Publié par Messager

Bimi Ombale : La sainte colère de Jossart et les témoignages de Manuaku Waku, Papa Wemba, Marie Misamu…
vendredi 20 mai 2011 Jossart Muanza|Crédit photos : © Zaïko L.L. http://www.afriquechos.ch/images/spacer.gif

OBSEQUES BIMI 2 024-640-2

Kaddy, la fille aînée de Bimi Ombale, et  Jossart Nyoka , durant les funérailles


À l’évidence, Jossart Nyoka Longo n’a jamais digéré les torts faits à son amitié avec Bimi à la suite de la scission de Zaïko Langa Langa qui avait donné naissance, en 1988, à Zaïko Familia Dei. Sur un ton direct et faisant fi du deuil plutôt propice au consensus et aux embrassades de circonstance, le chanteur s’est lâché lors des obsèques de Mwana Wabi : « André, je l’ai connu à la naissance de Zaiko Langa Langa, il avait été repéré grâce à son talent de drummer au sein de l’orchestre Les Zézés. Des brouillards ont obscurci notre amitié à cause des personnes aux ambitions démesurées qui ont cherché à nous séparer et à opposer Bimi Ombale et Zaiko Langa Langa. J’ai la paix et la joie de m’être réconcilié avec lui, qui s’est donné corps et âme à la propagation de la parole du Seigneur. Qu’il intercède pour nous auprès de Lui… ». Dans la foulée, d’autres témoins notoires ont évoqué l’artiste et l’homme.

 

Papa Wemba, chanteur : « Nous ne voulions pas qu’il chante… »

« Nous avons grandi ensemble à Matonge et nous avons démarré la carrière musicale quasiment à la même période. Avant cela, Bimi était un excellent footballeur. Ce n’était pas un garçon prétentieux, un m’as-tu vu, mais c’était quelqu’un qui ne se laissait pas faire et qui pouvait avoir mauvais caractère. On ne le connaissait pas comme chanteur, quand il voulait chanter avec nous, on le repoussait. C’est ainsi qu’il nous avait quittés pour rejoindre le groupe Tabou National et c’est là où tout le monde a compris que Bimi était un excellent chanteur et que nous l’avons récupéré. C’était quelqu’un d’honnête, de passionné et de sérieux dans son travail. Il se distinguait par un style de chant particulier, et une écriture qui sortait un peu de l’ordinaire. C’était un faiseur de tubes, aucune de ses chansons dans Zaïko n’est passée inaperçue, toutes ses chansons ont été des tubes. Son riche et abondant répertoire en témoigne. »


Manuaku Waku, guitariste : « Bimi Ombale était le Phil Collins congolais »

« Bimi Ombale est un modèle à suivre. C’était un vrai musicien, un multi-instrumentiste. Avant Zaïko, je le connaissais déjà depuis l’enfance et nous avons fréquenté la même école primaire et ensuite le Collège Notre Dame. À ses débuts, il jouait du rythm’n blues et de la pop music dans le groupe Les Zézés dans les années 1968-1969 avant son arrivée dans Zaïko Langa Langa. C’était un excellent batteur et moi, je l’appelais "le Phil Collins congolais". Il est passé de la batterie au chant, et pas comme choriste mais comme chanteur voix lead, ce qui n’est pas donné à tout le monde. C’était, en plus, un grand auteur-compositeur qui nous a légué un riche patrimoine. On ne peut aujourd’hui parler de musique congolaise sans évoquer le nom de Bimi Ombale. »


Frère Paul Balenza, chanteur : « Ya André regrettait de n’avoir pas eu ses enfants d’une seule union »

«  Ya André était très colérique, direct et bavard mais ses colères ne duraient pas. On le provoquait souvent pour le voir se mettre en colère. Il avait le sens du pardon et d’oubli. Il avait de l’humour et savait relater des aventures vécues avec ses amis d’enfance ou de carrière. Ya André se souciait de ses enfants et, des fois, regrettait de ne pas les avoir eus d’une seule union. »

« Je connais bien ses œuvres et je le dis, sans crainte d’être contredit, que cet ancien drummer converti en chanteur a été le plus grand créateur de tubes à succès dans Zaiko. Il avait une voix spécifique teintée d’un accent de sa tribu sengele ou ntomba. Il détestait l’injustice et aimait travailler en écoutant la musique des autres. Lorsqu’il a créé son groupe Basilique Loningisa, je lui ai remis toute la collection de mes cassettes religieuses et il les répétait comme s’il pressentait déjà son passage à l’autre rive. Humble et ouvert, il m’avait associé à la correction de quelques textes de son dernier album intitulé « Bueta »


Mascot De Katalas, chanteur : « C’était un coquin… »

