Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

  

ZAIKO SE REMET A L’AUTHENTICTICE

 

Les deux articles sur l’animation révolutionnaire ont exhumé des souvenirs sur les « airs populaires » d’un autre temps en RDC. Selon certains commententaires,  ces airs avaient considérablement influencé le rythme de  plusieurs orchestres jeunes tels que Zaïko Langa-Langa, Stukas Boys , etc, etc.

 

Cette remarque qui semble aisée aujourd’hui, ne prend pas en compte le contexte historique. Car, depuis sa création, la musique congolaise a toujours reflété le climat prévalent  à l’époque : « Tango ya ba Wendo » est caractérisé  notamment par la dénonciations du régime colonial et l’aspiration à la liberté (Nzila ya Ndolo d’Antoine Moundanda, et Ata Ndele d’Adou Elenga) ; « Table Ronde », « Indépendance cha cha », « Na Congo nazali réfugié te » marquent la lutte pour l’indépendance et les conflits ethniques du début des années ’60 ; et l’animation populaire découle de la philosophie politique du recours à l’authenticité instaurée en 1972 par le Mouvement Populaire de la Révolution.

 

Tout le pays (Armée, Magistrature, Administration, Jeunesse estudiantine) avait adopté un quart d’heure d’animation politique matinale. Les orchestres jeunes de l’époque parmi lesquels Zaïko et Stukas ne pouvaient que se conformer à cette tendance en étoffant leur répertoire des mélodies du terroir. Un signe de temps.

 

Après tout, l’animation axée sur les airs traditionnels ne pouvait qu’enrichir la musique congolaise, n’eut été le culte de la personnalité.

 

Aujourd’hui, Zaïko se remet à l’authenticité comme pour nous rappeler une certaine époque où la musique moderne était inspirée par la musique traditionnelle.

 

Messager

.

.

Commenter cet article

MWENZE 24/08/2012 12:13


Ndéko Mveumba,mboté.Na yoki,na oyo  étali ndengé okomaki kombo na ngai,lokola oyébisi ngai ézalaki libaku pamba.Ndé na ona té soki lélo naboyi kolandéla lisolo na bandaki ngai moko,ya
solo.Zongéla makomi na ngai,tô tanga lisusu oyo ya ndéko Messager na ndengé azo kébisa biso,koléka lisusu ndimbola ya "site" ahutaki kokéla po na biso.Maloba na yé ma zâ na nzéla na tina été biso
moko bato to yébakaté ndélo akabolaka lisolo na kosuana.Po na kati na biso,maloba ya moko na moko ékoki kosua baninga pé kobendé mindondo.Wana tina ya mbokamosika té.Na bomoyi na biso,soki
moninga akébisi yo na likambo,yokéla yé,ayébi tina.Kotia motu makasité noki okokutana.Limbisa ngai,na kolâ na ngai bongo.Bangâla balobaka boyé:"batikaka bosoto na nganda té".Po oyébi té
tango kani okozongéla wana.Na koyanola yo na bokusé,nasengi n'o otala,na"site" ya "youtube",ébétéli na ba konser ya bandéko na biso ba Antiyé lokola ba Tabu Combo,Skah-Shah,Les Frères
Dejean na b'oyo ya Salsa lokola oyo ya Tito Puente na Celia Cruz na mboka Porto-Rico.Po na koyéba ésika nini mizîki na biso ékomi lélo,na mabé to na malamu,bokéséni.Pé nasengi lisusu otanga
makomi ma" starducongo",na o' étali likambo ézo kabola biso lélo.Ebengéli n'ango tala kaka okati ya makomi na ngai ya butu,lokola ézali molayi na kokomâ.Toyokani ndéko?


Boboto okati n'o.


Wa yo MWENZE

Jose Mveumba 24/08/2012 03:08


Losako MWENZE.


Limbisa ngai pona erreur nazalaki pona kombo nayo. Ezalaki LAPSUS..


Mais pourquoi oboyi ko repondre na mituna natuni yo?


Olobi to debattre...quand nazali pres yako DEBATTRE nayo. Mbala moko ose sentir neti nafingi yo to nazangi yo RESPECT.


Pour ton information..Kulutu Messager na MOUTON MISO GA bakoki koyebisa yo NGAI nafingaka BATO TE pe nazangaka bato respect te. DOnc yaka TO DEBATTRE..


Na regretter kaka ndenge OKIMI DEBAT oyo yo moko OBANDAKI..


