Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

mongali-copie-2
   
     
   
   

Dans la musique congolaise il arrive souvent que des musiciens dédient une chanson d’adieu à un collègue. Cette composition sonne comme la dernière oeuvre musicale que l’artiste trépassé aura en souvenir laisser au monde qu’il vient physiquement de quitter. Avec son propre répertoire cet hommage prolonge en quelque sorte la présence invisible du défunt et masque son absence parmi les vivants. Beaucoup de ces artistes qui nous ont quitté ont eu droit à cet honneur.

Les privilégiés ont pour nom Tino Baroza, Bavon Marie-Marie, Kallé Jeff, Franco Luambo, Pépé Kallé, papa Wendo. La liste est longue. Sont aussi nombreux ceux qui n’ ont pas eu cette chance (Lengi Lenga, Mbole, Djo Mpoyi, Chantal, etc).  Le grand Max Maxime s’en est allé il y a déjà un bon bout de temps. Mbokamosika en a longuement parlé. Nous n’y reviendront  plus. Par cette occasion, nous avons voulu seulement relever le fait que lui aussi n’avait pas dérogé à cette règle de dédicace posthume.  Brisé par cette séparation brutale,  bouleversé et ému par cette perte, Zizi qui a partagé avec Maxo les études, l’amitié et la passion de la musique dans Los Nickelos a bien voulu composer pour lui une belle chanson que nous avons jugé nécessaire de faire auditionner les mbokatiers.

C’est de cette manière que le vieux Zizi Zanga a voulu vaincre son tourment. Il a voulu par ce biais s’attacher définitivement avec son ami disparu grâce à Okeyi te Maxo, cette mélodie  qui à jamais les unira par delà la mort. A son Maxo chéri, il se demande, questionne la vie et dicte ses dernières volontés d’outre-tombe à lui qui s’en en allé. Le titre est évocateur, car Zizi ne croit pas que son ami l’a quitté. Qui d’autre pouvait mieux que lui dédicacer l’illustre disparu ? Le grand parolier est parti trop tôt, laissant notre musique quelque peu orpheline. C’est vrai que Max Mongali vit encore parmi nous à travers l’immense œuvre qu’il a léguée à notre patrimoine musical.

 

Samuel Malonga



Okeyi te Maxo, Zizi Zanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mwanachieta 11/07/2010 18:40



Merci pour l'hommage rendu aux talents de nos ainés de los nickelos et yéyé national dans les lignes ci dessus.Merci de partager ce bel hommage posthume de zizi nzanga à max mongali afin que la
flamme du génie musical de los nickelos ne s'eteigne pas dans l'océan de la cacophonie actuelle de jeunes à kinshasa.A zizi,je voudrai dire comme je l'ai signalé sur price minister,que cet album
est un retour en force et nous n'avons que nos souvenirs pour chantonner lea lili et autres chansons sans support aujourd'hui.Alors au travail mon vieux.salut l'artiste.mwanachieta



Sam Malonga 14/05/2010 16:38



Je m'excuse pour l'erreur qui provient de la source où j'ai puisé cette belle chanson. Dans le texte il faudrait lire Zizi en lieu et place de Tonee Dee. Merci pour la correction.


 


Sam Malonga



kim 13/05/2010 17:14



Merci pour ce beau morceau. Mais je pense qu'il est plutôt de Zizi Nzanga et non de Tony Dee. J4ai le disque à la maison. Cette chanson fait partie d'un album où Zizi Zanga a remixé plusieurs de
ses anciennes chansons telles : Bolingo ya Téléphone, Pili-Pili etc....



Sorozo 13/05/2010 12:19



Je voudrais apporter une correction sur cette chanson. Elle a ete en effet ecrite en hommage au "Vieux Pop" Max Mongali mais l'auteur n'est pas Tony Dee. Okeyi te Maxo est une composition
d'Isidore Nzanga ou Zizi Nzanga et elle est chantee par vieux Zizi lui meme dans un album qu'il a sorti en 2004 intitule Lengela Congo. Dans cet album, il a repris quelque ancien titre comme
Bolingo ya telephone et Pili pili chante avec Danos Canta Nyboma et Beniko a la guitare.


Merci



Claude Kangudie 12/05/2010 23:48



Ah...Tino Baroza. Nazali lisusu na makanisi na nga nzembo ya liwa na ye: "eh Nzambe osala binso bikoki. Nzambe wa bokasi, eloko nini otindeli biso liwa. olongola moto na kati ya famille, atika
baninga na kati ya bolozi..Tino Barosa wa boboto...Ya Tino ehh opesa Jhonny Bokelo mbote..." Qui se souvient encore de cette chanson de l'orchestre LES AS ? orchestre de feu Tino Baroza. Mbote
mpe bolingo ya mboka Congo na banso.