« Ce qui m’amusait chez Bimi, c’est quand nous passions des après-midi assis sur des chaises sur le trottoir, le long de la clôture de l’église Saint Joseph, en face de son domicile à Matonge. Il se régalait à taquiner les passants. Dans les rues de son quartier, les filles connaissaient bien son penchant pour les blagues et se prêtaient à son jeu avec beaucoup de charme ! »


Do Akongo, chanteur : « Il me couvait de ses conseils »

« Il aimait beaucoup ce que je fais et ne cessait de me le répéter quand on se voyait. Même après Zaïko on se voyait et il me prodiguait des conseils par rapport à mon métier et par rapport aux choses de Dieu. Il avait un timbre particulier dans sa voix et en plus il fut un très bon interprète, donc nous avons perdu un des piliers de Zaïko, un frère. »


Paul Bazakana, journaliste : « Il avait trop de sautes d’humeur… »

« Bimi avait un caractère parfois difficile avec des sautes d’humeur envers les médias et ses collègues de Zaïko. Dans les années 60, lorsqu’il faisait la cour à « Mizou » (Claudine Adisi), la belle-soeur de mon ex-patron au quotidien « Salongo » Bondo Nsama, le fait de parler de lui en bien, m’avait valu d’être suspendu à la rédaction parce que Bondo Nsama désapprouvait cette relation. Je me souviens aussi du jour où Lossikiya et moi étions partis lui remonter les bretelles devant Ma Elika parce qu’il avait été irrespectueux envers Tabu Ley Rochereau. »


Marie Misamou, chanteuse : «  Un grand-frère, une voix d’or que j’écoutais déjà à l’époque de Zaïko »

« C’est quelqu’un que j’écoutais quand il faisait de la musique au sein de Zaïko, une voix d’or, un artiste que je considère personnellement comme un baobab, un artiste très talentueux, on vient donc de perdre un grand homme. C’était un excellent chanteur, une personne au grand cœur et cela n’était pas dû qu’à sa conversion au christianisme. »


/Jossart Muanza (AEM)| Crédit photos : Zaïko L.L.-

Commenter cet article

ju 22/05/2011



Hi


Je suis sûr et certain qu'il serait encore en vie, si l'occasion lui a été donnée de réintegrer zaïko. D'autres anciens membres veullent aussi autant, mais malheureusement qq'un s'y oppose. On en
déplorerait encore de tels cas! Ça commence bien. Parler bien et surtout déposer de gerbes des fleurs est devenu à la mode au congo. Quelle hypocrisie!



Zéro Zéro 22/05/2011



Ndeko Ju,


komema makanisi mosika te, liwa ezali nzela ya moto nionso, ata mokonzi ya mboka to na ndako ya mokonzi liwa eyaka sans préavis, masano ya la vie na miso ya Tatu Nzambe ekozalaka pamba zéro.



ju 22/05/2011



ndeko zéro zéro


nabanzi ocomprendre sens nakomeli yango.



Ya Theo 22/05/2011



Jossart Nyoka Longo est un hypocrite..qui n'assume pas ses mefaits..il veux tout te le temps blamer les autres pour tout le mal qu'il a fait dans Zaiko Langa Langa..Si Bimi Ombale qui aimait tant
Zaiko LL a claquer la porte pour se refugier dans la religion..Nyoka Longo est la cause..Bimi lui meme le chante eloquement dans e oeuvres: Bueta et Sakoroni....Nyoko Longo doit cesser avec son
hypocrisie..le monde n'est pas bete.



Marcellin 23/05/2011



Mbuta muntu ntoma liwa ya nkondo Bimi ebimisi mpe masolo ya mike mike ya kitoko mpo na biso batu oyo tozalaki bana mike mingi na ebandeli ya Zaiko. Vieux Bokul alobi e te "48 heures avant la
sortie officielle, apparaissent Evoloko et Bimi tenu aux mains par vieux Otis de Matonge", mpe balobi lisusu " Vieux Bokul a presente Gina Efonge avec humour comme l'ex feticheur d'Evoloko
Jocker". Temoignage ya Mbuta Mashakado mpe ezali kitoko mpo ye alobi " il y avait deux camps, celui des jeunes de Matonge et celui issus d'autres quartiers" mpe na oyo etali nkondo Bimi alobi e
te conflit na bango ezali kaka na scene kasi na libanda alobi "c'est souvent moi qui prenais le volant de son VW Passat apres les concerts. Ntoma na bino ba mbuta muntu ekozala malamu soki
bokobetela biso masolo ya rivalite oyo kati ya bilenge ya Matonge mpe ya bisika misusu. Est ceque ezalaki kaka na Zaiko to mpe na mangomba misusu? Mpe mbula nini ye nkondo Bimi azuaki motuka oyo
ya Passat? Ye mbuta muntu Otis est ce que azalaki nakati ya bakambi ya Zaiko? Est ce que Gina ayebamaka comme moto alinga bikila kila?


