Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

Entre Joseph Kabila et Felix Tshisekedi : Qui a le dos au mur actuellement ?

 

Le 6 novembre 2008, nous avions prédit à travers cet article : http://www.mbokamosika.com/2018/11/le-23-decembre-2018-la-rdc-aura-son-bizimungu.html  que la RDC aura son « BIZIMUNGU ». Les événements ne nous ont-ils pas donné raison ?

Mais la manière avec laquelle nos compatriotes ont réagi après la proclamation provisoire du vainqueur de l’élection présidentielle, avec des arguments teintés du « tribalisme » nous a non seulement déçu, mais surtout empêché de réagir à chaud.

Aux uns et autres nous rappelons que l’intérêt national doit primer sur les appartenances ethniques. Quel objectif que tout congolais s’était-il fixé en s’engageant dans ses élections ? Mettre fin au régime de Joseph Kabila, quelle que soit l’appartenance tribale du vainqueur. N’est-ce pas la principale raison du soutient de plusieurs congolais aux candidats qui n’étaient pas originaires de leurs provinces ?

Pourquoi les congolais s’inquiètent-ils de la victoire provisoire de Félix Tshisekedi ?

Comme nous l’avons souligné, à travers ces élections, les congolais tenaient à en finir avec la kabilie.

C’est pourquoi d’aucuns avaient soutenu, même naïvement, la stratégie de l’UDPS qui préconisait d’aller aux élections « avec ou sans les machines à voter ».

 

Après que la Kabilie ait raflé la majorité au Parlement et bientôt au Sénat ; au moment où Joseph Kabila est en voie de revenir en force en tant que 2ème personnalité de la RDC, nous posons la question à l’UDPS : qui est en position de force entre Félix et Kabila ? Et qui a le dos au mur ?

 

En acceptant de s’allier avec les « dinosaures » de la kabilie pour diriger le pays, en quoi Félix serait-il différent d’un Gizenga, d’un Muzito, d’un Matata Ponyo, d’un Badibanga, ou d’un Tshibala ? Car pour nous, un président qui ne contrôle pas l’Armée et les forces de sécurité est un tigre en papier. L’élimination de Patrice Lumumba et de Laurent Kabila devraient édifier Félix Tshisekedi. Est-il plus rusé que ces deux leaders ? En se barricadant dernièrement à l’hôtel Béatrice, privé de contact avec ses plus collaborateurs, Félix n'a-t-il pas montré qu’il est déjà un otage de la kabilie et que c'est lui qui a le dos au mur ? Comment veut-il que les congolais ne s’inquiètent pas de sa victoire ?

 

 Un homme averti en vaut deux !

 

Messager

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LMC 14/04/2020 03:56

Aujourd'hui 14 Avril 2020, quelle est la valeur de toutes les affirmations de cet article????

Messager 14/04/2020 07:42

Seul un aveugle peut poser une telle question.

Antoine Nickel 26/01/2019 18:24

Bonjour Messager,

Je suis en porte-à-faux lorsque tu parles de "victoire de Félix Tshisekedi" !
Car il est maintenant établi de façon formelle que M. Tshisekedi n'a pas gagné cette élection était même que crédité de moins de voix que le candidat de Kabila.
M. Tshisekedi a été "nommé" par Kabila qui ne pouvait faire passer son candidat au charisme de crevette et en pouvait accepter la victoire de Fayulu qui ne lui garantissait aucune sécurité.
Et, ne serait-ce que pour cette raison, parler de la fin de la "kabilie" me semble quelque peu hasardeux.

Messager 26/01/2019 18:35

Effectivement, parler de victoire me semble aussi injuste actuellement, après les concluions de la CENCO. En tant que chrétien, il m'est interdit de cautionner une fraude bien ça fasse partie des ptratiques courantes en politique

Messager

Pedro 16/01/2019 15:28

Imaginez ce qui serait arrivé s'il avait été l'élu de toute l'opposition réunie à Genève? Quant à la question: "Qui a le dos au mur?", la réponse est: ni l'un, ni l'autre. Les politiques n'ont pas honte. Quand on écoute leurs déclarations, ils disent tous qu'ils sont sérains. Ils savent ce qu'ils sont en train de faire, y compris Félix lui-même. Et c'est vrai. La seule entité qui a le dos au mur, croyez-moi, c'est la SADC.

david mbiya 18/02/2019 21:22

je suis d'accord avec vous car je ne pense pas que l'un ou l'autre soit dos au mur,mais plutot ceux là qui envisagaient de continuer à piller et à pratiquer la politique de guerres et conflits armés pour leurs interets egoistes au congo par le canal de ses soit disant organisations africaines qui servent comme des emissaires à leurs maitres occidentaux.