Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager



Le corps de Mbuza Mabe depuis hier à Kinshasa
(Kimp.)

Le Phare, 28 mai 2009



La dépouille mortelle du général Félix Mbuza Mabe, commandant de la Base militaire de Kamina, le mardi 19 mardi en Afrique du Sud, est arrivée hier à Kinshasa, en provenance du pays précité. C’est un régulier de la compagnie aérienne SAA (South Africa Airways) qui a ramené le corps du défunt dans la capitale. Aussitôt après son arrivée à l’aéroport international de Ndjili, la dépouille a été transférée à la Clinique Ngaliema. Selon le programme officiel arrêté de commun accord entre sa famille et l’Etat-Major général des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), la levée du corps va intervenir ce jeudi à 11 heures, en présence des autorités civiles et militaires du pays, avant son exposition au Jardin Botanique de Kinshasa jusqu’au vendredi 29 mai 2009. C’est dans ce site que Kinoises et Kinois ainsi que tous ceux sont attendus pour les derniers hommages que mérite l’illustre disparu. Il est prévu, vendredi en fin de matinée, une messe de requiem en mémoire du général Félix Mbuza Mabe à la Cathédrale Notre Dame du Congo, laquelle sera suivie de l’inhumation au cimetière de la Gombe. Depuis l’annonce de son décès, parents, amis et connaissances se recueillaient à son domicile, sis rue Songololo n°147, dans la commune de Kinshasa, non loin du stade des Martyrs de la Pentecôte.


On rappelle que Mbuza Mabe est décédé à l’âge de 65 ans, le mardi 19 mai 2009 vers 23 heures, à la suite d’une crise d’hypotension, associée à une hématocrite. Il avait été transféré en Afrique du Sud le samedi 04 avril 2009, grâce à une intervention personnelle du Chef de l’Etat, Joseph Kabila, après deux semaines d’hospitalisation au Centre Médical de Kinshasa (CMK). On laisse entendre que la mort l'a surpris pendant sa période de convalescence, quelques jours avant sa sortie d’hôpital. Mais ses ennuis de santé avaient commencé en 2008, à partir de son poste d’attache, à savoir la Base militaire de Kamina, dans la province du Katanga.

KIMP
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article