Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

AONTONA :UNE CHANSON DE BOMBENGA À TRADUIRE.

 

 

Jeannot Bombenga a composé de merveilleuses chansons, la plupart  en lingala, quelques unes en Lomongo, sa langue maternelle. L’une des œuvres en lomongo s’intitule « Aontona » que de nombreux mbokatiers ont certainement déjà auditionnée.

Ce week-end,  si nous avons sélectionné Aontona , c’est pour assurer sa vulgarisation auprès des mélomanes en publiant  sa traduction en lingala ou en français . C’est pourquoi, nous invitons  les mbokatiers connaissant le lomongo à nous aider dans ce sens.

Bon wee-end à toutes et à tous.

 

Messager

 

 

.

Aontona, par Bombenga et le Vox Africa

.

 

Traduction

Chant : AONTONA= ABOYI NGA

 

Mokili ebaluki,

Bandeko boyokela ngai mawa

Oyo suka ya bolingo nazuaki,

Bandeko boyoka

Bolingo aboyi  ngai, mabe na ngai eleki

Soki bazokumisa yo kolekisa ndelo te,

Noki oko milela

 

Refrain :

 

Bolumbu maman ekila

          Nazolela bolingo,

          Ba ndeko  bosangana

          Boyoka  loyembo ya mwana  oyo bobotaka oh oh

 

Botiku bono’a bomenga

Na ndeko  mwasi  Mboyo na papa ea Ewando 

Ba ndeko  bosangana ;

Boyoka  loyembo ya mwana  oyo bobotaka oh oh


Traduit par Mathieu Botolo

 

.

Commenter cet article

José Kula 15/11/2013 09:40


Ndeko Claude Kangudie,


Balobaka minoko oyo : Tshiluba, Lomongo na Otetela ezali presque ndenge moko, alors ndenge eloba Papa Victor Nendaka na Lumumba : je me suis débrouillé, nasengi na bino bo se débrouiller comme
Papa Vicky l'enfant terrible.

Pedro 15/11/2013 08:23


Ne me prenez pas souvent au sérieux. Moi, j’ai toujours été sur la liste des bavards. D’ailleurs, un jour, j’étais malade et absent de l’école, mais le kapita a trouvé un moyen de
mettre mon nom sur la liste. Pendant qu'on attend la traduction de la chanson ...

MWENZE 14/11/2013 09:02


Papa PULULU,tikani konionga kasi.Tu demeures pour moi "l'imbosanable"!Atako na tangi yo té,oza wa ngai wa motéma..Kasi bamongo baléki wapi ééééé!Ngai pé
nazozéla ndimbola ya "Aontona" na lopoto tô na lingala.


Boboto ésika ozali.


MWENZE

Claude Kangudie 13/11/2013 20:37


Ba Mongo eh...eh...Badiano eeee...Onkele facilité ? Wapi Botolo, Ingende, Botefa, Bondomba, Boketshu ???? Mon frère Pedro "le gang" (rire) est bien sensible aux envolées de JB Mpiana ou Ferré
Gola. Il est aussi sensible aux belles notes de Alain Makaba. Mais est-ce que l'immoralité fait-elle partie de notre culture ? Ce que j'ai du mal à supporter ce sont les bêtises telles que "muana
natikaki sima ekoli", "na mataka na mpunda, nayokaka bilengi". Comment peut-on danser des trucs pareils avec ses enfants ? Est ce que exhiber nos femmes comme danseuses avec sexe dehors, c'est ça
la musique et la culture ??? Biso tozali ba gang ya epok na biso. Nakanisi ezali mabe te na ko rappeler ba fondamentaux ya miziki na biso na bilenge ya lelo. Mon frère Mwenze, ba oyo bazali
koyemba na dièse wana, je crois que ça passe. Mais le plus grave est qu'ils ne savent même qu'ils chantent en dièse. Après oooo...bazali ba musicien ??? Ah kiadi. Mbuta SamWele, bana ba fioti ka
baluzitisanga ba mbuta ko...Ah mambu ma sobele. RDC Congo, ezali Libanga ya Talo.


