Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

Les auteurs de la chanson « Indépendance Cha-Cha » bien identifiés

 

Au début de cette année, nous avions publié sur le lien ci-dessous  un article dans lequel  nous voulions connaître le vrai auteur de la célèbre chanson  « Indépendance Cha-Cha

http://www.mbokamosika.com/article-qui-dispose-des-droits-sur-independance-cha-cha-114005021.html

Aujourd’hui, nous avons reçu la réponse à cette énigmatique question de la part de Mr Philippe Pierre, responsable de River Band Workshop à Liège, en Belgique. Selon ce qui est écrit sur la pochette d’origine de ce disque, Kallé est l’auteur des paroles et Dechaud l’auteur de la musique.

Nous remercions Mr Philippe pour sa contribution à la manifestation  de la vérité.


Messager

 

 

.

Bonjour Bilbi,

 

Conscient d'avoir aujourd'hui découvert un chaînon de notre histoire commune, c'est avec un très grand plaisir que je vous envoie les scan des deux faces du disque et de la page des paroles trouvées avec celui-ci. 

Il y a sur le disque la signature d'un certain "Kridi" (prénom illisible) ce serait lui à mon sens qui a écrit la page de paroles l'écriture se ressemble très fort.

 

Bien à vous et passez un beau week-end!

 

 

 

Philippe PIERRET

 

River Band Workshop

"The Heart and Soul of your Amp!"

 

Sur rendez-vous!

 

info@riverband.be -  +32-472-985930 - www.riverband.be

 

Quai de la Cité, 6 - B4170 Comblain-au-Pont (Liège) Belgium

 

BE-0756.257.728

 

Tiens je remarque que Monsieur Izeidi parle de Kallé comme "auteur compositeur" ... Kallé est l'auteur des paroles et Dechaud le compositeur de la musique ... c'est signé de sa main sur la pochette .. 

Commentaire n°1 posté par Philippe PIERRET aujourd'hui à 21h56

 

Nous remercions vivement Mr Philippe pour avoir mis fin aux spéculations  sur le vrai auteur de la chanson Indépendance cha–cha.

Vu la rareté de l’objet, signé, comprenant le manuscrit, plusieurs collecteurs ont adressé des félicitations à Mr Philippe, qui vient de transmettre les photos de ce document historique au Musée de Tervueren.

Ceux qui prétendent que la paternité de l’auteur était connue ne se sont jamais manifestés lorsque certains musiciens entretenaient la confusion dans la presse. Jusque là, personne n’a jamais exhibé une preuve historique comme vient de faire Mr Philippe.

Msg

.

 

Voici le texte correct

Indépendance cha cha, tozwi e

Oh kimpwanza cha cha, tubakidi /  

Oh Table ronde cha cha, ba gagner /

Oh dipanda cha cha, tozwi e / 2x


Assoreco na Abako, Bayokani moto moko 

Na Conakat na Cartel, Balingani na front commun 

Bolikango, Kasavubu, eh Lumumba na Kalonji, Bolya, Tshombe, Kamitatu, oh Essandja, Mbuta Kanza


 

Indépendance cha cha tozwi e

Oh Kimpwaza cha cha tubakidi

Oh table Ronde Cha cha, ba gagner

Oh dipanda cha cha tozwi e


 

Na MNC, na Ugeco, Abazi na PDC

Na PSA , African Jazz, na Table ronde mpe ba gagné


Indépendance cha cha Tozwi e

Oh kimpwaza cha cha tubakidi

Oh Table Ronde cha cha ba gagner

Oh dipanda cha cha tozwi e

.

.

 

Signatures des musiciens ayant participé à l’enregistrement de Indépendance cha cha

 

 

Indep diskA

.

Indep diskB

.

Les paroles de la chanson  indépendance cha cha

 

Indep paroles

 

Indépendance cha cha

.

.

 

.

Commenter cet article

Jacob Kazadi 05/12/2014 16:18

Merci beaucoup pour la chanson.

BAGUMA 15/06/2014 08:49

j'avais cinq ans quand mon grand père jouer ce musique, je n’aimer pas écouter cette chanson, mais quand il est mort, dix ans après j'ai commencé à cherché ces cassettes et réviser tout, je suis tomber sur
Indépendance cha cha, tozwi e

Oh kimpwanza cha cha, tubakidi /

Oh Table ronde cha cha, ba gagner /

Oh dipanda cha cha, tozwi e / 2x

Assoreco na Abako, Bayokani moto moko

Na Conakat na Cartel, Balingani na front commun

Bolikango, Kasavubu, eh Lumumba na Kalonji, Bolya, Tshombe, Kamitatu, oh Essandja, Mbuta Kanza



Indépendance cha cha tozwi e

Oh Kimpwaza cha cha tubakidi

Oh table Ronde Cha cha, ba gagner

Oh dipanda cha cha tozwi e



Na MNC, na Ugeco, Abazi na PDC

Na PSA , African Jazz, na Table ronde mpe ba gagné

Indépendance cha cha Tozwi e

Oh kimpwaza cha cha tubakidi

Oh Table Ronde cha cha ba gagner

Oh dipanda cha cha tozwi e

BINDA 31/05/2014 22:18

c est patrice lui même le compositeur ref: le livre LUMUMBA le Messie Noir de Passu Lundula

Messager 07/07/2013 08:42


Ndeko Kitwa,


Natondi yo mingi na maye okomi. Ndenge oyebi na mbokamosika tolukaka nde bosembo.


Soki natangi yo malamu, kulutu na biso Brazzos awuti ko préciser ete Nzembo indépedance Cha Cha, atako babakisaki mua maloba na bayembi basusu boo momesano na musique congolaise, ezali ya grand
Kallé. Donc po na nini ozali lisusu ko douter na authenticité ya pochette?


Soki otangi ba commentaires na kati na article, okomona ete Faugus alobi signature ya Roger Izeidi, kulutu wa ye ezali vraie, ndenge moko Mr Mukendi ayebisaki na Claude Kangudie te signature ya
Dechaud na Dr Nico ezali ya solo.


Na oyo etali enregistrement, adresse ya studio ezali eloko mosusu, Rue de Vésales , 46 Bruxelles ezali nde adresse ya African-Jazz na Bruxelles na tango wana. Enregistrement na Rue Vésales elingi
koloba esika Orchestre evandaka. Donc contradition moko te ezali esika wana.


