Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

A propos de l’itinéraire de Ntumba Pouce

180901 201091736569401 184810818197493 810047 7798536 n

Ndaye, Ntumba Pouce, Mayanga, et Kembo

un commentaire vient d'être posté par Ja Ben sur l'article L’ITINÉRAIRE DE TUMBA POUCE., sur votre blog Le blog de Messager



Intéressant, cet article sur Tumba Pouce.


Etant tout petit, j'ai eu la chance de voir evoluer Ntumba Pouce dans Tshinkunku Union Tshoto et Rennaissance Tshipepele. Dans Tshinkunku, entre 1969 et 1970, il jouait comme defenseur stoppeur
(No 4), pendant que Tshibangu ZAMACH, que les fans appelait aussi ZAMBA ou De-Khartoum, faisait le libero. A cette epoque, Pouce etait un defenseur athletique et tranchant. D'ou le surnom de
CAPSOLIN (on se rappelle bien la creme anti-inflammatoire)


 


A cette epoque, Union Tshoto etait l'equipe le plus populaire. Ses meilleurs joueurs etaient de grandes vedettes locales. Comme Ngenyi Bunyi Bonga, Tshilumba Serpent, Ndaye Mutumbula Volvo,
Mutombo Sabu.


Concernant Tshibangu Zamatch, c'est le seul joueur, a ma connaissance, qui renvoyait de longues balles aeriennes avec sa tete (ou crane) arriere. C'est-a-dire, il
courait vers son gardien de but avec les attaquants adverses, mais renvoyait la balle en sens inverse avec sa tete arriere. Je ne sais pas comment il faisait, mais ceux qui ont joue au foot
savent que c'est un geste technique qui peut provoquer des etourdissements et de serieux maux de tete.


 


En 1971, on revoit Tumba Pouce dans Rennaissance Tshipepele comme avant-centre. Apres une belle campagne, Tshipepele echoue de peu en Finale devant l'AS VITA CLUB.
Dans cette finale de 1971, le V CLUB joue methodiquement la neutralisation de Tumba Pouce. Un milieu de terrain ultra-defensif (Kibonge et Diantela), qui relance avec de longues balles une
attaque mobile et percutante (Gary Ngassebe, Adelard Mayanga, Jean Kembo, Luc Mawa, Mungamuni). 


Pourtant, ce match avait presque failli basculer pour les locaux de Tshipepele lorsque Tumba Pouce, fauche par le General MANGE, obtient un penalty a la 5me minute
des jeux. Mais le tir de NTumba est renvoye par le poteau gauche de Tubilandu.


Dans la suite du match, Kibonge Gento (dont les Kanangais ne verront pas le grand jeu et la grande classe dans ce match) fera pratiquement du second-stoppeur avec
LOBILO Docta pour etouffer un Tumba Pouce, qui n'avait pas de grands renforts autour de lui. En effet, l'ailier-gauche Jadot et le virevoltant ailier-droit Musoko, dont les fans attendaient
beaucoup, joueront aux abonnes absents.


 


Apres la vague Tumba Pouce et Ndaye Mutumbula, il y a eu juste apres d'autres grands joueurs comme le milieu Mbuyi Tshibuabua et l'avant-centre Petembe. Vers 1976,
j'avais vu un match de Tshinkunku contre Himalaya Saint-Luc, je crois. Petembe avait inscrit les deux buts du match. Apres chaque but de Petembe, les fans de Union Tshoto, souvent le 3/4 du
stade, se levaient bruyamment pour entonner: JE PETEMBE, TU PETEMBES, IL PETEMBE, NOUS PETEMBONS, VOUS PETEMBEZ, ILS PETEMBENT. Et les vacarmes continuaient.


 


Ja Ben.

.

Commenter cet article

Ja Ben 24/10/2013 22:05


Ndeko Kangudie,


 


Hotel PAX existe encore  aujourd'hui. Les recentes photos, que j'ai vues de cet hotel et ses environs, datent de 2007 ou 2008. Evidemment, ca n'a plus la splendeur d'antan, comme d'ailleurs
d'autres endroits tels Immo-Kassai, la gare centrale ou le palais du gouverneur.


 


Je me rappelle bien la villa derriere Immo-Kasai, ou les joueurs de Vita Club venaient se reposer ou se restaurer. Il parait c'etait la maison du Directeur de Regideso.


Nous, on habitait un moment pas tres loin de là, sur Avenue Emile Valley. A Deux ou trois villas de l'intersection avec l'Avenue Paul Muhona (ou Muwona).


 


Pona dicipline ya Vieux, ce n'etait pas etrange a l'epoque. Memes nos maitres d'ecole etaient severes. Ce n'est pas comme lelo na Poto ou les eleves accusent leurs
profs a leurs parents. A notre epoque, komeka kutu te po perball ekoki kobakisela matabishi ya punition. Ezalaka neti ozui Zero na classe, okokende ko piolola yango te na ndaku.