 


Claude Kangudie.


 

Joseph Pululu 13/11/2013 19:43


papa Mwenze,


je vais finir par devenir jaloux de Claude kangudie et d"'angolais "les balingami" de papa Mwenze. Et moi alors...Trèsve de plaisanterie, pour revenir à jeannot Bombenga, mpon aîné Loko Massengo
Djeskain est l'un des rares à avoir saisi l'esprit de ce grand. iol n' y a qu'à écouter la série des morceaux cisélés avec le groupe kekele pour s'en rendre compte. ceci dit, je reste sur ma fin.
N'y-t-il pas de par le monde un mongo pour nous traduire Aontona?

Hervé Kossingou 13/11/2013 16:00


Bonjour à tous,


Je retrouve ici la passion équilibrée dans l'argumentaire de mon frère MWENZE. Personnellement, j'ai la chance d'avoir étudié le solfège et de posséder quelques notions de ce que l'on peut
appeler pompeusement ''la musicologie''. Dès lors, j'ai toujours trouvé qu'il est difficile de donner tort à MWENZE sur le fond des choses. Mais c'est un autre débat que Messager organisera
peut-être un jour encore, dans la sérénité et la compréhension de tous.


Pour le reste et pour en revenir à Jeannot Bombenga, j'ai exhumé deux articles le concernant il y'a un an jour pour jour, ici même sur Mbokamosika. Il n'y a rien à redire à ton article de ce
jour, MWENZE. Vieux Jeannot est incontestablement l'un des meilleurs compositeurs, des tout meilleurs mélodistes et tout premiers deuxième voix que notre musique ait jamais porté.


J'écoute ''à me crever les tympans'' Contrôler, Mobali ya ngelele, Mobali ya mbuke, Bopesa ye liteya. Vraiment, c'est quelque chose. J'allais dire, c'est autre chose. Et cette science qu'avait
Jeannot Lolango, toute faite d'humilité, de ne jamais se mettre en avant, pour ne pas faire de l'ombre à ces ténors. Comme dit MWENZE, il ''posait'' sa voix. Je dirais même qu'il ''la suggère''.
Quelle science!!! Un grand monsieur.


Pour finir, je note que nous n'avons toujpours pas la traduction de la chanson Aontona. Boboto...

MWENZE 13/11/2013 12:31


Ancienne génération ou pas,quand c'est beau,c'est beau."Liputa" et "Associé" de Fally Ipupa sont des merveilles de création artistique,il faut l'admettre.Jeune pas jeune ces
chansons sont ainsi perçues par tous.Il se trouve que la tendance dans la musique actuelle serait à la médiocrité,admettons-le.LUTUMBA SIMARRO l'a même avoué à l'occasion de son dernier
anniversaire dans une interview en marge de ses festivités au Grand-Hôtel de Kinshasa.Je l'avais reporté plus d'une fois ici,les fidèles de ce site le savent,et personne n'y avait trouvé à
redire.Lorsqu'une musique érige en "star" un chanteur à dièses et autre demi-tons(je ne cite pas de nom)il y a problème dans cette musique,mais alors un sérieux problème!Hier encore,en 2mn50
voire grosso modo 3 minutes,nous avions tout dans une oeuvre:couplet+ballade+couplet+refrain+solo+refrain.Il y avait de la méthode.Aujourd'hui nous savons quand une chanson commence mais jamais
quand elle se termine:on chante,on chante,et on chante,sans savoir s'arrêter.en plein dans la loggorhée.Et vous appelez cela évolution?Hier,deux chanteurs,un ténor et un deuxième suffisaient à
une mélodie(Dalienst et Franklin en donne ici l'illustration),aujourd'hui ils sont jusqu'à cinq, chanteurs voire plus,dans l'éxécution d'une oeuvre.Et,comble de malheur,on entend
tout le monde sauf personne!Et vous appelez cela évolution?Aujourd'hui la guitare-solo du point de vue signal d'écoute a été ravalé au rang de guitare-accompagnement d'hier.Comparez donc
vous-même le son de Souzy Kasseya ici à celui d'une ouevre quelconque de nos jours.Quant au niveau artistitique des guitaristes comme d'ailleurs celui des chanteurs,je préfère ne pas m'y
avancer.Et vous appelez cela évolution?Hier,les chanteurs posaient la voix,aujourd'hui ils crient.Et vous appelez cela évolution?Et la régression de la musique congolaise est là.Arrêtons de faire
la politique de l'autruche en plongeant notre tête dans le sable pour ne pas regarder la vérité en face!Pour le reste Claude KANGUDIE et ANGOLAIS ont tout dit,relisez-les ici même!


