Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

Mua mituna pona ebonga ya 1er ministre na RDC

 

Mbote ba ndeko, 

 

Louis-KoyagialoLikanisi eyelaki nga tango natangaki ke Mr. Koya Gialo Gbese Te Gberengo akomi Premier ministre intérimaire ya RDC wuta lobi le 06 Mars 2012.   

Mituna yango oyo pona mutu nionso oyo ayebi:

1) Wuta ba noko (ba Belges) bakenda tozui ba gouvernements boni? 

(Po natango moko boye Mobutu ye moko azalaki Président pe chef du gouvernement) mais ba 1er Commissaire d'état pe bazalaki, esika wana etiaka nga na mua mubulu, ezalaki vraiment ndenge nini?

2) Nani kati ya ba 1er ministres nionso azua ebonga wana mbala na mbala koleka basusu?

3) Nani asala mandat moko ya tango ya mulayi kati na bango?

4) Nani asala tango ya mukuse koleka baninga?

5)Normalement na gouvernement moko esengaka bibonga boni pe nakoki koyeba pona nini?

6) Pona nini bibonga mususu ezalaka plus important ke misusu? 

Ndakisa: Mulopwe Albert Kalonji aboyaki ministère ya Agriculture na tango ya Lumumba alors mutu nionso alobaka "koliya eleki kolata." 

*Ambassadeur ya USA na RDC ayebisaki Sangwa Maray Maray ke musiki ezali 2ème ressource ya mbongo na USA alors ke epayi na biso Culture et Arts - Sport et Loisir ezalaka toujours négliger.  

7)1er ministre nini atika kombo na mboka, ndenge Sakombi (gouverneur) atika kombo na unité de mesure ya wenze?  

*Même na Zando ya Poto poto na Brazza ba mama babengaka kopo ya mesure "Sakombi."

8)Est ce que tosi tozua 1ère Ministre déjà (donc ya muasi)?

*Nakosepela soki natangi pe kulutu Emmanuel kandolo po totanga ye kala vraiment.

Merci d'avance na baye nionso bakosalisa pona biyano na lokota nionso.

Serge, Kongo na biso

BANNIER-MBOKAMOSIKA.jpg

Commenter cet article

Ngimbi Kalumvueziko 08/03/2012 05:01


Voici (de mémoire) les réponses à quelques posées par Serge. Que ceux qui le peuvent les complètent ou
corrigent.


Premiers Ministres de Kasa-Vubu (1960-1965)


-Patrice-Emery Lumumba (juin-septembre 1960), investi par le premier Parlement du Congo et révoqué.


-Joseph Ileo, nommé âpres la révocation de Lumumba. Il n’avait pas reçu l’investiture du Parlement, mais avait
exercé les fonctions de Premier Ministre parallèlement avec le Collège des Commissaires Généraux  jusqu’en aout 1961. .


-Cyrille Adoula (aout 61-1964) nommé au Conclave de Lovanium qui avait réuni les principaux protagonistes de la
première crise politique congolaise, et abouti à la formation d’un gouvernement de « réconciliation » nationale. C’est pendant sa mandature que fut élaborée la première Constitution
congolaise, dite la Constitution de Luluabourg (Kananga).


-Moise Tshombé (1964-juillet 1965), nommé à son retour d’exil, il forma un gouvernement de 12 personnes dit
«Gouvernement du Salut Public». Son gouvernement avait défait la rébellion de Chrystophe Gbenye, Nicolas Olenga et Gaston Soumialot, et organisé les élections générales qui avaient permis la mise
en place des Institutions politiques nationales et provinciales, avant l’élection présidentielle qui devait se tenir au début de l’année 1965.  Il avait été déchargé de ses fonctions par le
Président Kasa-Vubu au motif qu’il avait rempli sa mission.


-Evariste Kimba (juillet –novembre 1965). Il fut nommé Premier Ministre par le Président Kaas-Ubu qui voulait
l’utiliser dans son combat contre Strombe qui affichait ouvertement ses ambitions présidentielles. À deux reprises le Parlement avait refusé d’investir le gouvernement Kimba. La troisième et
dernière tentative (prévue par la Constitution) n’eut pas lieu, à la suite du coup d’état de Mobutu intervenu le 24 novembre 1965. On dit que Kimba avait la chance de réussir car le nombre des
voix favorables avait sensiblement augmenté à son deuxième passage  au Parlement.


