Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager


Après le Katanga et comme malheur ne vient jamais seul, Le 8 août 1960, Albert Kalonji, ami personnel de Moïse Tshombe, proclama l'autonomie du Sud-Kasaï, avec comme capitale Bakwanga (actuel Mbuji-Mayi). Le rêve d’un Congo uni et unitaire venait de se briser. Dans les frontières de la jeune république fraîchement née cohabitèrent trois Etats distincts, chacun avec son président, son gouvernement, son drapeau, son parlement voire son armée. Outre la république du Congo, venaient successivement de naître en l’espace de quelques semaines l’Etat du Katanga et l’Etat minier du Sud-Kasaï qui deviendra plus tard l’Etat autonome du Sud-Kasaï. Cette brèche ouvrit la porte à toutes les rebellions futures comme celle du Kwilu avec Pierre Mulele et celle de Kisangani où fut même proclamée la République populaire du Congo. A peine né, le Congo devait faire face aux problèmes très aigus qui menacèrent son intégrité territoriale. Les tares de ces divisions antérieures sont encore visibles de nos jours. Le Congo ne s’est pas encore débarrassé de ses vieux démons.

securedownload

Cette photo montre déjà à l’époque les contradictions des politiciens congolais. Après la  Table ronde de Bruxelles qui les avait pourtant tous réunis et unis autour de l’indépendance, ils se sont vite brouillés. Moins de deux mois après le 30 juin 1960, il y eut deux sécessions successives. Sur ce cliché, on voit pour un seul pays, le Congo, les représentants de ses trois différents Etats en train de signer le document d’un accord afin de former un bloc commun contre le danger d'une tutelle des Nations Unies, la tyrannie communiste et une guerre du style de la Corée. C’était à Elisabethville un certain 28 février 1961. Sur cette table, assis l’un à côté de l’autre, on reconnaît un premier ministre et deux chefs d’Etat. Joseph Iléo représentait Joseph Kasa-Vubu son président. Il était Congolais alors que les deux chefs d’Etat à ses cotés (Le mulopwe Albert Kalonji Ditunga et le raïs Moïse Tshombe Kapenda) étaient eux Sud-Kasaïen et Katangais.

Voici la composition du gouvernement du Sud-Kasaï au vendredi 02 juin 1961 tel que rendu public par l’Assemblée nationale du Sud-Kasaï.

Chef de l’État: S.M. le Mulopwe Kalonji Albert Ditunga
Le Vice-président: S.E. Joseph Ngalula
Ministre de l’Information et de la Gendarmerie: M. Ferdinand Kazadi
Ministre de l’Intérieur : Jonas Mukamba
Ministre de la Justice: M. le Docteur Tshisekedi
Ministre de la Santé: le Docteur Ilunga Félicien
Ministre des Travaux Publics: M. Ngandu Paul
Ministre du Travail et des Affaires Sociales : M. Tshiswaka Théodore
Ministre des Finances: M. Nyembwe Albert
Ministre de la Fonction Publique: M. Beya Norbert
Ministre de l’Agriculture: M. Ngandu Adolphe
Ministre des Télécommunications et Voies des Communications: M. Kasanda Justin
Ministre de l’Enseignement: M. Ilunga Jérémie
Ministre d’Etat et des Affaires Economiques : M. Kankolongo Albert
Secrétaire d’Etat au Commerce: M. Bazila Jean
Secrétaire d’Etat à l’Education Civique: M. Muntu André
Secrétaire d’Etat aux Réfugiés : M. Ngoyi Hilaire.

Source : akemasbl.canalblog.com/archives

 

Samuel Malonga

 
  
securedownload-copie-1           124767885

Drapeau de l’Etat autonome du Sud-Kasaï (8 août 1960 - 30 décembre 1961 )

 

Royaume sud kasaï

Une coupure des A.A.  de l'année 1960, fournie par Dom Munsiensi

   
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Alain justin Kalonji 21/04/2021 02:06

Je suis muluba du kasai oriental jaime totalment ma tribut

Flory Kabuya 15/12/2019 20:53

Je suis muluba kasaï 100% Et j'aime bien ma tribu et mon très cher beau pays Drc eloko Yama kasi

albert josephy 28/05/2020 05:14

Et, muluba ? Et c'est quoi, le rapport avec la sécession du sud-kasaï ?
tru du'c

Flory Kabuya 15/12/2019 20:51

J'aime bien mon pays mais la faute et l'ennemi de congolais c'est le blanc y compris mobutu

albert josephy 28/05/2020 05:17

pouaaaaaaaaah ahahahah
elle est bonne ! t'es aussi un trou d'uc ! et mobotu était noir, pas chocolat au lait, mais noir, noir, noir ! trou du'c !

Jean Cavour 20/05/2019 16:37

Avec la situation du pays et tout ce qui se passe dans le pays ces choses des sécessions vont arrivé

THARCISSE BALOJI 31/03/2014 15:31

AAAh, il faut toujours se poser la question, pourquoi celà etait arrivé? est ce l'égoisme des hommes politiques,? surement pas. Je pense q'il ya eu et il ya toujours des situations inedites qui ont été à la base de la création de ces Etats.
Souvent les congolais nous unis dans la division, nous sommes ensembles dans la solitude chacun cmpant sur sa tribut.

Je suis de ceux qui pensent que ces Etats avaient leur raison d'être si seulement ces choses étaient bien étudiées à l'avance; Qui a dit que cette situation ne reviendra plus un jour avec tout ce que ce peuple vit comme injustice ????

Tharcisse B.
Empereur Royaume LUBA

albert josephy 28/05/2020 05:29

et ton projet "ditunga", ça avance ?

albert josephy 28/05/2020 05:28

Mes hommages, madame la marquise Mulopwe !

Ninga 07/06/2010 14:10



Sur le drapeau, on voit le tricole cher à Mobutu et le MPR parti-état, et le V de la victoire cher à Tshisekedi et l´Udps, si je ne m´abuse pas on peut qualifier tout ca d´association des.....



albert josephy 28/05/2020 05:25

des ESCROCS !