MWENZE

José Kula 13/11/2013 09:55


Ndeko Pedro, ba vieux wana bayebi na bango, kasi nde âge na bango ezali mbula ya sagesse, yango omoni ba vieux Bombenga, Dercy et dernièrement le Général Bolozi , elobeli na bango ezali na ba
sous-entendu ebele, il faut ozala na mayele mpo o décoder oyo bazali koloba.

Pedro 13/11/2013 07:26


Je me joins au gang pour dire que moi aussi je ne savoure que les vieilles chansons. Mais, il nous faut vraiment un esprit ouvert qui nous dise que c’est ainsi tout simplement
parce que nous appartenons à cette génération-là. Jeannot Bombenga lui-même, dans cette interview accordée à Papa Kinalo, n’a pas accepté l’idée que la musique de son temps était meilleure que
les bruits d’aujourd’hui. Dercy Mandiangu a aussi émis la même prudence. Notre musique est mélodieuse, mais elle est VIEILLE. Les tintamarres de la postmodernité sont la NOUVELLE musique. Moi
aussi j’attends la traduction.

Messager 13/11/2013 06:52


Cers amis,


La chanson Yokoke existe dans notre discothèque, c'est d'ailleurs celle qui était programmée au départ, mais nous avons finalement choisi Aontona.


Mais avant de l'auditionner , il faudrait que nous ayons d'abord la traduction de Aontona. 


Souvenons-nous qu'un jour, nous avons traduit Biantondi, de Nico. C'est ça le plus que notre blog entend apporter aux mbokatiers


Messager

Nyanguila 13/11/2013 03:42


Cher frère Claude,bonjour,merci pour la réponse à ma demande de la dite chanson et j'espère,qu'un de ces jours ci-à venir,nous aurons à écouter "Y'okoke"et que vive encore Bombenga pour
longtemps!Y comprise la chanson"Mobali ya mbuke".Merci encore et à plus.

Claude Kangudie 12/11/2013 23:24


Mon frère Nyanguila, je connais bien le titre "Yokoke" de Jeannot Lolango. Je ne connais pas le kimongo mais ça chantait "Yokoke fulo fombooo lolango batasa kambo"...une très belle chanson dans
la série "Angelina, eboma mabala..sukuma". Na repertoire na ga, malheurement nazali na "Yokoke" te...Alors lançons un appel aux Mbokatiers...Mbuta Maurice Yala, nge kele kaka ??? RD Congo ezali
Libanga ya Talo...


 


Claude Kangudie.


 

