Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

 

FIN DU DÉBAT SUR MOKOLO NAKOKUFA

 

Chers amis,

Suite à la lassitude créée par le débat sur la chanson « makolo nakokufa », nous voudrions faire une petite mise au point à l’attention de tous les mbokatiers.


En effet, il y a un diction qui dit que « les paroles s’envolent et les écrits restent ». Un des bienfaits de la colonisation au Congo Belge fut l’école obligatoire. À  la fin des années ’50, le Congo était parmi les pays les plus alphabétisés en Afrique. Le niveau scolaire était au top malgré la carence des diplômés universitaires à la veille de l’indépendance. Néanmoins, nos diplômés des ’écoles moyennes,des écoles normales, et nos séminaristes s’étaient brillamment défendus face aux docteurs et licenciés belges durant les négociations de la Table Ronde de Bruxelles.

 

Les débats lors de la Conférence Nationale et Souveraine en 1990 ont révélé le niveau intellectuel atteint par le congolais en l’espace de 30 ans seulement après l’indépendance.

 

Mais comment se fait-il que malgré son niveau intellectuel, le congolais a du mal a reconnaître  ses droits tant politiques que privés. La gestion du pays revient seulement aux politiciens auxquels il fait confiance aveuglement. Le congolais, même instruit est incapable de gérer un contrat quelconque. Tout se fait de gré à gré. Combien de personnes se sont fait spolier de leurs propriétés foncières par des locataires véreux ?  Combien de victimes d’accidents ont vu leurs dédommagements détournés par certains avocats ? Combien des joueurs ont vu leurs carrières compromises suites aux mauvais contrats ? Combien de congolais se font actuellement rouler en acceptant de travailler avec les identités d’autrui, oubliant que les cotisations sociales profiteront aux seuls détenteurs des identités empruntées ? Combien parmi nous savent la nature de leur régime matrimonial, si leurs mariages relèvent de la communauté des biens ou  de la séparation des biens ?

 

Les études n’ont pas détaché le congolais de la tradition orale où tout était basé sur la confiance.  Mais à l’époque, nos aïeux respectaient leur parole,ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

 

Depuis quelques jours, nous parlons d’un litige qui n’aurait pas existé si nos orchestres étaient dotés d’un service juridique ou si nos musiciens savaient l’existence des notariats. Avant l’enregistrement de Mokolo na kokufa, ce service aurait déterminé à qui elle appartenait.

 

En faisant cette mise au point, loin de nous l’idée de  donner des leçons à qui que ce soit. Nous avons voulu tout simplement  mettre fin à ce débat en évoquant d’autres  points qui dépassent  le cadre de la chanson Mokolo nakokufa et qui nous interpellent tous.

 

Messager

.

Commenter cet article

Danny MeesuTshibambi 21/11/2013 19:26


Le débat est fini, nous n'avons pas découvert la vérité. Mais, Max Maxime collaborait avec


l'African Fiesta 66 au moment où Mokolo na kokufa est sortie. J'avais demandé à Faugus


de nous dire si oui ou non c'était le cas. Je cherchais ce titre de Max Maxime avec cet Orchestre. A ma grande surprise, les fins limiers de Mbokamosika, nous ont mis Kati Moke,


qui prouve la présence de Max Maxime dans les milieux de l'African Fiesta 66.


Pourquoi ça ressemble à l'African Fiesta? C'est parce que, au début de l'African Fiesta 66,


Guvano avait pour mission d'imiter Nico à la perfection.


Salut à tous.

José Kula 13/11/2013 09:24


Ndeko Henriette,


Nganda ya Mondani oyo ya rond-point EZO na Yolo,puis par après ekomaki Kroubondo, si je ne me trompe pas nganda wana ezuaki kombo ya Mondani après même ba mbula (années) wana déjà orchestre
Co-bantou ya ba vieux Champro na Dewayon eyemba Nganda ya Mondani, puis ba orchestres misusu mpe eyembaki Nganda ya Mondani, à mon avis je crois Nganda ya Mont Dany ou Mondani oyo vraiment
bazalaki koyemba ezalaki na commune mosusu ke na Yolo-Ngaba-Mombele.


Ba orchestres oyo ezalaki kobeta mingi na Mondani ou Kroubondo ezali Bella-bella puis Kamalé.

henriette 13/11/2013 01:38


Bsr, nganda ya mondani ebandaka kozala na yolo ezo precisement loboko ya Mombele en face ya ecole Agricole ya rond point ezo si je ne me trompe pas.


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 

Pedro 06/11/2013 17:57


Il faut avouer que les compositeurs sont quand-même des magiciens. Ils décident qu’il y aura quatre personnages : (1) moto ya pauvre ; (2) moto ya mbongo ; (3) moto
ya kwiti ; (4) mwasi ya ndumba. Et nous sentons tous qu’un cinquième personnage aurait été de trop. Et les compositeurs cherchent un prétexte pour faire dire à l’un des personnages :
Nakolela kaka African Fiesta etikala.

Lused 05/11/2013 03:02


La raison de cette demande est que j'avais seulement posé une question:


"QUI A COMPOSÉ MOKOLO NAKOKUFA ?"


Alors vous aviez tous répondu et moi je n'ai rien dit ,tout au long du débat ,juasqu'à sa fin (ARRET DU MODERATEUR).


Maintenant je voulais vous dire, ce que j'ai retenu de vos réponses...


 


LUSED


 

Lused 05/11/2013 02:53


Chers Mbokatiers !!!


Aimons-nous , supportons-nous et pardonnons-nous Un débat n'est pas une guerre. C'est une echange d'idées pour la construction à la recherche de la Vérité.Quand la vérité jaillit ,c'est l'equipe
qui a gagné.Mais ceci n'est possible que par la complementarité.


"L'UNION FAIT LA FORCE"


Malgré que le Moderateur a arrêté le débat ,je demande au Moderateur et à tous les Mbokatiers de me donner une dernière tentative ,sur ce que je pense comme conclusion après avoir écouté tous.Une
demande spéciale après vous avoir entendu tous !!!Une sorte de synthèse selon moi,et vous allez me critiquer après m'avoir lu.


Veillons calmer les tensions .Merci


LUSED

Sans Commentaire 05/11/2013 02:24


OLUKAKA MAKAMBO EEE


OKOZUA EEE


Papa Mwenze, Messager abeti sifllet ya bosukisi, biso banso tolali na mabele, LOSELO mwana ya Congo - Mokitani ya Wendo, ye nde nkolo " Mokolo Nakokufa " lokola ekomami na palaki.


Mpo tolobi te te te te te


Abuooo Piaaaa

ndolo 04/11/2013 13:10


bonjour!


mbote mboka! nalingi nayeba , dans les annees 67,.. bar ou nganda moko ezalaka kosala succes na kin, ba immortalisa pe nganda yango mingi na ba nzembo, es ce ke tokoki koyeba precisement ezalaka
situer wapi: kombo ya bar ango : NGANDA MONDANI . boyanola biso. mbote na ba mbokatiers nionso a travers le monde entier!


 

MWENZE 04/11/2013 12:38


"Mokolo nakokufa" est de Rochereau,point barre!


MWENZE