 


Lelo tokomi ba Peres de famille, capables (pour la releve) et responsables, on ne peut qu'en etre fier, de notre parcours.


Mon vieux etait plus chanceux. A 45 ans, il etait un grand Fonctionnaire de l'Etat, avec 6 grandes maisons au Kasai et a Kinshasa. Memes ceux qui sont venue (des Universites) 10 ans apres lui n'ont pas eu la meme chance. 


 Azalaki severe pona question ya classe na education, mais azalaki pe ko mener mua vie na ye. Neti komela kaka ba Tembo
ou na ba Simba, ba bierres de luxe ya Katanga. Oyebi proprietaire ya Katansi Bar (entre centre-ville et Nkele-Nkele) , heure moko azalaki koya na palais (na Mustang ou Capri Sport na ye) pona ba
dossiers ya ba affaires na ye. 


 


Pona geste technique ya Roi Pele: azalaki kobeta balle (un coup de pied rapide)  na genou  ou jambe ya adeversaire en face. Tango balle ezongeli ye (et
adeversaire akangi misu), ye alekani deja. Mais Ricky Mavuba abambaki balle na tolo ya Bonga, neti na mua canaille.


 


Ja Ben

Jose 23/10/2013 22:52


@ Ndeko Ja Ben bonjour,


Je m'excuse na bima na vif ya sujet na biso.  Moi aussi j'ai passe' une bonne et meilleure partie de ma vie dans la ville de Luluabourg donc periodes nionso oyo ozo bete masolo ngai npe
nazalaka na Kananga.  Souvent soki Vita baye kobeta na Kananga bazalaki kofanda na Hotel Continental en diagonal na Himo-Kasai, lokola biso tozalaka kofanda na sima ya Himo-Kasai donc sur
l'avenue Dibanga N035, donc on avaient l'occasion de voir les joueurs de Bana mbongo.  Papa Ja Ben nalingi nayeba soki  Cine Pax na Cine Palace existent encore?


Merci

Ja Ben 23/10/2013 03:34


Ndeko Claude Kangudie,


 


Je n'ai pas de nouvelles de MUTOMBO SABU depuis les annees 1980. J'ai vu jouer SABU dans le vieux stade urbain (ou provincial) de NDESHA, pres de NKELE-NKELE. 


Avant qu'il aille dans VITA CLUB en 1973, c'etait une grande STAR a Kananga, un aillier gauche de charme qui ne forcait pas pour faire eclater son talent. J'etais aller voir ce match parce que
tous mss co-eleves (de 3eme primaire) ne parlait que de lui. 


 


Evidemment, si mon Pere me voyait rentrer dans ce stade de Ndesha, j'allais recevoir des chicottes le soir, a mon retour a la maison. 


Pour la petite histoire, a ma toute premiere initiative d'aller voir un  film matinee au Cinema PAX, mon Papa m'avait renvoye a la maison (avec mon petit-frere), alors qu'on avait deja les
tickets d'entree. AKOTISA BISO MBANGU NA TAXI-BUS, TOZONGA PALAIS. Ba mastas misusu oyo tozalaki na bango bakota film wana. Tire nabosana te: MASSACRE A SAN-REMO.


Vieux azalaki kosakana na discipline te. Balle te. Ndule te. Kelassi be o boso.


 


Ja Ben

PAULIN 22/10/2013 14:28


Nazali lisusu na connaissance makasi na match oyo mais namoni botangi kaka ba kombo ya 3 joueurs parmi ba 4 joueurs oyo ya vita ce qui n est pas bien  donc joueur oyo babosanaki kotia kombo
na ye ezali kukutu na ngayi ya quartier kasai na bala bala Kindu na commune de Barumbu kombo na ye nde le technicien KONDI azalaka ancien joueur ya cercle sportif Saint Paul je me rappelle
que Kibonge azalaka koluka ye presque chaque jour place namonaka que vieux Kibonge a JOUAKA ROLE MOKO MUNENE PONA VIEUX kONDI AKOTA NA  V.Club aux debuts des annees 70.

jdd 22/10/2013 14:24


USCU (union sport club de uige) vous remercie à travers son président  MBOSSO NDONGA ...


...celui-ci remercie le gouverneur Paulo Pombolo pour l'aide accordée aux trois équipes représentatives de la province Uige dans l'étape qualificative au girabola (championat national angolais).


 


M. Mbosso Ndonga reconnait l'effort, qui a donné le resultat à son équipe (à une grande  preuve de maturité de football provincial  angolais) et en conséquence le retour au girabola
après 27 ans.