Claude Kangudie 12/11/2013 22:09


La journée d'hier était fériée. La France fêtait sa victoire sur l'Allemagne. J'ai passé mon après-midi à écouter Los Nickelos...quand je suis arrivé aux titres "Humanité" de Max Mongali, "Topesi
kombo Eminence" et "Youna" de Tony Dee, les larmes ont commencé à couler...toute mon enfance à Matadi, mon école primaire... Mes parents, mes amis dont Otema Antoine. Il fut un grand fanatique de
Vox Africa. Il m'arrive parfois, en écoutant Vox Africa, de m'écrier "Lodi, ndoyi ya ba ndoyi, wapi yo ?" Mais Lodi n'est plus de ce monde...Mon frère MWENZE, j'ai vraiment le droit de me
tromper: à Kisantu, au CMS où j'ai fait mes humanités, nous avions un équipement de musique complet. Loin du regard contrôleur de mon père, je m'étais mis aux instruments. J'ai appris à jouer la
guitare rythmique et plus tard le solo. J'avais tellement bossé que j'avais capté les doigtés de Roxy Tshimpaka (Thu Zahina), de Pépé Felly (Zaïko) et de Ebuya Doris (Empire Bakuba). Je me
rappellerai toujours du solo de "Mbeya Mbeya" qui me donnait du fil à retordre jusqu'à ce que mon ami Jean-Marie Kayembe m'aide à le maitriser... Pourquoi j'écris ceci ? Parce qu'en ce temps là,
il fallait s'imprégner du courant "African Jazz" ou Odemba pour pouvoir imprimer son propre doigté. Bongo Wende alors soliste chez Izi Zonge reproduisait du Manuaku pur avant d'y ajouter ses
propres touches. D'ailleurs ce n'est pas pour rien que Vieux Roche demandait au grand Guvano, au début, de jouer comme Nico. C'est ainsi que Souzy s'est bien imprégné du courant African Jazz au
point que je le confonde avec le Vieux Damoiseau. Pour bien s'en rendre compte, il faut écouter "Bébé 69" d'African Jazz...alors Mwenze na biso, "comprenez mon émotion"...Bien de bonnes choses
chez vous tous. RD Congo ezali mboka ya Siongo Bavon Marie-Marie na Jean Pépé Kembo. Ezali mpe mboka ya Tshondo Tshinabu Brinch na Pierre Katumba. RD Congo, Pawuni ya Motuya...

Nyanguila 12/11/2013 19:58


Cher Claude,bonsoir,concernant l'expression artistique de Jeannot Bomobenga en Lomongo,j'ai oublié de vous demander,si vous pouvez en trouver,de nous faire entendre une chanson du
titre:Y'okoke.C'était aussi une belle chanson signée Bombenga.En attente et bien à vous.

Hervé Kossingou 12/11/2013 18:30


Chers tous,


Je me joins au concert de louanges pour ce bijou ciselé par Jeannot Bombenga. Et comme le dit Mwenze, cet homme était tellement humble qu'il a laissé la deuxième voix, dans laquelle il excellait
pourtant, à Franklin Boukaka. Que de souvenirs émus de mon adolescence à Kin la belle. J'attends toujours la traduction des paroles en lingala ou en français, ainsi que Messager l'a réclamé aux
Mbokatiers comprenant cette langue. Enfin, je suis encore d'accord avec toi, mon cher Claude, RDC ezali pawini ya motuwa, ezali libanga ya talo...

MWENZE 12/11/2013 12:32


RECTIFICATIF: Mille excuses à tous.Quoiqu'étant sa chanson,Jeannot BOMBENGA ne prend nullement part ici au chant.Celui-ci est exécuté en duo par NTESA DALIENST en première et bien
en pointe,soutenu par FRANKLIN BOUKAKA au chant baryton ou deuxième voix.

MWENZE 12/11/2013 10:18


CLAUDE na ANGOLAIS,boloba na bino,balingami na ngai.Nandiméli bino.Lélo mbula mibalé,na sakola awa kaka na masolo na ndengé miziki na biso ékufâ,pé étikalâ obé makélélé pamba,ba iké bahulolâ
ngai.Komona makambo liboso na bato banso,tango mosusu ézalaka ndé mabé.Ngai na yo ANGOLAIS,makélélé ya lélo élékaka té na ndako na ngai.Na lolengé naboya kolata bilamba na bilili ya
bakonzi,ndengé moko na koki ata moké té kobéta banzembo ékumisakaka bato na yébi na ngai ata moké té:"Kingandi mosombi monéné ya mabanga...papa Songolo boyé...Pakala trés trés fort!... pé bongo
na bongo,na ndako na ngai élékaka té!


