Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

 

 

Rachid King n’est plus !

 

 SAF50017 Recto

 

Mawazo Mwarabu, par Rachid King

Sukuma Yembe, par Rachid King

.

.

Chers amis mbokatiers,

 

C’est avec tristesse que notre ami Richard Kasongo vient de nous communiquer le décès inopiné en date du 22.01.2013 du grand artiste Rachid King, de son vrai nom Rachid Kingi Pen'a Kitenge: Cette nouvelle lui a été rapportée par le fils de Raymond Brinck et confirmée par la propre fille du disparu depuis les USA.

 

Nous venons d’essayer de joindre sa sœur à New York à travers son numéro de téléphone afin de nous enquérir de  la situation, mais personne n’est au bout de la ligne.

 

L’artiste disparu est un grand mbokatier. Il avait de son vivant beaucoup écrit à travers notre blog et, par prémonition, consigné en date du 26 mars 2012 ses origines, que nos lecteurs pourront relire à travers le lien ci-dessous: 

 

Par ailleurs l2 juin 2012, il nous avait accordé une interview par le biais de Richard Kasongo à travers ce lien:http://www.mbokamosika.com/article-les-bars-et-orchestres-a-succes-de-l-est-

 

 

 

Nous avons retrouvé son dernier message, adressé à Mbokamosika sous forme de vœux, à l’occasion de son 5ème anniversaire.

 

Heureux Anniversaire "MBOKAMOSIKA"..5 ans c'est beaucoup, c'est tout un "MANDAT PRESIDENTIEL"...et à mon humble avis..Coup de chapeau...KUKU AMEKULA SAWA NA MDOMO WAKE..(traduction..)..SOSO ALIYAKA O EKOKI NA MUNOKO NAYE..Dieu est Grand..Dieu est présent..GOD IS IN YOUR SIDE...JUST KEEP UP..Tomorrow is another day..God bless

Commentaire n°6 posté par Rachid King le 17/06/2012 à 02h09

 

Nous présentons nos condoléances les plus attristées à sa famille, ainsi qu'à tous les artistes congolais.

 

 

Messager

Commenter cet article

Messager 26/10/2014 21:35

Alfredo,

la chnson Moyeke avait déjà été diffusée sur le site, avec le commentaire de Rachi King sur l'origine de cette chanson. Vous pouvez l'auditionner en tapant le nom Moyeke.

Messager

Messager 14/10/2014 19:36

Alfred,
Merci pour votre commentaire. En fouillant les chansons envoyées par Rachid King, je viens de constater qu'il y avait aussi la chanson Moyeke. Nous l'auditionnerons un jour.

Messager

Alfredo Kasololo 26/10/2014 21:17

J'en profite aussi pour vous préciser que la chanson "sukuma yembe" a été chantée sous trois aspects : premier aspect, la plus originale, par Ramy, deuxième aspect par Rachid King lui-même et troisième aspect par Rachid King avec un groupe de musiciens noirs-américains. La version "sukuma yembe", chantée par Ramy, était bien appréciée par les mélomanes de Bukavu parce que ce dernier cite dedans Kadutu, Bagira et Ibanda, les trois communes de Bukavu. Quant à la chanson "moyeke", c'est une chanson populaire que tout jeune de Bukavu de mon époque, les années 70, chantait par coeur.

A.K

alfredo Kasololo 14/10/2014 02:27

Je connaissais bien notre regretté Rachid (Richard) King. Son orchestre Grand-Mike Jazz du Kivu se produisait à Bukavu, près du quartier où je suis né, à Nyamugo, dans le bar Nzela Ngai Hapa de Musole Maharaza. J'ai un très bon souvenir de Grand-Mike Jazz, et surtout de son chanteur vedette Ramy (surnommé Remmy en Tanzanie). Quand Rachid King venait trouver ses musiciens au bar Nzela Ngai, il était toujours accompagné de sa femme américaine Rosally. Dans les années 70 et début 80, Grand-Mike Jazz était l'unique groupe musical qui représentait le Grand-Kivu, et qui pourrait concurrencer les autres assemblées musicales, telles que le Bella-Bella, Shama-Shama, de la capitale Kinshasa. Que l'âme de Rachid King se repose en paix ! Son nom sera marqué dans l'histoire de la culture et aussi de la musique congolaise. On se souviendra tjrs des chansons "moyeke" (miso na pongi) et de "sukuma djembe" (vie ya sika makambo mingi), Ce monde ne nous appartient pas. Ramy aussi n'est plus en vie.


Alfredo Kasololo, garçon de Bukavu

Samuel Malonga 31/01/2013 18:05


http://www.omenyama.com/about-us.html

Messager 31/01/2013 06:43



Oui je me souviens le jour ou Rachid king avait decouvert Mbokamosika...Dit-il leki  Richard wana eloko na biso???
Oui vieux kuna okokuta ba ndeko nayo...Il etait tres content de Mbokamosika...Boye longonya nayebaki te que eloko kitoko boye ezalaka...


Commentaire n°1 posté par Richard Kasongo hier à 00h12



 

Richard kasongo 29/01/2013 08:31


Ah! Leki nangai ticket ebunga ya mboka....Naza na ticket lisusu te. a chaque fois maloba oyo ebandaki kozanga koyebisa nangai te. Azalaki na studio nanu asilisaki kosala album naye te...et
voila.liwa eyekokamata te...Eza pasi ko perdre  ye  na ngonga oyo... Ba conseils ebele pe masolo trop etali musique na biso...ndenge bakutanaki na vieux Soki Vangu cote ya ba Kenya
...Pasi  mon vieux King...otikeli ngai na masolo ebele .la derniere photo otindelaki ngai oyo ya KAMPALA na Remy na 1974...


Ntoma voir photo de kamapala sur mail...


Richard Kasongo.-


 


 

Serge - Kongo na biso 28/01/2013 10:30


Adieu Richard
King,


« Nous venons de Dieu et à Lui est notre retour. » dit le Saint
Coran


Serge – Kongo na biso


 

Messager 28/01/2013 07:13


Chers amis,


Nous pleurons l'artiste Rachid King, tout commentaire sur cet article doit avoir un rapport avec son décès ou sa carrière, en guise d'hommage.


Les autres sujets devront passer par le blog, qui jugera de leur opportunité.


Messager

Claude Kangudie 27/01/2013 19:31


Encore un DES NOTRES qui s'éteint sur une terre étrangère...Loin des ses ancêtres. Nos larmes ne cesseront JAMAIS de couler à l'évocation de ton nom. Mtoto wa Maniema...que dire l'artiste.
Tellement l'émotion est grande. Profonde est notre tristesse...tu aurais dû mourir chez NOUS, entouré de notre amour. Nous t'aurons accompagné avec tous les honneurs et dignité qui te reviennent.
Elombe akeyi na mboka mopaya eee...Gardons toujours espoir en notre pays, le Congo de Lumumba.


Claude Kangudie

Jules 27/01/2013 17:51


My Brother Rachid King, nakanisi lisusu maloba masuka tolobanaki na na lien "sukuma yembe et zaire pour sam samina", nzokande ezalaki maloba ma Au revoir, Tika ete Nzambe ya likolo mpe ba
Nkoko ba biso bayamba molimo mua yo na bobote.


 


Wa yo Jules.