 


Messager

Kitwa 07/07/2013 03:20


Mbote mingi na bandeko nionso,


Nini ezali kolakisa pochette oyo ezali authentique ?


Pochette oyo ezali kosenga un travail scientifique et critique po na ko authentifier yango na ba signatures na papier car tout prête à
confusion.


Nasengi na Joseph Pululu otuna pe vieux Brazzos na Pierre Yatula Elengesa, Petit Pierre tango bazali nanu na bomoi. Il faut bamona pe
pochette yango na papier yango po bango nde bakoki ko authentifier pochette wana. Ndenge pe otunaki Mr. Philippe PIERRET. Tokoki kosuka kaka na ye te merci na contribution na ye.


Vieux Brazzos awuti kosala intervieuw na Radio topcongo na emission Bakulutu, titre BAKULUTU2 30JUIN2013
Ftp


Emission esalemaki le 30juin 2013. Alobi boye na oyo etali nzembo Indépendance Cha cha :
« Kanza Thomas il faut bosala nzembo moko po na ko glorifier ba politiciens na biso bayaki négociation. Aye na liste, nakati ya liste wana atiya bakombo ya ba Kasa vubu […] bakombo batangaka
nionso wana. Kabasele, kabasele azwi liste wana, asali mélodie, asali thème…. Sur base ya thème wana ya parole wana tobandi ko classifier. Soki tolobi lelo biso nionso tozali ba coauteurs ya
nzembo wana. Roger izeidi est coauteur comme nous, bien que ba paroles mususu boyoki « tobakidi » na kikongo ya leta, c’est Izeidi. Mais la chanson toute entière ezali ya feu Kalle
Djeff.


Enregistrement esalemaka na Quai de charbonnage na studio ya Mazadis na Bruxelles » [ or
na disque bakoma rue Vesale n°46, Bruxelles I ]


http://topcongo.be/site/index.php?option=com_content&view=article&id=80&Itemid=491


Mokolo malamu


Kitwa

Claude Kangudie 26/06/2013 22:54


Mon frère Jules...Na oyo etali Papa Kalonji Ditunga Mulopwe, nakanisi na oyo etali politiki aloba mingi sur la Table Ronde. Kasi na côté wana ya ndule oyo ya Kimpwanza, nandimi te ke akozala na
mingi ya koloba. Kasi na kotuna ye...on ne sait jamais. Namoni olobeli kombo ya Papa Bomboko. Justin Marie Bomboko azalaki participant na Table Ronde te. Bomboko azalaki secrétaire particulier ya
Vieux Bolya qui, lui, était un vrai participant effectif na Table Ronde. "Fantomas" mosusu oyo azalaki na Table Ronde, ezalaki Antoine Gizenga. Ye azalaki membre effectif ya Table Ronde mpe
participant confirmé mpe akomaki bien na BXL na délégation officielle ya Congo. Tango ye Gizenga akomaki na Belgique, asimbi nzela akeyi Yougoslavie atiki misala ayelaki. Tiii tango Table Ronde
esila, atikala komonana te...mais il s'affiche comme patriarche ayant participé à ce forum. Ye na Bomboko, ils se sont fait décorés comme "patriarches de la Table Ronde". Informations et propos
recueillis auprès de A. Kalonji Ditunga. Une belle imposture...Soki tozali kolobela legérété ya ba musicien devant l'Histoire, esengeli mpe kolobela mpe imposture ya ba politicien wana. Table
Ronde ezali moment solennel ya histoire ya mboka na biso. Na oyo etali ba version ya ba musicien...c'est leur nature. Kasi ba oyo ba tunaka bango mituna, c'est à eux aussi de poser le cadre et
être incisif na ba questions na bango pour ressortir une vérité claire. Nos musiciens parlent parfois lokola ba bill ya kala tango bazalaki kobetela biso masolo ya ba film ou bien biso moko tango
tozalaki ko raconter ba histoire ya ba bill na ndenge ya ba film ya "Tuez-les tous et revenez seul"...le narrateur azalaki tjr kobima gang...nos musiciens aussi, si tu leur donnes la parole, ils
font pareille. A mon avis, c'est à celui ki pose les questions de planter un décor qui ne donne pas une fenêtre à dire n'importe quoi...c'est mon avis perso. RDC Congo, ezali mpawuni ya talo...


 


Claude Kabgudie

Pedro 26/06/2013 15:54


Je voudrais revenir sur les avantages pédagogiques des doutes qui planent sur n’importe quel sujet et des discussions et va-et-vient qu’ils suscitent. Ils permettent aux mensonges
de prendre l’ascenseur pendant que la vérité s’attarde sur les gradins des escaliers. Toutes ces spéculations et réflexions rehaussent la vérité lorsqu’elle éclate enfin. Une vérité indiscutable
encourt le risque de passer inaperçue. En outre, vous rendez-vous compte de tous les bénéfices parallèles que nous tirons de plus de trente commentaires sur la paternité d’Indépendance Cha
Cha ? Toutes ces dissertations sur auteur, compositeur, auteur-compositeur, guitariste-compositeur, chanteur, chanteur-compositeur, et beaucoup d’autres choses, voyez-vous !

Messager 26/06/2013 13:44


 


 



Chers amis,


Je me permets une fois de plus d’attirer votre attention sur la polémique que certains d’entre nous cherchent à entretenir  au sujet de la chanson
Indépendance cha cha.


Depuis que les spéculation sur l’auteur de cette chanson ont commencé, personne n’a jamais eu l’opportunité de brandir le disque.  Jusque là , on
parlait en l’air , sans une preuve matérielle.


Le mérite de Mr Philippe est de nous avoir fourni une pièce maîtresse : Le 45 Tour, qui met fin aux spéculations les plus fantaisistes  comme nous l’avons entendu : tantôt une
oeuvre commune, tantôt une œuvre d’un autre artiste de l’African-Jazz, tantôt une œuvre de tel politicien .


Nous soulignons que la chanson est sortie en 1960, à l’époque où tous les artistes savaient qu’est ce qu’un droit d’auteur, et leurs intérêts mieux protégés.


 Voici ce qui est imprimé sur le disque :



African-Jazz. Rue Vésale, 46, Bruxelles 1.


Orchestre : African-Jazz (Enregistré à Bruxelles)


Indépendance Cha cha


Joseph Kabasele


Chant :Kallé-Vicky-Roger


Guitare solo : Nico


Accompagnement : Dechaud


Basse : Brazzos


Batteur : Pierrot



Donc sur ce disque, le nom de l’auteur est clairement inscrit depuis 1960. Par manque d’archives, on en  a profité pour créer la confusion.
Maintenant que le disque comprenant tous les éléments susceptibles d’identifier l’auteur  a  resurgi ,
cessons la polémique, à moins d’être de mauvaise foi.


 


Messager

MWENZE 26/06/2013 12:52


Ndéko JULES mboté.Soki otangi ngai malamu okondima été éza likambo ya kobanga bosembo té.Pé lisusu soki otangi malamu ndéko MESSAGER okoyéba tina na yango.Na kosenga n'ô otanga ngai lisusu,na
makomi na ngai na matali maloba ma ndéko FAUGUS ahutaki kokoma likolo ya nzembo "Kéliya",nakoyébisa biso été mokéli n'ango René Moréno,na tango été yé méi René Moréno awangana yango na lolaka lwa
TOP-CONGO FM,nakoloba polélé nzembo "Kéliya" ékélamakâ na Vieux ROCH' yé méyi.Elobi nini?Lokola vieux FAUGUS aza mobéti lindanda makasi ayébana o tango wana,mpé lisusu ndéko ya Vieux LEY,maloba
na yé bosolo?Tala kaka!Bakisa lisusu ndakisa na makomi ma ndéko na biso Samuel MALONGA étali botatoli bwa Petit PIERRE sik'awa,na koloba été na tango ona ba ponaki ndé ba oyo balékaki na kobéta
malamu koléka  okati na bango,pona kobongisa lingomba éyé batindaki  "Table Ronde" ya Bruxelles.Nzoka na oyo étali mbonda,mobéti makasi koléka na kati na bango ézalaka Antoine KAYA
"Depuissant",nasima ndé BOSUMA "Dessoin".Pona nini bazwaki "Depuissant" té,soki ézala ndengé Petit PIERRE alobaki?Tala ésika totiyaka motéma na biso na botatoli bwa babéti mandanda na biso
té.Moto na moto aluka obélé amikumisa n'ésika ya koloba likambo polélé,ndengé ézalaka,bosembo nayango nionso.Koléka lisusu tango basi ba nuni!


MWENZE

Serge – Kongo na biso 26/06/2013 12:33


Mbote na bino banso,


Merci mingi kulutu Faugus
na eyano pe contribution na yo na blog oyo. Eyano opesi nga ememi makanisi na nga mosika, (natangaki na revue moko,
mutu moko alobaki ke ye nde azalaki la voix cachée ou la voix derrière la voix d’Elvis Presley mais na sosolaki yango penza penza te.)


Likambo ya ba nzembo il faut bazuela yango solution po etika kopesa biso
mutu pasi, mingi babimisa ba nzembo ya batu mais batiya ba kombo na bango lokola ba Auteur – Compositeur, nayebaka lisusu ke moko parmi ba raisons la regrettée Mère Malou azipolaki Koffi mbata
ezalaki po n’album ya Wake up na chaque chanson oyo Koffi amekaki kobakisa mua liloba moko to mibale, asalaki ke na sortie ya nzembo bakoma yango Auteur – Compositeur Koffi et Papa Wemba tandis
que na ba nzembo na ye moko ezalaki kaka Auteur – Compositeur Koffi Olomide (Nota bene : nga nazalaka na nga na ba nzembo na ndaku te, nayebi te soki ezali ya solo kasi na tanga yango
kotanga na mikanda, baye baza na ba K7 wana bakoki ko vérifier soki rédacteur wana akomaki makambu ya solo). Ndenge kulutu Messager aza ko insister na likambo ya déformation ya masolo chez nos
artistes, nazali na cassette ya témoignage ya Elou Sharufah oyo akoma lelo sœur Esther pe Mama pasteur (donc muasi ya pasteur) ke nzembo ya Esclave Papa Wemba a kompozaki yango na kati ya ndaku
na ye na Bruxelles alors ke en verite nzembo wana ezali ya vieux Mongali - Max Idi man, na album ya Koweït Rive Gauche ya Koffi Olomide na ndimi te ke Félix Wazekwa aza mentionner lokola Auteur
to Parolier ya ba nzembo wana appart remerciement bapesa kuna, quand Wazekwa s’est dechaine alobaki « bino bokanisi kombo na nga na Cassette ya
Koweït Rive Gauche ekomama kuna pona nini, po nabukelaki Koffi mapela to po nalambelaki ye fufu ? » voila réaction ya mutu nionso naturellement soki bo détourner histoire
ndenge ekomaka et c’est où Paulin Mukendi asala émission mobimba na kombo ya « couteau dans la plaie » Ba nzembo lokola « Monama elima ya mayi » ya Lutumba pe Rebe ya Souzy
Kaseya : « Nakotika mayi makawuka na matama soki batuni naloba se po ya Rebe ooo, … ah pitié eeee, pitié dit e ooo …» chantée
par Mpongo Love, na disque bakomaki ba nani ba Auteurs pe ba Compositeurs ? Eza laissez – allez ya bakomi nzembo, eza canaille ya bayembi nzembo to eza kozanga koyeba musala bazali
kosala ?  Boboto o mboko
bino.


Serge – Kongo na biso

Jules 26/06/2013 10:59


Papa Messager,


Nazongi lisusu, ekozala malamu boyoka lisusu vieux Brazzos, Petit-Pierre na batu mingi oyo bazalaki na tangu wana, ezali mpe na masolo mpe ba souvenirs oyo ekoki ko édifier biso banso, batu
lokola ba Papa Kalonji Ditunga azalaki na Bruxelles na table ronde, puisque batangaki kombo na ye na kaki ya Indépendance Cha Cha, akoki toujours mpe kopesa témoignage na ye, batu lokola ba vieux
Bombenga azali motu ya ba période wana, akoki mpe koyeba mua mingi na makambo mingi ya tangu wana, ata vieux Rochereau malgré état de santé na ye, akoki kotiya ata mua liloba, ba vieux Jamais
Kolonga, ba vieux Bomboko et consorts bazalaki présents na Bruxelles. Puisque likambo ezali awa ya koluka vérité, tangu o disqualifier d´avance vieux Brazzos ou motu mosusu, ekobima lokola
bozali kobanga maloba na bango, dans toute chose ba vérité na ba contre vérité na ba demi vérité ezalaka.