2. Premiers Ministres de Mobutu:


                        -General Leonard Mulamba (1965-1967). Sa nomination
avait été annoncée par le communiqué du Haut-Commandement Militaire proclamant la prise de pouvoir par l’Armée. Etait-ce le choix de Mobutu ? Est-il que Mobutu s’en était vite débarrassé en
le nommant Ambassadeur au Japon. Mobutu supprima le poste de Premier Ministre pour exercer seul les fonctions de l’Exécutif jusqu’en 1977.


A partir de 1977 jusqu’à la tenue de La Conférence Nationale souveraine en 1990 , Mobutu a nommé de nombreux
Premiers Ministres dont André Boboliko, Mpinga Kasende,  Joseph Nsinga Udjuu Ungwankebi Utumpe, Evariste Mabi  Mulumba, Léon Kengo wa Dondo, Jean de Dieu Nguz a Karl Bond.


3. Premiers Minitres pendant la tenue de la CNS


-Vincent de Paul Lunda Bululu nommé en avril 1990 après le discours dit de la Démocratisation de Mobutu mettant
fin au système de Part-Etat MPR. Il démissionna quelques mois après. On retiendra de lui la construction du pont reliant Bandalungwa et Kintambo sur la rivière Makelele.


-Crispin Mulumba Lukoji ; il a ouvert la Conférence Nationale en déclarant courageusement que le bilan du
Parti-Etat MPR était globalement Négatif !


-Etienne Tshisekedi,  Premier Ministre élu par la Conference Nationale en août 1992. Son gouvernement ne
dura que quelques mois suite au conflit de partage des pouvoirs avec Mobutu. Il reprendra pourtant à deux reprises les fonctions de Premier Ministre, d’abord après sa nomination par Mobutu aprèés
les célèbres pillages de 1993, et pour à peine quelques deux semaines dans les mois qui avaient précédé la chute de Mobutu. On retiendra de lui deux faits ;  l’audacieux acte qu’il
avait posé en biffant sur le PV de prestation de serment toutes mentions qui renvoyaient au rôle de Mobutu en tant que garant de l’unité nationale et de la Constitution, et sa décision de
«démonétiser» le billet de 50 milles Zaires, les fameux « Dona Béija »  qui ne fut suivie que dans les Kasai.


-Faustin Birindwa;


- Bernadin Mungul Diaka;


- Jean de Dieu Nguz Karl i Bond;


- Leon Kengo wa Dondo . Il avait abandonné son poste après avoir préemptoirement annoncé une contre-offensive
 foudroyante contre les troupes de l’AFDL qui avançaient vers Kisangani.


- General Likulia Bolongo. Il avait fui Kinshasa à l’approche des troupes de l’AFDL.


4 Les Premiers Minitres de l’époque Kabila : Antoine
Gizenga (2006-2009), Adolphe Muzito (2009-2012).


5. Le Poste de Premier Ministre n’a pas encore été occupé par une
femme.


6. Les Premiers Ministres qui ont « laissé un
nom » :


-Cyrille Adoula ; on dit encore « Ebembe ya Adoula » pour designer les poulets congeles. Avant
1960, les Congolais ne connaissaient le poulet congellé. Ce poulet est arrivé au Congo en 1962 dans le cadre d’une aide alimentaire americaine, au moment où Adoula était Premier Minitre.


-Leon Kengo wa Dondo, l’homme de la rigueur. On évoque la rigueur pour parler de m

Ngimbi Kalumvueziko 08/03/2012 03:59


Voici (de mémoire) les réponses à quelques posées par Serge. Que ceux qui le peuvent les complètent ou
corrigent.


Premiers Ministres de Kasa-Vubu (1960-1965)                                    -- - Patrice-Emery Lumumba
(septembre 1960), investi par le premier Parlement du Congo et révoqué.                                  
                                  -Joseph Ileo, nommé âpres la révocation de Lumumba. Il n’avait pas reçu l’investiture du Parlement, mais avait exercé les fonctions de
Premier Ministre parallèlement avec le Collège des Commissaires Généraux   jusqu’en aout 1961. .


-Cyrille Adoula (aout 61-1964) nommé au Conclave de Lovanium qui avait réuni les principaux protagonistes de la
première crise politique congolaise, et abouti à la formation d’un gouvernement de « réconciliation » nationale. C’est pendant sa mandature que fut élaborée la première Constitution
congolaise, dite la Constitution de Luluabourg (Kananga).