Mwan'a Joburg



Messager 23/05/2011



Marcellin,


 


Depuis Bimi akufi naboyaki kosala commentaires mingi. Kasi yabaka te mingi balobi awa aza hypocrisie. Bimi asi akufi. Tokosolola bien mikolo ekoya.


Oyo alingi ko commenter aloba tina bakabuanaki pe tina nini bafundanaka na ba tribunaux. Na maye matali rivalité Bimi na Mbuta ezalaki sérieux, tii libanda ya ba concert. Baloba vérité.


Messager



Muan'a Mangembo 23/05/2011



Bandeko Mbokatiers,


Maloba ya Jossart, Papa Wemba ezali ko engager bango. ezala hypocrisie ndenge mingi bakomi awa, nakosenga tango mosusu tomitiya n'esika ya moto azali kokamba lingomba. ?Chaque fois que ndako ya
Zaiko ezalaki koningana, tobosana te que objectif ezalaki orchestre ekufa. moko na moko oyo azalaki kotika Zaiko ya Jossart, azalaki convaincu que Jossart azali na talent te, azali compositeur
te, mais bazalaki kobosana que au délà ya talent, il faut kozala na vision, rigueur pe sens ya organisation po otambusa orchestre. la preuve, ba oyo nionso bakendaki, malgré talent na bango,
bakendaki mosika te. Jossart ayebi que Zaiko ezali gagne pain na ye, akoki lisusu kokamata risque ya kofungolma porte na ba tête brulées te, ndakisa lokola Evoloko.


Soki bolobi que bayike bazali koluka kozonga, objectif na bango ezali nini? Bapanza Zaiko lisusu to nini? Statut nini balingi bazonga n'ango,  alors que tango Jossart azalaki na Bruxelles
balukaki bakunda Zaiko.


Je pense que Jossart azali sincère tango alobaki que ba ambitions démésurés nde ekabolaki ye na Bimi. Imaginez soki Jossarty pe atikaki orchestre ekufa, tolingaki kolobela nini?


Quelque part, attitude ya Jossart, rigueur na ye, yango ezangi biso na Congo. Sentiment eleki trop, à la fin, même bato oyo basala mabe ya koleka na tango ya Mobutu, lokola ba Terminator, lelo,
balingi babima ba exemple. Tobosana ka trop vite. Tosala confiance na jugement yaJossart. la preuve: malgré que Bimi azalaki lisusu na ye na Zaiko te,Zaiko ekundi ye, ndenge balobaka.



Kongo Dieto 23/05/2011



Bilongi oyo namonaki na sortie ya WELE ya Evoloko Jocker, yango ezali lisusu ya Zaiko te ya lelo, bilongi wana ekomi ya Zaiko Nostalgie, likambo na likambo ezalaka na tango na yango, soki tango
wana eleki, eleki kaka, kukulu elombe, muana ya niawu elombe.


Kasi exemple ya Terminator opesi awa, ezali penza ko cadré te, puisque Terminator azalaki flic na régime ya vieux Seskoul, ata ngai, ata nani mosusu alingaki kaka asala mosala ndenge Terminator
asalaki, ou alors osengi démission na mosala, c´est clair, lelo Terminator azali kolobela makambo ya mboka ndenge ezali kokende, puisque ye asalaki na ba services wana, donc ayebi makambo oyo
elekaka kuna malamu koleka mua mingi na biso. Après tout Terminator azali Congolais, Congo ezali mboka na ye, azali na droit lokola n´importe quel autre congolais ya kolobela makambo ya Congo, ki
Terminator ezalaki poste na ye ya mosala, awa ezali mpo na ki Terminator te, kasi ezali makambo ya mboka oyo, biso nionso toyebi ndenge ezali koleka, ata Nkondo Madilu Systems alobaka boye : SOKI
NZOMBO AYEBISI YO ETE NGANDO AZALI NA FIEVRE NDIMELA YE, MPO BANGO NIONSO BAZALAKA NA NSE YA MAYI, fin de citation.


 


Kongo Dieto



Ya Theo 24/05/2011



A Mwnana Mangembo...Tout le monde ne pouvait etre mauvais ou indiscipline dans Zaiko LL sauf Jossart...A la fin meme les irreductibles..les tenants du rythme Zaiko comme Meridjo et Bapuis ont du
quitter pour laisser le groupe Zaiko LL comme propriete personnelle de Jossart Nyoka Longo...Il doit quand meme respecter l'intelligence des autres et cesser de jouer au gardien du
temple...quel temple? Qu a t il fait de notable depuis le depart de derniers Zaikomen: Meridjo et Bapuis? il utilise le nom de Zaiko et tout ce que ca represente comme fond de
retraite...artistiquement Zaiko LL ne pese plus rien...