MWENZE 26/06/2013 09:19


J'apporte ici de l'eau à ton moulin cher MESSAGER et je n'irai pas plus loin que dans cette même rubrique pour illustrer ta position:cette affirmation gratuite de FAUGUS selon laquelle chanson
"KELYA" est de René Moréno,ignorant que l'intéressé,dans l'émission "BAKULUTU" sur les antennes de TOP-CONGO FM,avait auparavant démenti cette rumeur persistante,reconnaissant en toute franchise
combien "Kélya" était bel et bien une composition de ROCHEREAU lui-même.Et lorsqu'on laisse passer sans démentir de tels propos,ils passent pour vérité d'évangile,émanant d'un praticien de notre
musique,donc "témoin priviligié" de cette époque.Voilà où mènent les témoignages de nos musiciens que j'ai toujours entourés de précautions,pour les raisons subjectives que tu évoques si bien,et
surtout lorsqu'ils ont pris de l'âge!


MWENZE

Messager 26/06/2013 06:31



Personne n’a peur du témoignage de Brazzos, mais il se fait qu’il s'est déjà avéré non fondé. Dans le domaine de la
recherche il existe des sources « digne de foi » et des sources « peu crédibles ». Lorsque vous tentez de déformer la vérité , vous devenez une source peu crédible.


N’oublions pas que nous ne perdons rien sur ce blog, et qu’il existe des déclarations fantaisistes au sujet de la
chanson Indépendance cha cha que nous pourrions ressortir s’il le faut.


Il ne suffit d’avoir été témoin d’un événement, encore faut-il   être sincère dans la transmission des faits, une qualité que beaucoup de nos artistes ont perdu.


L’exemple de Lita Bembo nous a édifiés, lorsque nous lui avons demandé de raconter l’historique de Stukas Boys, il
nous a clairement dit ce qui s’est exactement passé, sans chercher à se glorifier outre mesure. Voilà l’exemple d’un témoin digne de foi.


 


Messager

faugus.izeidi 25/06/2013 22:56


SERGE KONGO NA BISO. DIFFÉRENCE EZALI BOYE 1) AUTEUR AZALI MOTO OYO AYEI NA IDÉE MPE A PROPOSER, MÊME SANS MÉLODIE. 2) VIENDRA EN SUITE LE COMPOSITEUR OYO AKOTIYA IDÉE WANA EN MÉLODIE. 3) LE
PAROLIER OYO AKOBONGISA TO AKO AJOUTER TO A KO MODIFIER BA PAROLE. 4) ARRANGEUR AZALI MOTO OYO AKOBALISA NZEMBO NA MIZIKI. YANGO WANA NA POTO MOTO LOKOLA JOHNNY HALIDAY AZALI KAKA MOYEMBI BA
NZEMBO? MALOBA MPE MIZIKI EZALI MOSALA YA BATO BASUSU? MPE MOTO NA MOTO AKOFUTAMA MPO NA APPORT NA YE. MOYEBI AZALI KAKA INTRPRETE. EZALI LOKOLA NDENGE BASALAKA AVION BA PIÈCE NIONSO ESALAMAKA NA
COMPAGNIE MOKO TE. MABE NA BISO NA AFRIQUE TOYEBI KAKA BAYEMBI KASI BA HEROS DANS L'OMBRE TOBOSANAKA BANGO MINGI. HISTOIRE EZALI TRÈS TÊTUE? NIONSO OYO BAZALI KOLUKA EKO CHANGER RIEN NA BA
MAGOUILLE OYO ESI ESALAMA.  

faugus 25/06/2013 22:34


NE DÉRANGER PAS MANU DIBANGO POUR RIEN. A CETTE ÉPOQUE IL N’ÉTAIT PAS ENCORE MUSICIEN DANS L'AFRICAN JAZZ. AVEZ VOUS PEUR DE CONNAÎTRE LA VÉRITÉ PAR UN ACTEUR VIVANT QUI EST BRAZZOS ?

Messager 25/06/2013 19:06



Chers amis mbokatiers,


Je vous remercie pour votre contribution sur la chanson Indépendance cha cha. Une preuve de votre attachement aux
sujets culturels sur le site.


Les deux remarques de Mr Mwenze  sur Déchaud et Manu Dibango me semblent
pertinentes.  Je trouve aussi qu’en signant « Guitariste-compositeur » Dechaud décline tout simplement ses spécialités d’artiste.
Ceci  n’a rien à voir avec la chanson Indépendance cha cha dont le nom de l’auteur (Joseph Kabasele ) est bien imprimé. Si Dechaud en était
l’auteur, on aurait marqué son nom comme sur sa chanson  « African-Jazz Mokili ».


En ce qui concerne Manu Dibango, ce serait une très initiative de le contacter en tant que témoin oculaire. Qui plus
est, il peut s’exprimer d’une manière désintéressée étant donné qu’il n’est pas dans le besoin.


C’est pourquoi la requête de Jules qui nous demande d’interviewer de nouveau le vieux Brazzos ne me semble pas
nécessaire, dans la mesure où la précarité et le dénouement rendent nos artistes, voire nos politiciens, peu crédibles. Ils profitent de la moindre occasion médiatique pour  tirer profit, en déformant  souvent  la vérité.


 


Messager

Serge – Kongo na biso 25/06/2013 11:36


*Merci mingi kulutu Mwenzé,


J’ai maintenant une idée sur ces terminologies
musicales.


 


*Merci aussi na kulutu Samuel Malonga na ba liens
opesi.


 


*Ndeko Pululu, otuna ndeko Philippe Pierret « s’il était un témoin oculaire de cette soirée dansante. »  


Boboto o mboka bino.


Serge – Kongo na biso

ndolo 25/06/2013 10:47


bonjour!


Bientot le 30 juin 2013 ,53eme ann ya kimpwanza


1 nakomitunaka


 


2 independance cha cha


3 congo  tabu ley


es tierce na ngai ezali en ordre! bo zunga ngai koooo!

MWENZE 25/06/2013 10:09


Je m'en voudrais de na pas noter à l'intention des mbokatiers comme de Mr Philippe PIERRET combien il était important dans notre musique de le signaler lorsqu'on était compositeur,tel un titre
qui pouvait vous distinguer du musicien lambda.A l'époque on ne disait pas auteur-compositeur mais plutôt chanteur-compositeur,guitariste-compositeur,etc...C'est tout le sens de la dédicace de
DECHAUD ici,ce qui ne voulait pas dire qu'il était le compositeur ou co-auteur de "Indépendance Cha-Cha" et "Nawéli boboto",s'agissant du présent disque.