 


 

MWENZE 24/08/2012 02:31


Mon frère Mveumba,je m'abstiendrai volontairement de vous répondre,par respect pour mon frère Messager,quand bien même nous ne nous connaissons pas physiquement,suite aux remarques 
justes et fondées qu'à travers moi,il a bien voulu adresser à la famille mbokamosika.Car obéissance et respect sont les piliers de mon éducation(comme vous avez pu le
constater,j'appartiens à la vieille école),ces valeurs qui m'interdisent de tourner en dérision le patronyme de mon prochain en écornant volontairement son orthographe,comme vous
l'avez fait avec mon nom.Toutefois je pense avoir donné des indications pour comparer notre musique avec celle des autres et se faire une idée de son état réel.Par ailleurs vous
trouverez un article intitulé "création musicale:de nombreux Congolais déplorent la médiocrité des textes",sur le site "starducongo" en page principale,site que je fréquente également
car il touche à l'actualité culturelle du Pool-Malébo.Comme quoi,d'autres voix que la mienne commencent à s'élever.Messager pourra toujours compter sur moi pour des éclairage
que j'estimerai utiles,ainsi que j'ai eu à le faire sporadiquement par le passé.Merci à Miso Ga pour sa sympathie.


Mes amitiés à tous.


MWENZE

Jose Mveumba 22/08/2012 20:20


Salut ndenge WENZE, nakomeli yo pona nalingi penza okota na mozindo ya makambo okokoma. Y'ango wana nalingi olimbolela ngai na biyano na ngai. Okomaki ke:


****(Periode ya Leopoldville na Periode ya la voix du Zaire), Les artistes debordaient de talent et le talent ils en avait***Ngai nalingi sikoyo na faire remarquer yo ke na video oyo ememi
likambo oyo..tomoni Nyoka Longo na ZLL. Sikoyo NYOKA LONGO abima na periode okolobela..sikoyo mituna na ngai y'ango oyo...NYOKA LONGO ya PERIODE  wana azalaki na talent, azalaki ko respecter
ba norme ya MUSIQUE, ya SOLFEGE, etc..etc.. mais NYOKA LONGO ya LELO a respectaka biloko wana lisusu te to comment ?


****Niveaux de la MUSIQUE CONGOLAISE a baisse****niveaux ya musique ekiti par rapport ya nini? Niveaux nini okolobela "ARTISTIQUE, MANAGEMENT, PROMOTION ou quoi encore? Olingi vraiement ko faire
croire ngai par example que ARTISTIQUEMENT/MUSICALEMENT PARLANT "Zembe Zembe' joue mieux que LES GALOIS de FERRE GOLA? De trompe toi, artistiquement parlant ba orchestres pe ba musicien ya
kala ebele bakotelema jamais tete a tete naba artiste ya lelo musicalement surtout ba INSTRUMENTISTE. SOki otie tembe..luka INSTRUMENTISTE(guitariste ya kala) par example to COMPARER travail naye
naba GUITARISTE ya LELO..oko remarquer difference yo moko. Pona discussion oyo emata bien bien...NOMINER GUITARISTE MOKO ya KALA to comparer travail naye naba GUITARISTE ya lelo.


****Facteur ya Baisse ya Musique Congolaise: CHANTEURS et INSTRUMENTISTE sans TALENT ni formation.*** Yebaka TALENT edjali eloko moko ba discutaka na y'ango te. Donc edjali SUBJECTIF..donc mosusu
akoki komona y'ango grave..mais mosusu akoki komona y'ango faux. edjali neti ART. C'est subjectif. Par example yo okoki komona Grand Kallee Jeef danzer na chant....mais ngai namonaka na ngai ye
danzer te...pona ngai na CHANT mutu alekaki b'ango nioso ezalaki MADIATA..sikoyo qui dit mieux??? NGAI to YO...omoni c'est faux et archifaux koloba que ba musicien actuel badjali sans TALENT.


****Formation MUSICALE? alors tangela musicien moko ya NEGRO SUCCEES par example ou encore AFRICAN FIESTA NATIONALE Ou ENCORE SUKISA oyo yo oyebi aswa FORMATION MUSICALE pe ayebi SOLFEGE
ndenge ekobami? Et puis yaka pe KOYEBISA biso MUSICIEN wana aswa FORMATION wapi?


