatiers puissent se rendre compte de la souplesse de mouvements de ce danseur  sur la scène avec sa masse de 115 kilos ainsi que de ses tours de danse.

 

En 1983, Deafo quitte le Grand Zaiko Wawa pour faire une entrée fracassante dans le Choc Stars de Ben Nyamabo. Il chante à côté du Grand-père Bozi Boziana, Lassa Carlyto, Debaba Mbaki, Djuna Djanna, Nzaya Nzayadio et Monza 1er. Avec Roxy Tshimpaka dit Grand Niawu à la guitare solo et Ditutala à l’animation, c’était le délire, l’extase et la liesse avec la danse Roboti-Robota. Il forme un autre duo formidable avec Debaba dans la chanson "Mokolo mosusu". C’était des beaux jours, la belle époque et Defao en profite pour asseoir sa popularité grandissante et cela jusqu’en 1991. Il lance les chansons Hitachi, Kibazo, Djeni, Bel ami de Wolo, Kopalangana te, Au bon accueil, Ami Ngapy.

En 1991, grâce à son charisme inné et son succès grandissant,  il se décide de voler ses propres ailes et fonde l’Orchestre Big Stars. Il s’entore de Montana Kamenga Sommet des sommets, Mbokali (Burkina Faso), Lufu Toto dit Senechal, Kabosse, Jojo, Trocadero, Anthony Sampaϊo, Gipson, Bleu Kinanga, Bakolo Keta, Ladji Son, Adoli et bien d’autres. Il compose "Copinage", "Sam Samitanga", "Agence courage", "Maintenance", "Sala noki", "Piss-cass", "Famille Kikuta" et que sais-je encore. Il chante également avec la collaboration de Mbiliya Bel, Ange Rifana Moto na vélo, Papa Wemba dans la chanson Aimée la Congolaise, Koffi Olomide dans Anicet  et également des musiciens de Bana OK.

 

Depuis 2000, l’orchestre Big Stars du Général Defao connait actuellement des sérieuses difficultés. Ses musiciens sont éparpillés à travers le monde. C’est tout de même étonnant de constater que pendant que beaucoup de musiciens congolais ont adopté l’Europe, l’Amérique ou l’Asie comme leur deuxième continent, le Général Defao s’est replié sur son Afrique natale. Il vit au Kenya où il se produit de temps à autres, mais son retour au Congo demeure hypothétique. Qu’à cela ne tienne, nous lui souhaitons bonne chance dans son nouveau choix et espérons qu’avec son immense talent, il pourra un jour rebondir sur la scène musicale congolaise.

Comme nous n’avons cessé de le dire dans Mbokamosika, nous faisons un travail de mémoire et nous nous complétons mutuellement. Nous attendons votre apport pour enrichir ces quelques lignes.

 

Zéphyrin Kirika Nkumu Assana

 



Commenter cet article

Guillaume 20/02/2011 02:20







Guillaume 11/01/2011 03:21







Messager@ 05/01/2011 18:07



Voisin 4,


Merci pour vos voeux de Nouvel an que je vous réciproque . En ce qui concerne le volet de votre intervention relative à la relève, c'est aussi mon souci, car avec l'âge, nous devrions disposer
d'une personne capable de nous remplacer.


Je suis en train d'observer autour de ceux qui sont déjà engagés au sein du blog, je crois qu' un ou deux sont en mesure d'assumer cette tâche à l'avenir.De toutes les façons, ces genres de
consignes se font en coulisse pour ne pas dévoiler toute notre stratégie..


Vous conviendrez que je ne puiise aborder le point politique pour des raisons évidentes


 


Messager



Voisin4 04/01/2011 21:24



Cher administrateur du meilleur site kongolais, toute tendance confondue.


Meilleurs voeux a tte l'equipe et en particulier au nomme Messager a qui je demande de penser a former les fouineurs de demain aussi talentieux que lui.


Pourriez-vous publier ce commentaire plz!


Pourquoi ne dites-vous pas ce que tout le monde sait? Okay, bcp d'artistes ont elu domicile ds le vieux continent mais ILS REVIENNENT TJRS A LA SOURCE, Kinshasa.


Pourquoi donc ce digne fils du Kongo, DEFAO, n'est-il jamais revenu alors qu'il reside a 2-3 heures du Kongo de Kimbanngu? Vous pensez  que ce veritable mwana mboka n'a aucun sous pour
se payer un billet d'avion?


Pourquoi ne posez-vous pas la question au gamin du palais de la nation ce qu'il en est. Mosala ya ki taxi eza mabe te, naitre dans un village qui n'existe pas, e sala rien ou encore obtenir un
bachelor degree d'une universite fantome des Us, probleme eza te... MAIS nous avons le droit de savoir qui est qui; cela est-il trop demander? We want to know from which planet he is from.


Voisin4


 



Claude Kangudie 04/01/2011 20:43



Bonjour à tous. Je veux juste signaler que l'orchestre Somo West était un ensemble basé à Inkisi-Kisantu, fief du fameux Zembe-Zembe et de l'orchestre Banita. Manuaku et son Grand Zaïko Wawa
s'étaientt retirés en maquis à la cité agricole de Kisantu. Pépé Felly découvrit une célébrité locale en la personne de Defao, qui évoluait dans l'orchestre Somo West. C'est ainsi que celui-ci
fit son entrée dans la cour de grands en intégrant Grand Zaïko Wawa. Tous les fans du grand magicien Pépé Felly découvrirent cet étonnant chanteur et danseur émerite qu'est Matumona
Defao à la sortie de Grand Zaïko Wawa aux cotés de Mumbata Djo Poster, Shimita Lukombo et d'autres...Ce fut le début d'une des histoires passionnantes de notre musique...Tokanisa Co,go na biso.


Claude Kangudie.