 


Il ajouterai que ses remerciements iront à  toute la population de Uige en général et en particulier aux supporteurs et fans du ballon rond sans oublier les amis de la province de Uige.


 


Pour finir, M. Mbosso Ndonga dédie cette fête à M. le gouverneur Paulo Pombolo de la province de Uige pour toutes les aides accordées, non seulement à USCU mais aussi aux équipes STADE de Uige et
la renaissance groupe sportif de Uige, n'eut été l'appui du gouvernement de la province de Uige, il aurait été difficile pour que USCU puise arriver à ce resultat tant attendu depuis 27 ans.


 


Merci encore une fois pour la rénovation du stade du quatre janvier de Uige qui recevra les matches du girabola 2014


 


en ce qui concerne vos dons et soutiens à USCU (uniao sport clube do Uige)


une seule adresse:  USCU c/o jornal dos desportos, rua rainha ginga 18, CP 1312 LUANDA


 


merci à MBOKAMOSIKA et à tous les fans du ballon rond

Claude Kangudie 21/10/2013 19:59


Mon frère Ja Ben...Petembera bien qui petembera le dernier...Qu'est devenu Mutombo Sabu ???? Tu as de ses news ???? Un autre numéro, celui-là. RDC Congo, mboka ya Cédric Nyanza, ezali Libanga ya
Talo.


 


Claude Kangudie.


 

Ja Ben 20/10/2013 20:00


Mbote Ndeko Kangudi...Eh bien oui! Ici on Petembe...rire.


Petembe etait un puissant avant-centre, qui canonnait a bout portant comme un sourd, un peu comme Ndaye avait aux Egyptiens au Caire-74. Neti kaka ba MUANZA MIRAGE (DC Imana, 1976), il n'avait
pas fait (il me semble) une grande carriere au niveau nationale.


 


J'ai vu Mbuyi Tshibuabua en 1972 comme contre Vita Club. un tres milieu de terrain. Il etait meme l'auteur du but victorieux de Tshinkunku (1-2) vers la fin du match. Ezali ba periode oyo Adelard
MAYANGA azalaki na lokolo platre ya MUWAWA Sitraza.


Il avait fallu un match de barrage a Kikwit pour departager V CLUB et TSHINKUNKU.


Dans ce match au stade des Jeunes de Kananga, les meilleurs joueurs sur le tarrain etaient Tshilumba Serpent et Kibonge Gento, qui marqua le seul but (egalisateur) de Vita Club. En premiere
periode, Tshilumba Serpent se balladait avec la balleun peu comme le Roi PELE, sous des cris assourdissants SER SER SER SER. Mambwene Maufranc ne pouvait pas le contenir.


A cette epoque, Tumba Pouce jouait deja dans MAZEMBE. KABONGO Maquisard avait pris sa place de Stoppeur. Tshilumba Serpent (1970-1972)  et Kabongo Maquisard (sous Vidinic) ont fait partie
des Leopards sans etre des titulaires.


Un autre fait insolite pour moi dans ce match, Ricky MAVUBA abeta tir moko un peu puissant na tolo ya Ngenyi Bunye Bonga. Balle ezongela ye (Mavuba) , et a continua kobeta comme si de rien
n'etait. Arbitre kutu a siffla te. A l'epoque, j'avais eu l'impression que Mavuba etait un joueur de fois imprecis et brouillon. Des annees apres, j'ai vu le Roi PELE faire le meme truc dans les
films-retro a la TELE. Donc, c'etait une maniere de derouter et d'effacer un adversaire.


Mon maitre d'ecole primaire, qui etait un grand fan de Tshipepele, attendait beaucoup de Mukengeshayi Jadot et Musoko. Il etait sur et cetain que sa Renaissace Tshipepele aurait la coupe en
Decembre 1971.


 


Ja Ben.

Claude Kangudie 19/10/2013 22:40


Mbote ndeko Ja Ben...Tu petembes, alors PETEMBONS tous...rire. Mbuyi Tshibuabua jouait comme milieu de terrain. Il avait une spécialité...dèjà dans les 10 premières minutes, ses maillots étaient
bien souillés couverts de boue partout...Il y a 3 ou 4 ans, on avait fait une belle causerie des souvenirs d'antan avec Pierre Ndaye Volvo, Ntumba Pouce "Capsolin", Katanga Muller, Kabasubabu
Balanganayi nous avait joint plus tard...on s'était bien marré des histoires du championnat de Kananga...De Mukengeshayi Jado à Tshiyombo Tshopard, en passant par Kangudie "Table ronde" et
Kayembe FM. on s'était bien marré. Tobosana mboka na biso te. RD Congo, mboka ya Armand Tungulu na Lumumba, ezali Libanga ya Talo. Kua benda, nkulu kua mutshi eloba Baluba...


 


Claude Kangudie.