Je voudrais en outre signaler un grand témoin de cet enregistrement qui reste pour notre musique une oeuvre d'anthologie,et qu'on se le dise ("Indépendance Cha-Cha","Nawéli Boboto","Sophie ya
motéma","Mawonso pamba","Tika tosékana","Mérengué scoubidou" etc...) témoin privilégié qui avait assisté ces artistes tout le long de son séjour jusqu'aux enregistrements en studio,témoin
priviligié auquel personne ne pense jamais: MANU DIBANGO,alors sociétaire des "Anges Noirs" de Fonseca à Bruxelles.C'est de retour de ce voyage que le Grand KALLE ramènera avec lui Manu DIBANGO à
Léopoldville en l'intégrant dans l''AFRICAN-JAZZ "Aile Kallé".


MWENZE

Jules 25/06/2013 09:37


Papa Messager,


Papa Pululu mpe ba Ndeko banso ya presse,


Etikali mikolo mingi nde Jour Sacré le 30 Juin ezali kokoma, nayebi na Kinshasa ba émissions mingi ekosala na ba TV mpe Radio, mpe bakobengisa ba témoins oyo bazalaki mokolo ya le 30 juin 1960,
motu na motu na ndenge na ye akopesa témoignage na ye, nalingi natuna boye, EST-CE QUE MOYEN EZALI TE boyebisa na ba collègues na bino na Kinshasa babengisa Vieux BRAZZOS ARMANDO mpe Vieux
Petit-Pierre, mpe bameka koloba BOSOLO une fois pour toutes na likambo ya nzembo Indépendance Cha Cha.

MWENZE 25/06/2013 09:14


autant pour moi cher Messager.Pour ma part le document de Mr Philippe Pierre appelle les remarques suivantes:


1°/-Il s'agit effectivement de dédicaces,comme cela se fait encore de nos jours à l'occasion de la sortie d'une oeuvre musicale par les artistes concernés.Ni plus ni moins.


2°/Nous sommes en présence des paroles de la chanson "Indépendance Cha-Cha" ,telles qu'elles étaient captées par le propriétaire du disque à sa sortie.Il notait ainsi au pied levé des sons (d'où
les fautes d'orthographe sur les noms des personnes et des partis) afin de pouvoir la reprendre à son tour pendant ou en dehors de son exécution.Souvenez-vous,de notre époque il en était même qui
constituainet des "cahiers de chants".Nous ne sommes donc pas ici en présence d'un manuscrit original du texte de la chanson comme d'aucun voudrait bien le penser ou faire croire.


MWENZE

Messager 25/06/2013 06:30



Vu le manque de documentation dans notre pays,  les témoins de notre histoire
devraient  s’efforcer de  raconter les faits vécus fidèlement, de peur d’être contredits un jour par les archives.


La chanson indépendance cha cha est un hymne à l’indépendance Africaine. Son
impact  est  quasi international.  Tout ce qui entoure sa conception devrait nous intéresser, comme cette pochette avec
dédicaces des artistes musiciens.


Normalement, cette œuvre mérite un ou plusieurs livres, à l’instar du discours de Lumumba le 30 juin 1960. Mais ce n’est pas trop
tard.


Lorsqu’on rapporte les faits comme nous le faisons sur ce blog, il ne faut jamais se gêner de se remettre en cause lorsqu’on se rend compte
qu’on s’était trompé. Le travail de mémoire exige l’objectivité.


 


Messager

Messager 24/06/2013 20:13


Mon cher Mwenze,


 


Les affirmations selons lesquelles Kallé est l'auteur des paroles et Déchaud le compositeur de la musique sont de Mr Philippe et non de Messager. Il suffit de bien lire l'article.


 


Messager

MWENZE 24/06/2013 17:36


Ndéko Serge KONGO NA BISO mboté.Auteur et Parolier désignent la même fonction,à savoir celui qui écrit le texte,les paroles d'une chanson.Le compositeur est celui qui attribue à ce texte
l'air,c'est-à-dire la mélodie,ce que toi et moi fredonnons ou sifflons.Sans l'air et la mélodie on ne pourrait parler de chanson car nous n'avons à ce moment-là qu'un texte nu,un poème,en vers ou
en proses.Enfin l'Arrangeur est celui qui habille la chanson en de sa musique dans toute son instrumentation,son orchestration.C'est la pratique dans la musique occidentale.En prenant l'exemple
du succès planétaire "We are the World",Michaël Jackson en a écrit le texte,les paroles,il en est ainsi l'auteur ou le parolier,texte qu'il a soumis à Lionel Richie pour l'air (c'est le
compositeur) ce fut la naissance de la chanson enfin présentée à Quincy Jones pour l'arrangement,l'orchestration de la chanson ainsi créée.Par contre chez nous en règle générale Josky par exemple
amène sa chanson toute faite qui,aux répétitions inspire chaque musicien sur sa partition à plaquer.Ici l'arrangement est collectif,mais autour du soliste qui sert de coordonnateur.C'est même
autour de lui que repose l'orchestration d'une chanson.Ce qui me fait souvent rire lorsque je lis de tel ou tel chanteur de notre musique qu'il est un grand arrangeur.Nul ne peut arranger une
chanson "de la bouche",ne maîtrisant ni accords,ni solfège!C'est de la publicité...mensongère.


MWENZE

Serge – Kongo na biso 24/06/2013 16:19


Mbote,


Eloko mususu eza ke « Indépendance cha cha » ezalaki lokola
nzembo moko improviser na soirée ya Dipanda, ezalaki nzembo moko ya vite fait mais esalemaki na ba pro, Grand Kallé akoki kozala tête ya travail mais mingi kati na bango basalisaki na kati, na
ndimi te ke vieux Déchaud azalaki kosala bongo Docteur Nico avandi akangi maboko…


D’ici 6 jours sera le 30 Juin, jour de notre soit disant indépendance
comme a dit Anicet Kashamura ministre de l’information de Lumumba « Nous, on ne savait pas qu’ils nous ont donnés l’indépendance de la main
droite pour ensuite la reprendre de la main gauche. »  Boboto o mboka bino.


