Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

ZEMBE-ZEMBE : UN GRAND INCONNU QUI FAISAIT LA LOI.

Le célèbre cri «houloulouloulou... Zembe-Zembe !» doit sans doute vous rappeler quelque chose. Zembe-Zembe est un orchestre de la cité de Kisantu dans le Bas-Congo qui avait fait la pluie et le beau temps non seulement dans cette bourgade mais à travers toute la République Démocratique du Congo.  A l’époque, cet ensemble se classait dans la série de petits orchestres. Ce qui n’était pas l’avis des habitants de Kisantu. Pour eux, leur Zembe-Zembe était bel et bien parti. Cet ensemble musical était composé des jeunes gens natifs des faubourgs kinois, c’est-à-dire, de la commune de N’djli et celle de Selembao. Leurs débuts a été des plus médiocres. Ils étaient souvent déçus lorsqu’ils donnaient des concerts à N’djili, car personne ne leur prêtait attention. C’est pour cette raison qu’ils se sont résolus de déménager à Inkisi. Sur place, ils ont trouvé un bon samaritain en la personne d’un certain Simon Buengo qui deviendra leur manager. C’est grâce à lui que les nouveautés de Zembe-Zembe ont commencé à faire sensation sur le marché de disque que ce soit à Kinshasa  ou à Inkisi. Les gars de Gajos ont commencé à conquérir le marché kinois et Zembe-Zembe  a commencé à recevoir des sollicitations de grands orchestres de Kinshasa qui tenait à lui soutirer certains éléments de valeur au profit de leurs orchestres. Il faut vite dire qu’ils rencontraient une opposition très farouche de la part des habitants d’Inkisi.  Suite au succès récolté par cet orchestre, les amateurs de la bonne musique de Lipopo Kin-Malebo, Lipopo ya banganga, Kin la belle, Kin Kiese yai cherchaient à intéresser ces jeunes provinciaux aux plaisirs de la capitale. Ils invitaient Zembe-Zembe à venir livrer des concerts à Kinshasa. Après plusieurs hésitations ce voile sombre est tombé et le 29 et 30 mai 1970, Zembe-Zembe s’est produit au bar-dancing kinois « Bonbon sucré » dans la commune de Kasa-Vubu. Il y a rencontré un succès sans précédent et l’euphorie était totale chez les kinois. A l’époque, qui pouvait résister aux charmes de chansons telles que «Kenge», «Rendez-vous à Kisantu», «Likambo lizuaka nyama te», «Ozala ata mètre ya tissu» etc. C’était la belle époque et la vie était belle. Je me souviens qu’à cette période, j’étais tout petit et j’étudiais à l’école primaire. Très souvent accompagnés des amis, nous allions nous percher sur le sommet des arbres ou le toit d’une maison pour savourer ces belles mélodies et voir comment les couples se trémoussaient sur la piste d’un bar. Cela par crainte des Caders, JMPR qui à l’époque sillonnaient toutes les avenues de la cité pour arrêter les mineurs qui trainaient dans les rues aux heures indues.

Pour terminer, j’aimerais vous donner la composition de cet orchestre :

Président – Fondateur : Simon Buengo alias Marro

Secrétaire : Léonard Marie Monta

Chef d’orchestre : Gajos

Soliste : Nodjos

Accompagnateur : Petit Johnny

Bassiste : John Tex

Chanteurs : Eddie, R.J., Gajos, Belmoundo et Gaspy

Marracassiste : Anderson

Batteur : Andrada l’endiablé

Sur cette photo,

De gauche à droite : Johnny Tex (bassiste), Belmoundo (chanteur), Petit Johnny (accompagnateur), Andrada (batteur), Gajos (chanteur-chef d’orchestre), R.J. (chanteur 1ere voix), Eddie (chanteur-compositeur, Modjos (soliste)

Accroupis : Gaspy (chanteur) et Anderson (marracassiste)

Je reste très ouvert à tous vos commentaires pour ajouter d’autres détails et à vos rectifications pour corriger ce que vous jugez incorrect.

Kirika Nkumu Assana Zéphyrin

 

T.P ZEMBE-ZEMBE

Zembe-Zembe


Kenge.

Eulalie Moseka.

Catho

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gerard kanabasawo 14/02/2011 13:43



je suis ancien de la rtnc et je veux entrer en contact avec kirika nkum .



edi zola 21/11/2010 21:21



Kimbolo Bar etait le sanctuaire de Zembe Zembe a Kisantu. Ce bar etait le passage oblige de tout ambianceur qui venait de Kinshasa, matadi, ou Mabnza-Ngungu. La chanson Kenge a bouscule les hits
des orchestre Kinois a cette epoque. Je garde encore des bons souvenir de Kisantu, le berceau de Jean Kembo, Defao, et les autres.



Kirika Nkumu Assana Zéphyrin 03/07/2010 14:06



Messager,


Votre commentaire m'a renvoyé loin dans le passé. Certes, c'était la belle époque que nous rememronos aujourd'hui grâce à Mbokamosika. Nous ne ménagerons aucun effort pour que ce site se
maintienne toujours au top. Je suis en contact avec des collègues pour fouiller certaines archives. Si tout va bien et par la grâce de Dieu, les visiteurs de Mbokamosika se souviendront encore et
toujours de la belle époque.


Merci.



Messager 03/07/2010 12:01



Zéphyrin,


En ta qualité d'ancien de la RTNCtu n'as pas oublié que Ignace Mabeka a été à la base de la promotion de l'orchestre Zembe-Zembe , qu'il comparait aux Beatles à l'époque, dans ce sens que les
deux formations venaient de l'intérieur: The Beatles de Liverpool et Zembe-zembe de Kisantu.


Ah la belle époque. Un jour, en 1970 j'étais de passage à l'ancienne Voix du Zaïre à la Gombe, un taximan attendait Ignace Mabeka qui animait encore. Le taximan à bord de son taxi de marque
Renault 12 était tout content de pouvoir transporter la vedette de radio Mabeka.


 


Messager



Kirika Nkumu Assana 02/07/2010 15:15



Ndeko Dom Musiensi,


Merci bien pour ce compléemnt d'information que tu nous donnes. Personne ne prétendre avoir toutes les informations. Nous avons besoin de nous compléter mutuellement dans le seul souci de
restituer la vérité. Voilà pourquoi je termine le plus souvent mes articles par demander les commentaires, les rectifications ou les suugestions des autres. Une fois de plus, merci pour ta
contribution et je t'en sais grand gré.


Kirika Nkumu Assana Zéphyrin


 



Munsiensi 29/06/2010 21:27



Ndeko Zephirin,


Pour info,Simon Buengo habitait à Selembao,il possedait un dancing club derrière la prison de Makala au nom d'ALAMOULE,nom de son edition de disque.On l'apelait Vieux Zembe zembe.


Dom Munsiensi