Sala Keba 24/05/2011



Bolanda site oyo IDEOLOGIEDESTARS.COM, nabanzi oyo akomaki buku "pourquoi j´ai choisi K..." ateyami, le Congo aux Congolais, tous les Congolais sont égaux devant la loi. Même Vieux Wa Mulumba,
malgré son âge et sa santé, alobi akoki kotika boye te,ekozala lokola NON ASSISTANCE AUX PERSONNES EN DANGER... bongo bolingi lisusu nini, lelo oyo ezali problème se moko : LIKAMBO YA MABELE.


Sala Keba.



Marcellin 24/05/2011



Mbuta muntu ntoma olobi solo, nayebi e te soki mutu akufi akomi mutu malamu na moto nioso, tokozela masolo olobi tango ngonga ekokoka. Bosolo mpe ezali e te tokoki koloba lisolo  mpe nguya
ya Zaiko sans tolobela vieux Bombas te, ye nde parmi ba fideles mosusu que asali e te lelo oyo Zaiko ekoma monument. Mpo na nini to celebraka Thu zaina te, to mpe Negro succe te, to pe ba groupes
ebele oyo basala succe makasi na Kongo te? Bokeseni ezali e te 5 ans ekomisaka groupe monument te, sala mosala ya kitoko mpe sala yango lisusu mpe lisusu mpe lisusu mbula na mbula wana nde toyeba
bokasi na yo. Kokoma ba nzembo mitano (5) ya succee makasi ekomisi yo mokomi ba nzembo extra oerdinaire te, koma 20 to koleka nde totanga kombo na yo. Vieux Bombas a tongi Zaiko apres bolongwi ya
ba Isifi mpe akotisi bango mayi, atelemisi Zaiko na bolongwi ya Manuaku mpe Pepe akeyi exil, atelemisi Zaiko na bolongwi ya Evoloko na Bozi tii Evoloko akoti exil, atelemisi Zaiko na bolongwi ya
Bimi et consort tii lingomba na bango epanzani apres ba mbula misatu. Lelo oyo na bayo basalaka ba mbula mitano to djomi, mpe bazali na mangomba na bango, Libanko, Zaiko wawa, Langa langa stars,
Familia dei, bango nioso babosani mangomba na bango kasi balingi se baliya na mokongo ya vieux Bombas. Batikela mpe botikela vieux Bombas Zaiko langa langa ezali ya ye, ekotikala ya ye, amoneli
yango pasi. Moto na moto azonga na lingomba na ye oyo babetelaka tolo.


Mwan'a Joburg



ju 24/05/2011



kala mingi te Bombas akozua concurrence ya ba anciens membres(clan zaïko).Et puis na rémarquer une chose que ba anciens ba préserver ba voix na bango par rapport
ya Bombas. Bazali koyemba les anciens succès oyo eaccompagnaki notre génération.


Mais cette réunion ne sera que de courte durée. Pona toyebi déjà nature na bango, au moins ba changer suite ya conjoncture qui sévit au congo. Evoloko + Wemba = problèmes.


Nabanzi bozali ko se rappéler na scène moko. Wemba azalaki invité par Evoloko(Isifi), ce dernier a insister wemba ayemba strophe moko garçon moko abandaka koyemba lokola Dindo, kasi wemba
alingaki te. Comportement ya Evoloko ezalaki bien te.Comme un enfant! Papa Messager akoki kotiela biso yango toseka, ezali na youtube. Nayebi te soki ezali déjà awa na site Mbokamosika.



Antoine NICKEL 25/05/2011



C'est toujours marrant de voir toute cette hypocrisie à la mort de quelqu'un.


Il suffit que quelqu'un meure pour que des éloges ridicules fleurissent sa tombe. A croire que l'on préfère les soi-disants "amis" morts plutôt que viavants.


Si le ridicule pouvait tuer, les Wemba et Nyoka seraient les premiers dans la liste.


Puisque les morts ne peuvent plus parler, on se permet de se déclarer sans vergogne grands et de vanter des talents et bontés qu'ils n'ont peut être jamais eus.


Quelqu'un est mort, c'est triste pour sa famille qu'il faut réconforter comme on peut mais chercher à réécrire l'histoire, c'est débile.


Il faut en outre relativiser les choses : ce ne sont que des chanteurs ou musiciens qui n'ont pas plus de mérite que les ouvriers qui ont construit le boulevard où tout le monde est passé ou
d'autres encore.


Tant de passion pour rien !


 



Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog