Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Bonjour cher frère,

YENGA YENGA

Je vous informe du décès du chanteur YENGA-YENGA JUNIOR le coq chante, survenu ce mardi 23 Août à Libreville en République du Gabon.

Pour rappel, de son vivant, il a presté dans dans plusieurs groupes kinois avant de s'installer au Gabon depuis les années 80 en compagnie du feu LELE NSUNDI.

Il est donc passé dans Zaiko, Makinaloka du trio DIMAYE ( Dino Vangu, Makiona Sala Thomas et lui même Yenga-Yenga Junior), les casques bleus et autres.

Pour plus d'infos, vous pouvez contacter Mr. SITA MBELE au 00241/07 29 10 05 ( Ancien soliste de Sosoliso du trio Madjesi), qui vit à Libreville avec le défunt et qui a vécu ses derniers moments.

Merci de publier l'info.


1.Losambo, par Yenga-Yenga et l'Afrizam (vers 1976)

2.Katshi, par les Casques blues (1978)
Bonne journée.

 

Clément Moleka

Commenter cet article

JP BOUCK 14/09/2011 02:09



Je veux apporter un peu de correction aux dires de Joseph Pululu.


YENGA-YENGA JUNIOR avait intrgré par le canal de MANUAKU WAKU. Entre 1978 et 1980, sa collaboration avec MANUAKU Pepe Felly et Teddy SUKAMI avaient des tubes memorables, comme BONGO BOUGER. C'est
ces deux grosses tetes de ZAIKO LL qui l'ont introduit dans cet ensemble.


 


Il parait aussi ces ZONZING, en dehors de ZAIKO LL, n'etait vraiment du gout de DV MOANDA, le fondateur (et President de facto).


Comme qui dirait, AU LIEU YA KO PONDRE BANA (ba zembo)  LIDANDA, POURQUOI PAS KOSALA YANGO NA KATI YA NDAKU.Et  YENGA- YENGA integra ZAIKO LL, malgré que sa voix etait une copie
LIKINGA REDO ou l'inverse (Eh ben  oui, qui copiait qui dans cette histoire, parce que YENGA-YENGA chantait il savait l faire depuis longtemps). Il faut ecouter par exemple la
chanson GEO qu'il chanta avec KOFFI OLOMIDE en 1979, c'etait une voix plus corsé, plus charmante.


 


C'est plus une question de preference et d'accord que  EVOLOKO travailla beauoup plus avec lui une fois qu'il integra ZAIKO.


Et tout naturellement, lorsque MANUAKU claqua la porte de ZAIKO LL pour creer son ZAIKO WAWA en 1981, YENGA-YENGA JUNIOR etait dans son sillage, pour cette nouvelle aventure.


Deja avant cette dislocation, YENGA-YENGA etait avec BOZI, EVOLOKO ET SHEIKEDAN dans l'aile ZAIKO qui jouait avec MANUAKU. Apres reconciliation, DV MOANDA va recuperer BOZI et EVOLOKO, et pousser
MANUAKU vers la sortie. 


Autre fait, YENGA-YENGA et SHEIKEDAN etaient de co-fondateurs de ZAIKO WAWA. Ce qui fit que lorsque MANUAKU congedia tous les musiciens de Zaiko Wawa en 1983 pour enroler les DEFAO et
les SHIMITA, ces mesures ne concernerent pas SHEIKEDAN et YENGA-YENGA. Mais de son propre gré, YENGA-YENGA prefera s'envoler pour le GABON, avec le soliste SUNDI LELE pour des mobiles qui etaient
plus financiers. Il y avait des sous au Gabon. MAVUELA SOMO asomba chateau na Selembao apres mbula moko na Gabon.



Joseph Pululu 06/09/2011 16:25



Pourquoi Yenga yenga junior n'avait aucune chance dans Zaiko.
Bien que talentueux et doté d'un timbre vocal proche de Likinga - qu'Evoloko n'aimait pas - Yenga Yenga Junior avaiot tout pour remplacer celui-ci dans zaiko, c'est pourtant unj illustre inconnu
alors - JP Buse - qui lui raflera la place. Pourtant l'homme s'était plié à toutes les sacrifices demandés par lesq administrateurs de Zaiko. Selon ses amis, il n'avait pratiquement jamais été
rémunéré pour ses prestations dans Zaiko.
Son tort est c'avoir été introduit dans la maison par un certain Evoloko et ses Nzonzing, haï de Jossart. En plus Yenga Yenga, malgré ses talents avéré n'est pass passé par l'académie OKA,
l'antichambre de Zaiko.
En quoi me direz-vous, le fait d'être introduit par Evoloko était une tare pour Yenga Yenga? Il faut savoir pour mériter sa place dans zaiko, il faut qu'en plus de son talent qui lui permettait
de remplacer valablement Likinga, il lui manquait l'esprit Zaiko: ce sens de la discipline que évidemment, n'avait pas de toute façon Evoloko, rebelle certifié, comme je l'ai déjà écrit dans ce
site.
Et j'imagine que son exil au gabon est la conséquence du rejet de sa candidature par les administrateurs de zaiko. L'homme est sorti de cette expérience, profondément frustré et pour tourner
définitivement cette page, il est parti au loin où la mort est venu le trouver.


Joseph Pululu 


 



Richard MAWETE 02/09/2011 13:40



Que son ame repose en paix.Je me souviens encore de son passage dans Zaiko juste après le retour d'Evoloko,en plus des chansons qu'ils faisaient en nzonzing avec les Ya Lengos,Teddy Sukami dans
les casques bleus.