Serge – Kongo na biso

Serge – Kongo na biso 24/06/2013 16:00


Mbote,


Ici je vais confirmé la contribution de Papa Mwenzé pour ce qui concerne
les inspirations des chansons chez nous, j’ai connu un accompagnateur de l’orchestre Le Myrte Wella Choc parce qu’ils répétaient chez nos cousins, Ya Gampo – Gampo Ley était un grand frère, un
Muyanzi de Mumbele qui venait visiter sa sœur mariée à N’djili, plus tard restera pendant des années chez nos cousins à cause de la musique, parfois quand il prenait ses siestes, sa guitare sur
son poitrine, il grattait sa guitare sans le savoir alors qu’il rêvait de la musique, génial. Josky Kiambukuta a dit qu’il n’a pas composé sa chanson « Sincérité » mais qu’il l’a rêvé,
une fois réveillé, il l’a écrit sur papier ou enregistré sur un radio Cassette : « Nasimbisi yo motema mama, oyoka, otala ndenge ezali kobeta… »


Mama Jo veut dire Mama Josky donc sa femme et ses petits fils
l’appellent Koko


Jo.


Vieux
Faugus, aider nous à comprendre la difference qui existe entre tous ces termes : Auteur, Compositeur, Parolier et Arrangeur s’il vous plait. Excusez-moi mon ignorance car ceci va m’apprendre un plus, Merci.


Boboto o mboka bino.


Serge – Kongo na biso

MWENZE 24/06/2013 15:37


Avec toutes mes excuses à FAUGUS,le deuxième item que je lui attribue injustement concernerait Messager,dans son affirmation je cite:"Kallé est l'auteur des paroles et Déchaud l'auteur de la
musique",ici dans l'article qui introduit ce débat.Par ailleurs,quand bien même SAM MANGWANA est le véritable auteur-compositeur des chansons "Angola siempre","Ninzi" et "Ya Gaby" de
l'African-Fiesta (éditions "Vita"),à ma connaissance il n'en fut qu'un pourvoyeur de chansons et n'en fut jamais sociétaire.En effet,de 1964 à 1965,SAM MANGWANA ne pouvait être membre des
Orchestres "Los Batchitchas" puis "Tembo" de Brazzaville pour ses débuts musicaux,et membre tout à la fois de l'African-Fiesta Vita(1963-1965)! A mon humble avis,la carrière kinoise de SAM a
commencé dans l'African-Fiesta National 66,après la dislocation de l'African-Fiesta Vita.Je peux toujours me tromper,mais pas sur les faits et dates que je viens ici d'indiquer.


MWENZE

MWENZE 24/06/2013 12:19


Je souscris sur le fond à l'analyse de Samuel MALONGA tout en y émettant les réserves que voici: 1°/ La chanson Indépendance -cha-cha est bel et bien de KALLE avec une touche de Thomas KANZA
par la tournure kongo "tubakidi" (nous avons remporté) qui émaille l'oeuvre en refrain et même en cri de victoire lorsque KALLE lance "tubakidi"!(Victoire!). 2°/ La version de VICKY est
la seule qui vaille,Thomas KANZA,en études en Belgique et négociateur dudit contrat pour son ami directeur artistique aux éditions Loningisa mais suspendu de ses fonctions au même
moment,entraînant le veto de Papadimitriou,patron de Loningisa,dans l'implication de l'OK-JAZZ à celui-ci. Ce qui emmena VICKY à se tourner vers son ami KALLE pour une "solution B" vu
l'urgence,KALLE lui-même en séparation avec l'African-Jazz qui lui conseilla de contacter individuellement les éléments constituant cette formation qui,en réalité,est un jam,c'est-à-dire un
"nzonzing" comme on dit chez nous,estampillé "African-jazz". Voilà la vérité de l'histoire.Tout ce qui se dit d'autre autour n'est que bla-bla. Pour le reste je suis entièrement d'accord avec
Samuel MALONGA. Par ailleurs,je ferai remarquer à l'endroit des écrits de FAUGUS ce qui suit: 1°/ "Kéliya" est sans conteste une composition de ROCHEREAU.René MORENO lui-même l'avait
confirmé dans l'émission "Bakulutu" qui lui était dédiée,levant par là même toute ambiguité sur le sujet. 2°/ Il n'existe pas dans notre musique une séparation texte-mélodie comme chez les
occidentaux,à savoir un auteur et un compositeur,voire plusieurs dans la création d'une oeuvre.Ce n'est pas dans notre culture,tant Dieu nous a fait grâce de ce don,à savoir une inspiration
simultanée texte et musique,comme si une chanson nous était soufflée de l'au-delà,d'aucun dirait par la muse,mais moi  plutôt par l'Esprit. Le cas qu'il relate ici relève de l'exception
et non de la règle.Et encore!


MWENZE

joseph pululu 24/06/2013 09:54


A propos de Philippe Pierret et des documents qu'il a versé sur notre blog, j'ai pris contact avec lui pour une intervention sur nos antennes à Radio mangembo. je ne manquerai de mettre à votre
disposition l'élément sonore de son intervention.

Jules 24/06/2013 09:44


Vieux Brazzos Mwango Fwa Dia Maya est toujours vivant, alors qu´est-ce qui lui manque de dire la vérité ? En déformant l´histoire, sans le savoir, il rend un mauvais service à la nation, son ami
Petit Pierre vient de dire le contraire de ce qu´ils avaient avancé ensemble, comme quoi la chanson Indépendance Cha Cha était l´oeuvre commune.


Vieux Brazzos, tango yango oyo, LOBA LA VERITE, puisque totikali kaka na yo na batu nionso oyo BOBETAKI na bango hymne ya lipanda, nabanzi Petit Pierre azalaki leki na bino banso.

Messager 23/06/2013 22:35



En dehors du manuscrit dont l’authenticité reste à vérifier, les deux pochettes demeurent des documents historiques à plusieurs égards.


D’abord, elles (pochettes) nous permettent de voir pour la première fois la photo du disque de cette célèbre chanson
et les noms imprimés de tous les musiciens ayant participé à son enregistrement. Le nom de Kabasele est mentionné comme auteur de Indépendance cha cha et celui de Vicky comme auteur de Naweli
Boboto.


Sur les mêmes documents, nous remarquons que l’orchestre African-jazz a une adresse à Bruxelles : Rue Vésales, 46, Bruxelles 1.  Même chose pour Albert Nyakazina, qui devrait habiter à l’époque en Belgique et non à Kinshasa. Celui qui a envoyé les scans vit à Liège et non à
Kinshasa.


