Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager


L’Afrique australe: berceau du style Jecoke

 

Chaque chose a son origine. Chaque chanson a son auteur. Chaque danse a son initiateur. Vers les années 1950, le Katanga fut envahi par un rythme venu de l’Afrique Australe, particulièrement de la Rhodésie .Un rythme né de la musique urbaine sud africaine, influencée par la musique américaine. Ceux qui ont visionné le film « Sarafina », sortie en Afrique du sud vers 1994, ont pu remarquer la résurgence de cette musique.

Au Congo, ce sytle fut admirablement intégré vers 1951 par le groupe Jecoke (Jeunes comique du Kenya) composé principalement de Masengo Edouard, Green Homer, et Mwale Bernard.

Le groupe Jecoke connut beaucoup de succès et enregistra quelques belles chansons aujourd’hui introuvables sur le marché du disque.

Par manque de leurs chansons, nous avons voulu diffuser quelques enregistrements effectués vers la fin des années 1950 en Rhodésie du Nord (Zambie), et en Rhodésie du Sud,(Zimbabwe) en notre possession, et qui rappellent le « Abrakantshu » cher aux Lushois de l’époque.

Messager

Pour plus d’informations sur les Jecoke, voire les liens joints à cet article.


 http://www.lepotentiel.com/afficher_article.php?id_edition=&id_article=71473



EDOUARD MASENGO-LEADER DES JECOKE








1.NIFWE BA FOUR PALS(Zambie)


2.AMATSTOSI, par F.MUSONDA (Zambie)


3.DALI-NGIYAKUTHANDA:::,par GEORGE SIBANDA (Zimbabwe)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anaclet 11/07/2009 14:35

Les jecoké que les kinois appelaient jecokat pour jeunesse congolaise du Katanga,ont marqué la jeunesse congolaise en particulier les Kinois. J'ai parlé ici de mon appartenance aux Xaveri et nous dansions beaucoup le "braka" qui est sûrement le diminutif de "Abrakantshu". On disait aussi à Kinshasa "brakantshuna". Je ne sais pas si ma transcription est exacte mais je crois que phonétiquement c'est à peu près celà.L'orchestre Minzoto est né d'une troupe jecoke ou jecokat dont massacre était la vedette après une première mue comme troupe d'operette toujours avec Massacre comme chanteur soliste puis la troupe s'est transformé totalement en orchestre Minzoto toujours avec le Père Buffalo comme mentor.La paroisse saint Paul de Barumbu avait aussi ses jecoke qui donnaient des représentations payants à la salle paroissiale.Il est regretable qu'un pan entier de notre culture ait disparu avec ces initiateurs. Je vois encore Massacre sur you tube sur les operette avec les Minzoto. Mais ce n'était pas un vrai jecoke si l'on veut faire une comparaison avec Masengo.

Messager 07/07/2009 07:56

Dio-Dio,Merci mpo na message. Kobosana te soki ozongi na ndako.Wa yo kulutu Messager

Dio-Dio 07/07/2009 02:20

Merci ndeko Messager pour avoir mentionner Edward Massengo..OK..Mais nasengi yo vraiement OLIMBISA NGAI...nazali vraiement naba deplacement mingi y'ango nadjalaki na possibilite te yako tindela yo MINDULE ndenge NALAKAKI YO. LImbisa ngai..Mais pesa ngai mwa t'ango nakotiela yo ba NZEMBO ya periode ya JECOKE avec EDWARD MASSENGO....PS: EDWARD MASSENGO na JEAN BOSCO MWANDA badjalaki BANDEKO..Y'ango wana ezalaka ngai motema passi mingi vraiement ndenge bato EBELE bayebi mingi mingi JEAN BOSCO..mais bayebaka EDWARD TE...La promesse est une dette. SOki na zongi na ndako nakotindela yo ba NZEMBO nioso na promettre yo...Merci beaucoup pona comprehension nayo..D'ailleur nabozani te que na prometaki yo version originale ya MASANGA oyo JEAN BOSCO atindelaki EDWARD na KENYA..Y'ango nde version ORIGINALE..