CONCLUSION: MUSIQUE MODERNE CONGOLAISE ezali na BAISSE te...Mais c'est plutot yo mutu ozali NOSTALGIQUE sans pourtant o comprendre que MUSIQUE NIOSO ya MONDE ekomi tellement COMMERCIALISE naba
THEME pe IMAGE ya sexualite. KO COMPARER ba MUSIQUE CONGOLAISe oyo ebetama APRES INDEPENDANCE na MUSIQUE Oyo EKOBETEMA LELO sans ba PARAMETRES ya DISCUSSION edjali KOZANGA KOYEBA...et pourtant
METHODOLOGIE YA MUSIQUE MODERNE CONGOLAISE ewuta naba TRADITION na BISO oyo ezengeli "SEE=komona","HEAR=koyoka","FEEL= O sentir y'ango na ESPRIT". TO continuer DEBAT. 

Messager 22/08/2012 06:58


Cher Miso Ga,


L'opinion de Mwenze est respectable. Nous l'avons partagée maintes fois dans ce blog. Mais ce que je commence à ressentir est une sorte d'acharnement. Toute vérité est bonne à dire, mais faut
soigner la façon de l'exprimer.


Ce blog n'a pas pour vocation d'indisposer constamment les gens, mais de consoler nos compatriotes qui n'ont pas ceux avec qui partager les souvenir autour d'eux.


A travers ce que nous souvenirs,nous recherchons la bonne humeur .


ça fait  un mois que j'ai demandé aux plus jeunes de créer un autre site. Ne m'obligez pas à fermer brutalement ce blog. Si c'est ce que vous recherchez indirectement.


J'ai beaucoup de compassion pour nos compatriotes disséminés à travers le monde.


 


Messager


 


 

MISO GA 21/08/2012 22:15


Cher Messager,Mwenze dit tout haut ce que d'autres pensent tout bas.Et je n'en ai jamais pensé moins.

MISO GA 21/08/2012 22:12


A vos ordres chef! J'étais pourtant convaincu,cher Messager,qu'à travers ces débats reconnaissons-le démocratiques,et exemples à l'appui,on cherchait à mettre au grand jour les
raisons profondes pour lesquelles notre musique demeurait jusqu'à présent une musique de ghetto.Merci pour la remarque et tant pis!

Messager 21/08/2012 19:39


Cher Mwenze,


Je comprends vos critères d'appréciation, mais vous risquez de basculer dans l'élitisme. Ce blog regroupe un public hétérogène. Vous risquez de heurter certains compatriotes par vos propos.


 


 


Messager

MWENZE 21/08/2012 13:07


Désolé,cher Adei Toko,c'est encourager l'ignorance et la médiocrité.La muisique est une science,elle obéit à des règles et le solfège est là,immuable.Lorsque des notes ne s'accordent pas,on
n'est plus en règle,et c'est la cacophonie.Même en dehors des animations à inspiration folklorique,dans l'exécution normale des chansons,c'est du pareil au même au cours des concerts.En
témoignent, les clips"live" en vente sur le marché,quel que soit l'orchestre.C'est une honte à ce niveau de la musique,c'est un manque de respect du public,c'est inacceptable.On
comprendrait encore,venant d'un ensemble "liyoto"d'enfants de cinq à dix ans, en zone.Chantez ainsi dans un festival,c'est la disqualification d'office.La musique obéit à des règles
universelles et intemporelles qu'il faut appliquer,qu'on soit Tino Rossi,Kallé,Franck Sinatra,Rochereau,Salif Keïta,Zaïko,quartier Latin et que sais-je encore.Voilà ce qui arrive,lorsque les gens
ne viennent pas à la musique par passion ou vocation,et avec une formation musicale aléatoire.

adei toko 20/08/2012 23:34


Je trouve la critique un peu démesurée dans la mesure où le Messager présente une chanson traditionnelle exclusivement dansante bien que modernisée qui ne doit normalement pas repondre aux normes
des musiques classiques. C'est de l'animation entraînante et improvisée quoi que arrangée. 


je reconnais que notre musique souffre de crise de modèle côté chant mais il est revolu ce temps où l'on devait chanter comme Tino Rossi...

Messager 20/08/2012 17:52


Mon cher Mwenze,


Je connais votre rigueur , mais je n'ai tenu qu'a souligner le contexte histoqrique dans l'évolution de notre musique.