CLAUDE,petit rectificatif:la guitare solo est assuré ici par SOUZY KASEYA et non KAMBITO Damoiseau.Au chant,DALIENST et FRANKLIN BOUKAKA en pointe,couverts par BOBENGA en deuxième voix.


Cher MSG,il est serait agréable de mener la même démarche avec "Bopésa yé litéya",chanté en Lomongo,au refrain.Un autre nectar de jeannot LOLANGO.


Merci à tous.


MWENZE

Angolais 12/11/2013 02:10


Salut Claude


Mon frere merçi na commentaire na yo et na ba tionso basali na chanson oyo, orchestration,  etc...


Mon frere Claude, kosalaka lisusu comparaison té. Ezali lokola ko comparé sucre na sel. Musique ya heure wana ezalaki kaka piste moko et bino tous boko kotisa kaka mbala moko. En cas d´erreur ya
instrument moko, bo refaire tous. Or lelo oyo soki osali erreur, bo continuer kaka. L´instrumentiste oyo asali erreur a ko repeter kaka na place oyo asalaki erreur et d´ailleiur chaque
instrumentiste azali na piste na yé. Biso na Angola na anné 75-76 tozalaki kosala ba enregistrement na radio national ya Angola ya 4 piste Biso ou ba vieux oyo ya tango wana,
reglage ezalaki kaka na oreil. Guitare a pesi kaka accord, bino nionso bolandi yé. Yango wana ngai na respecta ka ba vieux wana dea Dr Nico, Franco, damoiseau, Miichelino, faugus, Verckys, Mbole
Tambwe, Empompo, Bokelo etc...


Bazalaki ba genis. Yoka ba chansons ba beta sans demi ton. Yoka ba orchestration na bango lá il y avaient de la place pour tous les intruments na 3 minutes oyo disque ezalai ko duré.


Lelo oyo avec des chansons ya 12 minutes ya duré ba chansons kaka du synthé et du guitare solo. Yango wana ngai na yokaka musique yango té. Chez moi ekotaka té. Oreils na ngai ekoki ko yoka ba
chansons wana té. Noyokaka na ngai ba classique, jazz, blue, musique latine, francaise et spagnole. Musique congolaise anciennes et jusque na ye kosukisa na Empire bakuba et Zaïko. 


Wana oereils na ngai ezali oyoka musique sans fautes.


 


Merçi

Nyanguila 11/11/2013 15:30


Bonne ideé cher Claude de commenter sur les qualités du travail musico-artistiques de notre Jeannot-Bombenga qui,après avoir connu des anneés de disette sur tous les plans,est revenu sur scène en
vivant bien de son art suite au succès qu'il récolte. Certaines de ses chansons en"Lomongo"ne sont que l'expression d'attachement à la langue maternelle,souvenir du terroir,et,parfois de
choeur,une manière d'exprimer des sentiments qu'on ne peut faire dans d'autres langues.Enfin,ces chansons,en Lomongo,me rappellent les anneés 68-69 quand il était venu rendre visite à mon Père et
il était venu avec sa voiture V.W.

Claude Kangudie 11/11/2013 10:24


Na tango wana ba studios ya "1000 pistes" ezalaka te. Kasi boyoka orchestration na qualité ya enregistrement: mingongo nionso ezali koyokana, bien chantés. Ba saxo nionso ezali koyokana mpe bien
arrangés. Guitare solo (Damoiseau Kambito dans ses oeuvres), guitare accompa, guitare basse...tous les instruments s'entendent et se mélangent harmonieusement. Moko te abimi na
game...Sublimissime musique. RDC Congo, mboka ya Vicky Longomba na Likinga Redo, ezali Libanga ya Talo.


 


Claude Kangudie.


 

Claude Kangudie 10/11/2013 22:49


Inégalable Jeannot Bombenga...Majestueux et impérial Dalienst Ntesa...Nostalgie de notre Congo. RD Congo ezali mboka ya Luambo Franco na Denis Bonyeme. RDC, ezali Libanga ya Talo.