En ce qui concerne Brazzos, nous savons qu’il avait prétendu dans une
interview que cette chanson était l’œuvre commune. Ce qui paraît faux après avoir pris connaissance de ces documents. Donc il ne sert à rien de recourir à son temoignage .


La question que l’on peut se poser est celle de savoir pourquoi personne
n’a jamais soulevé cette question du vivant de Kallé ?


 


Messager

faugus 23/06/2013 21:23


Comme nous remarquons tous,le contenu du manuscrit est faux, si c'était celui d'un de leurs proches, il ne comporterais pas autant de fausseté, la seule signature que je reconnais est celle de
Roger izeidi sur le disque et la pochette et celles de kallé sont différentes. Je voudrais vous faire savoir seulement que le bénéficiaire de ces dédicaces n'est pas un témoins de l'histoire de
la création de cette chanson mais bien un fanatique qui après avoir acheté son disque, avait sollicité et obtenu comme ferai monsieur tout le monde, les signatures des exécutants de ce chef
d’œuvre à KInshasa et non à Bruxelles.  Albert qui signa à côté de Roger n'est pas un artiste musicien de ce groupe, mais peut être le propriétaire du disque je l'espère, il a même bien
indiqué son adresse de KIN.


Nous poursuivrons inutilement ce débat tant que nous ne saurons  pas faire ou ne voudrons jamais accepter dans la musique congolaise la différence entre: l'auteur, le compositeur, le
parolier et l'arrangeur.


Ce débat ne pourra être clôturer que par  Brazzos ou Papa jamais kolonga qui sont des témoins de la création de cette chanson:le premier  est un acteur imposant dans l'arrangement de
cette chanson, le deuxième était l'ami intime du groupe, très proche de Kallé, ces deux là sont vivants,  ils peuvent éclairer votre lanterne.N'attendez qu'ils meurent.


Moi par exemple, je dédicace sur mes livres achetés, le fait de signer sur un livre, signifie pour celui qui a obtenu ma signature, une preuve de la véracité du contenu ? j'ai vu quelqu'un écrire
sur la chanson Keliya, mais cette chanson n'est ni de kallé ni de rochereau! elle est  bien de René Moreno. Ceux qui regarde le Youtube verront que ma chanson "Au complet" est donné à Nico
comme compositeur. Encore la chanson mokolo nakokufua est donner à Rochereau. Donc ne prenez pas à cœur ce que les gens invente, il n y a pas de secret découvert sur l'auteur de cette chanson,
ces signatures ne sont que des dédicaces

Claude Kangudie 23/06/2013 18:12


Bonjour à tous...J'ai reçu le commentaire suivant de la part Mr Ignace Mukendi Mbambi:


 


Mon cher Claude,

Je viens de lire votre journal en ligne et je me réjouis de l'intérêt grandissant que vous portez à notre musique congolaise et de la meilleure information publiée  chaque fois pour le
peuple congolais et surtout pour le futur, tout cela fait partie de notre histoire culturelle.

Ce qui m'a beaucoup frappé dans cette publication c'est la vérité qui m'a sauté aux jeux, franchement j'y crois, car en effet j'ai des correspondances de Dechaud et Dr Nico leur signature sur la
pochette du disque n'a pas varié d'un iota, cette réalité m'a donné la chaire de poule. Je pourai vous envoyer les spécimens de leur signature et vous serez étonné.

Dans cette publication on renvoie tout le monde à connaître ce qu'est le droit d'auteur que la plupart de nos musiciens eux-mêmes ignorent. Le droit d'auteur est un droit universel mais peut être
adapté à chaque pays, par exemple quand on parle ici en France de l'exception culturelle, on ne vend pas la culture comme on vend des marchandises, il y a une législation propre adaptée à la
situation française.
A L'ATTENTION DE VOS LECTEURS
En RD Congo, à titre d'exemple la chanson KELIYA, son vrai auteur et parolier c'est Rochereau mais la déclaration aux organismes de droit d'auteur à Sabam, la Sacem et Sonéca
était faite au nom de Joseph  Kabasele, tout était fait avec le consentement de Rochereau ce n'est pas un acte de fraude et il n'a jamais revendiqué c'est connu dans notre milieu  . De
même la chanson YA GABY son vrai auteur et parolier était Sam Mangwana avant d'entrer à la l'African Fiesta Vita, mais c'est Rochereau qui a déclaré la chanson à la Sabam
etc.
Par contre l'auteur n'est pas toujours le compositeur, dans l'African Jazz et African Fiesta, c'est Dr Nico qui composait la musique il faisait des arrangements musicaux pendant les répétitions,
c'est comme cela qu' il imprégnait  et imposait son style qui heureusement plaisait à tous les musiciens.

Voilà mon cher claude ce que j'ai à vous dire ce jour.

Ignace MUKENDUI


 


Claude Kangudie.

Messager 23/06/2013 17:59


 


 



Nous invitons Mr Philippe à examiner la provenance du manuscrit compte tenu des fautes qu’il renferme. En plus de ce que
les amis ont noté comme fautes flagrantes il faut ajouter qu’on y a écrit « Rumumba » au lieu de Lumumba, et « Dipuanza » au lieu de Kimpuanza, etc, etc.


 


Messager



 



Voici le texte correct


Indépendance cha cha, tozwi e


Oh kimpwanza cha cha, tubakidi /


Oh Table ronde cha cha, ba gagner /


Oh dipanda cha cha, tozwi e / 2x





Assoreco na Abako, Bayokani moto moko


Na Conakat na Cartel, Balingani na front commun


Bolikango, Kasavubu, eh Lumumba na Kalonji, Bolya, Tshombe, Kamitatu, oh
Essandja, Mbuta Kanza





 


Indépendance cha cha tozwi e


Oh Kimpwaza cha cha tubakidi


Oh table Ronde Cha cha, ba gagner


Oh dipanda cha cha tozwi e






Samuel Malonga 23/06/2013 16:14


L’African Jazz à l’Hôtel Plazza à Bruxelles en 1960


 


 


 


 


 


 


 


 


 


                                          
De gauche à droite, au premier rang : Vicky Longomba, Roger Izeïdi et le Grand Kallé.     Au fond : Petit Pierre Yatula, le Docteur Nico, Armando Brazzos et Déchaud.


