Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

.

Traduction de « Makala » de Bombenga et le Vox-Africa, par Messager.

Tout en poursuivant la traduction des chansons suggérées par Blondé, nous abordons aujourd’hui celle des œuvres de l’orchestre Vox-Africa et de Négro-succès, dont les textes en lingala ont été découverts dans les pages d’archives de la Revue « Jeunes pour Jeunes ».

Ces trésors censés perdus à jamais nous ont été gracieusement offerts par l’ami commun, par le biais de celui que nous ne présentons plus, en l’occurrence notre ami Simba Ndaye.

Ainsi, la 1ère œuvre de Vox-Africa que nous traduisons à l’attention des amis qui ne parlent pas lingala s’intitule « Makala », qui signifie le nom d’une prison située en pleine ville de Kinshasa. Son contenu est largement expliqué à nos amis non lingalaphones à travers la traduction.

Notons qu'en RDC, il existe plusieurs "établissements pénitentiaires" parmi lesquels: Makala, Luzumu, Kasapa, Buluwo, Bula-Pemba.... Des ces centres, Makala et Kasapa ont fini par symboliser la prison. 

 

Messager

 

 « Makala » par Bombenga et le Vox-Africa

 

Nayebaki nyoso te okoboya ngai

Je savais bien que tu te sépareras de moi

Mama munue !

Ma pauvre maman !

Bolingo oyo ngai nameki te nalinga

Cet amour que j’ai tenté de tisser

Nayoki soni e O bampangi e

Je suis déçu, mes chers amis

Mwasi ngai nalingaka

La femme que je convoite

Ye akosaka ngai abala te o

Elle me ment qu’elle est célibataire

Nzoka nde mwasi ya bato

Alors qu’elle est  une femme mariée

Alingi falanga e

Elle adore l’argent

Akutani na ngai yankee

Mais elle vient de rencontrer un plus malin qu'elle 

Akoka te mama munue

Elle ne s’en sortira pas

Mbongo ngai nakosala dit

L’argent que je gagne

Ezali mpo bakosa ngai te

N’est pas à escroquer

Mwasi alelela yo yo obanzi bolingo

La femme fait semblant de t’aimer par amour

Nzoka nde akolela mosolo bandeko !

Or  qu'elle ne vise que ta poche

Ebongi bokeba

Soyez prudents

 

2X

 

Refrain

 

Ozalaka na yo miso makasi e

Tu es très malicieuse

Na mbongo e na mokili

À l’égard de l’argent

Bato ebele bakei makala

Beaucoup sont en prison

Mpo bawela bisengo

À cause des plaisirs du monde

Olanda plaisir obosani pasi

Le plaisir te fait oublier la misère

Keba noki okolela

Fais attention, tu finiras par pleurer

Kokanisa te plaisir ekosila

Ne pense pas que le plaisir sera éternel

Omikosi iya o !

Tu te trompes !

 

2X

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Simba Ndaye 09/10/2017 16:19

Blondé,
J'ai plutôt tendance à croire que Makala (la célèbre et sinistre prison) s'entend ici au sens propre et non au figuré. Parce que la dulcinée, étant ''très maligne'' et ''qu'elle aime l'argent'', nous dit Messager, pour la conquérir, elle ou d'autres femmes du même acabit, souvent des pauvres ''pigeons'' sont prêts à faire n'importe quoi, voire voler (cambrioler, escroquer etc...) pour arriver à leurs fins. Dans ce cas, direction...Makala. Mais le sens figuré (Amour=prison du cœur) que tu y as discerné, peut également être retenu. Excellente traduction en tous les cas d'une très belle chanson, dans laquelle, si je ne me trompe pas et fait rarissime, Vieux Jeannot chante en médian et non dans cette légendaire deuxième que les mélomanes appréciaient tant. Simba Ndaye.

Blondé 05/10/2017 11:52

Bonjour Messager,
Jeannot Bombenga a raison de titrer sa chanson au nom d'une prison. L'amour quand elle fait souffrir comme dans la situation décrite ici est une véritable prison. Et plusieurs chansons dont nous avons eu les traductions décrivent quelque chose de similaire.