Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

Je ne vais pas être long, mais j'aimerais corriger quelques erreurs. C'est lors du 20e anniversaire de l'Athenée de Kalina, que The Yss Boys, premier orchestre des jeunes de Léo'ville, fit son apparution: Ray Lema n'a jamais fait partie de ce groupe, à ma connaissance. Ensuite, ce fut Thu Zahina, qui au départ faisait de la musique yeye, avec Jacques Pemla Simba (actuellement à Paname). Ce n'est qu'après qu'ils ont fait de la musique congolaise, avec le tube Lokoko de Kelly. Leur président s'appelait Tshars, mwana Athenée.

The Mustangs avec Vince au chant, déclassa tous les autres groupes, Ray L. était apparu dans ce groupe: ce fut le R&B et la Soul Music dans la pure tradition de Memphis, d'autant plus que Vince avait une voix qui ressemblait beaucoup à cele d'Otis Reding.

Avec le passage du yeye à la musique congolaise, Thu Zahina fut appelé aussi Bana Goffin (une rue à Kalina du côté de l'enseignement de la ville), apparurent Zaiko, Les Simba (Kintambo), Lita Bembo avec les Stukas, Johnny Cantado (mwana Athenée de Bandal avec The Black Boys), Mondongo Pilipili ya bakoko de Gary (Lemba), BB Zikita de Jeef (Lemba) etc.

Il y avait à Lovanium Ben Commanche avec lequel Dizzy avait joué. Finalement, The Sterling Blue avec Orsy. mwana Athenée, grand spécialiste de Big O (Otis Redding), qui limitait àla perfection.

Ce fut notre personne en tant que président de Carrefour 22 (association des élèves de l'Athenée de Kalina) et Cri-Cri, mon vice, qui organisèrent le premier concert à la fin de l'année scolaire 1969/70 dans la cour intérieure de l'Athenée de Kalina, avec Carrefour 22, y jouèrent 3 groupes: Zaiko, Thu Zahina et The Sterling Blue. Ce fut le seul et unique concert où Zaiko et Thu Zahina jouèrent ensemble. La tension était vive: lorsque l'un jouait les fans de l'autre groupe ne dançaient pas et vice-versa. Ce fut un concert historique, il fallai faire venir la gendamerie et la police pour canaliser les débordements.

Il faut noter que les concerts avait lieu en matinée soit avant-midi soit l'après-midi, les week-ends, les jours feriés ou pendant les vancances, jusqu'au plus tard 18h30, affaire mineure oblige. Perruche bleue (derriere la Grande Poste), le club Bodega, Zeka bar étaient entre autres les lieux in.

Il ne faut pas oublier Les Panthères noirs avec Gérard Kazembe.

Un problème se posait, car les films en matinée au Paladium (Albertum), au Ciné Rex et les concerts étaient de concurrents implacables.

Comment peut-ont oublier la Bande à Bonot, qui fut le seul et unique groupe hippy du Congo avec Mukendrix, Ral Star, Empereur Shango etc. dont Josy surnommé aussi Steve McKenzie (j'avais un duvet sur la lèvre supérieure qui rappelait Steve McKenzie "If you go to San Francisco"). Les camps étaient définis: les jeunes comme nous, qui aimaient le R&B et la Soul Music, n'avions rien à faire avec ceux qui frequentaient les concerts de tous les groupes qui faisaient la musique congolaise. C'est avec la Bande à Bonot que les Belgicains furent mis KO et remis à leur place: eux, ils ne connaissaient que le yeye (J. Halliday, CloClo, F. Hardy, S. Vartan etc), alors que nous, c'étaient Percy Sledge, Aretha Franklin, Otis Reding, The Supremes, Arthur Conley etc. On pouvait se procurait tout microsillon ou LP chez Vegas élecronique et les griffes chez Nouveauté de France (Galerie Moulaert, Place Braconnier). Ce beau temps dura jusqu'en 1970: certains entre nous allerent étudier à  Lovanium, à l'UOC, Bujumbura, France, Belgique etc.

Ignace Mabeka contribua beaucoup dans la vulgarisation du R&B et du yeye à la Radio.

Ces petits détails ne font qu'apporter quelques correctifs et ajouter quelques infos supplémentaires aux excellents precedents commentaires. Pour conclure, c'est l'Athenée de Kalina qui était à l'origine des groupes de jeunes à Léo'ville et ce sont les bana Athenée qui étaient les jeunes premiers dans la culture de jeunes. J'aimerais ajouter que lorsque l'Athenée de Kalina avait fêté ses vingt ans, l'école belge se trouvait encore dans son enceinte (tout comme l'Institut d'aviation civile, future ISTA, là où il y a les CO, ancien internat) et qu'il y avait une rivalité sourde entre nous et ces mectons.

La lecture preférée la Bande à Bonot était San Antonio et l'argot était de rigueur. Ce concert de Yss Boys fut un choc, auquel Jacques Pemla-Simba avait réagi avec ses potes pour créer Thu Zahina: The Yss Boys chantaient en anglais (Beatles, Rolling Stones, Manfred Mann etc.), Thu Zahina, le yeye français, ensuite lingala, The Mustangs et The Sterling Blue, en anglais. Avec le passage de Budy Guy et surtout James Brown à Kinshasa, chaque groupe, chaque orchestre eut une section R&B dont le plus populaire fut Bovic (Victor Bondo), mwana Bandal, avec l'African Fiesta Sukisa. C'est l'époque où certains jeunes chantaient (Apilu pa" au lieu de I feel right de James Brown

Tundanonga .

 

Cher Tunda, PELA est présent dans notre blog. D'ici là  il va nous faire des récits sur THU ZAHINA

 

C'est par un ami que j'ai eu vent de "Mbokamosika". J' y suis allé et j'ai été agréablement surpris. ,Bravo pour le super travail que vous faites.Si je viens aussi rapidement vers vous c'est pour vous dire que si vous êtes intéressés, je peux vous raconter pas mal de choses. Car je suis le fondateur de l'orchestre "THU ZAHINA" et aussi l'un des initiateur, musicien et organisateur du fameux " LISANGA YA BA NGANGA 4 avec Tabu Ley(Rochereau) et Luambo Makiadi (Franco) ciao et à bientôt .Bon courage PELASIMBA  alias P E L A

 

Bonjour à tous...Je fus et je le suis encore fanatique de l'orchestre Thu-Zahina. Je suis à la recherche des chansons "Joly Bébé", "Isola José" de Denis Bonyeme. Merci d'avance pour votre disponibilité.

Claude Kangudie


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Athanase 14/10/2010 00:15



 y a t il quelqu'un pour me donner la biographie d'Ignace mabeka, dont tout Congo s son époque raffolait?



Claude Kangudie 09/12/2008 21:34

Bonjour à tous...Je fus et je le suis encore fanatique de l'orchestre Thu-Zahina. Je suis à la recherche des chansons "Joly Bébé", "Isola José" de Denis Bonyeme. Merci d'avance pour votre disponibilité.

king 28/11/2008 20:53

personne n'y a pensé mais aujourd'hui ça fait 10ans jour pour jour que nous a quitté jean-baptiste kabassele...il aurait totalisé, je pense, 56 ou 57ans aujourd'hui...