Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

 Hier lundi 5 janvier 2009, j'ai suivi en compagnie de mon épouse un documentaire de France 2 :"Rendez-vous en terre inconnue", tourné au nord du Mali. Ce film a mis en évidence le courage d'une communauté rurale qui transformé un milieu rocailleux en jardin potager.
Durant cette vision, j'ai été particulièrement marqué par le souci d'un jeune homme qui rêvait de vivre dans un pays où il y aurait de la verdure et et de l'ombre, comme il l'avait vu à travers le cinéma en ville. Du coup, je me suis tourné vers ma femme pour lui demander si notre pays n'est-il pas parmi ces pays béni au monde où il y a de la verdure et de l'ombre. Comment se fait -il que les gens ne fournissent pas les mêmes efforts pour survivre? Lui ai-je encore demandé .
Si je considère les derniers écrits de Ya MOTI et d'Emmanuel Kandolo stigmatisant la mentalité qui caractérise notre société, je peux suggérer que l'un des maux dont souffre celle-ci est  la gratuite à laquelle elle  a été habituée par de mauvais encadreurs politiques,  religieux, et autres leaders d'opinion.
On veut tout gagner gratuitement, en Europe comme au pays: l'argent, le transport du métro, le loyer, l'électricité, les offrandes, etc, etc. Comment un peuple jadis travailleur a pu basculer vers la fainéantise et la mendicité ? Vers le régime de "Pesa ngai"! " Tindela ngai"
!

Messager
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

YA MOTI 08/01/2009 17:39

Chers Amis et compatriotes du blog,J'ai eu le temps de suivre jusqu'à la fin ce documentaire, franchement nos réactions se rejoignent; quel gachis pour notre génération ( jeunesse congolaise), le rêve de ce jeune malien n'est-il pas recentré chez nous ? Nous ne mesurons pas la chance d'être né dans ce pays, d'hériter ce Congo. Les Suisses disaient " Donnez-nous le Congo, que les Congolais prennent la Suisse; dans quatre ans le Congo deviendra le pays le plus riche du monde sic... Neuf mois de pluie au Nord et à l'Ouest, et à l'Est propice pour l'agriculture vivrière toute l'année. Qu'attendons-nous pour prendre conscience et oeuvrer pour l'avenir ?Les Ouest-africains ont eu le rêve de venir vivre au Congo et faire fortune, aucun Congolais ne s'amusait de venir vivre en Occident sans bourse pour les étudiants, sans mission de service pour les travailleurs, aucun Congoalais n'aimait s'aventurer à l'étranger. Je me souviens qu'une condition était imposée aux jeunes avant de sortir du pays, il fallait avoir un niveau d'études D6 "diplôme d'état" . Aujourd'hui aucun jeune ne pense à travailler dur pour gagner sa vie, bien au contraire c'est la facilité qui est primée dans toutes les couches de la population; pesa ngai 100$ ya pamba... kabela ngai 50$, 100$ eloko nini etc... la facilité est devenue la devise du peuple congolais; regardez dans ce documentaire cet exemple éloquent de ce vieux qui a creusé dans le rocher pendant cinq ans pour avoir de l'eau, au départ ses proches l'ont pris pour un fou, mais sa persévérance a fini par payer. Nous avons tout à notre portée; la verdure, l'ombre, l'eau, les richesses du sous-sol, etc... qu'en faisons-nous ?Cher messager, il est difficile de vivre notre paisible vie sans nous soucier de l'avenir de notre jeunesse, ce jeune à la fin à confier aux trois jeunes une mission pour l'avenir de leur village. Nous devons aussi confier à notre jeunesse cette mission de réhausser l'image et l'avenir de notre tant à l'intérieur qu'à l'extérieur; à chacun de nous de faire ce message "MOYIBI AYIBAKA, AYEBAKA LOBI TE" YA MOTI