Pierre Pierret vient de mettre à jour des documents inédits. Mais il semble que tous les signataires  du disque n'était pas de l'African Jazz. Ci-dessus la photo des sept musiciens qui ont
participé à l'enregistrement de la chanson des indépendances africaines. Je crois à mon humble avis que Kallé est le compositeur de "Indépendance cha cha". De son vivant personne ne lui en a
contesté la paternité. Une chanson a toujours été une oeuvre collective parce que chaque composant du groupe y met un peu du sien. Mais il y a toujours un auteur-compositeur de qui est venu
l'idée, l'écriture et la mélodie. Si nous regardons de près le bout de papier qui reprend le texte de la chanson, je me pose bien des questions. Les musiciens de l'African Jazz étaient des
intellectuels. Or ce texte renferme beaucoup de fautes qu'un Kallé, Vicky, Brazzos ou Nico ne pouvaient faire. C'est fort possible qu'il soit écrit par un Congolais qui a beaucoup aimé cette
chanson. Je ne suis pas convaincu que cela soit le texte original. Joseph Kabasele pouvait-il écrire Asoreko au lieu de Assoreco, Konakat au lieu de Conakat, Congoma au lieu de Front Commun,
Emenese au lieu de MNC, Abasi au lieu de Abazi, Penepe à la place de PNP etc. Pire encore, on écrit Abikanja au lieu d'African Jazz et Kabalo au lieu de Table Ronde. Je ne comprends le fait que
l'auteur d'une chanson oublie d'écrire convenablement le nom de son propre groupe. Ce bout de papier date sûrement de l'année 1960 mais je doute fort qu'il soit de la main de Kallé ou d'un autre
artiste musicien de l'African Jazz. Il aurait dû avoir une rès grande valeur historique s'il était écrit de la main d'un Kallé par exemple. Car il ne reflète pas leur niveau
intellectuel. En plus, les circonstances du passage de l'African Jazz à Bruxelles jette un trouble au regard de ce qu'avait dit Vicky Longomba  dans ce lien http://www.youtube.com/watch?v=enG3jFPE6Pg. Il avait laissé entendre que c'est lui qui avait eu l'invitation pour la Belgique et qu'il avait
intéressé les autres artistes. Mais un des survivants de cette aventure bruxelloise ,Pierre Yatula Elengesa dit Petit Pierre ou Pierrot donne une autre version des faits dans une longue
interview chez José Nzolani en juillet 2008. Selon lui, on avait choisi les meilleurs artistes pour composer cette sélection musicale. Par qui ? Pour lui, Kallé est le géniteur de cette
chanson. Son ami Thomas Kanza, lui avait seulement donné le nom des partis et des politiciens congolais qui ont participé à la Table-Ronde. Nous pouvons découvrir cet entretien sur ce
lien: http://www.nzolani.net/IMG/mp3/7juillet2008_yatula_pierre_.mp3.


 

bernard boris 23/06/2013 16:07


Merci infiniment à M. Philippe PIERRET pour cet éclaircissement et pour les documents historiques et rares qu'il nous a fait découvrir. Ils sont restés superbes et nous renvoient aux héros de
l'indépendances du Congo et à l'ambiance musicale qui a règné en ce grand moment pour accompagner l'histoire du Congo. Pour moi, L'indépendance du Congo et le disque "indépendance cha cha" sont
restés  indissociables.


Quelle révélation! Quelle nostalgie! 


Longue vie au blog et à Messager.


BORIS

adei toko 23/06/2013 14:50


Quoi que historique je pense que celui qui a fait la transcription des paroles ne connaissait ni notre langue le lingala ni notre histoire car il y a trop de fautes qui me laisse supposer cela.

Messager 23/06/2013 13:25



Nous remercions vivement Mr Philippe pour avoir mis fin aux spéculations 
sur le vrai auteur de la chanson Indépendance cha –cha.


Vu la rareté de l’objet, signé, comprenant le manuscrit, plusieurs collecteurs ont adressé des félicitations à Mr
Phlippe, qui vient de transmettre les photos de ce document historique au Musée de Tervueren.


Ceux qui prétendent que la paternité de l’auteur était connue ne se sont jamais manifestés lorsque la certains
musiciens entretenaient la confusion dans la presse. Jusque là, personne n’a jamais exhibé une preuve historique( un disque avec les autographes) come vient de faire Mr Philippe. 


Msg

Zacharie Muepu 23/06/2013 02:02


BONSOIR CHER MESSAGER,JE SUIS TRES CONTENT QUE GRACE A NOTRE BLOG


NOUS CONNAISSONS ENFIN LA VERITE SUR LA CELEBRE CHANSON  INDEPENDANCE CHA CHA.HABITANT A LIEGE DEPUIS 30 ANS JE NE  SAVAIS MEME PAS QUE DANS CETTE VILLE  IL S'EST PASSE
AUTANT DES CHOSES SUR LE PLAN MUSICAL CONCERNANT NOTRE PAYS.UN JOUR JE RACONTERAI CE QUE MONSIEUR DANIELS DES ENTREPRISES DANIELS MUSIC M'AVAIT RACONTE EN 1986 AU SUJET DES NOS PRETNDUS GRANDS
MUSICIENS.


SALUT A TOUS LES MBOKATIERS


ZACHARIE


 

jpk 23/06/2013 00:32


Pourquoi chercher l' auteur de la chanson alors que son nom est bien visible sur le disque?Si cette chanson avait été un flop on aurait pas chercher a en connaitre l' auteur.Dans les cas une
chanson n' est jamais l' oeuvre d' une seule personne.Sans l' interprète de talent qu' est KABASELE ou encore le génie des instrumentiste cette chanson ne serait pas passé à la postérité.L'
auteur de cette chanson est KABASELE point final

Serge – Kongo na biso 23/06/2013 00:04


Mbote ba mbokatiers,


C’est une bonne trouvaille et un bon cadeau de la part de Mr Philippe
Pierret à ce jour que le monde célèbre la fête de la musique. Avec un peu de zoom, je peux lire les autographes de :


1)     Izeidi Roger qu’on peut confondre à KRIDI


2)     Dechaud (le guitariste – compositeur)


3)     Kas Nico (Soliste – guitariste)


Il y a aussi d’autres signatures :   


1)     Albert NYAKALINA (16 Rue des B…) « difficile à
lire »


2)      Atanaji ou Atanagi Kaliza (?)
difficile à lire


3)     Hyacinthe Rulopwendo (?) aussi illisible


 


Merci Mr Pierret pour ce document historique de notre
indépendance.


Serge – Kongo na biso