-Moise Tshombé (1964-juillet 1965), nommé à son retour d’exil, il forma un gouvernement de 12 personnes dit
«Gouvernement du Salut Public». Son gouvernement avait défait la rébellion de Chrystophe Gbenye, Nicolas Olenga et Gaston Soumialot, et organisé les élections générales qui avaient permis la mise
en place des Institutions politiques nationales et provinciales, avant l’élection présidentielle qui devait se tenir au début de l’année 1965.  Il avait été déchargé de ses fonctions par le
Président Kasa-Vubu au motif qu’il avait rempli sa mission.


-Evariste Kimba (juillet –novembre 1965). Il fut nommé Premier Ministre par le Président Kaas-Ubu qui voulait
l’utiliser dans son combat contre Strombe qui affichait ouvertement ses ambitions présidentielles. À deux reprises le Parlement avait refusé d’investir le gouvernement Kimba. La troisième et
dernière tentative (prévue par la Constitution) n’eut pas lieu, à la suite du coup d’état de Mobutu intervenu le 24 novembre 1965. On dit que Kimba avait la chance de réussir car le nombre des
voix favorables avait sensiblement augmenté à son deuxième passage  au Parlement.


2. Premiers Ministres de Mobutu:


                        -General Leonard Mulamba (1965-1967). Sa nomination
avait été annoncée par le communiqué du Haut-Commandement Militaire proclamant la prise de pouvoir par l’Armée. Etait-ce le choix de Mobutu ? Est-il que Mobutu s’en était vite débarrassé en
le nommant Ambassadeur au Japon. Mobutu supprima le poste de Premier Ministre pour exercer seul les fonctions de l’Exécutif jusqu’en 1977.


A partir de 1977 jusqu’à la tenue de La Conférence Nationale souveraine en 1990 , Mobutu a nommé de nombreux
Premiers Ministres dont André Boboliko, Mpinga Kasende,  Evariste Mabi  Mulumba, Léon Kengo wa Dondo, Jean de Dieu Nguz a Karl Bond.


3. Premiers Minitres pendant la tenue de la CNS


-Vincent de Paul Lunda Bululu nommé en avril 1990 après le discours dit de la Démocratisation de Mobutu mettant
fin au système de Part-Etat MPR. Il démissionna quelques mois après. On retiendra de lui la construction du pont reliant Bandalungwa et Kintambo sur la rivière Makelele.


-Crispin Mulumba Lukoji ; il a ouvert la Conférence Nationale en déclarant courageusement que le bilan du
Parti-Etat MPR était globalement Négatif !


-Etienne Tshisekedi,  Premier Ministre élu par la Conference Nationale en août 1992. Son gouvernement ne
dura que quelques mois suite au conflit de partage des pouvoirs avec Mobutu. Il reprendra pourtant à deux reprises les fonctions de Premier Ministre, d’abord après sa nomination par Mobutu aprèés
les célèbres pillages de 1993, et pour à peine quelques deux semaines dans les mois qui avaient précédé la chute de Mobutu. On retiendra de lui deux faits ;  l’audacieux acte qu’il
avait posé en biffant sur le PV de prestation de serment toutes mentions qui renvoyaient au rôle de Mobutu en tant que garant de l’unité nationale et de la Constitution, et sa décision de
«démonétiser» le billet de 50 milles Zaires, les fameux « Dona Béija »  qui ne fut suivie que dans les Kasai.


-Faustin Birindwa;


- Bernadin Mungul Diaka;


- Jean de Dieu Nguz Karl i Bond;


- Leon Kengo wa Dondo . Il avait abandonné son poste après avoir préemptoirement annoncé une contre-offensive
 foudroyante contre les troupes de l’AFDL qui avançaient vers Kisangani.


- General Likulia Bolongo. Il avait fui Kinshasa à l’approche des troupes de l’AFDL.


4 Les Premiers Minitres de l’époque Kabila : Antoine
Gizenga (2006-2009), Adolphe Muzito (2009-2012).


5. Le Poste de Premier Ministre n’a pas encore été occupé par une
femme.


6. Les Premiers Ministres qui ont « laissé un
nom » :


-Cyrille Adoula ; on dit encore « Ebembe ya Adoula &