Certaines oeuvres sont publiées dans le cadre des souvenirs, quelles que soient leur nature. Mais vous savez bien que priorité est accordée sur notre blog aux oeuvres d'une bonne qualité. C'est
pourquoi les chansons de certains artistes qu'on nous recommande ont de la peine à être sélectionnées.


Bonne soirée.


Le matin je n'ai pas eu le temps de vous répondre, étant pressé d'aller au travail.


Messager


 


 

MWENZE 20/08/2012 00:58


Toujours pour étayer mon argumentaire,cher Messager,quelle qualité artistique,quelle pruesse vocale pouvait-on attendre de chanteurs qui avaient choisi de prendre pour modèles Momene Mo
Mikengo,Botomba,Nala,Nyemba,NDjoku Eyo Baba à la place de Kallé,Vicky,Rochereau,Mujos,Edo? Connaissez-vous un grand ténor dans la musique congolaise,aujourd'hui?Citez-moi un seul baryton-ténor ou
deuxième voix émérite de notre musique ou encore un contre-ténor,même rare hier il est vrai,de la trempe de Rossignol ou Rochereau de l'époque African-Jazz-African Fiesta?L'harmone a pris un
sacré coup dans notre musique où les chanteurs,de plus en plus nombreux,sont de moins en moins efficients:cinq à huit chanteurs inutiles,dès lors qu'on ne sait pas qui fait quoi.C'est
lamentable.Ne nous voilons pas la face,le constat est là,cinglant,remise à l'authenticité ou pas:le niveau de la musique congolaise a baissé.Chanteurs et instrumentistes sans talent ni formation
en sont la cause.C'est le tribut de toute musique qui achoisi la voie de la facilité.Et cela n'a rien à voir avec l'époque ou l'évolution d'une musique,arguments favoris des adeptes de la
politique de l'autruche.Lorsque quelqu'un vous montre du doigt la lune,ne regardez pas son doigt mais suivez la direction de son doigt,dit un proverbe chinois.Je ne critique pas,mon but n'étant
pas de descendre des icônes,j'ai plutôt l'esprit critique,parce que je cherche à construire.Le débat est posé,sans passion,ni acrimonie,ni invective...je l'espère.

MWENZE 19/08/2012 23:23


Cher Messager bonsoir.


Nous devrons lever tout de suite l'équivoque pour affirmer que certains commentateurs dont je fais partie évidemment,stigmatisent le fond(dans sa qualité) et non le forme(dans sa
présentation).D'ailleurs il n'y a pas meilleure illustration  que les clips présentés ici pour prouver notre exaspération.Qui ne se souvient des "soirées dansantes" de Radio Léopoldville ou
encore la Voix du Zaïre,chaque nuit de samedi?Il s'agissait de diffusion d'enregistrement de concerts publics.En live comme sur disque,le constat était que la qualité musicale demeurait la
même.Les artistes débordaient de talent,et le talent ils en avaient.Prenons maintenant les oeuvres que vous mettez ici en ligne.Excusez du peu,mais écoutez comme les chanteurs chantent faux sur
les clips en live.Je n'invente rien,écoutez donc toutes ces chansons mises en ligne,l'une après l'autre.C'est affligeant!Je n'invente rien,la cacophonie est là,avérée.Et cela vaut pour tous
nos orchestres,en live.N'importe quel clip en vente sur le commerce vous l'attestera.Maintenant,s'il vous plaît,allez sur le site "youtube",tapez au hasard "Tito Puente et Celia Cruz",choisissez
en concert à Porto Rico ou,si vous le voulez,prenez n'importe quel artiste de salsa en concert public,puis comparez leurs exécution scènique et discographique,avec les live de Zaïko présentés
ici.Sans risque d'anticiper,la chose qui frappe au premier abord c'est le bruit et le désordre de notre musique sur scène.Ne quittons pas la musique tropicale de variété et tentez la
même expérience avec les groupes de kompa antillais,Skah-Shah,Tabou Combo ou Les Frères Dejean,en live toujours.Laissez-moi vous dire que si on alignait sur un plateau un groupe salsa,kompa
et congolais,les nôtres feront figure de néophytes,voire de bricoleurs.Que voulez-vous,c'est notre musique,nous y sommes formatés pour ne plus reconnaître,de bonne foi ou par chauvinisme
exacerbant,ses imperfections.Ceci étant,internet est là,suivez mes recommandations s'il vous plaît,j'attends vos impressions.


Amitiés.